couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

Compagnie Gravitation

26c rue Fontaine Ecu - 25000 Besançon
03.81.81.51.32 / 06.63.58.66.62
fabolix@free.fr - www.gravit.org

Chantal n’a pas d’amis
Spectacle de gens et d’objets
Ça se passe dans un immeuble, au 28 de la rue des rosiers très exactement. Dans cette rue, il y a un immeuble ; dans cet immeuble, il y a des étages ; dans les étages il y a des appartements et dans les appartements, il y a des gens.
Au rez-de chaussée, il y a Georges. Il reçoit une lettre qui aujourd’hui va changer sa vie.
Au 1er habite Mora qui se prépare pour son départ au soleil, parce qu’"ici il pleut tout le temps."
Au 2ème perche Rosie, la commère du quartier qui voit tout, qui sait tout sur tout.
Au 3ème, Chantal vit sa vie de gamine pas très jolie qui passe son temps à s’inventer des amis. Ben oui, quand on en n’a pas c’est comme ça, tant pis !
C’est une journée dans la vie de cet immeuble. Une journée où tout a basculé pour le meilleur ou pour le pire...il y a des histoires qui finissent bien et d’autres qui finissent mal, c’est comme ça... tant pis !

Tout public à partir de 6 ans
Durée : 1h
Espace scénique : 6m x 6m - Obscurité indispensable

Sur le fil
Spectacle de lectures pour enfants
Sur le fil sont accrochés les habits en train de sécher, chemisette à fleur, robe à pois, chaussettes dépareillées...
Sur le tapis une table basse, un harmonica, deux tabourets. Sur un fauteuil un accordéon et un napperon...
Et au milieu de ce chez-soi, Olivia et Natalia.
On vous embarque sur le fil de nos histoires, de nos petites chansons qui parlent de nous, de vous et de Toto Caramel...
Ce spectacle peut se jouer en lieu fixe ou en déambulation. Il peut se jouer dedans ou dehors. Il peut avoir lieu en une représentation unique ou en interventions récurrentes Il peut s’adresser à un public élargi ou s’adapter à une classe d’âge précise (une formule destinée aux maternelles et une autre aux primaires existent déjà). Il peut se nourrir de textes sélectionnés suivant une thématique (la famille, l’amour...)

Formule adaptable en temps/espace/public

Lectures en collège
Spectacle joué uniquement en établissements scolaires
Scénario :
Les élèves arrivent à leur cours de français sans se douter de rien (seul leur professeur est au courant mais consigne lui a été donné de ne surtout pas les préparer). Ils sont accueillis par M. Xérès, professeur stagiaire quelque peu maladroit, qui a choisi de commencer son cours par une lecture d’un extrait de Candide mis en image par ses soins car, comme il le dit, « c’est ce texte qui lui a donné l’amour de la littérature ». Ce professeur-comédien est rapidement rejoint par ses deux complices : le musicien qui se présente comme un inspecteur pédagogique et la comédienne qui se présente comme une élève redoublante « virée » du collège de la ville voisine (oui, elle a la chance de paraître plus jeune que son âge…).
Durant le premier quart d’heure, les élèves croient à cette imposture. Puis, notamment à partir du moment où l’inspecteur pédagogique sort sa guitare et son accordéon (cachés préalablement dans le fond de la salle) le doute s’immisce fortement en eux. Au cours de ce scénario, construit afin de nous permettre d’enchaîner la lecture de six textes, nous leur donnons des signes de plus en plus clair de la duperie et, évidemment, plus personne n’y croit à la fin du cours. Cette évolution crée une forte complicité entre les comédiens et les élèves –ravis qu’ils sont d’avoir été « roulés dans la farine »- et ceux-ci sont tous séduits. Leurs réactions sont très fortes, très étonnés qu’ils sont d’avoir été touchés par ce spectacle qui n’est en fait qu’une succession d’extraits de littérature.
Le choix des textes :
- Candide de Voltaire
- Les trois mousquetaires d’Alexandre Dumas
- Sensations d’Arthur Rimbaud
- Je ne suis pas un singe de Virginie Lou
- Les misérables de Victor Hugo
- De la tendresse de Robert Cormier
Nous avons fait le choix d’un répertoire de textes comprenant à la fois des auteurs dits « classiques » figurant au programme et des romans de collections dites « pour adolescents » afin de montrer la littérature sous différentes formes et dans toute sa richesse. Nous avons « travaillé » tous ces extraits afin d’en faire ressortir avant tout leur contemporanéité. Par exemple l’extrait des Misérables (Livre deuxième, chapitre III : « Héroïsme de l’obéissance passive ») où Jean Valjean est accueilli par l’évêque après lui avoir raconté qu’il avait été chassé de partout résonne étonnamment auprès de ces adolescents qui ont grandi avec l’émergence de ces questions d’exclusion.
 

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse