couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

Mot Clé : Média




Album(s) :


coup de coeur Tu me prends en photo / M.-F. Hébert ; J.-L. Trudel. - Les 400 coups. - (Carré Blanc)

« Tu me prends en photo. Pour quoi donc... » Leitmotiv de la fillette qui s’adresse, de façon muette, au journaliste-photographe lui faisant face. Elle cherche à comprendre les motivations de celui qui la comprend si mal, elle. Chaque page accentue le décalage, l’abîme entre celle qui a tout perdu dans la guerre (son intégrité physique, sa famille, son innocence) et celui qui est là, indécent tout en autant que nécessaire, pour montrer cette réalité au monde.
Souffrance et amertume de la fillette, professionnalisme du journaliste qui retournera bientôt là d’où il vient. Un gouffre glaçant. Les pages de garde lèvent un voile d’espoir : un gamin « trouvé dans le fossé à côté de ses parents tombés morts » accompagnera désormais la fillette, et avec lui, sourire devient à nouveau possible...

Roman(s) :


coup de coeur Mes zombis / B. Fontenel. - Oskar. - (Court métrage)

Son père est parti, mais comme une compensation, il a eu droit à la télé dans sa chambre. Le rêve... Tous ces programmes à sa disposition, à tout moment. Certes ses rêves sont habités, hantés même, certes il a sommeil le matin, certes il a du mal à faire illusion en cours. Mais la télé, c’est tellement captivant... La sanction ne manque pas de tomber, sa mère restreint l’accès ! Pas le choix, il faut redresser la barre pour obtenir le sésame de l’écran. Et ça marche.
Une coupure générale d’électricité va venir briser le cycle infernal et le narrateur va faire quelques découvertes qui lui donnent accès à une conscience nouvelle…
Autre lecture
Avoir la télé dans sa chambre ? Le rêve ! Mais à force de regarder tout et n’importe quoi et surtout jusqu’à n’importe quelle heure, le héros voit sa vie se compliquer : des zombis campent dans sa chambre et ses résultats scolaires sont en chute libre. Que faire ? La mère fatiguée et démobilisée s’illusionne et compte sur la confiance et la sagesse de son fils. Jusqu’à l’arrivée d’une coupure de courant...
Un récit qui évoque l’addiction aux jeux vidéo et à la télévision. Il énonce tous les dangers de la situation mais évoque aussi des solutions. Un livre bien construit et dont le thème peut facilement évoquer le vécu des jeunes et de leurs parents.
« Ma mère m’a dit que j’étais drogué aux jeux vidéo, incapable de m’arrêter, et elle m’a prévenu que, à partir de maintenant elle allait noter précisément sur un papier le temps que j’y passais, parce que -paraît-il- je mentais tout le temps sur l’heure à laquelle j’étais censé avoir commencé. Elle ne se rend pas compte à quel point les jeux vidéo peuvent développer des réflexes, en mode ninja(...) »

coup de coeur Qui es-tu, papa ? / A. Stratton. - Bayard. - (Millézime)

Sami est à un âge où la relation avec le père devient plus distendue. Sami a ses potes, pas facile devant eux de composer avec ce père strict, religieux et musulman pratiquant. Mais tous les deux maintiennent un lien malgré tout, ils ont même prévu de passer un WE ensemble au Canada. Très vite annulé par son père… Dépité, Sami mène son enquête et découvre des choses qu’il ne s’explique pas. Lorsque le FBI pénètre au petit matin chez eux et embarque le père pour soupçon de terrorisme, les repères de Sami s’effondrent. Il découvre, avec ses amis, des secrets qui n’ont strictement rien à voir avec des actes de terrorisme... Une réalité que la société, obsédée par la sûreté nationale, n’est pas allée dénicher.
Cet emballement autour d’une histoire singulière révèle la difficulté de s’intégrer dans une société quand on est différent, d’autant plus lorsqu’on est musulman aux États-Unis après 2001 ; et la force des médias qui propagent les soupçons plus rapidement que la vérité. Sami, dans la tourmente, raisonne posément et se bat pour la liberté.

coup de coeur Mauvais plans / C.J. Skuse. - Gallimard. - (Scripto)

Paisley est impétueuse, désobéissante et colérique. Beau est inquiet, réfléchi et tente de raisonner sa sœur. Jumeaux mais bien différents. Lorsqu’ils avaient 6 ans, leur mère est décédée d’overdose devant leurs yeux. Partis chercher leur père, ils se sont perdus dans les bois plusieurs jours… Les média firent d’eux des stars lorsqu’ils furent enfin retrouvés. 10 ans plus tard, alors qu’ils apprennent que leur père, même en prison ne les a jamais oubliés, ils se serviront de cette notoriété pour tenter de le retrouver. Obstacle de toujours, la grand-mère manipulatrice, cupide et perverse…
Un roman haletant mais qui force un peu les caricatures -la jeune fille très en colère, la grand-mère très très méchante (Virginia surnommée la Pouffe)- mais propose une bonne expression des sentiments.

coup de coeur Un ange passe et ricane / P. Ferroul. - Oskar

Passez en mode série télé… Des personnages bien marqués et très attachants, de nombreux rebondissements (ne soyez pas trop attachés à la vraisemblance), des dialogues qui font mouche… Vous passerez un très agréable moment de lecture avec pas mal de rires francs, quelques moments d’attendrissement et l’envie… d’une suite !
Plus concrètement, nous suivons l’histoire de Grégoire qui est fan de TV, surtout de la série L’autre côté de l’écran qu’il ne rate pour rien au monde. Il oublie -ou veut oublier- qu’il ne s’agit que de fiction et croit être responsable de la mort du héros. Il finira par s’avouer que fuir dans la fiction lui a permis d’oublier sa situation dans une famille nombreuse et joyeuse mais avec un drame sous-jacent : le frère jumeau de Greg est handicapé depuis la naissance et il a toujours cru, à tord, que son frère le tenait pour responsable. Une réalité en somme pas si difficile à vivre !

coup de coeur Hunger Games / S. Collins. - Pocket

Dans un avenir incertain où les Etats-Unis ont fait place à 12 districts dirigés par un pouvoir central fort et sanguinaire, la jeune Katniss doit chasser et braconner pour assurer la survie de sa famille composée d’une mère dépressive et d’une petite sœur. Survient le terrible jour des moissons : ce jour-là chacun des 12 districts doit offrir au Capitole un jeune homme et une jeune fille qui seront entraînés pour se battre dans une arène. Cet horrible spectacle ne s’achèvera qu’après l’élimination de 23 combattants. Ce curieux monde où les technologies d’avant-garde sont mises au service des instincts humains les plus violents, présente beaucoup de références à l’Antiquité.
Lutter contre la faim ou survivre contre la violence déchaînée, voici deux réalités dont Katniss va faire l’expérience puisqu’elle fait partie, avec Peeta, des candidats à la mort… Terrible ambiance, haletante tout autant qu’effroyable. Le jeu, organisé par le Capitole pour contrôler les peuples par la peur, est également un reflet de notre fascination pour l’horreur. Les hunger games ne semblent pas si éloignés de nos jeux de télé-réalité, comme une loupe qui présente ce que l’être humain est capable de faire pour sa survie. L’héroïne, si attachante par ailleurs, n’échappe pas à la règle...

coup de coeur A vos risques et périls / P. Maret. - Thierry Magnier

Un jeu de télé réalité genre Kolanta, avec 6 participants qui doivent convaincre de leur performance et de leur cohésion pour gagner une coquette somme d’argent. Le plan initialement prévu va être chamboulé… Grâce à cet incident, les stéréotypes dans lesquels la production voulait enfermer les candidats se craquèlent pour laisser apparaître des personnalités plus complexes. Mais les spectateurs n’assisteront pas à cette éclosion de "vraie vie"…
De quoi réfléchir sur les programmes de télé réalité.

coup de coeur Bienvenue à Goma / I. Collombat. - Rouergue. - (DoAdo Monde)

Elsa n’a qu’une idée en tête : être journaliste-grand reporter. Elle a beau n’avoir que 18 ans, sa détermination est sans faille. Elle se retrouve ainsi au Rwanda, au cœur de la guerre et de ses horreurs. En faisant ses premiers pas dans le journalisme, elle découvre que la réalité est bien plus complexe que celle que les média véhiculent, que le monde occidental est impliqué bien au-delà de la simple présence humanitaire.
Un roman clair sur un sujet qui l’est beaucoup moins, qui prend le lecteur au sérieux et lui offre une vision du monde sans concessions mais non découragée. L’héroïne, au-delà de l’adrénaline recherchée au départ, découvre le sens de l’engagement et fait sa place dans la marche du monde.
Autre lecture
Elsa, jeune photo-reporter part pour son premier reportage au Rwanda et enquête sur le rôle de l’armée française dans le conflit. On partage sa jeunesse et son désir de dire la vérité, mais aussi l’univers dur et tragique d’un génocide annoncé. Entre idéalisme et voyeurisme, le débat est ouvert. On n’évite pas la question douloureuse du rôle des français dans ce massacre. L’écriture reste romanesque avec quelques personnages pour donner du corps à l’histoire. Mais l’auteur donne une approche assez documentée de la situation, avec des réflexions intéressantes qui pourront faire l’objet de discussions en classe. Beaucoup d’humanité, une belle rencontre avec "l’autre".

coup de coeur Espoir de star / I. Chaillou. - Rageot. - (Métis)

Deux thèmes sont traités dans ce roman : l’incarcération (ce qu’on vit en prison et comment on le vit) et la télé réalité du genre "Star academy" avec le comportement extrême qu’elle peut engendrer chez les jeunes.
Le livre fonctionne en alternance : les lettres que Mary écrit à sa meilleure amie depuis la prison, grâce au concours d’un jeune intervenant en atelier d’écriture / les témoignages des gens qui l’entourent sur ce qui s’est passé et comment ils ressentent cette adolescente mal dans sa peau.

<<< Retour à la page précédente

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse