couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

Nouveautés

Albums
Romans
Ouvrages théoriques
Coups de coeur

Tous les nouveautés livres CD (41 au total)

coup de coeur Histoires en herbe / Françoise Diep ; Gil Lachenal. – Oui’ Dire, 2015

Voici quelques Histoires en herbe héritées de source traditionnelle, réécrites, adaptées de comptines ou tissées des souvenirs personnels de Françoise Diep, conteuse depuis plus de 20 ans.

. Le rutabaga, 7’58 - Cette histoire sent bon la campagne et s’inscrit dans une terre nourricière où poussent d’incroyables trésors de la nature, genre rutabaga comme vous n’en n’avez jamais vu ! . Quand trois poules vont au champs, 11’09 - Des petites poulettes malicieuse, intrépides et solidaires sortent du poulailler, respirent les champs herbus et se retrouvent dans la forêt où rôde un renard gourmand et très sûr de lui. .Le petit dernier, 11’25 - Cette histoire invite à prendre son envol ou toute sa place dans le nid, ça dépend de son rang dans la fratrie oiseau ! . Le poussin et le chat, 8’23 – Un chat d’une tendresse infinie qui materne un petit poussin perdu !

Les histoires de Françoise Diep sont à partager avec délices entre parole rythmée et chantante, refrains à répéter pour mieux s’aventurer dans le plaisir du conte, jeu avec les mots. Elles réenchantent l’univers du tout-petit pour aller au-delà de peurs légitimes à l’âge où le désir de s’inscrire dans le monde devient invitation à quitter la sécurité. Quelques pas en avant bercés par la voix douce et bienveillante à l’accent savoureux de la conteuse, un ou deux pas de plus grâce à ses récits ponctués des sons joyeux et sensibles des violoncelle, clarinette, contrebasse et mis en musique par Gil Lachenal. Le visuel de ce disque de conte est illustré par Marjorie Pourchet. Edité chez Oui’Dire qui défend la tradition orale , les enfants auront plaisir à déguster ces histoires à pleine oreille en prenant tout leur temps (42’ pour l’ensemble de l’ouvrage), et faire un pas de géant, deux pas de côté… ! Claire Py

A partir de 3 ans

coup de coeur L’ogre Babborco et autres contes / Muriel Bloch ; Andrée Prigent ; Régis Lejonc. – Didier (A petits petons), 2014

Muriel Bloch réenchante 3 contes de transgressions, chacun édité à l’origine dans la collection « A petits petons », en les proposant dans leur version orale. Sa voix singulière, accompagnée par la musique originale de Joao Mota à la guitare, joue avec talent des rythmes, étire et chante les mots, se délecte des odeurs et des images qu’elle donne à entendre et à voir. Parole vivante et vivifiante, Muriel Bloch participe au renouveau du conte en France depuis 1979.

. A partir de 5 ans - Premier conte : L’ogre Babborco – 10’22 – Voici une version sarde du Petit chaperon rouge, illustrée avec force par Andrée Prigent et Régis Lejonc dans des images cernées au trait noir. L’ogre Babborco dévore tout sur son passage jusqu’au jour où un enfant gourmand et rusé va déjouer le destin avec un simple plat de délicieux gnocchis. Laissez-vous conter par Muriel Bloch qui a l’art de nous mettre l’eau à la bouche et vous saurez comment Piétrino sauve son village.

A partir de 4 ans - Deuxième conte : Héléna, Yvan et les oies – 7’07 – Tiré de la collecte d’Afanassiev « Contes populaires russes », ce récit initiatique illustré par Régis Lejonc, raconte la quête d’Héléna pour sauver son petit frère. Echappé de la demeure familiale pendant l’absence des parents, il est enlevé par Baba Yaga. Poursuivis par les oies sauvages de la sorcière alors qu’ils s’en retournent vers leur maison, les enfants seront protégés par un pommier, un poêle et une rivière de lait. La conteuse court vocalement avec eux...

. A partir de 6 ans - Troisième conte : Fillette et gros alligator – 9’24 – Adaptation du conte « La chèvre et les biquets », illustrée par Andrée Prigent. Dans cette version louisianaise, c’est un alligator qui joue le rôle du loup ! La mère part au marché, recommande à ses 3 filles d’être sages et de n’ouvrir la porte que lorsqu’elles entendront son chant « C’est moi, vot’Mum, vot’ Mummy… ». Bien sûr, les enfants promettent mais Gros alligator croquerait volontiers 3 fillettes pour son dîner. Il s’entraîne à chanter, le voilà devant l’escalier de la maison, la plus petite se précipite, le bébé est avalé ! Gros alligator digère, la mère se lamente, arrive le père et …la voix colorée, malicieuse, éplorée de Muriel Bloch accompagnée de la guitare fait merveille !

Dans cette collection extraordinaire qui ouvre sur l’imaginaire, l’écoute et la parole (voir aussi Ogres et ogressesAu loupBêtes pas si bêtesGourmand, trop gourmandRira bien qui rira le dernier), les conteurs racontent des histoires qu’ils ont transposées par écrit. Pour une appropriation du livre, choisissez le conte qui vous touche, lisez-le à voix haute et laissez-vous surprendre par votre propre interprétation… Claire Py

coup de coeur La voiture de Groucho / Olivier Saladin ; Nathalie Choux ; Gibus(écoute et devine). – Didier, 2014

Groucho ouvre la porte de son garage où l’attend sa petite voiture, un cadeau tout enrubanné et son chien avec lui. Il se rend à l’anniversaire de la petite Alice qui fête ses trois ans. Mais dans le garage, rien ne va comme d’habitude : la portière de l’automobile reste fermée, les clés sont introuvables… bon, il faut passer par le coffre bien sûr ! Il bougonne et ronchonne et marmonne Groucho, ce petit homme étourdi mais plein de ressources. Ah ! ses clés sont retrouvées (sous ses fesses pardi !) et « c’est parti mon kiki ! teuf, teuf, teuf… ». Mais Groucho n’est pas au bout de ses surprises avec sa petite voiture étonnante !
Michèle Moreau a écrit cette histoire, racontée avec délice et bonhomie par Olivier Saladin (8’17). Elle s’est amusée à créer un personnage lunaire, plein de fantaisie, décalé et coincé dans un comique de situation accentuée par des onomatopées et des expressions drôles et savoureuses. Nathalie Choux multiplie les rondeurs dans ses illustrations gaies et colorées. L’arrangement sonore d’Antoine Delecroix joue de bruitage « automobilistique » que le petit auditeur aura plaisir à reconnaître ou découvrir. Et le musicien Gibus clôt allegretto cet album par une petite chanson (1’15). Un régal ! Claire Py

A partir de 1 an

coup de coeur Ogres et ogresses / Praline Gay-Para ; Martine Bourre ; Rémi Saillard ; Vanessa Hié. – Didier Jeunesse, 2014

Dans cet album de 35mn, on découvre 3 contes racontés par la savoureuse Praline Gay-Para, édités à l’origine dans la sympathique et indispensable collection pour faire découvrir les contes aux petits A petits petons mais aussi dans la collection Escampette, chez Didier Jeunesse. Ils ne sont pas à écouter par toutes les mêmes petites oreilles :

A partir de 2 ans : Le premier conte «  L’ogresse et les 7 chevreaux  », 8mn34
Une version libanaise de la chèvre et les 7 biquets. C’est le plus musical. La voix de Praline nous porte et nous emporte dans un imaginaire que les enfants connaissent bien, celui de la mère qui part au marché en prodiguant de nombreux conseils à ses petits pour les protéger de l’ogresse qui rôde. Mais c’est toujours la même chose ! Voilà les chevreaux qui ouvrent la porte à celle qu’il ne faut pas laisser entrer… Heureusement tout se termine bien grâce à une maman courageuse et déterminée qui ne se laisse pas faire. La mise en page est variée, des couleurs différentes pour les personnages sont utilisées dans la typographie. Et l’illustration de Martine Bourre renforce la qualité rythmique de ce conte à voix nue.

A partir de 4 ans : Le deuxième conte « Trouvé dans un nid », 12mn20
Adaptation du conte des Frères Grimm « Volétrouvé ». En se promenant dans la forêt avec son père, Lili entend les cris d’un bébé. Celui-ci, caché dans un nid, deviendra « Touvé – dans - un - nid », un frère aussi précieux que la prunelle de ses yeux. Si bien que lorsque la fillette découvre l’horrible dessein de la grosse Suzon qui les a élevés, elle s’enfuit de la maison avec le petit, main dans la main. « Ils courent, ils courent, plus vite que le vent, plus vite que le temps. ». Poursuivis par les 2 valets de l’ogresse révélée, ils échapperont par 3 fois à leur funeste sort, grâce au pouvoir magique de Lili. L’illustration de Rémi Saillard accentue le mouvement de la course, les ombres, la peur. Au niveau musical, des grelots viennent souligner la course des enfants, les sabots des chevaux, la poursuite des cavaliers mais l’essentiel du rythme est donné par la voix chaleureuse de la conteuse. Les transformations des personnages pour échapper aux poursuivants intéresseront beaucoup les enfants.

A partir de 6 ans : Le troisième conte « Aïcha et l’ogre », 14mn46
Un conte populaire tunisien, assez terrifiant. Après le départ de son père pour un long voyage d’affaires, Aïcha l’espiègle se retrouve seule à la maison, bien protégée par un mur d’enceinte, avec interdiction d’en sortir. Mais elle va enfreindre la promesse pour aller quérir du feu chez le voisin car le chat a fait tomber la boîte d’allumettes et la fillette rêve d’un repas chaud. Mais le voisin est un ogre ! En échange de quelques allumettes, la voilà contrainte à se laisser sucer un doigt tous les matins, à travers un trou du mur… Praline Gay-Para adore faire l’ogre, elle joue de sa voix, la rend caverneuse, angoissante. Les illustrations très suggestives de Vanessa Hié peuvent renforcer un sentiment de terreur chez le petit auditeur mais heureusement, tout se finit bien ! Anita Choteau

coup de coeur Le premier œuf de Pâques / Zemanel ; Amélie Dufour ; Claire Benoist. – Père Castor (les classiques en musique), 2015

Cocoti, cocota ! C’est le printemps ! Poulette toute joyeuse court avec son trésor sous l’aile. Un œuf pondu pour la première fois, ce n’est pas rien. Elle court à la fête aux œufs où la reine des poules désignera le plus beau. Elle court, elle trotte si vite, que l’œuf glisse, plouf ! et tombe dans la mare aux cochons… « Oh non ! ». Elle court, elle trotte et vole si vite, que l’œuf tombe, par trois fois encore ! et se couvre de toute sorte de matériaux : végétal, minéral… « Oh non ! ». Sur son chemin, elle croise des volatiles désagréables qui se moquent de son œuf : trop ceci, pas assez cela… Ils lui conseillent de ne surtout pas aller à cette fête, là-bas, au sommet de la montagne…

Vive et joyeuse, cette histoire sous forme de randonnée, ravira les petits. Les illustrations au crayon d’Amélie Dufour sont douces et légères. Le récit dit par Claire Benoist est simple et l’accompagnement musical sympathique. Une discrète indication sonore invite l’enfant à tourner les pages de l’album. Si vous écoutez cette petite histoire (7 minutes), vous découvrirez que l’amour et le courage d’une mère sont immenses, que la persévérance est récompensée et pourquoi, à chaque début de printemps, les œufs sont décorés. Cocoti, cocota ! Claire Py

A partir de 3 ans

coup de coeur Comptines pour jouer dans l’eau / Cécile Hudrisier. – Didier (Eveil musical), 2015

Petite compilation autour des comptines sur l’eau, voilà un album CD de 15 minutes rafraîchissantes et variées avec la belle voix de Natalie Tual (Avec mon arrosoir) ou enfantine (Un petit poisson est passé par ici), des chœurs d’enfants (Il était un petit bateau, Un p’tit crabe, La mer est pliée, Goutte gouttelette de pluie, La pluie, Et on pagaie, Tout au fond de la mer) et un petit air marin en breton (Tri martolod). Les plages du disque sont indiquées sur le livre cartonné, illustré avec bonne humeur par Cécile Hudrisier. Cette collection, Eveil musical chez Didier, est très appréciée à Croqu’livre : Comptines pour danser, Comptines pour faire dodo, Comptines pour les gourmands, Comptines pour chanter la ferme, Comptines pour chanter la savane, Comptines pour chanter en anglais, Comptines pour mon bébé. Plongez pour quelques notes en enfance ! Claire Py

Tout-petits

coup de coeur Mes rondes et chansons / Laurent Pradeau ; Aki. – Seuil, 2015

Qui veut se joindre à nous ? : Faisons la ronde dans le pré ohé ohé !, pour accueillir la belle que voilà. Au clair de la lune, elle ira embrasser quelqu’un. Chuut ! petit lapin, tous en rond, nous danserons et pic pic pic, le hérisson fera le dos rond. C’est la mère Michel qui a entendu la petite musique…Est-ce celle du manège de Tony ? Le savez-vous ? Il y a une pie dans le poirier. Vogue la ronde, s’il y a une pie dans le poirier, le premier qui rira ira au piquet. Et tourne, tourne en rond notre beau bateau et faisons la ronde… Qui viendra se régaler ? La Marie fait son pain et Dame Tartine marie sa fille. Des rosiers plein de roses et la clé de St Georges lui sont promis… Pour le mariage, au coin du feu, à la claire fontaine, au bois joli, c’est Gugusse qui fait danser les filles et les garçons. Court furet, court, loup renard et belette tapent du pied. La danse va commencer… Réveillez-vous Monsieur l’Ours ! L’invitation est lancée !

Si vous ne les avez pas reconnus, retrouvez ces 20 titres, dont quelques textes inédits, concoctés et arrangés par Laurent Pradeau et ses complices, dans cet album cartonné de 31 minutes. Pour le plaisir de la danse (des indications sommaires de mime sont proposées sur les rondes) et de la musique (guitare, clavier, percussion, irish flûte) mais on aurait aimé plus de fantaisie. Dans la même collection, retrouvez Mes premières berceuses. Claire Py

A partir de 2 ans

coup de coeur Comptines et jeux dansés / Rémi ; Annelore Parot. – Formulette (La note), 2014

Rémi, le chanteur vedette des tout-petits chez Formulette, interprète comptines et jeux dansés dans un album d’une vingtaine de minutes. La gestuelle des chansons est expliquée par des photographies d’enfants et du chanteur lui-même mis en situation. Posées sur les dessins d’Annelore Parot, elles réduisent la globalité de l’illustration. Mais elles peuvent aider l’enfant à une découverte physique de son corps et de sa relation à l’autre. Si vous avez une guitare comme Rémi, où tout autre instrument, 18 partitions en fin d’ouvrage attendent votre talent pour jouer ces airs aux enfants. Et si vous aimez cet interprète retrouvez le également chez Nathan. Un outil classique dans les crèches. Claire Py

A partir de 2 ans

coup de coeur Comptines et musiques autour du monde / Sandrine Lhomme, collectif. – Formulette, 2014

Dans cet album, il y a 40 minutes autour du monde en 12 pays représentés, 20 titres interprétés et écrits dans la langue d’origine, une traduction des paroles en français. Voilà de quoi dépayser les enfants et les inviter au voyage dans des sonorités nouvelles (Royaume-Uni, Australie, Etats-Unis, Brésil, Portugal, Espagne, Allemagne, Arabe, Afrique, Russie, Chine, Japon). Chaque pays est représenté par son drapeau et les illustrations de Sandrine Lhomme, sans grande fantaisie, accentuent le côté folklore. C’est une belle idée de réunir ces pays en chansons, cependant, la qualité des interprétations, sélectionnées dans les albums de Formulette production et ARB Music, sont inégales. Anita Choteau

A partir de 2 ans

coup de coeur Pas vu pas pris / Bernard Friot ; Hervé Suhubiette ; Sherley Freudenreich. – Didier (Zim zim carillon), 2014

Vous cherchez des comptines, berceuses, devinettes, ritournelles, rengaines, poèmes à chanter à tue-tête sur des sentiers dépoussiérés, pleins de vitalité, de rythme et de rupture ? Vous rêvez d’un air de guitare électrique sur une ritournelle enfantine ? Vous aimez les inventions musicales et les textes plein d’humour et de fantaisie ? Alors « Pas vu pas pris » est pour vous ! Les oreilles des enfants qui découvriront l’univers de cet album de 29 minutes, coup de cœur de l’Académie Charles Cros 2014, en seront toutes chamboulées !

Hervé Suhubiette interprète et compose une musique joyeuse et dynamique sur 20 textes simples et enlevés « fragiles petits châteaux de mots » de Bernard Friot, écrivain iconoclaste et veilleur en littérature jeunesse . La rencontre entre ses deux-là est évidente, ils s’amusent avec les sons, les mots, les répétitions, les mots malpropres, quelques audaces surréalistes pour dire n’importe quoi, patati-patata mais chaque mot est juste, à sa place. Ils jouent avec les sonorités du langage, rassemblent leur musicalité et réinventent le chemin d’une poésie enchantée. Les illustrations de Sherley Freudenreich suivent le fil de leur fantaisie. Pas vu pas pris est aussi un spectacle musical pour les 3/6 ans à découvrir sur le site d’Hervé Suhubiette. Surtout, ne pas se priver ! Claire Py

A partir de 5 ans

Affichage de 10 sur 41, voir les autres pages : 0 | 10 | 20 | 30 | 40

Voir les années précédentes ou interroger les livres CD par thèmes

 

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse