couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

Nouveautés

Albums
Romans
Ouvrages théoriques
Coups de coeur

Tous les nouveautés livres CD (41 au total)

coup de coeur Comptines pour mon bébé / ill. Cécile Hudrisier. – Didier (éveil musical), 2014

Cette sélection de douze comptines traditionnelles pour les tout-petits, piochées dans les albums / CD à succès de la maison d’édition Didier jeunesse (Les Canons et Comptines des p’tits lascars ; Mes premières comptines anglaises…) est adorable. L’album, cartonné et d’un petit format carré, est illustré avec tendresse et humour par Cécile Hudrisier. Les arrangements musicaux sont légers, rythmés, sensibles. Les voix (adultes, enfants), sont claires, d’une grande douceur, franches ou gaies avec de beaux timbres. Treize minutes à offrir pour le bonheur des tout-petits ! Claire Py

Pour tout-petits

coup de coeur Les fables de La Fontaine / Jean de La Fontaine ; L. De Funès ; B. Robert. – Formulette. 2014

Cette version de dix fables de La Fontaine a été enregistrée en 1964 par Louis David Germain de Funès de Garzala, dit Louis De Funès, acteur. Des bruitages se mêlent aux vers du poète et l’acteur devient conteur, au pouvoir incroyable. Il rythme les fables avec une frénésie comique, le débit de sa parole est très, voire trop rapide et nous embarque dans cet univers survolté dont lui seul a le secret. Les illustrations de Bruno Robert, toutes en douceur, peuvent paraître en rupture avec le ton de l’acteur et surprendre. Cette version dynamique des fables pourrait réconcilier certains lecteurs avec cette œuvre connotée « très scolaire » et quelquefois difficile pour les plus jeunes. Une bibliographie à la fin de l’ouvrage évoque, en quelques lignes, de nombreux titres des plus grands films de De Funès. Elle rappelle que les personnages qu’il incarnait à l’écran, ont pris une place très vive dans nos cœurs. Il a par ailleurs enregistré de nombreux disques autour de textes classiques (Molière en particulier). Si vous n’aimez pas Louis De Funès, tant pis ! C’est une excellente idée d’avoir réédité ces fables-là, pour certaines peu connues !

- Le corbeau et le renard
- Le loup et l’agneau
- Le coche et la mouche
- La cigale et la fourmi
- Le savetier et le financier
- Le lion et le moucheron
- Le petit poisson et le pêcheur
- Le chat, la belette et le petit lapin
- La montagne qui accouche
- La grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf

Emmanuel Mouchotte

coup de coeur Oïgo Bongo / J. Margotton ; A. Maury. - Les Editions du Piano Caméra. - (Les contes du piano Caméra), 2013

Coup de cœur ! Ce livre CD fait suite au spectacle éponyme créé en 2009. La création scénique du second épisode a vu le jour en 2011. Ces deux spectacles sont toujours diffusés en attendant le 3ème et dernier volet (Izmar).

Histoire : Une petite fille espiègle, Lola, se perd en forêt après avoir désobéi à son papa. Capturée par Oïgo Bongo, le terrible croque-mitaine, elle deviendra son esclave dans son sinistre château-usine. Mais sa rencontre avec Lalo, le musicien prodige et Léon, le caméléchat, va changer son destin... On aime : TOUT !!!
- L’exigence du texte qui confère au conte une touche classique
- La création musicale (ambiance sonore, chanson...)
- Le spectacle
- La voix de Bruno Fontaine qui assure tous les personnages et crée une véritable ambiance autour de l’histoire.
- Le suspens

Oïgo Bongo est un conte musical moderne, fantastique et se découvre par épisodes, comme un feuilleton. « Tremblez ! Si par malheur vous me croisez ! ...car je ne suis que le reflet du monde que vous avez créé ! » Sylvia Herbez

Autre lecture

Ce premier volet écrit par Jérôme Margotton, auteur-compositeur, est une invitation à s’aventurer dans un univers surréaliste et fantastique : un ogre emprisonne des enfants ; un chat transformé en carpette et libéré de ce triste sort, se révèle être un caméléchat aux dons merveilleux et à la sage parole. On y rencontre aussi un petit garçon enfermé dans une cage et jouant une mélopée étrange, un trésor, un œil d’or, une évasion, une folle poursuite… voilà des éléments de conte traditionnel pour un récit très contemporain. Pourtant rien ne destinait Lola à vivre cette terrible aventure… Elle est en promenade avec son père dans une vieille guimbarde quand leur voiture soudain s’immobilise. Au milieu d’une route de campagne, avec une épaisse forêt à deux pas. Il est tentant pour Lola de disparaître, avalée par les arbres...

L’écriture est magnifique, les mots sont choisis, recherchés et s’inscrivent avec fluidité dans le récit. L’organisation de l’histoire est claire, vibrante, riche de rebondissements. La mise en page est ponctuée de nombreux chapitres. Les illustrations pleines page sont du graphiste Aurélien Maury. Il utilise trois camaïeux de couleurs différentes pour créer l’univers du conte : la campagne dans des tons bruns-verts tendres ; la maison de l’ogre est signifiée par des gris, ocre-rouge et la fuite dans la campagne enneigée se matérialise dans des tons gris-bleutés, blancs. Le trait est vif, léger et pourrait se prêter à un univers de BD (A. Maury a eu le prix de la ville au 16ème festival BD de Sérignan pour son album Le dernier cosmonaute).

Jérôme Margotton signe également la musique, étrange, magnétique, le piano est très présent. C’est beau. La narration est ponctuée de sons pour illustrer la voiture, les oiseaux dans la forêt, un feu qui crépite… Voici un ouvrage qui se lit avec autant de plaisir que l’écoute du récit dit par Bruno Fontaine, d’une durée de 50 mn.

Piano-Caméra, où quand le conte rencontre la musique est une belle réussite ! On suit les petits héros avec bonheur, on se surprend à les encourager et nous attendons avec impatience le deuxième opus de cette trilogie palpitante ! Claire Py

coup de coeur Cuikomo / D. Jean ; Zad ; E. Guyonnet. - Utopique (ex 2 Vives Voix). - (Il était une fois), 2014

Cuikomo un petit oiseau, adore saluer le vent, s’envoler sur les courants d’air chaud. Un jour, il rencontre Léon. C’est un poisson. Cuikomo lui improvise une chanson, il souhaite de tout cœur que Léon devienne son ami. Celui-ci, touché, accompagnera le chant par des percussions vocales. Les deux musiciens sont interrompus par une bande de volatiles railleurs qui les chahutent. Léon disparaît dans les flots et Cuikomo rejoint ses compagnons dans le ciel. La séparation devient absence et creuse les différences. Mais l’amitié sincère, fidèle et belle des deux amis saura dépasser les dissemblances, vaincre les obstacles, jusqu’à percer ensemble le mystère qui lie le ciel et la mer...

Cette version contée dans la collection "Il était deux voix" chez l’éditeur Utopique se veut un hommage à la chanson "Un petit poisson, un petit oiseau" interprétée par Juliette Gréco. Les quinze minutes racontées par E. Guyonnet sont assez décevantes alors que la première édition version papier chez Milan avait obtenu en 2003 le prix des Incorruptibles. Cependant, l’accompagnement musical (percussion, sampling, chant) est léger, rythmé, agréable. La narration se poursuit avec cinq minutes du chant de Cuikomo, interprété sur différents tempos, en boucle. Comme une invitation à fredonner, peut-être pour se faire un nouvel ami ?

Claire Py

coup de coeur Bulle et Bob au jardin / Nathalie Tual ; Ilya Green. - Hachette, 2014

Bulle et Bob se retrouvent au potager. Ils arrachent les mauvaises herbes, creusent la terre, plantent des pieds de tomates, arrosent, jouent avec le vocabulaire des légumes, observent les insectes, passent "des heures à écouter pousser les fleurs". Et puis… attendre. Les tomates viendront quand il fera plus chaud. L’écriture légere de Natalie Tual alterne des phrases courtes pour le récit narratif et des textes de chansons simples, claires et rythmées. L’accompagnement musical se fait autour de bruitages tintinabulants et poétiques qui répondent parfois au son grave d’un trombone. L’ensemble est arrangé tout en finesse par le complice de toujours, Gilles Bélouin. Ilya Green illustre l’histoire avec ses personnages et son univers plein de fraîcheur. Et si vous savez lire la musique, quatre partitions vous attendent en fin d’album ; à vous de jouer ! Dans la série Bulle et Bob, ce 5ème album d’une durée de 15 minutes ne crée peut-être pas de surprise mais s’écoute avec plaisir. Claire Py

coup de coeur Tam tam dans la brousse / Gibus ; C. Dutertre. - Didier jeunesse (Zim zim Carillon). 2014

Le singe, l’éléphant, le zèbre, la sauterelle, le moustique, le coyote et l’hippopotame sont les animaux familiers de ce bestiaire musical et fantaisiste interprété par Gibus. Auteur belge né au Congo, il a à coeur le métissage des cultures. Certains textes ressemblent à des comptines avec des onomatopées, des sons à répéter pour créer un rythme (la sauterelle). D’autres, en toute simplicité, prennent une dimension engagée et humaniste (le zèbre). Gibus mélange les genres et les langues (créole, lingala, français) avec fantaisie et bonne humeur. L’orchestration et les coeurs qui l’accompagnent, sont un soleil de rythmes et de voix venus d’Afrique, continent auquel est très attaché l’auteur. C’est gai, les textes sont faciles à mémoriser pour chanter à tue-tête et danser si l’envie vous prend ! "Zim zim Carillon, se sont des textes pour les trois-six ans, écrits par des auteurs jeunesse et mis en musique par des artistes de la scène actuelle (Didier jeunesse)". Ca marche ! Claire Py

coup de coeur Bébé Caramel / D. et J. Reuss-Nibla ; L. Nakos ; Gibus. - Le Sablier (Trotinette), 2014

Tania et Mlô sont amies. Mais un jour, elles deviennent soeurs. C’était dans l’escalier, patatras, le père de Tania blanc comme la farine rencontre la mère de Mlô à la peau toute noire. Et voilà les deux petites filles aux yeux de lune qui s’interrogent. Pour de vrai. De quelle couleur sera le bébé ? Cette histoire est lumineuse. Les illustrations de la jeune Louise Nakos sont tout en velouté coloré, rondeur et tendresse. Les chansons de Gibus nous bercent entre Afrique et Occident, dans un métissage des coeurs. Les éditions du Sablier, maison indépendante qui aime les cultures du monde, soutient les artistes engagés comme Jessica Nliba Reuss qui agit pour que soit appliqué la charte des Droits de l’Enfant. Famille recomposée, cet album est un sourire à la tendresse et la différence. Claire Py

coup de coeur Clic Clac / Edouard Maneau. - Benjamins Media (Taille S), 2014

Clic ! Un petit chien et son meilleur ami le canard, prennent la voiture et se dirigent vers la ville. L’histoire toute simple se déroule avec beaucoup de tendresse en images colorées, intercalées de doubles pages sur fond noir accompagnées de sons à retrouver. Cette trame est prétexte à un jeu de devinettes sonores entre deux enfants qui dialoguent et s’interpellent. Clac ! Le livre devient imagier. Le petit auditeur, comme le petit garçon du CD qui pose les questions, s’essayera à trouver les bruits qui ponctuent la balade de petit chien et canard. C’est la petite fille drôle et impertinente qui détient la bonne réponse ! Ce concept d’interaction entre visuel et audition est intelligent, sensible, drôle et simple. L’album devient apprentissage des sons, jeu de reconnaissance par l’oreille. Les petits interprètes s’amusent beaucoup… Claire Py

coup de coeur Niet Popov / David Sire ; Magali Le Huche - Editions Des Braques, 2014

Quand on ne se sent pas dans un jour harmonieux, hop hop ! sucrés-salés, les textes de David Sire construits autour d’onomatopées et illustrés avec délices et vivacité par Magali Le Huche, nous interpellent et nous appellent. Pssttt ! A nous d’ouvrir la brèche, de trouver l’interstice scrongnneugneu ! de plonger les pieds joints plouf ! loin des oh ! rébarbatifs pour partir en vadrouille et réinventer son monde. "Alors la vie, la vie revit, revient, revit, sans nous demander notre avis." Prenez 59 mn de peps et de bidouille musicale, sur un ton décalé et plein de tendresse pour les petits travers de la vie. Et retrouvez en fin d’album, deux pages de jeu autour des mots. Succulent ... Claire Py

coup de coeur Mes comptines des lettres / A.-M. Chapouton ; S. Pelon. - Père Castor (Mes comptines de grand), 2014

26 pistes pour les 26 lettres de l’alphabet qui évoquent le monde des animaux. Plus que des comptines, ce sont de petits textes en allitérations et tautogrammes qui sont proposés sur un fond de musique synthétique. Ce n’est pas elle qui convainc dans ce titre, notre préférence ira plutôt aux textes soignés et aux illustrations claires.
On aime : le format, les pages cartonnées, le flash code sur la quatrième et le choix de certains animaux plus rares (doryphore-ibis-jabiru-naja-quiscale-urubu-wapiti-xérus) qui confère au livre un « poil » d’originalité !
On aime moins : les textes non chantés qui, contrairement à ce qui est annoncé par l’éditeur, ne facilite pas la mémorisation par répétition ; l’absence des pistes au cours des pages.

Affichage de 10 sur 41, voir les autres pages : 0 | 10 | 20 | 30 | 40

Voir les années précédentes ou interroger les livres CD par thèmes

 

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse