couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

Mot Clé : Aventures




Album(s) :


coup de coeur Peter Pan / James Matthiew Barrie ; Quentin Gréban. - Mijade, 2014

Enthousiasme sans bornes pour cette version grand format de l’histoire du petit garçon qui ne voulait pas grandir ! Le texte, abrégé et adapté avec talent par Xavier Deutsch ( Hope, Le cantique des carabines), est abondamment et superbement illustré par Quentin Gréban. Envolez-vous sans tarder avec eux pour l’île merveilleuse, laissez-vous porter. Expressions, attitudes, mouvements, gros plans fulgurants, chaque page est un aller direct pour le fameux Pays de l’imaginaire en compagnie de Peter et Clochette. A la fois omniprésente tout en gardant sa part de mystère, l’image invite immédiatement à (re)découvrir les aventures extraordinaires de Wendy et ses frères. Magique ! Ewa Bochenski

A partir de 8 ans

coup de coeur Les histoires de Marcel / Anthony Browne. - Kaléidoscope, 2014

Une emprunte de pied sur une île déserte, un bateau de pirates et un enfant qui ne grandira pas, un terrier de lapin si profond qu’y tomber est une chute sans fin, des marins à la recherche d’un trésor...chaque semaine, Marcel ouvre des portes magiques qui le plongent au coeur d’aventures extraordinaires. A chaque double page, un épisode clé des classiques de la littérature jeunesse dont la chute pique la curiosité des lecteurs. Les plus jeunes seront happés par le ryhtme du texte et l’intensité des illustrations, les plus grands reconnaîtront instantanément les ouvrages. Une irrésistible invitation à la lecture.

Ewa Bochenski

coup de coeur Attention au crocodile ! / L. Moroni ; E. Eriksson. - Ecole des loisirs. - (Pastel). 2014

« On y va ! On y va ! » s’enthousiasme Tora. Mais papa prend son temps pour préparer leur expédition. « Quel papa ennuyeux ! » Ça y est enfin, ils « arrivent en pleine nature » et l’aventure peut commencer !
Mais papa et Tora ne voient vraiment pas les mêmes choses : la forêt, sous les yeux imaginatifs de Tora, prend des allures de savane où se cachent de surprenants dangers délicieux et multiples. Il leur faudra du temps pour être au même diapason. Le papa ennuyeux devient bientôt « le meilleur papa du monde » !

coup de coeur Sept lions en chaloupe / P. Brissy ; O. Daumas. - Marmaille et Compagnie. - (Jungle). 2014

Voici une histoire qui aurait pu aussi s’appeler Sept lions en galère. Ces nobles animaux partent à bord d’une chaloupe réalisée de leurs pattes, mais faite de bric et de broc, direction la mer ! Mais avant, la rivière et il s’agit de savoir qui va commander. Deux groupes s’opposent. Cela devrait être facile de se départager puisqu’ils sont 7 ! Seulement l’un d’eux s’abstient. Celui-là même qui parait bizarre aux yeux des autres depuis le début de la traversée parce qu’il est zébré et masqué... Mais pas le temps pour l’instant de se poser des questions, le voyage s’accélère et les ennuis avec...
Cet album tonique et rocambolesque, que ce soit dans le texte riche en vocabulaire et en onomatopées, comme dans l’illustration foisonnante, devrait plaire aux enfants à partir de 6 ans.

coup de coeur La pire des princesses / A. Kemp ; S. Ogilvie. - Milan. 2013

Zélie trépigne d’impatience : « On dit qu’un jour mon prince viendra... mais ça fait cent ans que je l’attends ! Je n’en peux plus (...) qu’il bouge un peu ses royales fesses ! » Mais quelle déconvenue lorsque le prince arrive enfin et se révèle plus crétin que charmant : il veut l’enfermer dans une cage dorée ! Hors de question pour Zélie qui préfère l’option dragon et aventure !
Un prince au langage châtié, une princesse hors norme, libre, impétueuse... Nous sommes fort aises de la suivre dans son émancipation joyeuse.

coup de coeur La venture d’Isée / C. Ponti. - Ecole des loisirs

Isée a grandi depuis Mô-Namour et décide ici d’être non plus victime mais actrice de sa vie. Elle veut « vivre une venture, et une vraie belle ». Depuis ses mésaventures avec Torlémo, compagnon autoritaire et abusif, Isée a pris de l’assurance. Plus question désormais de se laisser emberkikiner quand bien même il s’agirait du Tipouinze ! Accompagnée de Tadoramour, elle entame son périple aux multiples croisements. C’est une jouissance, pour Isée comme pour nous, d’expérimenter les différents chemins, de rencontrer tous ces personnages qui ont besoin d’aide... Leur amitié est tout de même plus précieuse que les propositions peu fiables de ceux qui voulaient l’épouser !
Lire Ponti, c’est décrypter l’intertextualité (et intericonicité) et savourer la richesse d’un langage inimitable : un plaisir sans cesse renouvelé, sans cesse approfondi...

Roman(s) :


coup de coeur Bodyguard, tome 2 : la rançon / Chris Bradford. - Casterman, 2015

Seconde mission pour Connor qui doit protéger des jumelles, filles d’un magnat de la presse australienne particulièrement détesté. Garde du corps d’Emily, déjà enlevé l’an passé, il doit aussi superviser la protection de sa soeur Chloé.

C’est les vacances pour les deux jeunes filles qui souhaitent avant tout s’amuser sur leur yacht de luxe et se détendre. Mais les incidents se multiplient laissant planer une menace sur leur séjour aux Seychelles.

Elles ignorent qu’elles sont traquées par une organisation criminelle internationale qui a envoyé des pirates somaliens à leurs trousses...

Un très bon roman d’action à la James Bond, avec gadgets, radar, lutte et lance-roquettes ! Nous allons parcourir le yacht dans tous ses recoins et découvrir une vie luxueuse pas si tranquille avec au programme vengeance et jalousie.

Mais ce qui rend le livre intéressant c’est aussi sa capacité à dessiner des personnages denses, avec leurs failles, leurs apparences mais aussi leurs nuances.

Le final assez inattendu renforce l’impact du livre. Un thriller à lire ! Marion Uteza

A partir de 12 ans

coup de coeur Rush, contrat#5 / Philipp Gwynne. - Caterman, 2015

Un tome plus épais que les précédents avec un nouveau contrat qui va nous entraîner cette fois-ci dans des aventures maritimes, à la recherche d’un trésor enfoui.
Suite à ses mésaventures, Dom ne veut plus courir. Pour rester en forme et afin de préparer sa prochaine mission, il se met à la natation et même à la plongée ! Mais une fois encore, les directives se font attendre. Le héros va tenter de devancer les ordres ce qui va le mettre dans une situation des plus périlleuse. Où se trouve vraiment le trésor ? Qu’attend excactement de lui la mafia ?Le héros va devoir se dépasser afin de découvrir ce qu’on attend de lui et essayer de le réaliser alors que ses proches restent pour lui une énigme avec au premier plan sa famille mais aussi avec le retour dans ce tome d’Imogen, ainsi que du Zolt et de sa soeur Zoé.
Le lecteur est à chaque fois emporté dès les premières pages... en Australie ! Il sent sur sa nuque le souffle de l’action et de la peur. C’est l’avant-dernier contrat à remplir ! Marion Uteza

A partir de 12 ans

coup de coeur La guerre des Mus, tome 1 : l’empire d’Atlantia / Lisa Fiedler. - flammarion, 2015

Dans une petite animalerie à l’intérieur d’une cage vivent trois petites souris au destin fabuleux : Hopper, Pinkie et Pup. Leur vie de rongeur se passe plutôt bien jusqu’au jour où un jeune homme accompagné de son animal domestique, un boa, vient les acheter pour les donner à manger au petit déjeuner du reptile. En deux temps trois mouvements, ils s’échappent de l’animalerie pour le monde du dehors. Mais manque de chance, Pup reste coincé, inconscient, à l’animalerie. Hopper et Pinkie sont malheureusement contraints de le laisser à l’intérieur et s’enfuient jusqu’au métro. Pinkie se fait embarquer par l’eau de la pluie et ils se séparent donc. Hopper, accablé par le chagrin, se fait recueillir par Zucker, le prince d’Atlantia, une ville peuplée de rats. En chemin pour aller dans cette étrange ville, ils tombent sur des runes envahies de graffitis. Au centre, un dessin représente une souris ressemblant étrangement à Hopper... C’est le début d’une grande aventure et de mystère, d’amitié et de secrets cachés.
J’ai complétement adoré ce livre ! Les légendes sont géniales ! J’ai aussi beaucoup aimé les illustrations et la carte au début du livre. Je n’ai pas aimé Pinkie, que je trouve un peu agressive, mais j’ai adoré Pup et Hopper. Les descriptions des différents personnages et des différentes villes sont fascinantes ! C’est comme si on était dans le livre. Ilona (12 ans)

A partir de 11 ans

coup de coeur La drôle d’évasion / Séverine Vidal. - Sarbacane (Pépix), 2015

Zach est un garçon de 9 ans quia dore les romans d’aventures et qui se rêve en aventurier. il convainc ses parents de visiter lors des vacances la prison d’Alcatraz ce qui lui permettrait de prouver que des détenus ont réussi à s’en échapper. Ce livre se lit d’une traite, le personnage de Zach est attachant. il nous fournit tous les moyens pour comprendre son projet. Le lecteur se demande s’il va survivre à son aventure et revenir en 2014. Typographie variée, amusante, reflétant les sentiments du personnage. Mise en page agréable. Convient à tous niveaux, en particulier à des élèves de 5°. Facile d’accès : entre le roman et l’album. Bien écrit. Niki Balafas A partir de 8 ans

coup de coeur L’espion de Richelieu, tome 1 : Echec à la reine/ Claude Merle. - Bayard (Estampille), 2015

Paris 1626. Ancelin, jeune soldat, est provoqué malgré lui en duel et tue son adversaire. Or sur proposition de Richelieu, qui a perdu un frère dans ces circonstances, Louis XIII vient de faire interdire les duels qui déciment la noblesse et privent le royaume de ses meilleurs soldats. Immédiatement arrêté, Ancelin s’attend à être exécuté sans tarder. Mais compte-tenu des circonstances de l’arrestation et des talents du jeune homme, Richelieu a une toute autre proposition : il l’épargne pour en faire un espion à son service. Sa première mission : s’emparer d’un courrier des mains de la belle Angélique de Beaulieu, confidente de la Reine, qui met en péril le royaume... Coup de coeur pour ce roman de cape et d’épée au rythme effréné, bien mené. Claude Merle nous plonge avec talent au coeur des luttes de pouvoir, complots... Une atmosphère à la Nicolas Le Floch, un vaillant héros, de l’action, des amours impossibles. On se régale ! Ewa Bochenski

Paris 1626. Ancelin , de retour de Venise, se retrouve engagé dans un duel et tue son adversaire. Le roi Louis XIII a pourtant interdit les duels et Richelieu arrête donc le jeune homme qui doit choisir entre mourir ou se mettre à son service. En fine lame qu’il est, Ancelin décide d’accepter le marché qui lui laisse la vie sauve et de se battre pour une cause noble. Des complots ainsi qu’une histoire d’amour attendent le futur espion. Ce roman historique est bien écrit et documenté. Une liste des personnages réels ou fictionnels aide le jeune lecteur à se retrouver parmi cette galerie de protagonistes. On suit avec attention les aventures du héros et on a hâte de savoir comment il va se sortir des situations les plus alambiquées... avec ou sans aide... Sandy Morel

Ancelin, un jeune soldat d’environ vingt ans rentre d’Italie après une grande bataille. Instruit là-bas par Rienzi, une des meilleures lames de toute l’Europe, il devient la nouvelle coqueluche de Paris et tout le monde veut venir le voir en action, avoir l’honneur de se battre contre lui. Personne n’y arrive, ce qui met en rage Puylaurens, le frère du favori de la reine Anne d’Autriche, qui décide alors lui-même de le combattre. Mais Puylaurens perd... Ancelin vient de gagner non seulement un combat mais aussi un ennemi mortel... Humilié et désireux de vengeance, Puylaurens lance à Ancelin un duel qu’il accepte, malgré la loi de Louis XIII interdisant ce genre de choses... Le lendemain, Ancelin se fait prendre sur le fait par les gardes de Richelieu, le ministre de Louis XIII. S’attendant à être exécuté, il rencontre en personne Richelieu, qui lui propose un marché en échange de sa vie : devenir son espion... C’est le début de grandes péripéties pour sauver la vie du roi et la sienne... J’ai beaucoup aimé ce livre : ça nous fait changer d’époque ! L’auteur détaille très bien le paysage, les rues. Je trouve Ancelin très attachant et qu’il ait un style différent des autres à l’épée le rend d’autant plus sympathique. L’illustration du début est très belle, on dirait presque une peinture. On voit très bien le point de vue d’Ancelin et on découvre aussi toute une hiérarchie entre les personnages. J’ai hâte de lire la suite ! Ilona (12 ans)

A partir de 10 ans

coup de coeur Victor tombe-dedans / Benoît Minville. - Sarbacane (Pépix), 2015

Prénom : Victor. Principales qualités : imagination survitaminée, talents d’improvisation hors pair. Signe particulier : tendance à tomber dans les histoires, si si, en vrai ! En bon titre Pépix, un récit qui pulse, un style énergique avec un jeune héros irrévérencieux qui rêve d’aventures et de sensations fortes. Et accessoirement, qui n’a pas sa langue dans sa poche ! Un jour d’ennui, en quête de nouvelles expériences -après avoir transformé les poupons de sa sœur en vedettes Monster high et dessiné des moustaches à papa sur toutes les photos de famille- Victor pousse la porte de l’"antre" de son frère, chambre "interdite sous peine de sévices"… Victor tombe sur un roman : Les trois Mousquetaires d’Alexandre Dumas. Sur ? Non, dedans ! A l’aventure ! Un ton résolument actuel, un rythme endiablé, Benoît Minville sait aussi parler aux plus jeunes. Ewa Bochenski

A partir de 8 ans

coup de coeur Monsieur Eliott / Claire Mazard. - Oskar (Oskar poche polar), 2015

Coco, petite-fille d’un brocanteur, détient sans le savoir un ours bleu d’une valeur inestimable. Des trafiquants de jouets sont prêts à tout pour l’acquérir... Les truands aux noms improbables de Boucle d’or et de Bouledogue perçoivent Coco comme une petite peste et vont tout tenter pour dérober "ELLIOT : L’OURS LE PLUS PRECIEUX DU MONDE." Mais comment ce peut-il qu’un jouet aussi exceptionnel soit la propriété d’une enfant ?
Un roman d’aventure et d’enquête qui a le mérite de mettre au centre de l’action un ours en peluche mystérieux. Il amène le lecteur à se remémorer les liens étroits que l’on peut porter à ses jouets enfant. Dès lors, nous faisons corps avec l’héroïne dans son obstination à le défendre coûte que coûte. Le récit bien ficelé et le choix judicieux de la couverture avec l’image de cet ours à la couleur unique finissent de nous convaincre dans le choix de cette lecture ! Marion Uteza

A partir de 10 ans

coup de coeur Rush, contrat#4 : chasse à l’homme / Philip Gwynne. - Casterman, 2015

Dom est envoyé à Rome pour représenter l’Australie en course à pied. Au départ réticent, il comprend rapidement que c’est la mafia qui tient absolument à sa présence afin de réaliser sur place un quatrième contrat. Ce sera l’occasion pour le héros d’aller enquêter dans le village familial, non loin de là, et d’y découvrir de nouveaux secrets !
Cette série, à la manière de Cherub, sait captiver le lecteur. Ce nouvel opus est digne d’un James Bond. Notre héros devra ramper sous terre et escalader des montagnes infranchissables... c’est une question de vie ou de mort ! La personnalité de Dom, tout à la fois intrépide et inconscient, humble et fier ne peut que plaire à la majorité des lecteurs. Ils y trouveront de l’aventure à profusion mais aussi un jeune héros tout en nuance.
Dans ce volume, le passé de la famille commence à être dévoilé avec des remises en question sur les certitudes de Dom. Le lecteur commence à percevoir qui dans son entourage peut faire appartenir à la mafia. A suivre absolument ! Marion Uteza

A partir de 12 ans

coup de coeur Il faut sauver Yanaé ! / Charles Albert. - Oskar Jeunesse (Les aventures de l’Histoire), 2014

Au retour d’une chasse avec son loup, un jeune garçon de la préhistoire vient en aide à un homme et ses deux filles. Malheureusement, ils ne se comprennent pas. Alors que le père blessé est ramené au clan, Gaok décide de suivre Iska qui cherche un certain Yanaé. Qui est-il ? Où est-il passé ? Et pourquoi y a t-il des traces d’un autre groupe sur le sol ? Gaok va devoir se montrer intrépide mais aussi imaginatif afin de venir à bout de ce périple !
L’écriture nous instruit par petites touches sur le monde de la préhistoire : ses outils, ses relations avec le loup mais aussi par exemple ses habits. L’aventure est aussi présente avec un véritable défi qui se dresse devant le jeune homme : sauver les autres hommes placés sur sa route... au risque parfois de se mettre aussi en danger.
Un bon livre pour faire connaître cette période historique avec en annexe quelques explications supplémentaires. A découvrir, la lecture devenant une aventure et une porte vers l’Histoire ! Marion Uteza

A partir de 9 ans

coup de coeur L’école des mauvais méchants, complot 2 / S. S. Sanders. - Nathan, 2014

Deux nouveaux élèves arrivent dans l’école. Rune et ses amis découvrent alors une prophétie qui annonce une trahison au sein d’une famille de purs Méchants. Et s’il était concerné ? C’est alors que de super Héros, leurs ennemis naturels, complotent à leur tour pour s’emparer de leur maître...

Un roman d’aventure plein de poils de loups, de chats et de chauve-souris, pour rire et se laisser emporter dans un monde où la frontière entre les bons et les méchants est loin d’être franche.
C’est avec plaisir que l’on retrouve nos héros dans ce nouveau récit qui tourne autour des secrets familiaux et des pouvoirs magiques. On ne se lasse pas de suivre leurs péripéties avec une mention eux épreuves à passer pour réussir à atteindre les chambres des filles ! Marion Uteza

A partir de 9 ans

coup de coeur Panique sur la banquise / Isabelle Wlodarczyk. - Oskar (Aventures), 2014

Nanou, un Mammouth nain laineux, se réveille d’une très longue période d’hibernation et se retrouve projeté au XVII siècle. Capturé par des scientifiques, il est destiné à être admiré par Louis XIV. Mais Nanou parle l’humain ainsi que le langage des mouettes avec qui il se lie d’amitié. _Court roman d’aventure assez invraisemblable mais où perce l’idée d’une meilleure relation homme animal, le tout fondé sur l’amitié. On y parle aussi de remède, de poésie ou encore d’entraide. Des valeurs que l’on ne peut que partager ! Marion Uteza

A partir de 8 ans

coup de coeur Le programme Cible 2 / Allen Zadoff. - Albin Michel (Wiz), 2014

Après l’affaire à New York, notre héris n’avait qu’une envie : se faire oublier et surtout oublier ses souvenirs qui remontent à la surface.. Mais l’Agence n’en a pas décidé ainsi. Cette fois ci, il doit intégrer, sous le nom de Daniel, un camp de jeune dirigé par Eugène Moore, un activiste d’extrème droite. Suivant la procédure, il se lie d’amitié avec les deux enfants de Moore. Mais qui est cette personne qui le suit constamment ? comment a disparu le précédent agent envoyé dans le camp ? Aux dangers habituels s’ajoutent l’ambivalence de l’Agence. Alors piège ou pas piège ?

Roman efficace et entrainant, La série le Programme continue son attraction, en distillant des informations sur notre héros et son passé. Vivement la suite ! Marie Grandgirard

A partir de 13 ans

coup de coeur Baron, l’école des Super’nimaux / Ingrid Chabbert ; Ashel. - Les petites bulles éditions, 2014

Craquants ! Ces nouveau petits héros sont absolument craquants ! Baron le chaton s’ennuie dans la maison vide. Sa mère est partie chasser, et ses jouets en plastique ne l’amusent plus du tout. Non, ce qu’il veut, c’est la vraie vie, le grand air, les vraies souris ! En route pour le jardin... C’est parti pour de vivifiantes rencontres : l’abeille bavarde, l’écureuil Pirouette, Craco et Cracotte les frères lapins, Kimono la taupe myope, et Capitaine le sanglier bourru. A chaque chapitre, un nouveau venu, une nouvelle péripétie. Suite à diverses mésaventures, ils décident d’ouvrir l’école des super’nimaux, afin d’apprendre les uns des autres, pour mieux se débrouiller dans la vie. Aventure, amitié, humour sont au rendez-vous ! A partir de 6/7 ans les plus grands se régaleront en première lecture, mais il fera tout en aussi bien le bonheur de plus petits si on leur lit comme un album. L’illustration, souvent pleine page, invite à une immersion immédiate dans l’univers de Baron et sa joyeuse bande. entre crayons et aquarelle, entre couleurs et noir et blanc, tout y est facétieux et plein de vie, avec une galerie de personnages très expressifs et attachants. Vite, une suite !! Ewa Bochenski

A partir de 6 ans

coup de coeur Flora & Ulysse / K. DiCamillo. - Editions des Grandes Personnes, 2014

Flora a toujours aimé les super-héros et voilà qu’un écureuil peu ordinaire débarque dans sa vie malgré lui. En effet, il a été avalé par un aspirateur nouvelle génération qui va lui donner des supers pouvoirs. Un récit d’aventures bien ficelé. J’ai bien aimé les illustrations et les passages de l’histoire transcrits en bande dessinée (portrait de l’écureuil qui vaut des points !). Il se lit facilement et rapidement. Beaucoup de petits chapitres. A conseiller donc. Sandy Morel

A partir de 9 ans

coup de coeur Sans titre

Partials et humains sont à la recherche d’un remède pour éviter l’extinction de leur espèce. Il reste environ 35 000 hommes et un demi-million de partials. Mais ces derniers s’éteignent rapidement. Que faire ? Alors que Kira est partie tenter de trouver l’Alliance et de comprendre les raisons de ces événements, Marcus, Samm, Isolde..., chacun cherche avant tout à survivre. Les dangers sont nombreux. Animaux génétiquement modifiés, balles perdues, ennemis difficiles à identifier... Les camps se divisent sans qu’un espoir se dessine à l’horizon. Est-il encore possible de sauver humains et Partials ?
Le second volume de la trilogie apporte de nombreuses réponses mais aussi de nouvelles questions aux problèmes esquissés dans le premier tome. Les questions scientifiques et médicales sont toujours aussi intéressantes. Elles sont habilement combinées avec une réflexion éthique. Que ferions nous à la place des protagonistes ? Aucune réponse évidente n’est donnée, amenant le lecteur à toujours garder une distance par rapport au déroulement de l’histoire. A mesure que les frontières entre le bien et le mal deviennent poreuses, nous prenons place à l’intérieur du récit, tour à tour humain et Partial. Une très bonne série très bien construite avec une trame dense et qui sait évoluer. A lire ! Marion Uteza

J’ai bien aimé ce livre mais je l’ai trouvé un peu compliqué. Kira une jeune Partiale, découvre qu’elle n’est pas une humaine comme elle la toujours crue. Face au conflits entre les Partiales et les humains Kira ne s’est plus ou se mettre et n’hésite pas a mentir pour garder son identité secrète. Les Partials qui meurent tous après la date d’expiration à l’age de vingt ans et les humains qui se déciment a cause d’un virus, aucune des deux espèces ne se voit de chance de survivre sauf massacrer le camp adverse. Dans les rues froides et désoler de New York Kira rencontre un nouvelle ami. Avec lui, Kira décide de se rendre dans les bâtiments de Paragène pour savoir qui la fabriquer et dans quel but… Iris 5ème (collège lumière)

A partir de 13 ans

coup de coeur Terre-Dragon, tome 1 : Le souffle des pierres / E. L’Homme. - Gallimard, 2014

Aegir est enfermé dans une cage depuis trois ans. Il vit sur le territoire de terribles guerriers dont la force fait le pouvoir. Sheylis habite une contrée rude où les croyances sont archaïques. Ses connaissances en rune la désigne comme une sorcière. Ils vont tous les deux devoir s’enfuir et tenter de gagner une terre plus accueillante. Car dans le royaume, formé de peuples très différents, les lois qui s’appliquent sont celles du territoire. Ce qui n’empêche nullement leurs ennemis de les pourchasser... Les personnages sont nombreux et le monde très bien décrit avec pour point de repère le fleuve métallique. Les intérêts de chaque clan vont entrer dans une danse où la magie a son rôle à jouer. Les chapitres courts, alternent l’épopée de chacun des protagonistes, ce qui permet de créer une attente chez le lecteur. L’aventure n’est pas de reste avec des trajectoires de course-poursuites incessantes. Une excellente nouvelle saga d’Héroïc Fantasy, où le nature, les éléments, les animaux, auront leur rôle à jouer pour dessiner un destin fabuleux aux héros. Marion Uteza

Un roman polyphonique où deux personnages vont se rencontrer : Sheylis, une jeune sorcière obligée de fuir son village et Aegir, un Dakan, un jeune garçon capable de se transformer en ours, fuyant ses bourreaux qui cherchent à l’asservir. Des héros donc que le lecteur suit sur le chemin de leur échappée. Ils vont se rencontrer, se porter mutuellement secours et tenter de trouver leur place dans cette cruelle société faite de superstitions et de chimères incarnées. Un livre qui tient son lecteur en haleine. Nul doute que c’est le début d’une série à succès. Sandy Morel

A partir de 10 ans

coup de coeur Tout ce qui est arrivé d’extraordinaire à Hector / F. Chevaux. - Ecole des loisirs (Neuf), 2013

C’est un bon livre qui peut intéresser les plus jeunes. J’ai eu du mal à accrocher au début et puis je me suis laissée prendre par les aventures loufoques d’Hector, 10 ans, qui raconte son histoire. Le début est surprenant : « comment je me suis retrouvé avec un bout de bois dans le sourcil et du fromage plein les cheveux ? » et tout le livre est dans ce registre. Hector évoque beaucoup son grand-père Raymond qui prend de la place dans sa vie, mais pas en bien. Il vient tous les mardis, ennuie toute la famille, critique tout le monde et veut imposer ses opinions. C’est d’ailleurs lui qui plante le bout de bois dans le sourcil d’Hector… Livre amusant, distrayant, à conseiller aux plus jeunes. Nathalie Bertin

coup de coeur Nox : Ailleurs (2) / Yves Grevet. - Syros, 2013

La lutte des classes continue. C’est une lutte pour la survie. Lucen doit être exécuté mais avant il lui faut tenir six mois dans un camp de travail particulièrement dur. Firmie, enceinte se terre mais elle est vite victime de chantage de la part du furtif qui l’héberge. Elle est contrainte d’accepter de donner son enfant contre quelques mois de sursis, espérant contre toute attente le retour de son bien aimé. Dans la ville haute, Ludmilla doit jongler entre la vigilance continue de son père et de sa gouvernante et les exigences du groupuscule à qui elle a décidé de prêter allégeance. Elle noue des liens réels avec le fiancé imposé par les activistes... Bien sûr, les chemins vont encore se croiser et les destins prendre un chemin inattendu...

Trahison et entraide sont étroitement mêlé dans ce final. ¨Personne ne peut arriver à s’en sortir seul et à la fois chacun se méfie des autres. Les personnages évoluent peu mais la vie se charge de les bousculer. Nous entendons à tour de rôle la voix des quatre protagonistes principaux. Les événements s’accélèrent jusqu’à la conclusion finale. Mais dans un monde où la pollution est un enjeu vital, existe t-il un ailleurs possible ?. A lire ! Marion Uteza

A partir de 12 ans

coup de coeur Les mots bleus de Félicie / N. Lloyd. - Seuil, 2014

Félicie voit les mots qui entourent les gens et les lieux. Mais elle est incapable de prendre la parole en public. Les innombrables déménagements de sa mère ne l’aident pas à se faire des amis. Jusqu’au jour où elle retourne s’installer dans son village d’enfance. Un lieu rempli de magie...Un terrible duel a opposé il y a bien longtemps deux frères aux pouvoirs étonnnants. Aujourd’hui, il ne reste que des reliquats de magie. Mais l’espoir est là pour Félicie qui est très vie contactée par le mystérieux "Bidule"...
Un roman merveilleux et poétique qui n’exclut pas l’aventure. A la tristesse de la solitude et à l’instabilité de sa famille, Félicie s’échappe à sa façon. Le déchirement qu’elle ressent à l’idée d’un prochain départ, répond l’envie de résoudre le mystère de cette ville sans nulle autre pareille... pourquoi pas l’espoir fou de rester et de créer des liens.
Un très beau livre sur le pouvoir des mots et des sentiments. Le lecteur finit par lui aussi apercevoir des mots autour des lui ! Marion Uteza

Portrait d’une ado sensible au pouvoir magique des mots, mais qui éprouve des difficultés à partager ses émotions, tant les errances familiales lui ont fait perdre toute confiance en soi. Belle histoire d’amitié, dans une atmosphère teintée de surnaturel et de légendes. Ecriture fluide, souvent poétique, à laquelle on se laisse prendre. Personnages très attachants par leur sensibilité - affichée ou dissimulée. Sylvie Vernier

A partir de 11 ans

coup de coeur La pire mission de ma vie / R. Benway. - Nathan, 2013

Un livre rafraîchissant et plein d’humour pour cette histoire d’une ado de 16 ans, Maggie Silver, fille d’espions, à qui on confie sa première mission. On apprend progressivement qu’elle n’a jamais jusque-là été confrontée à la vie réelle et qu’elle la découvre petit à petit. Le personnage est attachant et j’ai particulièrement aimé sa répartie. On pourrait s’attendre à une banale histoire d’amour avec Jesse Oliver, sa cible, mais Maggie montre une épaisseur plus grande et ne se laisse pas emporter dans une love story dégoulinante de bons sentiments. Il faut dire aussi qu’elle est soutenue par une amie de choc : Roux, une fille de riches, livrée à elle-même, un peu fantasque et qui casse le stéréotype de l’amie modèle. A conseiller donc. Bon moment passé avec ce roman. Facile à lire. Sandy Morel

A partir de 12 ans

coup de coeur Rush, contrat#2 : nuit noire / Philip Gwynne. - Casterman, 2014

Dom doit remplir son second contrat ou bien se voir amputer d’une partie de son corps. La mission semble une nouvelle fois impossible à réaliser et tout le monde devient suspect : le jardinier qui ne jardine jamais, son père qui parle tout à coup calabrais, le concierge de la résidence, le livreur de pizza, le taxi...

Mais cette fois Dom est seul car Imogen ne lui parle plus ! Arrivera-t-il à exécuter le contrat et à quel prix ?

Un second tome dont le souffle ne faiblit pas : les actions se succèdent sur un rythme effréné, évoquant "James Bond" : course poursuite, tir, lutte... Il est toujours question de survie même si nous retrouvons avec plaisir l’humour de l’antihéros et la course à pied qui reste la passion de Dom, comme une allégorie de son parcours personnel. Une série très agréable à lire avec pour cadre l’Australie. Marion Uteza

A partir de 12 ans

coup de coeur Micro girl, tome 2 / Claire Mazard.- Oskar, 2014

Après la découverte et le partage voici le temps de l’inquiétude. Maxime n’arrive plus à recharger Sinoë, qui à bout de force, s’efface peu à peu. Comment sauver son amie ? Pour cela, le jeune garçon doit tenter de découvrir le pays des Pipalous...

Le récit se fait aventure. Les événements se précipitent, il est question de vie et de mort ! Vite, sauvons les pipalous et découvrons la fin de cette mini série très sympathique Marion Uteza

Elémentaire/6ème

coup de coeur Micro Girl, Tome 1 / Claire Mazard. - Oskar, 2014

Maxime est exclu de la bande à Thélio dont le père est inventeur de bonbons ! Mais un jour, une mystérieuse boule orange arrive dans ses mains. Elle contient une fille qui mesure à peine comme deux grains de riz...Alors que les élèves se moquent de ses oreilles, elles vont se révéler bien pratiques pour abriter la micro girl. Mais qui est- elle ? D’où vient- elle ? et comment faire pour la garder en vie ?Un court roman d’aventure et d’amitié. La couverture très colorée est magnifique et permet d’associer l’héroïne avec la taille d’un bonbon. A la recherche de son identité, Maxime va apprendre à lier de nouveaux attachements. Une histoire qui évoque les contes merveilleux, avec du suspens, des épreuves mais aussi les liens sociaux avec le harcèlement et l’amitié. Une bon premier tome ! Marion Uteza

Maxime est rejeté par les autres élèves de l’école et notamment par Thélio dont le père est inventeur de bonbons et lui donne une grande popularité surtout lors de sa distribution dans la cour. Un jour, par accident, il arrive à obtenir un de ses mystérieux bonbons et s’aperçoit qu’il est habité par une minuscule demoiselle. Il l’écoute, essaie de la comprendre et finit par accepter de la transporter dans son oreille pour qu’elle puisse aller voir à quoi ressemble une école. Pour Maxime que ses grandes oreilles ont toujours complexé, c’est forcément inattendu ! Ce petit être donnera des conseils et permettra au héros de créer des liens d’amitié avec son ennemi de toujours, Thélio, car lui aussi a recueilli une petite créature… Un roman poétique qui plaira aux jeunes lecteurs. Il est question d’amitié et fait réfléchir. On se demande ce que vont devenir ces petits êtres et quelle est leur histoire. Un petit livre agréable.Sandy Morel

Elémentaire/6ème

coup de coeur Soeurs sorcières, livre II / J. Spotswood. - Nathan, 2014

Cate est-elle la sybille de la prophétie ? Ou bien est-ce une de ses soeurs ?Partagée entre son amour pour Finn et son devoir envers les soeurs, elle cherche son destin. Mais le passé n’est jamais loin avec Paul et Elena qui ont eux aussi rejoint New London. Lhiver est là et les mesures prises envers les filles et les femmes se durcissent. Nombreuses sont celle qui sont arrêtées. Seule attitude tolérée : le foyer et l’obéissance ! Or l’ordre des soeurs se divise entre prudence et nécessité de l’action... Que vont devenir nos héroïnes ?

Un livre qui évoque les conditions des femmes mais aussi l’obligation de lutter et de se battre pour prendre sa vie en main. Il est aussi fortement question de la relation au sein des fratries, entre jalousie et pardon. Un roman d’aventure efficace mais pas seulement tant les personnages et l’action nous emportent vers des combats intemporels ! Une série à conseiller !Marion Uteza

A partir de 14 ans

coup de coeur Rush, contrat#1 : dette de sang / P. Gwynne. - Casterman, 2014

A l’occasion de ses quinze ans, Dom apprend qu’il est l’héritier d’une dette envers la Mafia. Il va devoir concilier une vie d’adolescent d’une banlieue chic d’Australie avec l’obligation de remplir des contrats qui lui sont imposés. Il y a donc d’un côté sa passion pour l’endurance et son intérêt pour sa jolie voisine, et de l’autre une mission à mener afin de garder son intégrité physique. Premier défi : capturer le Zolt ! Un jeune homme par définition insaisissable...

Un roman d’action qui m’a plu grâce à l’humour du personnage principal qui garde en permanence un regard décalé sur ce qui lui arrive. Il y a aussi le plaisir de découvrir la vie en Australie avec ses différents territoires. De plus, le lecteur arrive facilement à se fondre dans la personnalité de Dom, tellement les interactions avec son entourage sont variées : relation avec la famille, relation entre élèves, sentiments, stratégie... Ce premier tome peut se lire de façon autonome. Une saga qui s’annonce efficace et originale ! Marion Uteza

Un premier livre d’une série de 6 contrats : Dom Silvagni est un coureur de fond et se débrouille plutôt bien. Alors qu’il fait son entraînement, il est abordé dans la rue par des mafieux : un monospace fond sur lui et c’est le trou noir. Il se réveille sur le trottoir avec une piqûre au poignet. Son père et Gus, son entraîneur lui apprennent que sa famille a contracté La Dette dont chaque garçon de 15 ans devra s’acquitter. Un ordinateur lui apprend son premier contrat : capturer le Zolt, un jeune hors-la-loi sinon on lui prélèvera une livre de chair (c’est ce qui est arrivé à Gus qui a perdu sa jambe…). Courses-poursuites et rebondissements composent ce livre jusqu’à l’accomplissement de sa tâche qui le marquera au fer blanc de la première lettre du mot « PAGATO ». Une course aux indices rythmée et une idée de départ intéressante mais qui pourrait être plus exploitée. Seul regret : que les 6 contrats ne soient pas exécutés en un seul tome. J’ai bien peur que ça finisse par s’essouffler…Sandy Morel

Dom vient juste d’avoir 15 ans, ce jour là il se lève tôt et part courir, car c’est un sportif qui suit un entrainement intensif avec son grand-père Gus. Pourtant ce jour là sur le parcours, une voiture noire et quelques minutes d’absences, d’oublis étranges et au retour son grand-père et son père qui sont là pour avoir une conversation sérieuse avec lui. Ce qui aurait pu être alors une banale histoire de jeune sportif issu d’un milieu fortuné, se transforme alors en une étrange fatalité. Dom apprend ainsi qu’il appartient (ce qu’il savait déjà) à une famille d’origine italienne, émigrée en Australie. Ce qu’il ignorait jusqu’alors, c’est que son ancêtre appartenait à la ‘Ndrangheta et qu’en quittant l’Italie, il a quitté l’organisation, mais que cela avait un coût. Et ce coût ce sont les premiers garçons de chaque nouvelle génération qui le paient. Ainsi le jour de leur 15 ans, il apprennent la vérité et doivent surtout se plier à ce qu’on appelle la Dette et dont on ne sait pas grand chose si ce n’est qu’ils doivent sans poser de questions et en obéissant de manière aveugle, réaliser cinq contrats pour la mystérieuse organisation. Chaque contrat étant réalisé étant marqué dans la chair de son exécutant. Impossible d’y échapper ? Dom en posant la question comprend alors que si, mais en regardant son grand-père Gus que cela se paie très cher. On fait ainsi la connaissance de la famille Silvagni, de ses contradictions de ses secrets (beaucoup moins lisse qu’on aurait pu le croire, cette famille riche) et on suit la course contre la montre de Dom qui va devoir accomplir son premier contrat : retrouver et arrêter le Zolt, un jeune activiste déclaré hors-la-loi. Rythmé, à l’écriture nerveuse, ce roman léger et agréable à lire nous embarque dans des aventures musclées qui plairont aux jeunes lecteurs qui aiment les rebondissements et les histoires bien construites, d’autant que le roman cache une galerie d’ados plutôt bien campés et attachants dont on aimera connaître la suite des aventures. A découvrir. Jean-Luc

Dominic Silvagni est un adolescent qui vit en Australie. Ses parents sont riches. Depuis plusieurs générations, la famille Silvagni a une dette envers la mafia : la Ndrangeta. Les garçons de la famille le jour de leur 15ème anniversaire ont six contrats à réussir. Ils sont mis en danger et doivent s’en sortir seul. S’ils échouent à l’un des contrats, ils recevront un terrible châtiment... Au fil de six missions d’apparence impossible, le jeune héros... de Rush va devoir gagner le droit de conserver son intégrité physique. Mais à quel prix…
Dans une ambiance qui rappelle CHERUB, voici le premier d’une série de romans pour lecteurs de 12 ans et plus. Une intrigue originale menée avec du suspense. Une lecture facile. Une histoire accrocheuse ! Il y aura autant de livres que de contrats ! Jules (Atelier 1,2,3 Ecrivez ! du collège Victor Hugo)

A partir de 12 ans

coup de coeur Le ciel nous appartient / K.Rundell - Les Grandes Personnes, 2014

Sophie a été retrouvée dans l’étui d’un violoncelle après le naufrage d’un bateau. Elle est élevée par un dandy humaniste... jusqu’à ce que les services sociaux d’Angleterre trouve que vraiment, ce n’est plus possible, qu’une jeune fille soit en pantalon et n’apprenne pas la couture ! La solution ? la fuite et la recherche de cette mère mystérieuse... Direction : les toits de Paris !

Un roman assez poétique et humoristique. L’auteur crée un monde particulier entre écart vis à vis des règles et envol vers l’impossible. Le livre est scindé en deux temps. Celui de l’enfance et de l’apprentissage du pas de côté puis celui de l’adolescence où des ailes semblent pousser à l’héroïne. Joli ! Marion Uteza

Tout commence au milieu de la Manche, après un naufrage. Une petite fille a survécu dans l’étui du violoncelle de sa mère. Londres, des années plus tard. Sophie a vécu une enfance merveilleusement fantasque auprès de son tuteur Charles Maxim, érudit original et bohème capable de se servir de dictionnaires en guise d’assiettes ! Mais à l’aube de l’adolescence, elle a besoin plus que jamais de connaître ses origines. Dans le même temps, les services sociaux veulent faire d’elle une jeune fille "bien élevée", en la retirant au plus vite à son tuteur. Charles et Sophie choisissent la fuite, muni d’un maigre indice pour tenter de retrouver la mère disparue. Une quête éperdue qui mènera la jeune fille jusque sur les toits de Paris, aidée de mystérieux et marginaux habitants des hauteurs…Au fil des rencontres (parfois risquées) et des notes de musique, Sophie trouvera-t-elle son chemin ?

Coup de cœur pour ce récit plein de charme et de poésie noctambule. Il se dévore, porté par la volonté inébranlable de la jeune héroïne. La façon dont la petite imagine et "vit" sa mère inconnue, la force de sa détermination, la résolution de sa quête, sont porteurs d’émotion extrêment forte. A découvrir Ewa Bochenski

A partir de 10 ans

coup de coeur L’école des mauvais méchants, complot 1 / S. S. Sanders. - Nathan. 2014

Rune est un mauvais méchant. En camp de redressement afin de lutter contre sa tendance à faire des bonnes actions, il rêve de passer Félon pour échapper aux corvées. Or justement, Obscuro qui est à la fois son père et le directeur de cette école un peu spéciale lui confie enfin une mission...

Il lui suffit en une semaine de : 1. Kidnapper une princesse. 2. Voler un bébé. 3. Trouver un homme de main et en faire son esclave. 4. Renverser un royaume et placer sur le trône le souverain de votre choix.

En cas d’échec, c’est l’exclusion !

Un roman d’aventure plein d’humour qui amène à revisiter les contes de fées : les "amis" de Rune ne sont rien moins que le fils du Grand Méchant Loup et la fille de Dracula ! Le lecteur enchanté visitera la maison en pain d’épice, rencontrera un bébé très particulier ou encore des biscuits qui crient pour ne pas qu’on les mange... Un excellent moment à partager ! Marion Uteza

A partir de 9 ans

coup de coeur Angel l’indien blanc / François Place. - Casterman. 2014

Né d’une mère blanche et d’un indien, Angel s’enfuit au bord d’un bateau afin de fuire sa condition d’esclave. Le trois-mâts a pour projet d’explorer la côte antarctique. Séparé de l’équipage, Angel et un savant vont partager pendant de longs mois la vie quotidienne d’une peuplade primitive tout en cherchant un moyen de rejoindre l’équipage. Une épopée fondatrice et dangereuse... Un récit qui nous amène vers les limites du monde, là où la place de l’homme est plus que jamais mis en balance avec les forces de la nature. Plusieurs visions s’offrent au lecteur : celle du savant qui cherche des explications, celle du jeune garçon qui a un rapport plus immédiat avec son milieu et celle de la poésie qu’apporte le langage avec "les gens-de-l’eau", les "Jours blancs" ou encore la "fleur des mers" et les baleines tueuses.... Laissons nous porter... Marion Uteza

Buenos Aires, XVIIIème siècle. Indien blanc métis, Angel embarque en douce à bord d’un navire pour échapper à une vie d’esclavage. Il ignore alors que Le Neptune, commandité par Louis XV, est en partance pour une exploration des terres australes. Au sein de l’équipage se trouvent 3 scientifiques de renom chargés d’inventorier les futures découvertes et d’établir le tracé de ces territoires inconnus, et hostiles... En accostant, Angel et le savant Corcovado sont aussitôt pris en otage par les Waonoas : mystérieux peuple indigène effrayant qui se donne l’apparence de créatures à deux bouches et vit en harmonie avec les forces de la nature. Durant de longs mois, Le jeune homme et l’érudit tenteront de percer le secret des fleurs aux propriétés magiques, des combats contre les "gens-de-l’eau", des conseils des Anciens en contact avec les puissances occultes...Parvenant à s’échapper, les deux hommes regagnent Venise, ou Corcovado ne parvient pas à faire valoir ses découvertes : un autre savant de l’expédition s’en attribue tout le mérite et se répand en fausses déclarations. Il semblerait qu’Angel et Corcovado doivent garder en eux la vérité de ce voyage irréel aux confins du monde, dont le tracé même s’efface des cartes ramenées par l’équipage...

Récit d’aventure envoûtant et puissant, le 3ème roman de François Place emporte le lecteur au bout des territoires connus : ceux de la géographie bien sûr, mais aussi ceux de l’être humain. Roman initiatique dans une société d’ancien régime à la hiérarchie sociale extrêmement codifiée, ou comment faire tomber les barrières dans ce siècle des lumières pétri de nouvelles questions ayant pour thèmes l’homme, la science, la liberté... Ewa Bochenski

A partir de 12 ans

coup de coeur La mythologie grecque : les monstres, jouets des dieux / S. Baussier ; F. Koenig. - Oskar (Contes d’ici et d’ailleurs). 2014

Le cyclope Polyphème, les sirènes, le sphinx, le lion de Némée, l’hydre de Lerne, Cerbère, Pégase, le Minotaure, Argos...nous connaissons tous leurs noms, mais que savons-nous vraiment d’eux ? Il faut plonger sans attendre dans ces neuf récits qui se dévorent comme un roman. Non seulement le sphinx n’aura plus de secrets pour vous, mais encore bien plus : vous découvrirez ces récits dans l’intériorité des monstres. La focalisation interne met en lumière le fait que ce sont les dieux qui tirent les ficelles, et eux-mêmes doivent obéir au Destin contre lequel ils ne peuvent rien. Une écriture moderne et fluide, dans la psychologie des monstres mythiques, victimes des manipulations divines et de la ruse des héros...un dossier documentaire complet se trouve en fin d’ouvrage. Passionnant ! Ewa Bochenski

coup de coeur Pierre obscure, tome 1 : La traversée d’Alzar / E. Sha. - Scrinéo

Chayma habite les Hauts Plateaux. Lorsque son petit frère tombe très malade, ses parents demandent à Chayma d’aller jusqu’à Alzar, la métropole, rencontrer le professeur Pavel qui pourra certainement lui donner le remède qui guérira Elie.
La jeune fille va découvrir une ville tentaculaire, divisée en plusieurs zones, dominée par un régime dictatorial qui trace les habitants comme des animaux. Une ville de dangers et de menaces pour une petite paysanne comme elle.
Aidée par Mihiran, un garçon de la Zone des Exclus et par Dounia, une jeune femme issue des castes Privilégiées, Chayma tente de rencontrer Pavel. Mais sa quête ne passe pas inaperçue, d’autant plus qu’elle porte autour du cou une pierre étrange et fascinante, une chrysalide, trésor inestimable et très recherché, comme elle va vite s’en rendre compte. Chayma va petit à petit découvrir des éléments du passé de ses parents, l’étrange lien qui la lie au professeur Pavel et à son exécrable et diabolique grand-mère paternelle...
Le tome 1 se termine sur un tel sentiment d’impuissance et de désespoir (Chayma se verra trahie par son atroce grand-mère) que l’on attend la suite avec impatience ! Notre héroïne sauvera-t-elle son frère ? A quel destin est-elle vouée ? Quels sont exactement les pouvoirs de la Chrysalide ? Pourquoi ses parents se sont-ils enfuis d’Alzar ?
Le personnage de l’héroïne, tout en candeur et détermination, est très attachant. L’auteur sait dépeindre ses personnages et les relations qui les unissent sans les caricaturer comme c’est hélas, souvent le cas dans les romans pour ados.
Un très bon roman de science-fiction, qui, sans renouveler le genre, entraîne le lecteur dans un monde étrange et inquiétant.

coup de coeur Planète Larklight / P. Reeve. - Gallimard. - (Folio Junior)

Un vrai roman d’aventures ! Larklight est un vaisseau-maison dans l’espace au large de la Terre. Nous sommes en 1851 et les galaxies ont déjà été colonisées par les humains.
Art et Myrtle vivent à Larklight avec leur père, leur mère ayant mystérieusement disparu. Lorsqu’on leur annonce la visite d’un certain M. Webster, leur vie bascule. En effet, cet étrange hôte n’est rien d’autre qu’une énorme et répugnante araignée qui veut absolument mettre la patte sur la Clé de Larklight, Clé qui permet de contrôler les différents univers... Art et Myrtle vont réussir à s’enfuir et seront recueillis par le troublant et ténébreux pirate de l’espace Jack Havock et sa bande d’extra-terrestres...
Un vrai roman d’aventures, donc, qui nous transporte de planètes en planètes, d’événements trépidants en aventures rocambolesques. Le style est fleuri, très XIXè siècle, bourré d’humour so british, mais néanmoins accessible à partir de 10-11 ans.
Chaque page est une découverte, les événements s’enchaînent sans temps mort, les personnages hauts en couleurs et les créatures qui peuplent les différentes planètes sont tous très drôles ou très intrigants (la mite potière, les porcs-voltigeurs, les hommes cactus de Mars...). Sur fonds d’événements historiques (le développement industriel de l’Empire britannique, l’exposition universelle de 1851, la construction du Crystal Palace...), Philip Reeve réussit le pari de nous emporter avec lui dans ce space-opera enlevé et jubilatoire !

coup de coeur La girafe du roi / B. Rouer. - Oskar. - (Les aventures de l’histoire). 2013

Court roman qui retrace l’épopée de Zarafa, de Marseille à Paris. L’histoire est contée depuis le point de vue d’une jeune servante qui va suivre le périple afin de tenter de délivrer son père d’un cruel destin. Le zoom est cependant porté sur l’animal tacheté qui n’en finit pas d’intriguer et de plaire. Le récit est doublé d’une enquête policière puisque des événements troublants laissent à craindre pour la jeune girafe...
Le roman didactique est très complet au niveau documentaire. L’intrigue donne de la légèreté au récit. Un dossier complète l’ensemble. Un bon livre qui permet de rétablir quelques vérités.
« - Savez-vous jeune fille, dit-il en se tournant vers Rosine, que ces taches sont uniques à chaque girafe ? C’est pourquoi je les note. Ainsi Zarafa est identifiée. D’ailleurs, le nom savant de cet animal est Camelopardalis, car il a le cou d’un chameau et la robe tachetée du léopard. »

coup de coeur La nuit du lébérou / C. Miraucourt. - Oskar. - (Deuxième lecture)

La classe de futurs sorciers doit passer une semaine dans une école "normale" et être hébergée par des enfants "normaux". Seul impératif : n’utiliser en aucun cas la magie ! Mais les événements malencontreux s’enchaînent. La complicité entre les enfants sorciers et non-sorciers est requise car il s’agit avant tout d’un stage en autonomie et demander l’aide de Mme Chu Chy est impossible...
On retrouve avec plaisir les petits sorciers du CM2, Cours de Magie deuxième année notamment Marie l’héroïne et Erwan le maladroit. Le récit entre roman d’aventure et conte merveilleux prône l’entraide et l’amitié... même entre personnes différentes ! Ce livre peut se lire seul même si le premier tome "Magie au château" est lui aussi très bien. Une série parfaite pour les petits lecteurs.
« Pas de bocaux ni de fioles remplis d’étranges substances, pas d’alambics ni de cornues aux liquides bouillonnants, pas d’éprouvettes ni de tubes à essai s’alignant sur les étagères. Que des livres ! »

coup de coeur Lune mauve 3 : L’affranchie / M. Aznar. - Casterman. 2014

Séléné a fui la responsabilité de servir la Déesse, de sauver Viridan, le monde dont sa mère est originaire. Elle ne pouvait renoncer à sa vie d’adolescente parisienne et surtout à l’amour de Thomas. Mais peut-on réellement échapper à ses responsabilités lorsque tant de vies sont en jeu ? Lorsque sa cousine Alexia est plongée dans un coma inexpliquée, Séléné fait ce qu’elle a à faire, même au prix de la perte de confiance de Thomas… « Si les liens de l’amour t’entravent, tranche-les ! »
Et puisque sa mission passe par la Foudre, elle fera tout pour récupérer cet « artefact perdu depuis des milliers d’années » qui ne doit pas tomber entre les mains des adorateurs de Marduk, dieu de la Mésopotamie ancienne et qui mettrait en danger la population des 2 mondes..
Troisième tome de la série Lune mauve, L’affranchie est très rythmé mais n’apporte pas de véritable nouveauté à l’intrique : Séléné finit par accepter son destin, ce que l’on savait avant elle.
Autre lecture
Fatiguée d’héroïsme, Séléné tente de reprendre sa vie en main. Elle souhaite plus que tout reconquérir Thomas pour qui son cœur n’a jamais cessé de battre. Son attention est aussi tournée vers la santé préoccupante de sa cousine Alexia qui, contre toute attente, lui offre un pacte de réconciliation. C’est alors que des signes inquiétants se multiplient tout autour de Séléné, l’obligeant à remonter vers les mythes fondateurs de Viridan.
Un livre où l’action est bien plus présente que dans les tomes précédents et plus de scènes se déroulent au pays de la lune mauve. Si ses amis et le lycée se retrouvent à l’arrière plan de l’histoire, c’est pour mieux s’intéresser à son père, à Thomas et à Viridan. Le récit qui prend la forme d’une quête des origines permet de mieux cerner la personnalité de Séléné, prête à tous les sacrifices. Mon passage préféré est celui qui nous amène à découvrir le Japon sous des pluies incessantes. Un tome en définitive assez sombre mais intéressant par divers aspects puisqu’il nous ouvre la genèse du monde de la mère de Séléné. Un dernier tome devrait conclure la série.
« La musique s’arrêta brusquement, et un silence presque surnaturel se fit dans la salle.
Bienvenue, mes créatures de la nuit, susurra la voix légèrement rauque d’Alexia, démultipliée dans les enceintes. Les fidèles, soulagés, applaudirent à tout rompre. Je fouillai la pièce du regard. Une silhouette sombre écarta le voile et s’avança vers le pentacle. La foule s’ouvrit pour laisser passer ma cousine. Elle était pieds nus et portait une combinaison noire qui lui recouvrait tout le corps. Ses cheveux, presque platine dans la lumière froide du laser, balayèrent son dos comme une coulée de soie. Un dégradé de gris avait transformé son visage délicat en crâne décharné, et l’effet était saisissant.
 »

coup de coeur Solitaire / B. Ashley. - Bayard. - (Millézime). 2014

Il se réveille sur une île seulement habitée par quelques chèvres. Aucun souvenir de ce qui l’a amené ici, de son passé... son identité semble être une friche vierge. Seules certitudes : il se sent chez lui sur cette île et est habité par une forte volonté de paix. Son nom sera donc Pax, il ne tuera pas même pour se nourrir.
Parallèlement à la survie sur l’île déserte, nous suivons l’histoire de Mike, grand-père de Joseph disparu lors d’une attaque d’un bateau, en zone de guerre. Joseph a-t-il été tué ou se peut-il qu’il soit le survivant repéré sur une petite île ? Mike décide de s’y rendre lui-même…
La rencontre du vieil homme richissime et du jeune traumatisé pacifiste et les liens qui se tissent entre eux nous surprendront à plus d’un titre. Nous ne dévoilerons évidemment pas la fin mais préciserons que le roman qui commence par une aventure de survie s’étoffe (certes un peu lentement) en une réflexion sur les guerres, la non-violence et le principe de réalité...

coup de coeur Samouraï océan, tome 1 : Le Destin de Satchi / H. Verlomme. - Gallimard

Satchi, jeune homme aux origines mystérieuses, essaie de sauver les Océans : une menace technologique déferle sur les fonds marins, détruisant toute vie sur son passage. Des industriels cupides exploitent les ressources de la mer. Aidés de ses amis, Satchi se lance dans un combat magnifique mais extrêmement dangereux, car son destin est lié à l’avenir des espèces maritimes, et par-delà, à l’humanité toute entière.
Un récit fantastique aux multiples rebondissements, un roman qui se dévore d’une seule traite. Vivement le tome 2.

coup de coeur La volte / Y. Fastier. - Talents hauts. 2014

Mink sait très vite, en voyant Dotchin, que la jeune princesse aura une place très particulière dans sa vie. Lorsqu’elle comprend que la jeune fille, bientôt en âge de régner, est en danger, prise en étau dans une lutte de pouvoir, Mink n’hésite pas à tout lâcher pour suivre l’héritière et la sauver d’une veuve sans scrupules. Mais cette dernière est redoutable et les traques sans relâche dans un désert impitoyable. Et même si Mink connait bien ce milieu, même si elle est portée par l’amour qu’elle éprouve pour sa belle, même si elle est dotée du pouvoir de maîtriser la volte, les épreuves les acculent toujours davantage vers une fin sans issue...
Mink est une héroïne surprenante et une narratrice tonique, usant d’ironie même dans les situations les plus tendues. Chapitres courts et rebondissements incessants, elle nous embarque ainsi facilement dans cet univers fantastique, électrique sous bien des aspects... Même la chute n’est pas celle attendue.
Autre lecture
Mink est une fille du désert qui sait comme son père dompter l’énergie, la volte. Sa scolarité en ville lui pèse. L’arrivée de Dotchin, une princesse d’un pays lointain va faire éclater sa vie, la ramenant vers ses origines. Les ennemis sont nombreux : les gens de la ville, les prétendants à la couronne, mais aussi la nature elle-même. Alors que les conditions de vie sont de plus en plus précaires, le lien entre les deux jeunes filles hors du commun se complexifient... Mais que trouveront-elles à l’issue de leur épopée ?
Une histoire à plusieurs strates. On y trouve principalement un bon roman d’aventure avec pour cadre original les zones arides et retirées du désert mais s’inscrit doucement dans la trame la question de l’identité de Mink, véritable "fille-garçon", prête à tout pour sauver sa princesse. Dès lors, le récit prend la forme allégorique de la fin d’un monde, celle des conducteurs d’énergie mais aussi des étapes à franchir pour se construire en affirmant ses sentiments et son identité.
« En la voyant revenir avec deux paquets, je comprends : elle est bien en peine pour habiller la "fille-garçon du Capitaine de la foudre" ! Elle commence par étaler devant moi une longue robe multicolore semblable à la sienne, assortie d’une multitude de bracelets, de colifichets, de bijoux. Devant mon air dépité, elle déploie son plan B, une panoplie complète de jeune homme, conquise de haute lutte sur quelque frère ou cousin. »

coup de coeur Time Riders 7 : les seigneurs des mers / A. Scarrow. - Nathan. 2014

Nos amis Time Riders qui ont leur quartier général en 1889 à Londres s’ennuient. Pour passer le temps, ils décident de jouer les touristes et partent assister au grand incendie de 1666 à Londres. Un concours de circonstance fait que le groupe se disperse et deux de nos amis, Liam et Rashim, échappent de justesse aux flammes en embarquant sur un navire pirate. Maddy et Sal vont-elles pouvoir les retrouver et les secourir ?
Autre lecture
Alors que l’équipe des Time Riders est installée à Londres en 1889, se pose la question de la suite de leur mission. Faut-il continuer à rester ensemble et à protéger le cours du temps ? C’est alors que Maddy propose une excursion afin de contempler le grand incendie de Londres de 1666. Une simple visite de curiosité va vite se transformer en catastrophe pour nos jeunes héros qui une nouvelle fois vont se retrouver séparés et devoir tenter de trouver un nouveau moyen de communiquer...
Un tome de transition mais qui ne manque pas d’action, avec pour cadre principal la mer des caraïbes et ses célèbres pirates. L’intrigue principale est mise entre parenthèses pour mieux développer chacun des personnages et leur questionnement intérieur. Où trouver le bonheur alors que l’on se sent seul balloté dans le temps ? Comment devenir soi-même alors que l’on a du mal à réunir les fragments de ses souvenirs ? Un tome qui ravira tous les fans de cette très bonne saga.
« Aucun d’eux n’avait choisi d’être un Time Rider (...). C’était le choix d’une autre personne, certainement pas le leur. Comme un auteur qui aurait prononcé à voix haute les paroles, les pensées, les sentiments d’un personnage. Cela faisait d’eux guère plus que des marionnettes. Alors... et si c’était ça ? Il a fait son choix. Il ne veut pas qu’on le retrouve. »

coup de coeur Le cycle des destins : Aylin et Siam / E. Simard. - Syros. 2013

Suite à un tsunami, Paris a disparu sous l’eau. De la civilisation ne reste que quelques groupes d’humains qui ont trouvé refuge sur les hauteurs. Des sociétés différentes se sont constituées. Aylin appartient aux valériens, un peuple plutôt pacifique. Mais lors d’un échange avec les enfants de la Tour des Elfes, des êtres génétiquement modifiés, son destin va basculer. La jeune fille se voit contrainte de partir un temps loin de chez elle. Que va-t-elle découvrir sur les autres "îles" ? L’entraide est-elle possible ?
Le récit nous invite à redécouvrir Paris sous un autre angle. L’histoire, relativement simple, évoque la nécessaire entraide pour arriver à survivre. Mais les différences et les préjugés sont autant de freins et laissent la voie à toutes les manipulations. Au roman d’aventure se superpose une réflexion sur les relations entre l’homme et la nature. Un bon premier tome avec pour cadre la beauté de la mer et de la Capitale. A suivre.
« Il nageait au milieu des requins sans son murex et il n’était jamais attaqué. Je l’ai vu de mes propres yeux à travers les lunettes de la tour : un squale d’au moins six mètres a tourné autour de lui, un jour, sans le toucher. D’autres sont arrivés. Ils étaient cinq ! Cinq géants ! J’ai cru qu’il était perdu. Mais non... Les requins se contentaient de l’’inspecter". Ils ne se sont pas jetés sur lui. C’était incroyable. Lui seul pouvait se permettre cela. »

coup de coeur Les fausses bonnes questions de Lemony Snicket. - Nathan. 2014

Un enquêteur stagiaire de 13 ans, doté du plus mauvais des mentors, tente de remplir sa première mission pour une mystérieuse organisation. Après avoir déjoué une tentative d’empoisonnement, il se rend dans une étrange ville en décrépitude suite à la fin de l’exploitation de l’encre de sèche. Leur mission ? Retrouver une étrange statuette. Mais les événements qui se succèdent laissent à Lemony Snickett la désagréable impression de toujours poser les mauvaises questions...
Un roman étonnant qui inaugure la nouvelle série de l’auteur des Orphelins de Baudelaire. Ce premier volume présente un monde étrange et déroutant pour le lecteur. Loin d’être résolu, l’énigme de la statue semble s’être épaissie à la fin du récit. Il va donc falloir patienter avant de pouvoir comprendre dans quelle direction l’auteur veut nous amener. Reste de très bons moments de scènes de comédies principalement induites par la nullité de son mentor et un héros original. A suivre.
« Voilà une affaire qui va être rondement menée ! coqueriquait mon mentor. Ce n’est pas souvent qu’un client nous fournit le nom du coupable. Tu me portes bonheur Snicket.
- Mais si Mrs sallis sait qui est son voleur, pourquoi n’a-t-elle pas appelé la police ?
- Question sans intérêt. »

coup de coeur Le clan des chiens : sur la piste des hommes / C. Holt. - Seuil. 2013

Le labrador Max attend avec impatience au chenil le retour de vacances de ses maîtres. Mais leur voyage semble bien plus long que d’habitude, et, plus étrange encore, le propriétaire du chenil n’est pas venu nourrir Max depuis une semaine… C’est alors que Max découvre que les hommes ont déserté. Les loups menacent, tous les animaux cherchent de la nourriture… Où sont donc passés les hommes ? Pourquoi sont-ils partis ? Bien décidé à les retrouver, Max part à la recherche de ses maîtres, Emma et Charlie, accompagné d’un teckel, Rocky, et d’une petite Yorkshire, Bidule. Ensemble, ils vont affronter Dolph et sa horde de loups, traverser les territoires de chiens en soif de pouvoir, dans un monde qui semble bien dénué de toute vie humaine.
Entre humour et action, ce roman original nous livre une écriture rythmée par les périples semés d’embûches de trois amis qui tentent d’échapper aux griffes des tyrans canins, prêts à tout pour retrouver leurs maîtres. Le lecteur participe à cette quête, à travers le regard et la sensibilité de nos trois amis qui parviendront à surmonter les obstacles moyennant courage, force et ruse. Mais le mystère qui plane au-dessus de la disparition de l’espèce humaine croît : pourquoi cette disparition subite ? Quel danger menace l’espèce humaine ? Il faudra lire le tome 2 pour avoir la réponse… (Critique de Lindsay Dieu)

coup de coeur Les sauvageons / A. Kalouaz. - Rouergue. - (DoAdo)

Un roman d’aventure agréable à lire et très touchant sur le sort de ces enfants du début du siècle dernier, embrigadés dans des camps de redressement pour mineurs, dont le seul tort était souvent d’être nés sous une mauvaise étoile.
On suit les péripéties d’Hippolyte, jeune homme épris de liberté, confronté à la cruauté du monde des adultes. Le récit est très rythmé, on ne s’ennuie pas un instant. C’est très intéressant de voir ce jeune héros grandir au fil des pages, affirmer son caractère et se rebeller contre le sort injuste qui lui est réservé, tout en protégeant son jeune ami.
Un point négatif cependant, je n’ai pas réussi à comprendre son besoin de revenir systématiquement dans le camp d’où il avait réussi à s’échapper. Malgré l’amitié très forte qui le lie à son ami, il me semble que le récit ne parvient pas vraiment à justifier le côté un peu masochiste d’Hippolyte.
Mais dans l’ensemble, j’ai apprécié cette histoire, d’amitié notamment, sur ces enfants marginalisés, traités comme du bétail par leurs bourreaux puis chassés par les habitants des villages alentours.
Autre lecture
Itinéraire d’un enfant puni pour vagabondage et envoyé dans une colonie agricole dans la France de la fin du XIXème siècle. Hippolyte, à la mort de son père part en apprentissage chez son oncle. Las de ses conditions de travail, il s’enfuit bien vite. Arrêté, le juge l’envoie dans une colonie. Il y partage la vie d’autres enfants nés eux aussi sous une mauvaise étoile. Mais à côté des conditions terribles de vie, il y découvre l’amitié. Malgré les risques, Hippolyte décide de fuir ce bagne et de tenter de rejoindre sa mère...
Le roman décrit la vie misérable et violente des enfants condamnés, de l’aube au coucher du soleil, au travail, à la saleté et à la faim. Leur crime ? être orphelin, sans tuteur ou encore abandonné et avoir été contraint de chaparder pour survivre. Les peines sont lourdes pour ces innocents. A travers la figure d’Hippolyte, l’auteur dénonce un système social injuste et condamné. Cet ouvrage en forme de témoignage émouvant est porté par une belle écriture. Un livre intéressant.
« Ici, on pouvait être puni parce qu’on chuchotait dans les rangs, mais aussi parce qu’on se faisait mal en travaillant, que l’on attrapait la fièvre, lorsque la nuit vous fait grelotter sous la couverture trop mince. Le règlement était parsemé d’embûches, de pièges dans lesquels il ne fallait pas tomber. »

coup de coeur La bobine d’Alfred / M. Ferdjoukh. - Ecole des loisirs. - (Médium). 2013

Harry et son père sont des cinéphiles invétérés qui ont la chance de se retrouver à Hollywood. Leur bonne fortune ne s’arrêtent pas là puisqu’ils vont côtoyer le grand, l’immense Monsieur Hitchcock qui tourne en secret Mary Rose. Harry est ahuri lorsqu’il se retrouve avec les bobines des premières images du film. Avec la belle Valentine pour héroïne. Comment résister… Il visionne les images et… tout lui échappe.
Une œuvre cinéphile chapitrée avec 18 titres de film du maître, saupoudrée de références diverses et de clins d’œil anachroniques. Le film en question est réellement un film qu’Hitchcock rêvait de tourner et qui ne vit jamais le jour. Malika Ferdjoukh s’est amusée à en imaginer le naufrage. Mais la leçon du livre est une répétition du principe A quelque chose malheur est bon… Harry lui, au milieu de cette bérézina, découvrira l’amour...
Autre lecture
Harry a un père cuisinier et... cinéphile. Quand celui-ci est engagé par une célèbre actrice pour servir de cuisinier à Hollywood, Harry ne sait pas à quel point cela va changer sa vie ! Entre tournage secret, disparition de bobine et course poursuite, Harry va faire les rencontres de sa vie et en premier celle de Madeleine...
Un roman qui nous permet de découvrir la magie du cinéma du point de vue d’un adolescent. Ferdjoukh nous envoûte et nous offre une rencontre exceptionnelle avec Hitchcock. L’intérêt du récit est moins dans la narration que dans la capacité de l’auteur à faire sentir au lecteur une atmosphère.
« Ah, c’est de la belle histoire. Ça parle des morts, tu vois, des morts qui reviennent et qui partent. Du souvenir. Du temps qui passe. De l’amour d’une maman pour son enfant. Mais va proposer ça à des producteurs ! Ils te répondent quoi ? "Monsieur Hitchcock, tu nous as montré des meurtres sous une douche, sur un manège, un trapèze, dans un train, un bateau, un moulin, un clocher... et tu te ramènes avec ta petite histoire de fantômes sans crime ? Sorry. No money." Trop romantique pour 1964. »

coup de coeur Henderson’s Boys, Tome 6 : Tireurs d’élite / R. Muchamore. - Casterman. v

1943. La quasi maîtrise par les allemands de la technique de guidage des missiles amène la résistance et l’équipe de jeunes gens d’Henderson à intervenir. Une opération périlleuse où rien ne doit être laissé au hasard... Mais la tension entre Luc et Marc peut-elle être dépassée ?
Un tome qui peut se lire de façon autonome puisqu’il permet de suivre une opération dans son intégralité. L’aventure met en scène des jeunes héros filles et garçons, au parcours divers. Les opérations de la résistance ne sont jamais présentées comme idyllique mais plutôt comme un mal nécessaire. Une série intéressante.
« Ca n’a rien d’absurde, répliqua Henderson en feuilletant le carnet. Il existe déjà des torpilles magnétiques conçues pour cibler les coques de navires et des dispositifs acoustiques attirés par le son des hélices. Pourquoi un missile ne pourrait-il pas être guidé vers un objectif au sol ? »
Autre lecture
France, mai 1943, deux jeunes, Rosie et Eugène sont parachutés quelque part en Bretagne pour mettre au point une opération et ainsi délivrer Edith, une jeune résistante torturée par la Gestapo. Ils vont ensuite découvrir que des chercheurs sont retenus prisonniers dans un bunker secret et une nouvelle équipe de Chérub va tout faire pour les délivrer…
Un roman certes bien rythmé, avec des scènes d’action parfois prenantes, mais les invraisemblances historiques, l’hyper violence de certaines scènes qui frôlent le voyeurisme (les scènes de torture), et le côté caricatural de la psychologie des jeunes résistants, qui font voir la guerre comme un jeu, avec des rivalités entre eux guère crédibles dans un tel contexte font qu’on se demande vraiment s’il reste un quelconque intérêt à cette lecture…

coup de coeur Le voyage impossible / J. Bourgine. - Sarbacane. - (Exprim)

Voici 3 mois que le père de Tibo est dans le coma. Sans que les médecins en comprennent la cause. Tibo vient tous les jours le voir dans l’espoir de susciter une réaction chez lui, en vain… Lorsqu’un homme mystérieux, Arcturus, l’enjoint de mettre à l’abri les recherches de son père sur le travail des enfants d’une grande compagnie, Tibo n’hésite pas une seconde, même si l’entreprise le conduit bientôt à des expériences inattendues, comme dépasser la simple vision du commun des mortels pour voyager dans le monde des pensées, en Astral. Sortir de son corps pour visiter d’autres mondes, Tibo se fait bientôt à l’idée et s’entraîne dur. Il rencontrera une aide inespérée et très agréable, en la personne de Lime, dont il tombe amoureux.
L’idée est plaisante, l’histoire rythmée d’aphorismes intéressantes (“NOUS pouvons ce que JE ne peux pas”) mais la dernière partie, voyage dans les pensées et dans l’occulte, peut paraître longue.
Autre lecture
Alors que son père est dans le coma, Tibo est contacté par Arcturus, une entité mystérieuse qui l’incite à agir. Car Tibo détient le seul exemplaire des données recueillies par son père sur le travail d’enfants organisé par une multinationale. Une course poursuite s’enchaîne entre l’argent et la morale, la vie et la mort...
Un roman d’initiation où le héros doit gagner en autonomie et volonté pour accomplir sa quête. La dimension onirique complète de façon convaincante la lutte engagée. Un intertexte renvoie aux codes d’aujourd’hui, jeux vidéos, star wars... Au final un bon livre mais avec quelques longueurs. J’ai surtout apprécié le cours d’avance d’Acturus et ses préceptes.
« Faire des choix est inévitable. Si tu ne choisis pas à temps, la Vie choisit à ta place... et rarement le chemin le plus confortable. »

coup de coeur Les partials / D. Wells. - Albin Michel. - (Wiz)

2076, Kira vit dans un monde post-apocalyptique ou du moins ce qu’il en reste. Les seuls survivants humains vivent à Long Island et ne sont plus que quelques milliers. Ils sont entourés par des humanoïdes, les Partials. Conçus par les humains, ils ont fini par se retourner contre eux et gagner la guerre. Mais un mystérieux virus sévit chez les humains et aucun bébé ne survit plus de quelques jours. Kira, jeune chercheuse en médecine, va essayer de trouver un vaccin, quitte à aller en territoire ennemi pour faire des analyses sur les Partials.
Un bon livre qui a le mérite de poser la question de l’humanité et de son rapport aux machines et à ses propres créations. A rapprocher de la série TV Battlestar Galactica.
Autre lecture
L’humanité se meurt faute de nouveaux enfants alors même qu’une loi oblige toutes les jeunes filles à partir de 18 ans à tomber enceinte. Mais tous les nouveaux nés décèdent rapidement après leur naissance, emportés par un virus. Les partials, des êtres crées en laboratoire auraient importé ce virus après leur guerre avec les hommes. Kira, jeune médecin intrépide décide de partir en territoire Partials pour en ramener du sang. Que va-t-elle découvrir ?
Une bonne dystopie avec pour socle une enquête médicale. Un roman facile à lire avec des personnages simples et beaucoup d’action. L’histoire médicale permet d’accorder une certaine originalité au récit. Ce premier tome comporte une fin même si la destinée de Kira reste ouverte.
« Il esquive le contrôle d’identité et me tend le pistolet. Il est forcément dans notre camp. Mais qu’est-ce qu’il attend pour agir ? Les autres militaires les observaient toujours, suspendus à sa décision. Qui est avec nous ? Qu’est-ce que je dois faire ? Devant elle, le sergent n’avait plus de raisons de se tenir de profil. Il me donne le choix, comprit-elle soudain. »

coup de coeur Le tour du monde en 6 jours d’Otis Tilton / I. Abedi. - Bayard

Un jeune New-yorkais, Otis, passionné d’architecture, se retrouve enfermé dans la statue de la Liberté. Lorsqu’il parvient enfin à sortir, il aperçoit, au dessus de tous les plus grands monuments du monde, une énorme lune suspendue à un fil. Mais où est-il exactement ? Il fait la connaissance d’Olivia, prisonnière elle aussi de ce monde étrange. A eux deux, ils vont vivre de fabuleuses aventures, entourés d’amis plus ou moins originaux.
C’est une histoire ludique et agréable à lire. Comme dans les jeux de l’enfance, le monde est petit, mais ici il l’est au sens propre. Un beau voyage culturel pour jeunes et plus grands.

coup de coeur Vertical / A. Grousset. - Flammarion

Un laboratoire pharmaceutique découvre un mystérieux lichen aux vertus miraculeuses, détenu par un peuple premier et décide d’envoyer au contact un petit groupe. Thékla est accompagnée d’un botaniste et d’un homme de main. Leur mission ? Trouver où se niche le lichen et rapporter l’information. Rien ne sera plus jamais comme avant pour le peuple de la falaise, ni pour Thékla qui tombe amoureuse d’un des leurs...
Un roman d’aventure qui prend l’allure d’une fable écologique. L’histoire évoque Avatar même si l’action prend pour cadre la falaise. A l’inévitable bouleversement de ces peuples l’auteur répond l’intégration progressive.
« Elle leva les yeux et aperçut, au milieu des gouttes qui s’acharnaient à lui brouiller la vue, un homme penché à angle droit au-dessus d’elle, les deux pieds bien posés sur le mur vertical de la falaise, retenu uniquement, pour ne pas tomber dans le vide, par une solide natte de cheveux dont l’extrémité était coincée dans une petite fissure. Torse nu, apparemment insensible au froid et à la pluie, il lui souriait. »

coup de coeur Chasseurs de nuages / A. Shearer. - Les grandes personnes. 2013

Tout se déroule dans les nuages, l’eau est devenue la denrée la plus rare c’est pourquoi on engage des chasseurs de nuages pour en récolter. Notre héros Christien rêve de pouvoir participer à cette chasse et l’occasion lui en est fournit par une jeune fille étrange (Jenine) qui fait partie d’une famille de chasseurs. Un très bon titre entre conte philosophique et roman écolo. L’Univers du livre et très poétique. Si on ne peut pas très bien se représenter le monde fantastique dans lequel l’histoire évolue, on peut en revanche facilement s’identifier au héros qui fait preuves de beaucoup de sensibilité et de courage tout au long du roman.
Autre lecture
Christien a une vie tranquille mais il rêve de devenir chasseur de nuages. Grâce à Jenine, une camarade de classe qui appartient à ce clan, le voilà embarqué pour des aventures extraordinaires où le danger est très présent. C’est par son regard à la fois émerveillé et angoissé que nous découvrons ce monde peuplé d’êtres fantastiques et organisé par des règles souvent étonnantes. Mais lorsque son amie lui propose de participer au sauvetage de son père, l’aventure devient périlleuse...
A la manière des Persans de Montesquieu, l’univers que nous propose l’auteur est souvent un miroir de nos propres travers : préjugés et intransigeances constituent la face caché de ces îles qui de fantastiques deviennent fanatiques. Le récit avance doucement mais c’est avec plaisir que nous nous laissons emporter par le vent, à la rencontre des baleines des airs et des barberons... Pour les bons lecteurs dès le collège.
« Oui, je voulais partir avec eux, je voulais m’envoler à la poursuite des nuages, planer au-dessus du soleil, jusque dans les contrées les plus lointaines de l’atmosphère supérieure. Je croyais cependant que cela ne m’arriverait jamais : ni aujourd’hui, ni demain, ni dans un an- jamais. Et pourtant, cette possibilité se présenta à moi, et je la saisis ; pendant une brève période, je fus moi aussi un Chasseur de nuages.
Voilà donc ce qui s’est passé
Voilà donc la chance que j’ai eue.
Voilà donc mon histoire
 »

coup de coeur Magie au château/ C. Miraucourt. - Oskar. - (Deuxième lecture)

Marie, une petite sorcière très douée, se voit proposer un passage anticipé en CM2 c’est-à-dire Cours de Magie 2ème année. Entre les mauvais tours de Sylvina à déjouer, l’examen à passer et la découverte d’un livre où on peut lire l’avenir, Marie et ses nouveaux amis sont bien occupés. Histoire sympathique pour les plus jeunes, qui rappelle Harry Potter...
Autre lecture
Marie rentre de façon anticipée en CM2. Elle doit bientôt passer le test afin de savoir si elle va ou non pouvoir garder ses pouvoirs de sorcière. Mais elle se heurte à la malveillance de Sylvina, une fille de sa nouvelle classe. Heureusement, elle arrive aussi à se faire des amis dont un jeune garçon peu sûr de lui. La découverte d’un livre capable de prédire l’avenir va bouleverser leurs relations...
Un livre pour les jeunes ou petits lecteurs qui auront dans un format court de 52 pages, de la magie, de l’aventure et de l’amitié...
« Ce que tu as vu dans le livre, c’est ton avenir si tu ne fais rien pour qu’il change. Tout dépend de toi ! Je t’aiderai et ce soir, tu liras à nouveau ton avenir. Je suis sûre que tu l’auras modifié ! »

coup de coeur Sophie et la princesse des loups / C. Constable. - Gallimard

Dans un pensionnat pour jeune fille, à Londres, trois amies adolescentes, dont l’une, Sophie, est orpheline. La nuit, elle fait des rêves étranges, de grandes étendues de neige où virevoltent de magnifiques loups blanc. Par un curieux hasard, Sophie et ses amies partent pour un voyage scolaire en Russie. Mais le programme prévu n’est pas suivi et les voilà entrainées, malgré elles, par un personnage fort et bienveillant. Il les conduit au cœur de la forêt, dans un palais somptueux où une princesse les attend. Pourquoi ? La réalité est remplie de mystère et de secrets. Qui est vraiment Sophie et quel est son destin ?
Un conte magique et enivrant. Une Russie extraordinaire au cœur d’une légende pailletée de neige et de loups blancs.
Autre lecture
Sophie, orpheline pauvre, va par miracle partir avec son école à Saint-Pétersbourg. Elle pense réaliser ainsi un rêve d’enfance qui la lie à son père et aux histoires qu’il lui racontait. Mais très vite Sophie et ses amies sont enlevées et amenées dans un palais digne d’un conte de fée pour être accueillies par la princesse Volkonski. Derrière le décor fabuleux, des fissures commencent à se faire jour : le palais est en réalité à l’abandon et le comportement de la princesse déroutant... Que cherche-t-elle et pourquoi a-t-elle tenu à rencontrer Sophie ?
Ce conte merveilleux, bien écrit, nous porte dans un monde féérique qui se fêle peu à peu pour amener l’héroïne à devenir maître de son destin. Un bon moment de lecture par les paysages et les décors qui nous sont offerts et par le côté traditionnel de l’intrigue, entre Princesse Sarah et conte Russe. Niveau Collège.
« C’était l’hiver. Il neigeait. Une petite fille était perdue dans les bois. Et il y avait...(Sophie sentit la peur lui comprimer la poitrine)... un loup... La main de son père s’échappa de la sienne.
- Ne me quitte pas ! Mais il n’était pas là. La tristesse et le peur, mêlées aux flocons, recouvrirent tout.
 »

coup de coeur Le réveil des créatures / J. et C. E. Barrowman. - Albin Michel. - (Wiz)

Matt et Em sont jumeaux, pourvus de pouvoirs extraordinaires leurs permettant d’animer leurs dessins. Hélas leurs incroyables dons les amènent à être pourchassés et ils vont devoir se réfugier chez leur grand père où ils vont en apprendre un peu plus sur ce qu’ils sont... Mais leur équilibre est à nouveau bouleversé.
Suspense garanti, plein d’humour, jolie petite partie historique, je ne me suis pas ennuyée une seconde... j’adhère !
Autre lecture
Des jumeaux, une fille et un garçon ont des pouvoirs magiques qui leur permettent de rendre réel ce qu’ils dessinent. L’histoire commence alors que leurs réalisations effrayent la guilde chargée de les protéger. Ne faudrait-il pas bloquer leurs capacités pour limiter les dégâts possibles ? Plusieurs clans se font faces. Leur mère parvient à les amener auprès de leur grand-père en Écosse, mais les événements plus graves les uns que les autres s’enchaînent et une société secrète semble elle aussi à leur poursuite...
Un roman d’aventure aux nombreux rebondissements, des personnages complexes dont la plupart avancent masqués et voici le premier tome d’une nouvelle saga remplie de monstres, de peintures et ... surtout d’action !
« On a appris pas mal de choses sur les Animare, répondit Em. Ils doivent respecter plusieurs règles. La première : ne jamais animer quoi que ce soit en public. La deuxième : toujours maîtriser son imagination. La troisième : un Animare peut-être emprisonné dans son œuvre d’art, la rendant ainsi enchantée, en quelque sorte. »

coup de coeur Everness, l’odyssée des mondes / I. McDonald. - Gallimard. 2013

Un jeune et talentueux adolescent, Everett, assiste impuissant à l’enlèvement de son père, un brillant physicien. Il se rend à la police mais n’est pas pris au sérieux. Un fichier inconnu trouvé sur son ordinateur lui permet de découvrir l’existence de mondes parallèles. Everett parvient à créer une porte ouvrant sur ces nouvelles galaxies.
Pourchassé par de redoutables adultes, avides de pouvoir et de connaissances, il décide d’aller sauver son père et traverse l’espace temps. Il est alors propulsé dans un monde totalement différent du sien, où les Zeppelins sillonnent le ciel et où le pétrole n’existe pas. Parviendra-t-il à mener à bien sa mission ?
Un bon roman d’aventure, où la science-fiction prend une part importante. Dommage que les descriptions techniques et scientifiques un peu longues alourdissent l’intrigue.

coup de coeur Sauve qui peut les vacances !. - Thierry Magnier

9 nouvelles, 9 temps de vacances plus ou moins réussies ! Un départ en avion annulé, un camp d’aventure et de nature épouvantable, des vacances au ski qui tournent court, une correspondante anglaise envahissante... Gaia Guasti, Philippe Lechermeier, Yann Mens, Mikaël Olliver, Fred Paronuzzi, Thomas Scotto, Colin Thibert, Florence Thinard et Sarah Turoche partagent leurs visions de vacances légères ou plus inquiétantes (Dans mon ilot) mais forcément inattendues…
Autre lecture
Recueil de nouvelles très différentes, portées par des auteurs connus sur le thème des vacances.
Gaia Guasti nous conte un départ mouvementé d’une famille confrontée à l’irruption inattendue du volcan Eyjafjallajökull ; Philippe Lechermeir nous fait découvrir par voie épistolaire l’horreur des vacances d’une jeune fille jalouse de la destination rêvée de son amie. Yann Mens nous amène sur une île où son jeune héros a été enlevé par des somaliens. Fred Paronuzzi lance son héros dans l’aventure des scouts. Thomas Scotto met un auto stoppeur farfelu dans la voiture des vacances. Colin Thibert décrit la joie toute relative des sports d’hiver. Florence Thinard nous offre une correspondante très british et Sarah Turoche nous invite en Autriche.
A travers ces histoires, il y a bien sûr l’inattendu, la surprise mais ce qui est en général bien retranscrit c’est la vision des adolescents des vacances, souvent bien réticents à partager notre joie... Un bon moment de lecture, des passages drôles et grinçants même si toutes les chutes ne sont pas de la même qualité. Ma préférence va à la nouvelle écrite par Mikaël Ollivier. Et vous ?
« Je n’aurais jamais dû écouter mon père. Je n’aurais jamais pas dû prendre chinois première langue. Et coréen, en deuxième. "Comme ça, m’a-t-il dit en tirant sur son havane, tu seras dans une bonne classe, avec des élèves du même milieu que toi. Des gens qui veulent faire des études supérieures. En prépa, bien sûr. Pas comme tous ces minables, sans ambition ni culture, qui prennent anglais-espagnol pour finir dans une fac pourrie." Eh bien voilà où ça m’a mené... » Dans mon îlot

coup de coeur La mort préfère Ava / M. Bernard. - Syros

Toujours dans sa mission de venir en aide aux fantômes, Ava visite l’Ile de Guernesay pour assister à l’assemblée annuelle des consolateurs. Elle rencontre les fantômes de l’ile, les nombreux consolateurs -elle qui a longtemps cru être seule à avoir ces pouvoirs si particuliers-, mais aussi quelques humains bien en chair : Marco, son ex petit-ami, Alistair qui pourrait bien être le prochain. Oui, l’amour fait son entrée dans la vie d’Ava et la jeune fille se demande comment envisager une vie amoureuse avec un humain quand on passe l’essentiel de son temps en conversation avec des fantômes. Pour compliquer le tableau, un troisième amoureux entre en piste, spectral celui-ci...
La vie amoureuse d’Ava, les machinations entre consolateurs, le terrible secret de sa formatrice Cécilia... le séjour d’Ava sur l’île ne sera pas de tout repos et se terminera même à l’hôpital ! Avec une révélation qui nous invite, nous presse même, à lire le prochain tome !
Autre lecture
Ava revient pour les vacances chez son oncle. Elle doit poursuivre le recensement des fantômes des différentes îles et rencontrer d’autres consolateurs. Mais notre héroïne devient adolescente et le thème des sentiments est plus présent dans ce tome. Non seulement elle retrouve Marco mais elle fait aussi de nouvelles rencontres... En parallèle, Ava tente de résoudre une nouvelle énigme qui concerne cette fois-ci le passé de sa consolatrice... De nouveaux fantômes, plus originaux les uns que les autres font aussi leur apparition.
J’adore Ava. Non pas que l’on soit happé par le livre mais parce qu’il en découle une atmosphère très particulière, avec le paysage de Guernesey, les revenants qu’il faut consoler (seulement s’ils le veulent !), et le personnage de la jeune fille hésitante et en plein apprentissage. Ce volume est un peu particulier. La révélation du passé douloureux de la consolatrice amène une note inattendue dans ce volume plutôt romantique, et surtout la fin... qui donne envie d’écrire tout de suite à l’auteur pour lui demander de ne plus nous faire un coup pareil...
« Règle numéro 21 de l’art du consolateur : Parfois, il faut se faire aider pour aider. Mais parfois, il faut aider pour se faire aider. Et d’autres fois, il faut aider sans attendre de retour, comme il peut arriver qu’on doive accepter de l’aide sans se demander comment la rendre un jour. Encore quelque chose qui n’est pas simple. »

coup de coeur Le messager du feu / M. et S. Diatchenko. - Albin Michel. - (Wiz)

Dans un monde hostile et instable, nous suivons l’épopée du jeune Varan et sa quête pour trouver le messager du feu, cet homme qui d’après la légende va de foyer en foyer afin de faire naître des mages dans tout le royaume.
Varan est né dans une région frustre et humide mais il ne rêve que de forêt. Sa rencontre avec un mage va bouleverser sa vie et le plonger au milieu des complots politiques. Il va tout perdre puis tout risquer à son tour pour tenter de répondre à ses questions et lever le voile sur le mystère de cet être mythique. Arrivera-t-il au bout de sa quête ? Que découvrira-t-il ? Quel sera son destin ?
Un récit très dense, un monde qui rappelle le bloc soviétique avec secrets. Un roman d’aventure fantastique.
« C’était le sixième gouverneur en cinq ans. Son prédécesseur avait été démis et croupissait peut-être encore dans un cachot de la prison impériale. Le quatrième gouverneur avait été empoisonné pendant son dîner. Le troisième avait été limogé lui aussi ; c’était bientôt au tour du moustachu d’être empoisonné, sans exclure l’éventualité d’un limogeable ni d’une flèche tirée par la fenêtre ni d’un coup de poignard dans le dos. »

coup de coeur L’ apprenti pilleur de tombes / A. Stratton. - Bayard. 2013

Hans, naufragé lorsqu’il était tout petit, a été élevé par un pilleur de tombe, est destiné à lui succéder. Rien ne l’effraie davantage...
Angela, toute jeune princesse, est assez seule et trouve refuge dans les pièces de marionnettes qu’elle créé. A l’aube de ses 13 ans, elle découvre que l’archiduc Arnulf veut l’épouser, puis la tuer après avoir récupéré sa dot.
Le destin des 2 enfants se mêlera dans une aventure aux nombreux rebondissements. La vie d’Angela et de ses parents est en danger, Hans va découvrir sa véritable identité… Dans l’entraide, ils vont surtout découvrir le cruel théâtre de la vie dont on survit grâce à la magie de l’imagination. « Ceux qui contrôlent les histoires contrôlent le monde. » En tant que « guerriers de l’imagination », ils devront faire preuve d’inventivité et de créativité pour affronter les ennemis cruels, machiavéliques et sans scrupules qui les poursuivent.
Une ambiance à la Tim Burton, où le macabre côtoie l’aventure, l’humour, la solidarité, sans un répit : les chapitres, courts, se suivent de manière efficace sans temps mort.
Autre lecture
Conte "noir" qui propose des ours dressés, un ermite, un enfant trouvé, une princesse et ses parents et bien sûr plein de méchants avec une mention particulière aux charançons !
Angela doit épouser l’archiduc Arnulf qui tel Barbe Bleue, fait disparaitre ses femmes aussi vite qu’il les épouse. Hans essaye d’échapper au métier de pilleur de tombe que tente de lui imposer son père adoptif. Ces deux fuyards vont devoir s’unir afin d’échapper à leur sort et remettre le conte à l’endroit.

Autre lecture : Un jour, alors que Gaspard, un pilleur de tombe finit de soulager les morts de leurs bijoux, il trouve un coffre dans lequel un enfant est enfermé. Il le prend et le nomme Hans qui est alors destiné à suivre la voie de son père adoptif. Mais le jeune homme aspire à une autre vie que de fouiller la terre pour découvrir des cadavres tous plus hideux les uns que les autres. Il décide de fuir et va rencontrer la princesse Angela avec qui il va affronter le Nécromancien et Arnulf l’Archiduc. Avec le Roi Loup et sa meute, les Pandolinis et Pierre l’ermite, les enfants vont vivre beaucoup d’aventures.

J’ai bien aimé ce livre, il y a du suspens, de l’action et plein de rebondissements !

Iris 5ème

coup de coeur La petite disparue / I. Wlodarczyk. - Oskar. - (Aventures)

Un roman en forme de conte dans lequel on trouve des lettres cachées, une araignée parlante, un médaillon, un bébé enlevé, un bagnard ou encore une petite écosseuse de pois, un château et une sorcière... La vie de Marie se résume à l’attente de son père dont la mère avant de mourir lui a prédit le retour dans quatre ans. Au début de l’histoire, le temps est écoulé, il faut laisser les fils se dénouer...
Un récit d’aventure qui ressemble à un compte à rebours. Les événements et les explications se succèdent avec comme toile de fond le destin. Le personnage de l’Etourdie, l’araignée, apporte une tonalité merveilleuse à ce conte plein d’entrain.
« - C’est un orphelin, tous les hommes sont des étrangers pour lui, répondit spontanément Jean. Il réfléchit, puis il poursuivit :
- A l’inverse, chaque homme est une nouvelle famille pour lui.
 »

coup de coeur Kat apprentie magicienne, tome 1 / S. Burgis. - Seuil. 2013

Kat est la dernière d’une famille de 3 filles et un garçon, élevés au 19eme siècle par un père pasteur et une belle maman. Leur mère était magicienne. Kat s’empare de ses anciens livres pour essayer de faire capoter le mariage de sa sœur aînée avec un vieil homme riche qui sauverait leur famille de la ruine.
Kat déborde d’énergie et forme avec ses sœurs une fratrie de chipies. Belle maman, un peu rêche, est sympathique. Ce roman, à l’écriture très visuelle, est un vrai feuilleton du 19ème siècle, divertissant, drôle et bien mené.
Autre lecture
Les trois sœurs Stephenson sont les enfants d’une puissante magicienne. Mais dans l’Angleterre du début du 19ème siècle, magie et convenances ne font pas bon ménage. Pourtant, lorsque l’aîné doit être mariée à un riche mais antipathique Sir, il faut plus que du courage aux filles Stephenson pour faire dévier le cours du destin...
Les personnages sont nombreux et variés. L’héroïne, la plus jeune des sœurs, est décidée et énergique. Les tempéraments opposés des trois filles donnent du sel à ce roman d’aventure et de magie.
« Est-ce ce que vous souhaitez ? Alors, soyez assurée que mon frère perdra la vie et qu’aucune des filles Stephenson ne trouvera jamais d’époux, pas plus que vous ne pourrez rembourser les dettes de votre frère. Miss Katherine sera envoyée à la prison de Newgate, votre père perdra sa paroisse à cause du scandale, et le reste de sa famille sera incarcéré pour dettes. »

coup de coeur Les enfants du roi / S. Hartnett. - Les Grandes Personnes. 2013

Cécily et Jéremy sont deux enfants londoniens dont la vie change considérablement lorsqu’éclate la seconde guerre mondiale. Ils sont en effet contraints de s’exiler à la campagne, chez leur oncle Peregrine. La famille accueille May, une fillette intrépide de dix ans qui fera découvrir aux jeunes citadins les ruines d’un château à l’histoire tout à fait mystérieuse.
L’auteur possède, sans nul doute, le don de sublimer le monde l’enfance. Tant et si bien que l’intrigue et le cadre historique se trouvent relégués au second plan. Ce qui persiste de cette lecture, c’est une candeur finement décrite et une atmosphère se jouant des codes de la réalité. Les influences littéraires se ressentent fortement, pourtant ce roman est empreint d’une originalité certaine.

coup de coeur Les chants interdits 2 : Le massacre des lombes / P.B. Chercot. - Gründ. - (Romans)

Le second tome est plus enlevé, avec un enchaînement de péripéties et de lutte de pouvoir. Les chants interdits permettent à quelques élus de contrôler les animaux, le chant du pacte final demandera aux animaux de regagner les forêts. Mais l’heure n’est pas à la réconciliation, la violence explose de toutes part, ce qui donne lieu à une réflexion sur la guerre, les moyens de parvenir à ses fins, l’alternative de la non violence…
La fin du second tome se pose comme une symbolique de sacrifice : les morts donnent l’opportunité aux vivants de se racheter. Que nous réserve le tome 3 ?
Autre lecture
Laure a trouvé refuge dans la montagne avec d’autres réfugiés. Mais les animaux continuent leur chasse aux humains, le ravitaillement demeure problématique et ne bénéficie qu’à une petite partie de la population. Lorsqu’elle apprend que son ami subit une terrible métamorphose, elle décide de partir à sa rescousse... Les épreuves seront nombreuses afin d’espérer pouvoir peut-être rétablir un équilibre...
Un second tome plus intéressant avec une fin surprenante. Un livre pour les adeptes d’aventure !

coup de coeur Les chants interdits 1 : la fille qui chante / P. Chercot. - Gründ. - (Romans)

Il se passe des choses étonnantes, effrayantes à Bername : les animaux, qu’ils soient morts ou vivants, se révoltent contre les humains en déferlant dans la ville et balayant tout sur leur passage. Les premiers sont guidés par Bhamtra, sorte de jaïniste pacifique, les seconds par la tribu des borundés qui veulent sauver les animaux aux dépens des hommes.
2 personnages se distinguent dans cet apocalypse : Laura/Lorca et Sylvère, « deux vies mais un seul destin » qui en s’unissant, pourront propager le « chant du pacte ». Mais il faudra 3 tomes pour voir le projet aboutir. Le premier tome est à la fois trop long dans la description de la marche meurtrière des animaux et frustrante dans la description et l’explication de l’exploitation animale.
Autre lecture
C’est l’heure de la revanche : les animaux partent en guerre contre l’homme. Pourquoi tous les animaux, sauvages et familiers, se mettent-ils tout d’un coup à s’attaquer, en groupe et de façon coordonnée aux hommes ? Quel rôle doit jouer Laure qui semble échapper miraculeusement aux assauts ?
Roman d’aventure où l’héroïne cherche principalement à survivre. On y croise toutes sortes d’animaux. Leur folie est présentée comme une réponse à celle des hommes. Le livre est facile à lire mais le vocabulaire est souvent pauvre et l’écriture parfois déroutante.

coup de coeur C.H.A.R.L.Ex / D. Martinigol. - Syros. - (Soon). 2013

C.H.A.R.L.Ex est une cyber humaine améliorée, être hybride augmenté de technologies. En ce début de roman, elle s’écrase violemment sur une planète sans plus savoir ce qu’elle doit y accomplir. Avec les bribes qui lui restent en tête et aidée de ses 2 nanêtres, incarnés en petit garçon et en chien, elle tente de progresser dans ce qu’elle croit être sa mission : comprendre pourquoi Terhyd s’est rebellé et a coupé les ponts avec la Confédération des Soixante Mondes. Il s’avère en réalité que Terhyd est victime d’une mauvaise herbe rouge propagée par ceux qui l’accusent de rébellion. Les informations recoupée au fil de ses nombreuses rencontres lui paraissent de plus en plus confuses. Elle se sent « comme un pion sacrifié d’avance sur l’échiquier » de plusieurs forces en jeu, qu’elle doit identifier et jauger. La loyauté que C.H.A.R.L.Ex doit à ses supérieurs entre très vite en conflit avec l’éthique et les sentiments qu’elle développe...
Roman prenant et dense, aux chapitres courts, qui joue sur deux tableaux : une réalité écologique, celle de multinationale qui imposent leurs produits transgéniques sans aucune considération pour la population et son environnement ; et une réflexion sur les nanotechnologies et les hybrides que nous pourrions devenir demain… L’héroïne refusera la passivité dans ces enjeux majeurs.
Autre lecture
Une jeune cyber humaine améliorée est envoyée sur Terhyd, une planète rebelle. Mais juste avant son arrivée elle perd la mémoire suite à une blessure. Quelle est sa mission ? Elle l’ignore. Elle est accompagnée de deux nanêtres, des assistants qui ont pris la forme d’un jeune garçon espiègle et d’un chien parlant. Afin de tenter d’y voir plus clair, elle souhaite s’intégrer à la population locale. Mais ce qu’elle y découvre est à l’opposé de ses croyances. La présence d’un autre amélioré qui la poursuit va lui compliquer la tâche...
Un très bon roman de science-fiction. C’est avant tout un récit d’aventure car il est très bien construit et tient en haleine le lecteur qui, tout comme l’héroïne, a du mal à savoir qui est ami et qui est ennemi. Mais c’est aussi un roman psychologique qui nous amène à réfléchir sur les avancées technologiques, et sur la différence entre hommes et robots. D’ailleurs, les cybers peuvent-ils avoir des sentiments ? Enfin c’est un livre qui dénonce les multinationales et leur esprit de profit à tout prix. Vive la SF !
« Le cycle infernal d’une terraformation faite sans principe de précaution :
Destruction des plantes locales par défoliation massive.
Installation des colons.
Ensemencement avec des plantes génoformées imposées.
Mutations des plantes locales.
Premier envahissement des champs par les parasites.
Herbicides vendus à prix d’or.
Endettement des colons.
Second envahissement des champs par les épis rouges réfractaires.
Ruine des colons qui ne peuvent plus lutter.
Rachat des terres à bas prix
 »

coup de coeur Les chemins de poussière, tome 2 : sombre Eden / M. Young. - Gallimard. 2013

Saba fuit la désolation en espérant trouver des terres et une vie meilleures. Accompagnée de ses compagnons, elle espère rejoindre au plus vite Jack. Mais le destin va une nouvelle fois la détourner de sa route et l’obliger à affronter ses démons. Les morts qui l’accompagnent rendent ses perceptions de plus en plus difficiles... Pendant ce temps, un homme, appelé l’éclaireur a décidé de créer un nouvel Éden tout en imposant ses propres règles. Désormais seuls les plus forts peuvent vivre. Saba arrivera-telle à rejoindre Jack ? Trouveront-ils une place dans cet Éden ? Quel sera le prix à payer ?
Ce second volume continue à camper un monde apocalyptique où chacun cherche à survivre. Les destins se croisent et oscillent. Les personnages sont eux-mêmes assez sombres. La ligne de fuite est un leurre et en définitive chacun se retrouve confronté à ses propres démons. Un tome dans la droite ligne du premier.
« La vie n’est ni toute noire ni toute blanche. Les gens non plus. La famille, les amis, les amants, c’est compliqué. Plus je vieillis, plus je perds mes certitudes. Surtout quand le cœur est en jeu. Alors sèche tes larmes. Parce que lui, il est pas en train de pleurer pour toi. Les hommes pleurent jamais.  »

coup de coeur Mathieu Hidalf et la foudre fantôme / C. Mauri. - Gallimard

Mathieu Hidalf est de retour. Gamin absolument insupportable mais diablement intelligent, dans le premier récit de ses aventures il s’était mis en tête de marier le roi avec la plus grande sorcière du royaume. Il faut dire que Mathieu est né le même jour que le roi et qu’il se fait fort chaque année d’imaginer une catastrophe toujours plus énorme pour gâcher la fête. Fainéant et tricheur, Mathieu ne veut qu’une seule chose : rentrer à l’école de l’Elite et devenir un des plus grands capitaines du royaume, à l’image de son idole le capitaine Louis Serra. Mais pour cela Mathieu doit réussir son épreuve d’entrée et son épreuve de confirmation à la fin du premier mois. Pour la première épreuve, Mathieu, comme à son habitude, triche allègrement en utilisant le règlement de l’école à son avantage. En revanche l’épreuve de confirmation est beaucoup plus compliquée. La directrice de l’école lui demande de capturer la Foudre fantôme, une biche argentée insaisissable qui vit dans la forêt de l’école des Elitiens. Aidé de Roméo et Pierre, Mathieu va devoir se creuser les méninges pour ce sortir de ce mauvais pas. L’épreuve se révèle d’autant plus difficile qu’il sait qu’une menace plane sur le capitaine Louis Serra et le roi en personne. Ils sont menacés de mort par les frères Estaffes, ennemis jurés de l’Elite.
Ce deuxième tome des aventures de Mathieu Hidalf est très réussi. Fainéant, égoïste, prétentieux et mégalomane, ce sale gosse est néanmoins super drôle. L’auteur relate les mésaventures du personnage sur un rythme soutenu et on a du fait pas le temps de s’ennuyer. Voulue ou non par Christophe Mauri, la ressemblance avec la trame de la série Harry Potter devient de plus en plus évidente : un énorme château qui sert d’école de magie, une bande d’enfants soumis à des épreuves, un complot ou des machinations contre un ou plusieurs personnages importants, le caractère unique du personnage principal, ici Mathieu Hidalf... sauf que celui-ci est proprement insupportable !!! Bref ! Un coup de cœur pour moi.
Autre lecture Pour ses onze ans, Mathieu vise l’entrée à l’école de l’Élite ! Et pour réussir l’examen, il a tout simplement prévu de mourir... pendant quatre minutes. Mais l’école est actuellement en alerte maximum avec la peur d’un assassinat du roi... et un grand secret semble l’entourer ! Raison de plus pour que l’intrépide Mathieu relève le défi !
Un roman d’aventure bien construit et très agréable à lire avec ce héros que tout le monde fuit... Coup de coeur de Catherine

coup de coeur Houmâ ! / C. Albaut. - Oskar. - (Histoire et société)

O-gôh est un enfant de la préhistoire. Il vient d’être accepté par les chasseurs. Après la cérémonie qui consiste en la découverte de la grotte aux peintures, il part avec les hommes de la tribu pour trouver de la viande. Mais la chasse est périlleuse et les dangers nombreux... Il faut affronter les animaux mais aussi le tonnerre ou encore le feu...
Un récit agréable et facile à lire qui réussit à combiner connaissances sur le monde de la préhistoire et aventure. Les informations font parties intégrantes du récit. On devine le rôle de chacun, homme ou femme, ou encore l’importance du silex tout en cheminant dans l’histoire. Les personnages sont vivants et les rebondissements nombreux. L’écriture tend à nous introduire dans le langage et la pensée de l’époque. Une réussite.
« Fâh, ce n’est pas le feu des pierres à feu, ce n’est pas le feu du foyer, c’est le feu de la steppe, le feu des herbes, le feu du sol. Certains ont déjà vu cela. C’était arrivé de la même façon, après un de ces terribles orages secs qui mettent le feu à la terre avec leurs branches de lumière. Des animaux on peut se défendre. De l’orage on peut s’abriter. Contre Fâh, on ne peut rien.  »

coup de coeur Time Riders 3 : code apocalypse / A. Scarrows. - Nathan

Nouvelle mission pour nos policiers du temps : se rendre à l’époque de Richard Coeur de Lion dans l’Angleterre du XIIème siècle car le cours du temps a une nouvelle fois été perturbé. Nos aventuriers devront démêler une affaire assez complexe et mystérieuse qui implique le Saint Graal !
Si le récit est toujours aussi efficace, la multiplication des personnages et des événements nuit à l’intérêt de l’histoire. Nous apprenons peu de nouveautés sur nos jeune héros, et la relation complexe homme machine n’est plus réellement abordée. Donc un bon livre mais qui n’a pas le charme du Tome 2 !
« On ne peut pas transformer l’Histoire selon nos désirs. C’est impossible ! Parce que... »

coup de coeur Time Riders 2 : le jour du prédateur / A. Scarrow. - Nathan

Le futur ne doit en aucun cas être changé. Les agents veillent pour éviter toute altération. Mais lorsque seize étudiants en sciences et leur professeur sont propulsés au temps des dinosaures, l’objectif premier est de survivre ! L’espérance de vie de l’homme au temps du Crétacé est très réduite... Et l’agence ignore leurs coordonnées...
Un récit palpitant où s’entrecroisent les aventures de Tim en proie aux habitants de la préhistoire et celles des deux membres de l’agence qui doivent tenter de les retrouver...

coup de coeur Lyra et les oiseaux / P. Pullman. - Gallimard. - (Folio Junior)

Nous retrouvons Lyra, l’héroïne de la trilogie A la croisée des mondes pour une courte histoire. Lyra sauve un oiseau démon en détresse. Mais celui-ci lui demande une aide active, trouver un alchimiste et l’y accompagner. Même si l’intuition de la jeune fille lui souffle que le danger est présent, elle tentera de mener à bien cette nouvelle mission.
Magie, sorcière et alchimie sont à l’honneur dans ce récit qui vaut principalement par son introduction dans laquelle l’auteur nous exhorte à redécouvrir les papiers qui nous entourent : « Le monde est plein de ces petites choses : vieilles cartes postales, programmes de théâtre, publicités pour équiper votre cave contre les bombes, cartes de voeux, albums photos, catalogues d’agences de voyages, modes d’mploi pour outillage, plans, brochures, horaires de train, menus échappés de paquebots depuis longtemps disparus ; toutes sortes de choses qui autrefois avaient une fonction précise, une utilité certaine. Mais qui maintenant sont séparées des objets ou des gens à qui elles servaient. Elles nous viennent de partout. D’autres mondes, pourquoi pas. »

coup de coeur Le mystérieux cercle Benedict / T. L. Stewart. - Bayard

Reynie, Sticky, Kate et Constance ont pour point commun d’avoir réussi -avec des capacités bien différentes- un examen aussi difficile qu’étrange. Reynie a une capacité d’analyse et de décision exceptionnelle ; Sticky est une mine de connaissances ; Kate est souple, vive et ingénieuse ; Constance, quant à elle, a des qualités plus… dissimulées mais possède un aplomb inversement proportionnel à sa taille minuscule.
Autre dénominateur commun : la solitude et l’absence de parents.
L’instigateur de ce concours, M. Benedict, leur en explique enfin la finalité : des messages sibyllins et subliminaux, énoncés par des enfants, mettent en danger l’humanité. Les 4 recrues, en tant qu’enfants, génies et personnes intègres, doivent comprendre qui se cache derrière cette manipulation, quels en sont le fonctionnement et les enjeux exacts. A cette fin, ils se rendent sur l’Ile de Nomansan et sa pension pour enfants...
La mission est complexe, dangereuse, mais le groupe ainsi constitué - le mystérieux cercle Benedict- relève le défi et entraîne le lecteur dans une succession de rebondissements haletants. Ce roman dense en aventures est également soigné dans la description des personnages. C’est une famille d’un autre genre qui se construit sous nos yeux, dont les membres, avec leurs talents, leurs doutes et leur sens des responsabilités, nous sont de plus en plus sympathiques. Nous ne serons donc pas fâchés de les retrouver bientôt dans la suite de leurs aventures...

coup de coeur Interception / M. Ledun. - Rageot. - (Thriller)

Valentine, 16 ans, isolée par sa maladie l’épilepsie, intègre un lycée expérimental où tous les jeunes souffrent des mêmes problèmes neurologiques. Elle croise régulièrement un garçon dans le labyrinthe mental qu’elle parcourt lors de ses crises, que seuls quelques surdoués manipulent à leur guise.
Ce roman SF parle d’épilepsie comme d’un don rare qui ouvre les portes sur des mondes parallèles. Les situations sont décrites avec réalisme et nous entrainent dans un rythme soutenu vers une fin ouverte qui laisse présager une suite...
Autre lecture
Valentine voit sa vie bouleversée par l’épilepsie. Elle intègre alors un lycée clinique et y rencontre le garçon qu’elle voyait dans ses cauchemars. Ami ou ennemi ? Le directeur décèle en elle une précocité qui l’amène à poursuivre des expériences avec elle. Elle est envoyée dans le labyrinthe pour lutter contre les spectres qui tentent de l’envahir. Les malades seraient donc les sauveurs de l’humanité ? Quels sont ces mondes qu’elle visite ? Quels objectifs poursuivent les spectres ? Valentine va peu à peu apercevoir une logique dans cette réalité…
Un roman qui parle de l’épilepsie comme d’une porte vers d’autres possibles.
« L’affection neurologique dont toi, Vincent et vos camarades croyez souffrir, dit Hughling, est en réalité un don très rare qui vous permet d’accéder au labyrinthe des possibles, seule voie d’accès aux centaines de portes qui s’ouvrent sur autant de mondes possibles. Ces mondes sont en lutte permanente pour remplacer le monde tel qu’il existe aujourd’hui. »

coup de coeur La lignée / C. Trébor. - Gulf Stream

1948. Nina est Russe. Son corps ne veut plus grandir depuis le début de la guerre. Son père, dissident s’est enfui, sa mère vient d’être arrêtée. Envoyée dans un orphelinat, elle cherche à s’échapper afin d’obéir aux dernières paroles de sa mère.
L’histoire se situe après la seconde guerre mondiale alors que le régime de Staline cherche à tout prix à étouffer toute opposition. Nina va dans un premier temps enquêter, notamment à partir d’images de tableaux, afin de comprendre où poursuivre sa route. Elle découvrira des traces et des indices laissés à son intention ainsi que des objets qui vont lui révéler des pouvoirs surprenants.
Récit d’aventure, il nous amène à suivre les péripéties de la jeune héroïne. Récit historique, il nous donne à voir l’URSS au temps de la guerre froide. Récit fantastique dans la seconde partie du livre, il introduit le rêve et la magie. La combinaison de ces trois dimensions fonde un récit original et intéressant. A suivre.
« Mon couteau ne vibre pas malgré ma peur. C’est bon signe, ça m’apaise. C’est dingue, j’ai l’impression parfois qu’il est vivant et qu’il me transmet ses impressions : s’il vibre et chauffe, je suis en danger. S’il reste tiède, tout va bien. Il faut que j’arrête de délirer. Je vais devenir folle, je me comporte comme une sorcière du Moyen Age avec ses bibelots magiques. »

coup de coeur Que la mort nous sépare / A. Plum. - Milan. - (Macadam)

Après Plus encore que la vie, nous retrouvons Kate, toujours transie d’amour pour son petit copain Revenant. Elle a obtenu de lui qu’il cesse de se mettre en danger et de donner sa vie pour sauver celle des autres. Une mort renouvelée qu’elle ne se sentait pas la force d’affronter. Mais ce sacrifice est épuisant pour Vincent qui doit lutter contre son instinct naturel. Chacun cherche de son côté des solutions pour vivre ce dilemme au mieux. Pendant ce temps, les Numa tentent une conquête de leur suprématie en force…
Un deuxième tome qui approfondit l’ambivalence des sentiments de vie, de mort, chez une héroïne qui n’est toujours pas sereine après la disparition de ses parents. Nouveaux éléments de suspense : un traitre s’est glissé dans le camp des Revenants, cherchant à s’accaparer la force du Champion toujours à identifier... Ce pourrait-il que ce soit Vincent ? Auquel cas, il serait plus en danger que tout ce que pouvait redouter Kate…
Un univers fantastique appréciable pour son soin apporté aux psychologies des personnages.
Autre lecture
Suite de Plus encore que la vie.
Kate vit une histoire d’amour avec un revenant. Elle a du mal à accepter son instinct qui le pousse à sauver des vies humaines au prix parfois d’une mort temporaire. Dans ce second tome, les deux héros vont tenter de trouver des solutions pour contrer la malédiction qui semble peser sur eux. Les obstacles sont nombreux. Kate doit réussir à se faire accepter réellement par le clan, tenter de limiter les frasques de sa sœur, louvoyer avec ses grands-parents et trouver l’information qui lui permettra de vivre pleinement son histoire d’amour. Vincent, a lui choisi une autre voix, différente mais toute aussi dangereuse...
Alors que de nouveaux revenants viennent renforcer le clan suite à la défection de Charles, une prémonition désignant Vincent comme le champion de tous les revenants résonne de plus en plus fort...
Action, aventure, et rebondissements sont présents. Cependant, l’histoire se complexifie sans pour autant renouveler le charme de l’intrigue initiale. Le dénouement inattendue nécessite d’attendre le prochain tome afin de mieux comprendre cet univers si particulier.
« Je n’aime pas te faire de la peine. Mais je préfère te savoir malheureuse que morte. »

coup de coeur La conspiration des dieux III : L’Olympe assiégé / R. Normandon. - Gallimard. - (Folio Junior)

Dans L’Olympe assiégé, troisième volet de La conspiration des dieux, - qui peut être lu indépendamment des volumes précédents - la maléfique déesse Héra continue à ourdir la lente destruction du royaume céleste. Privé du dieu solaire Phébus, l’Olympe et la Terre sombrent dans une nuit menaçante… La haine et la rancœur d’Héra ne s’arrête pas là : La horde des titans déchire la demeure des dieux lacérée par les vents primitifs. Les troupes divines, menées par le dieu Arès, s’agitent et se battent. Athéna la modérée arrivera-t-elle à gérer l’impulsivité du dieu de la guerre ? Au cœur de l’opacité des ténèbres, illusions, lutte de pouvoir et tours de passe-passe s’enchaînent. Heureusement… Phaéton, demi-dieu aux allures chevaleresques - oscillant entre rédemption et quête identitaire - s’élance sur une route qui pourrait bien ramener la lumière…
Cette aventure romanesque savamment orchestrée par les plus grands dieux de l’Olympe, plonge le lecteur dans un rythme enlevé dénué de manichéisme : abondance des péripéties et des rebondissements, justesse de la typologie divine des personnages, allégorie de la complexité des sentiments humains sont les ingrédients d’une conspiration divine originale.

coup de coeur Venenum / C. Bousquet. - Gulf Stream

1650, Suède. René Descartes, sur son lit de mort, apprend à sa pupille Jana, 16 ans, que de nombreux ennemis souhaitaient sa mort. Il la confie à Conrad, un ancien soldat reconverti en garde du corps et lui demande de se rendre à Amsterdam, pour s’entretenir avec son imprimeur d’un de ses manuscrits. Jana ne souhaite qu’une chose, venger la mort de son tuteur car elle apprend qu’il n’est pas mort d’une pleurésie mais d’un empoisonnement, et qu’un complot existait en Europe contre Descartes. D’Amsterdam à Leyde, de Leyde à Paris, Jana et Conrad sont poursuivis par des tueurs. Ceux-ci veulent mettre la main sur le dernier manuscrit de Descartes, un ouvrage blasphématoire pour certains. Mais Jana, grimée en homme, manie très bien l’épée et vient à bout de ses poursuivants.
Un bon roman de cape et d’épée comme on en voit peu pour les jeunes adolescents. Aventures, duels, poursuites à cheval et recherche de documents cachés font le sel de cet ouvrage. De plus, l’auteur introduit simplement quelques unes des principales idées philosophiques de René Descartes ainsi que des considérations sur la place de la femme au XVIIème siècle, rendant ainsi ce livre intéressant pour les plus grands. Un bon moment de lecture.
Autre lecture
Tandis qu’elle rejoint en cachette son tuteur, René Descartes, Jana découvre que celui-ci a été empoisonné et n’a plus que quelques jours à vivre. Bien que révoltée que l’on maquille officiellement cet empoisonnement en pleurésie pour ne pas déclencher de conflit entre la France et la Suède, celle-ci accepte d’aller chercher un paquet en Hollande, avec pour escorte Conrad Van Vries, soldat de l’ambassadeur de France. Pensant être mise à l’abri par son tuteur, qui refuse qu’elle tente de le venger, Jana découvre bien vite que ce mystérieux paquet semble intéresser des individus sans scrupules n’hésitant pas à tuer s’il le faut pour l’obtenir. S’ensuit une course poursuite jusqu’à Paris, Jana s’étant travestie et étant toujours accompagné de Van Vries, qui est plus qu’il ne veut le faire croire. Pendant une halte, ils découvrent que leurs poursuivants sont aux services de la Fronde, et que Descartes pourrait avoir été un agent de la couronne. Ils espèrent bien trouver des réponses à Paris.
Des personnages attachants et une intrigue qui tient en haleine dans un décor historique parfaitement ficelé. (Critique de Pierre Grandgirard, étudiant)

coup de coeur Noé Nectar et son voyage étrange / J. Boyne. - Gallimard

Noé s’enfuit de chez lui. Il a pourtant des parents extraordinaires et même une mère qu’il décrit comme exceptionnelle. Alors pourquoi cette fugue ? Nous l’apprendrons peu à peu, comme si nous étions nous-mêmes en train de reconstruire un puzzle. Noé va très rapidement basculer dans un monde à la "Tim Burton" : les pommes se plaignent d’être mordues, les animaux parlent, et les choses apparaissent et disparaissent soudainement. Le dérèglement de l’ordinaire accompagne très justement la perte de repère du jeune garçon. Que veut-il ? Qu’espère-t-il ? Il va alors rencontrer un vieil homme, propriétaire d’un magasin de jouet étonnant, qui va l’aider à faire la lumière en lui et retrouver son chemin.
A la fois conte de noël, récit poétique et fable philosophique, le roman nous entraîne peu à peu dans son sillage. C’est le récit du vieil homme qui va aider Noé à affronter l’inacceptable. Car quel merveilleux cadeau de Noël que d’apprendre à savoir dire au revoir aux gens que l’on aime...
« Mais tout le monde devient vieux, dit le lapin. Toi aussi. C’est ainsi que les choses se passent. Les garçons deviennent des hommes qui à leur tour deviennent des vieillards. Tu étais au courant, bien sûr ! »

coup de coeur Voyages avec mes parents / M.-L. Gay ; D. Homel. - Ecole des loisirs. - (Neuf)

Avoir des parents explorateurs qui choisissent toujours les chemins les moins fréquentés, c’est être assuré de vivre des aventures toujours incroyables et souvent dangereuses ! Mais notre héros rêve, lui de normalité. Il nous fait partager ses découvertes, des sauterelles grillées du Mexique aux alligators de Californie.
Récit court et agréable où l’on partage avec plaisir l’irritation et la résignation de notre jeune héros.

coup de coeur La sylve profonde / R. Bertin. - Oskar. - (Fantastique)

Un village proche de la forêt se voit envahi par la végétation en raison du dérèglement du climat. Rapidement la vie se complique, les insectes se multiplient, l’électricité n’arrive plus et les gens affolés fuient pour la ville. Un groupe d’adolescents et quelques adultes choisissent au contraire de trouver refuge dans une clairière... Ont-ils fait le bon choix ? Comment survivre à l’intérieur de la forêt ? Comment s’organiser ?
Un roman court et agréable à lire qui évoque les problèmes d’environnement et le choix d’un autre mode de vie, à travers le regard d’adolescents.

coup de coeur Le spectre des abysses / K. Falls. - Bayard

Dans un monde confronté à la montée des eaux, il y a ceux d’En Haut, condamnés à s’entasser toujours plus nombreux dans quelques mètres carrés et ceux d’En Bas qui tentent de s’adapter à la vie sous-marine. Mais la rumeur veut que les enfants subissent une pression qui les amène à être « différents ». Ty est né et a toujours vécu dans une ferme aquatique. Seul bémol : l’absence d’ados de son âge jusqu’à ce que débarque Gemma, une “cramée”, à la recherche de son frère prospecteur... Au même moment, les attaques de hors-la-loi sur la colonie se multiplient ainsi que la pression du gouvernement sur ces nouveaux fermiers...
Un roman d’aventure très réussi. Le monde aquatique est particulièrement bien décrit, on plonge littéralement avec nos jeunes héros dans un monde rempli de créatures magnifiques. Les personnages sont denses et tout en nuances. La dimension fantastique avec les pouvoirs développés par ces nouveaux aventuriers est intégrée avec justesse dans l’histoire. Vivement le second tome même si ce premier opus peut se lire sans frustration.
« Etait-il possible qu’autrefois les filles aient découvert leurs jambes de la sorte ? J’avais vu des photos prises avant la Grande Crue, mais je n’y croyais pas. Sans même tenir compte des objections morales des Nouveaux Puritains, une fille d’En Haut qui exposerait autant de chair nue au soleil se retrouverait à l’hôpital avec des brûlures au troisième degré ! » Coup de coeur de Chahin

coup de coeur Les grandes et menues découvertes d’Ellika / A. Lind. - Bayard. - (Estampille)

La barbe... Ellika doit faire un devoir sur un grand explorateur et ça ne l’inspire pas du tout. Mais le précieux Pampa lui donne une riche idée : et si elle partant en expédition dans son immeuble ? Voici donc notre héroïne partie à la rencontre de chacun de ses voisins pour en tirer des conclusions dignes d’une exploratrice !
Roman très sympathique, à lire dès 8-9 ans, qui nous présente différents personnages mais qui permettent surtout de mieux connaître Ellika et sa famille.
Autre lecture
Ellika part, à la manière d’un explorateur, à la découverte de son immeuble. Au départ, il s’agit de rendre un devoir scolaire. Mais très vite la jeune fille se rend compte qu’il est possible de voir autrement les gens et les lieux qui nous entourent dès lors que l’on décide de regarder vraiment... Et effectivement, Ellika va ainsi visiter son immeuble de la cave au grenier et trouver son aventure très intéressante. Car c’est la vie de ses voisins et la sienne qui vont peu à peu se dévoiler...
Le thème du carnet de voyage est déjà réjouissant. Asa Lind a donné un sens au récit et le fait progresser dans une lecture agréable et inventive. Nous avons nous aussi, à la fin de l’histoire, envie de tenir notre propre carnet d’exploration quotidienne...
« J. dit qu’il faudrait aller dans des endroits nouveaux, des parties du monde inconnues, par exemple. Sinon on ne peut rien découvrir. Moi je dis : Faux ! La preuve : je suis dans Mon immeuble, là où j’habite, et je n’arrête pas de faire des découvertes. Des découvertes que j’écris dans mon carnet d’exploration ! Donc mon voyage d’exploration existe. Pour de vrai. »

coup de coeur Le dernier hiver / J.-L. Marcastel. - Hachette. - (Black Moon)

Nous sommes en 2035 suite à quelque catastrophe immense qui a créé un crépuscule permanent et des températures très basses.
Quand la nature devient hostile que reste-t-il de l’humanité ? Des copains décident de partir à la recherche de l’une des leurs dont ils n’ont plus de nouvelles depuis plusieurs mois. Il leur faudra affronter la forêt vampire, des entités modifiées par le nouvel environnement et des groupes d’hommes à la dérive après la disparition du gouvernement. Mais le plus difficile à vaincre sera leur peur... Vont-ils réussir à retrouver Léa ? Arriveront-ils à tous rentrer sains et saufs ? Qu’y a-t-il au bout du chemin ?
Un très beau livre sur l’homme et sa capacité à affronter ce qui ressemble à la fin du monde. Le récit mélange roman d’aventure (il rappelle par moment Hunger Games par sa noirceur) et réflexions sur la nature humaine.

coup de coeur Code aztec / S. Cole. - Albin Michel. - (Wiz)

Coldhart a recruté 5 adolescents, qu’il a sortis de prison, pour planifier le vol de l’épée de Cortès. Première étape à la découverte d’un trésor aztèque. C’est Jonah Wish qui doit s’infiltrer dans un campement militaire au Guatemala pour voler l’objet ancien et précieux, mais Tye, son amie, est enlevée et il n’y a plus d’épée...
Beaucoup d’action dans ce roman : le début est sombre et le lecteur ne sait pas trop où il va, dans un monde de criminels et de cambrioleurs. Mais il est très vite emporté par les nombreux rebondissements et mystères et s’attache aux personnages. Coup de coeur de Chahin

coup de coeur Nox : Ici bas (1) / Y. Grevet. - Syros

Une histoire d’amitié et d’engagement. Dans un monde coupé en deux, où la frontière est matérialisée par un épais brouillard de pollution, s’engage un chassé croisé entre des jeunes aisés qui cherchent à se battre pour un idéal et des pauvres qui veulent seulement survivre. Mais tout n’est pas si simple.
Lucen a 15 ans. Il doit choisir une femme et avoir des enfants très vite car l’espérance de vie est courte. Mais sa mère s’oppose à son union avec son amour de jeunesse. Ludmilla, elle, est surprotégée dans un monde facile mais oppressant. Gerges, fils de milicien va devoir lui aussi prendre parti.
La richesse du roman vient de la pluralité des voix et de la complexité des personnages. Si au début du livre chacun semble représenter un archétype, très vite les frontières se brouillent. Que vaut l’amitié ? Quelle est la vrai richesse ? Avons nous le choix de nos vies ? Yves Grevet traite des thèmes qui lui sont chers : oppression, liberté, solidarité, amitié, dans une écriture fluide et très agréable.
« A l’âge adulte, vers la fin du lycée, nous sommes censés tout savoir : qu’ils habitent à quelques centaines de mètres de nous, au-delà du no man’s land, et que le fruit de leur exploitation nous permet de bien vivre, que leurs conditions d’existence entraînent pour eux une durée de vie très courte et une surmortalité des enfants en bas âge, mais que c’est ainsi depuis des générations et que rien ne justifie que cette situation change un jour. »

coup de coeur Never Sky / V. Rossi. - Nathan

A l’extérieur des capsules, c’est la mort assurée. Les tempêtes d’Ether, les maladies, les animaux sauvages tuent les hommes. Aria, 17 ans, est expulsée de son monde et contrainte de se battre pour survivre. Perry a toujours vécu dans la nature, au sein de son clan. Mais il voit sa tribu s’affaiblir petit à petit et décide d’agir... La rencontre de ces deux jeunes que tout oppose est au coeur de ce premier tome.
Deux ennemis qui doivent s’allier pour continuer à vivre. Une dystopie réussie.

coup de coeur Le temps des héros : Le feu bleu / M. Paver. - Hachette. - (Black Moon)

Hylas est pourchassé par la tribu des Corbeaux. Qui sont-ils ? Pourquoi veulent-ils le tuer alors qu’il n’est qu’un paria ? Sa vie dès lors n’est plus que fuite et survie. Aidé par son ami Télémon, il part à la recherche de sa sœur... Mais le destin va le mettre en contact avec Pirra, fille de la déesse de la mer, qui tente elle aussi de se libérer. Arrivera-t-il à échapper aux Corbeaux et à retrouver sa sœur ?
Un excellent roman d’aventure où les dieux et les guerriers tentent d’influer sur le monde, ballotant au gré de leurs humeurs le jeune Hylas.

coup de coeur La fugue d’Alexandre Raimbaud / R. Philippon. - Hélium

Alexandre vit seul avec sa mère en banlieue parisienne. Suite à l’indiscipline chronique de son fils, elle décide d’engager Julie, une assistante vie et étude, chargée de s’occuper de lui jour et nuit pendant tout l’été ! Alexandre décide de fuguer mais se retrouve pourchassé par des gangsters qui lui demande une mystérieuse clé. Course poursuite et rebondissements dans Paris, suspense et humour garanti.
Autre lecture
Alexandre est ulcéré par la récente attitude de sa mère qui s’est mise à le surveiller de très près. Un ado de 14 ans sous cloche, quelle idée fâcheuse. Lorsque sa mère, qui doit faire un déplacement professionnel, lui met sur le dos une AVE -assistante de vie éducative- pour les premiers jours de vacances d’été, Alexandre décide de fuguer. Il n’en aura pas le temps, happé par une succession d’évènements extraordinaires qui lui confirment que sa vie est en danger. Il apprend par la même occasion l’histoire de son père, embarqué il y a 15 ans dans une histoire de grand banditisme qui rattrape aujourd’hui son propre fils.
Le début bien que sympathique a du mal à démarrer avec pas mal de répétitions mais lorsque la folle aventure est enclenchée, le rythme s’accélère et le lecteur est happé par l’histoire certes rocambolesque mais assez bien ficelée.

coup de coeur Titanic 2012 / C. Lambert. - Gründ. - (Romans)

Le Titanic n’a pas fini de faire fantasmer. Pour cette raison et sûr de son succès, un gros PDG invente un concept autour du bateau naufragé : un dôme de haute technologie permet de plonger au cœur de l’océan pour visiter le célèbre navire. Une des employés doute de la fiabilité de la structure et en informe l’assureur du projet. Le jour de l’inauguration, les employés et invités vont se trouver piégés par une tempête qui met à mal la sécurité du site…
Intrigue sans temps morts, avec alternances de points de vue, qui voit l’histoire se répéter : les mêmes causes -l’arrogance et la cupidité de l’homme- produisent les mêmes effets -la revanche de la nature sur l’homme…
Autre lecture
Un complexe commercial est créé autour du Titanic. L’inauguration doit avoir lieu prochainement. Mais une scientifique met en garde contre la fragilité du site. Le projet serait-il dangereux ? Paul et Khyte vont enquêter pour déterminer les risques réels et leur origine. Mais le jour de l’ouverture un ouragan approche et de terribles bruits, suivis de dysfonctionnements font basculer la fête dans l’horreur.
Un livre d’aventure qui prend pour cadre le Titanic. Coup de coeur de Chahin

coup de coeur Tim sans dragon / A. Laroche. - Oskar. - (Fantastique)

Le jeune Timothé vit en Ironde, le royaume du terrible despote Reuter. Il vit seul avec sa mère – éleveuse de dragons – suite à la disparition de son père, qu’il rêve de retrouver. Ses camarades l’ont surnommé « Tim-sans-dragon » car il est le seul à ne pas en avoir. Heureusement, c’est bientôt son anniversaire, et Tim en est sûr, il va avoir un dragon…
Un sympathique récit d’aventures pour jeunes lecteurs (lecteurs débutants : les chapitres sont courts, et le vocabulaire assez simple), avec un début particulièrement réussi, tant dans l’enchaînement des situations, que dans l’originalité de certains détails (les poussidragons par exemple). Dommage que la fin soit un peu trop attendue…

coup de coeur Les compagnons au loup : La meneuse de bêtes / A. Ferrier. - Oskar. - (Aventure)

Ysane a été découverte dans la forêt avec un louveteau à côté d’elle. Au décès de sa protectrice, elle fuit les villageois qui la considère comme une sorcière et s’allie avec un troubadour. Mais si le loup fascine le public, il fait peur et reste fortement lié à la sorcellerie dans l’esprit du peuple et des puissants. Le meurtre d’une fille de cuisine le soir d’une de leur représentation donnée en l’honneur du roi va amener les riches à les poursuivre. Mais pourquoi leur traque dure-t-elle aussi longtemps ? Qui a commis le meurtre ? Ysane et son compagnon vont devoir à leur tour mener l’enquête pour éviter le bûcher.
Un bon récit policier, bien écrit qui prend pour cadre le moyen âge, avec les ingrédients classiques des romans d’aventure : mystère de naissance, accusation de sorcellerie, maléfice, poursuites malveillantes, amour chevaleresque… Tout est là dans ce récit, qu’on ne lâche pas dès qu’on en a lu quelques pages. Il s’agit d’un premier tome, mais heureusement, la fin judicieuse de ce volume suggère une suite sans laisser le lecteur sur une frustration. Très bon roman.

coup de coeur Les effacés, opération 1 : toxicité maximale / B. Puard. - Hachette

Les effacés sont morts officiellement et accomplissent des missions pour un personnage énigmatique aux moyens illimités. Leur rôle ? Empêcher que les plus riches ne commettent en toute impunité toutes sortes de crimes. Neil est enlevé par les effacés alors qu’un tueur essayait de le supprimer. Seul choix : mourir ou se joindre à eux. Sa première mission est de retrouver des documents compromettants laissés par sa mère avant son accident. Mais d’autres groupes sont eux aussi en chasse et un virus mortel et très contagieux est en voie d’être propagé par un laboratoire peu scrupuleux... Neil va t-il réellement intégrer les effacés ? Qui est en réalité l’homme qui les dirige ? Par quel moyen le laboratoire diabolique a-t-il prévu de propager le nouveau virus ? Est-il possible pour les effacés de remplir leur mission ? Un pur roman d’aventure et d’action.
Autre lecture
Ils sont 5, 5 ados qui ont été "effacés", tués aux yeux du monde et retranchés, grâce à l’étrange Nicolas Mandragore, dans un centre ultra équipé où ils suivent un entraînement digne des plus sérieuses armées. C’est en somme ce qu’ils constituent : une armée censée déjouer les plans les plus machiavéliques et lutter contre les injustices qu’ils ont eux-mêmes subies. La présente opération les conduit vers Thomas Scheuster, PDG d’une firme pharmaceutique qui compte s’enrichir à millions en diffusant un virus ET le vaccin.
Les chapitres sont courts, avec des titres qui situent chaque lieu, les rebondissements s’enchaînent à un rythme effréné, c’est une écriture cinématographique qui rend le lecteur presque addict. Pour peu qu’il accepte certaines situations abracadabrantes : un ado qui conduit un jet à 1700 km/h, une ado qui tue de sang froid...

coup de coeur La nuit des pantheras / N. Blazon. - Seuil

Dès les premières pages du récit on est intrigué, on hésite, on devine à peine la nature hors norme des héros. Beau suspense qui nous entraine dans un monde fantastique et une aventure étonnante. Gil et Irvès appartiennent aux Panthéras, une dizaine d’individus seulement dans cette ville, ils vivent selon le Codex et les deux amis tombent amoureux de Zoé qui découvre avec stupéfaction sa véritable nature… Humains, ils ont toutes les ressources et les instincts des grands félins. Mais surviennent plusieurs meurtres parmi eux. Le meurtrier fait-il partie des leurs ? S’agit-il de prédateurs extérieurs ? Gil, Zoé, Irvès sentent chacun à leur manière le danger et mènent une recherche vitale pour leur espèce…
Roman d’amour, d’initiation, d’aventures, roman fantastique on se laisse prendre par cette histoire qui plonge dans les sombres ruelles la nuit, si claire aux yeux des grands chats… C’est un agréable moment de lecture.
Autre lecture
Zoé voit soudainement ses sens se développer, son odorat, sa vue, toutes ses sensations se trouvent par moment décuplées. Or elle est dans une période difficile : son petit copain l’a quittée pour sa meilleure amie et sa mère l’utilise en permanence pour garder son demi-frère, jusqu’à lui interdire d’intégrer l’élite de la course à pied de son lycée... Heureusement il lui reste sa passion, son exutoire : la danse !
Sa progressive métamorphose en "pantheras" et sa propre libération vont être possibles grâce à deux individus aux caractères opposés, le beau et intriguant Irvès et le sombre et énigmatique Gil, eux-mêmes pantheras. Mais quand tous les métamorphes de la ville sont tués, à un à un, le roman bascule dans le genre policier. Qui tue ainsi les panthères, jaguars, lions et autres panthéras ? Pour le découvrir il faudra d’abord arriver à mieux comprendre leur origine et le codex qui régit leur espèce...

Et aussi... :


coup de coeur Oïgo Bongo / J. Margotton ; A. Maury. - Les Editions du Piano Caméra. - (Les contes du piano Caméra), 2013

Coup de cœur ! Ce livre CD fait suite au spectacle éponyme créé en 2009. La création scénique du second épisode a vu le jour en 2011. Ces deux spectacles sont toujours diffusés en attendant le 3ème et dernier volet (Izmar).

Histoire : Une petite fille espiègle, Lola, se perd en forêt après avoir désobéi à son papa. Capturée par Oïgo Bongo, le terrible croque-mitaine, elle deviendra son esclave dans son sinistre château-usine. Mais sa rencontre avec Lalo, le musicien prodige et Léon, le caméléchat, va changer son destin... On aime : TOUT !!!
- L’exigence du texte qui confère au conte une touche classique
- La création musicale (ambiance sonore, chanson...)
- Le spectacle
- La voix de Bruno Fontaine qui assure tous les personnages et crée une véritable ambiance autour de l’histoire.
- Le suspens

Oïgo Bongo est un conte musical moderne, fantastique et se découvre par épisodes, comme un feuilleton. « Tremblez ! Si par malheur vous me croisez ! ...car je ne suis que le reflet du monde que vous avez créé ! » Sylvia Herbez

Autre lecture

Ce premier volet écrit par Jérôme Margotton, auteur-compositeur, est une invitation à s’aventurer dans un univers surréaliste et fantastique : un ogre emprisonne des enfants ; un chat transformé en carpette et libéré de ce triste sort, se révèle être un caméléchat aux dons merveilleux et à la sage parole. On y rencontre aussi un petit garçon enfermé dans une cage et jouant une mélopée étrange, un trésor, un œil d’or, une évasion, une folle poursuite… voilà des éléments de conte traditionnel pour un récit très contemporain. Pourtant rien ne destinait Lola à vivre cette terrible aventure… Elle est en promenade avec son père dans une vieille guimbarde quand leur voiture soudain s’immobilise. Au milieu d’une route de campagne, avec une épaisse forêt à deux pas. Il est tentant pour Lola de disparaître, avalée par les arbres...

L’écriture est magnifique, les mots sont choisis, recherchés et s’inscrivent avec fluidité dans le récit. L’organisation de l’histoire est claire, vibrante, riche de rebondissements. La mise en page est ponctuée de nombreux chapitres. Les illustrations pleines page sont du graphiste Aurélien Maury. Il utilise trois camaïeux de couleurs différentes pour créer l’univers du conte : la campagne dans des tons bruns-verts tendres ; la maison de l’ogre est signifiée par des gris, ocre-rouge et la fuite dans la campagne enneigée se matérialise dans des tons gris-bleutés, blancs. Le trait est vif, léger et pourrait se prêter à un univers de BD (A. Maury a eu le prix de la ville au 16ème festival BD de Sérignan pour son album Le dernier cosmonaute).

Jérôme Margotton signe également la musique, étrange, magnétique, le piano est très présent. C’est beau. La narration est ponctuée de sons pour illustrer la voiture, les oiseaux dans la forêt, un feu qui crépite… Voici un ouvrage qui se lit avec autant de plaisir que l’écoute du récit dit par Bruno Fontaine, d’une durée de 50 mn.

Piano-Caméra, où quand le conte rencontre la musique est une belle réussite ! On suit les petits héros avec bonheur, on se surprend à les encourager et nous attendons avec impatience le deuxième opus de cette trilogie palpitante ! Claire Py

<<< Retour à la page précédente

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse