couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

Mot Clé : Soupe




Album(s) :


coup de coeur Mange ta soupe ! Zeloot (texte adapté par Vincent Cuvellier). - Michel Lagarde, 2014

Ce soir, Milo a très faim. Cela tombe bien, il y a de la soupe aux pois, sa préférée. Mais pouah ! Une mouche nage dedans...Pour la faire disparaître Milo convoque un à un des animaux de plus en plus gros, de plus en plus gloutons : chacun chasse (dévore ?) l’autre pour mieux se délecter de la bonne soupe et s’installer dans le bol ! Grrrr...il va falloir employer les grands moyens ! La narration est efficace, la galerie de portraits animaliers à déguster sans modération. Un album très frais, plein d’humour, avec une chute savoureuse comme une cerise sur le gâteau. Bon appétit ! Ewa Bochenski

Note de l’éditeur : Eline Van Dam, alias Zeloot, est affichiste, illustratrice et sérigraphe hollandaise. Elle excelle dans la réalisation de nombreux posters et affiches où son style psychédélique fait fureur. Elle vit en Allemagne et a exposé son travail en Europe, au Japon et aux 2tats-Unis. Mange ta soupe ! est son premier album jeunesse.

A partir de 5 ans

coup de coeur Et si je mangeais ma soupe ? / Coralie Saudo ; Mélanie Grandgirard. – Seuil, 2013

Malgré un format à l’italienne étroit, dressé dans une verticalité qui donne de l’espace aux belles illustrations de Mélanie Grandgirard et les étire, pas de folie des grandeurs dans cet album-ci. Pourtant, grandir est l’interrogation pertinente d’un petit garçon devant son bol de soupe qu’il refuse de prendre. Ses parents affirment cependant, que là est le merveilleux bénéfice de manger cette bonne soupe ! Grandir...Quelle drôle d’idée leur est passée par la tête ? Pour lui, il n’y voit que des désagréments ! Il s’imagine grandir, grandir, démesurément, mais être obligé d’avoir des jumelles pour regarder la télévision ! Grandir mais ne plus avoir de place dans son lit et se tenir tout recroquevillé sur la couverture ! Grandir et se sentir éloigné des autres ! Si grandir est à ce prix, il préfère laisser de côté le délicieux breuvage. Un album sympathique où le format fait sens. Claire Py

A partir de 4 ans

coup de coeur Cornebidouille contre cornebidouille / P. Bertrand ; M. Bonniol. - Ecole des loisirs. 2013

Pierre n’a jamais aimé la soupe et lorsque la première fois la sorcière Cornebidouille a essayé de lui faire entendre raison, elle en a été pour ses frais. Dans ce nouvel album il n’y a pas une mais deux Cornebidouille ! Libérées d’une citrouille puante dont les parents de l’enfant voulaient faire une soupe... Plus tard, alors qu’il dort, les deux clones entrent dans sa chambre dans l’idée de le dévorer. C’est sans compter la malice du garçon qui réussit à les liguer l’une contre l’autre.
Toujours aussi drôle, cette histoire ravira les enfants qui n’ont pas le droit de dire des gros mots mais qui aimeraient tellement pouvoir le faire...
« Tu vas voir, espèce de prout de dromadaire, de quoi sont capables deux sorcières quand elles sont en colère ! »

coup de coeur La soupe des trois ours / C. Kim ; M. Moriuchi. - Ane bâté

Ils sont trois : un grand, un moyen et un petit... Mais point de Boucle d’or ici, nos 3 ours préparent une soupe. A chaque étape, le narrateur questionne le lecteur pour savoir lequel des trois a pêché le plus gros des poissons ? Cueilli la moyenne carotte ? Porté le plus grand des seaux ?... Et surtout, « qui mangera le plus de soupe ? »
Les illustrations en papiers collés et aux couleurs chaudes sont parfaitement adaptées à cette histoire aux allures de randonnée, rythmée de questions, exclamations et onomatopées.

coup de coeur La soupe aux pois / F. Diep ; M. Le Huche. - Didier

Il fait bon vivre dans cette cabane là ; Pierre, Toinon, le bébé et une flopée d’animaux y vivent heureux. Mais le bois vient à manquer et Pierre doit sortir en chercher. S’en suit alors un affrontement à rebondissements avec 10...30 loups et il faudra toute la ruse de Pierre (une bonne soupe aux pois !) pour s’en sortir. On lit avec grand plaisir cette histoire à répétition qui se joue des tensions dramatiques pour laisser place à une joie de vivre franche et confiante.

Et aussi... :


coup de coeur La soupe au caillou / J. Stockham. - 123 soleil !

C’est un thème de conte ancien revisité, avec des consonances actuelles : des vagabonds arrivent dans un village fermé sur lui-même : c’est l’hiver, il fait froid, il n’y a plus grand chose à manger... et les villageois n’ont pas l’intention de les accueillir. Grâce à l’inventivité des nouveaux arrivants et à une farce de départ (un gros caillou à la base de la soupe), tous les villageois apportent leur minime contribution et le partage permet la réalisation d’un plat pour tous. A la grande satisfaction des vagabonds qui n’avaient rien et de ceux qui avaient un peu mais manquaient du sens du partage... et qui en redemandent ensuite.
Les illustrations assez gaies se démarquent par le système de volets qui se soulèvent et révèlent les ingrédient. Une seule voix assure tous les personnages, dommage que certains soient surjoués. De très courts interludes musicaux viennent rythmer le texte et un petit son de cloche signale le moment de tourner la page.
Un joli conte pour les petits au texte délicat et teinté d’humour.

coup de coeur La soupe à rien / Darabuc ; R. Kheiriyeh. - Oqo

Contexte : Une version du célèbre conte La soupe au caillou. Marie Renardine et Jean Chat s’invitent chez Jean Rat mais ce dernier refuse de leur donner un quignon de pain. Ils demandent alors une soupe à rien. Pourquoi pas dans ce cas... Le pingre s’imagine déjà tourner en ridicule les deux pauvres hères...
Une belle manifestation de manipulation de deux lascars qui savent manier les mots pour arriver à leur fin...
Illustrations en collages et textures de peintures pour une mise en scène savoureuse autour de ces 3 escrocs.
Ce qui est répété :
- Si ça vous suffit… répondit Jean Rat
- Si ça suffit ? C’est même trop ! Encore que… Rien : (aliments énumérés + 1)

<<< Retour à la page précédente

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse