couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

Mot Clé : Eau




Album(s) :


coup de coeur J’aime pas l’eau / Eva Lindström. - Cambourakis, 2015

L’eau, quelle horreur ! Alf déteste ça. Pas évident d’y échapper quand on part en exploration avec des copains : faire du canoë, ramasser des têtards, il faut toujours se tremper un peu...ou même beaucoup, pouah ! Heureusement, Alf n’est pas une grenouille et la plupart du temps, il n’est pas obligé de faire trempette. Vivement l’hiver, quand l’eau se fige, c’est tellement plus amusant ! Alf n’aime pas l’eau, c’est ainsi, et ce n’est pas près de changer.
Des instantanés dans la vie d’un petit aquaphobe déterminé, qui prend son mal en patience. Ni traumatisé, ni désespéré, il a trouvé son équilibre. Sa petite voix se fait entendre, revendique sa différence, son anticonformisme, et ça fait du bien ! Ewa Bochenski

A partir de 4 ans

coup de coeur Debout sur l’eau / Hyacinthe Reisch. - Le Chineur éditions, 2015

Un ours rêve de voguer sur l’eau. A force d’observer les hommes, il décide de tenter l’aventure en Canoë... sans penser que son poids ne sera pas supporté par la frêle embarcation !

Un magnifique album sur l’aspiration à la légereté de l’être. La page blanche est uniquement habitée par de l’encre qui suggère contours et mouvements.
L’ours qui s’ébroue sur la page de la couverture semble projeter vers le lecteur un peu de l’esprit du livre. Le plein et le vide, le clair et le foncé, l’ours et l’indien... le trait qu’il soit de plume ou de mots interroge les contrastes et les contraires.

Le récit en forme de fable trace un parcours et propose des rencontres. Les traces de pas de l’ours sur les pages intérieures dessinent ce projet et nous invitent à le poursuivre lorsque l’on referme le livre. Au défi impossible que s’est lancé l’ours va répondre la force de l’entraide. C’est la différence qui va permettre la réalisation du rêve.

Au glissement de l’histoire répond de magnifiques illustrations qui nous emportent. Un voyage qui peut se poursuivre puisque l’achat d’un album donne droit à une version audio gratuite.

Toutes les illustrations ont été réalisées à la main par le conteur. Loin de représenter des images figées, elles sont vivantes et nous transmettent l’émotion du mouvement, de la vie. Un véritable bijou à partager ! Marion Uteza

A partir de 5 ans

Le Chineur est une nouvelle maison d’édition à découvrir avec comme ligne directrice de trouver des pétites et d’éditer des livres respecteux de l’environnement. Intéressant !

coup de coeur La flaque / May Angeli. - Editions des éléphants, 2015

Après une averse, les flaques deviennent des abreuvoirs ou des baignoires de fortune pour beaucoup d’animaux mais une petite fille n’a trouvé que le cochon pour lui tenir compagnie et jouer avec elle dans la boue. Une histoire simple qui fait parler de nature, propreté et de quelques animaux, insecte, ou oiseaux (abeille, hirondelle, moineau, chat, tortue, canards et cochon).Du côté des illustrations, de magnifiques gravures sur bois accompagnent un texte enfantin, où les couleurs apparaissent par superposition du bleu, jaune, marron et noir. Les éditions des éléphants nées en avril cette année, prévoit une quinzaine de titres en 2015. Emmanuel Mouchotte

A partir de 3 ans

coup de coeur Sept lions en chaloupe / P. Brissy ; O. Daumas. - Marmaille et Compagnie. - (Jungle). 2014

Voici une histoire qui aurait pu aussi s’appeler Sept lions en galère. Ces nobles animaux partent à bord d’une chaloupe réalisée de leurs pattes, mais faite de bric et de broc, direction la mer ! Mais avant, la rivière et il s’agit de savoir qui va commander. Deux groupes s’opposent. Cela devrait être facile de se départager puisqu’ils sont 7 ! Seulement l’un d’eux s’abstient. Celui-là même qui parait bizarre aux yeux des autres depuis le début de la traversée parce qu’il est zébré et masqué... Mais pas le temps pour l’instant de se poser des questions, le voyage s’accélère et les ennuis avec...
Cet album tonique et rocambolesque, que ce soit dans le texte riche en vocabulaire et en onomatopées, comme dans l’illustration foisonnante, devrait plaire aux enfants à partir de 6 ans.

coup de coeur Le silence du héron / D. Bévalot ; Caribaï. - Grandir. 2013

Métaphore de la vie, Le silence du héron prône la sagesse du silence et de l’observation du monde pour mieux l’appréhender, le posséder... « Glisser sans un bruit sur le monde puis, toi, le laisser glisser. »
Les deux auteurs ont en commun d’avoir vécu à Besançon, où ils ont pu observer cet animal qui trône sur les berges du Doubs, et une culture asiatique que l’on sent ici notamment dans le texte proche du haïku.
Les gravures sur bois de Caribaï transcrivent avec force cette capacité de l’oiseau à maîtriser les éléments, dans un jeu d’opposition et de symbiose. Invisible dans le décor naturel puis d’une présence majestueuse lorsqu’il jaillit en double page, le héron, oiseau hautain et attachant, occupe l’espace en creux, puis en puissance.

coup de coeur Le barrage / V. Lefebvre. - Petites bulles éditions. 2013

Deux gamins construisent un barrage mais sont bien étonnés de voir l’eau monter à ce point. Ils tâchent de réparer les dégâts, à bord de leur canot pneumatique qui prend vite des allures d’arche de Noé... De sauvetages en déconvenues, les garçons découvriront le fin mot de l’histoire, et nous avec !
Pas un mot dans cet album mais une intrigue qui invite à l’observation, au décryptage, sur fond de météo capricieuse.

coup de coeur Petit à petit / E. Vast. - MeMo. 2013

« Quelque part, quelque chose arriva, alors petit à petit », tous les animaux, deux par deux, grimpent et grimpent encore tandis que le niveau de l’eau monte.
Une arche de Noé... sans Noé ni aucun autre humain, avec pour toile de fonds la montée des eaux. Le propos est sérieux mais les illustrations ne laissent pas le champ à l’angoisse : l’harmonie des couleurs et la douceur du trait donnent un aspect paisible aux animaux et promettent une certaine confiance en l’avenir.
NB : en quatrième de couverture, la liste des animaux communs ou moins courants montés dans le bateau.

coup de coeur Le meilleur papa du monde / S. Menezes ; A. Siems. - Minédition. 2013

Ce jeune indien d’Amazonie trépigne d’impatience : ce matin, il a enfin le droit d’aller pêcher avec son grand-père. Il va découvrir les poissons du grand fleuve et, il l’espère de tout cœur, en ramener un gros, un très gros ! Mais les heures passent et les filets restent vides...
Les moments d’attente patiente sont retranscrits dans l’illustration par de magnifiques tableaux, entre réalisme, symbolisme et onirisme. Ils s’achèvent sur une incroyable leçon de vie, de respect de la nature et de dignité, partagée avec un poisson étonnant, l’aruana...
Album à lire sur le site de l’éditeur.

coup de coeur La reine du Niagara / C. Van Allsburg. - Ecole des loisirs

Chris Van Allsburg a l’habitude nous plonger dans des univers fantastiques où l’imaginaire est roi. Il relate ici une histoire véridique, néanmoins à peine croyable : à 62 ans, Annie Edson Taylor entreprit de descendre les chutes de Niagara, cette « énorme masse d’eau pilonnant les rochers en dessous », à bord d’un tonneau. Elle espère ainsi récolter la gloire et la fortune et se sortir de sa situation précaire. C’est l’aventure dans le menu qui nous est contée, depuis les plans, jusqu’aux 10 années suivant l’exploit. On tremble avec Annie, grâce aux dessins si expressifs de l’artiste -comme des clichés pris sur le vif- puis se désole de savoir ce que fut la fin de sa vie.
Cet album est une réhabilitation bienvenue d’une femme imaginative et têtue.

coup de coeur Grenouille et Pelican / A. Sakai. - Lirabelle

Alors qu’un pélican s’apprête à avaler une grenouille, cette dernière lui fait miroiter combien elle serait plus nourrissante s’il lui laisse de temps de grossir. Dans l’intervalle, pas question de se quitter et de laisser échapper la perspective d’un bon diner ! Avec le risque, bien entendu, de voir le repas se transformer en compagnon précieux...
Une histoire classique dans son intrigue avec des illustrations minutieuses et ravissantes faites de papiers artisanaux assemblés, aux couleurs très harmonieuses.

coup de coeur Bon voyage petite goutte / A. Crausaz. - MeMo. - (Tout-petits memômes)

Une goutte d’eau raconte son parcours, retraçant ainsi tout le cycle de l’eau et des saisons : dans le ciel et les profondeurs, dans les cours d’eau et sur la couche terrestre. Que d’animaux, d’insectes et de végétaux qui en profitent en chemin !
Un album documentaire d’une grande beauté, grâce aux larges aplats de couleurs d’Anne Crausaz couchés sur papier épais.

coup de coeur Comme un poisson dans l’eau : Carnet de curiosités de Magnus Philodolphe Pépin / T. Dedieu. - Petite plume de carotte

Tant de techniques d’illustration sont présentes dans cet album et c’est un véritable bonheur de le parcourir, lire, explorer... bref se laisser entraîner avec Magnus Philodolphe dans sa quête du monde aquatique. Et puis Dedieu ne se contente pas de régaler nos yeux, il nous fait aussi le cadeau de quelques éclats de rire.

coup de coeur La piscine / A. Poussier. - Ecole des loisirs. - (Loulou et compagnie)

Chorégraphies aériennes et aquatiques de notre fameuse bande d’amis qui s’évertue à convaincre lapin rose de plonger dans la piscine. Comme toujours, une chute espiègle et réjouissante.

coup de coeur Où va l’eau ? / J. Ashbe. - Ecole des loisirs. - (Pastel)

Jeanne Ashbé est décidément LA spécialiste des scènes du quotidien de la petite enfance ! Dans cet album, Lili s’adonne avec délice aux jeux d’eau. Une simple soif au départ va donner lieu à tout un parcours et, aidée de Caneton et Petite Souris, Lili transvase le liquide de récipient en récipient. L’eau gicle, déborde, se répand.... mais la malicieuse petite fille finira quand même par réussir à boire. Le texte bien que court est aussi dynamique que les illustrations et la chute amusera beaucoup les enfants.

coup de coeur Petits Ruisseaux / C. Ytak ; V. Mathy. - Sarbacane

Il y a deux univers dans cet album...
Des pages noires, univers de la nuit et du sommeil, un texte laisse deviner page après page, l’envie irrépressible d’un petit garçon...
En alternance, un univers tout en couleurs, ode à l’élément liquide, libre et débordant : un ruisseau se sent enfler, veut découvrir le monde...
Deux envies dont on finit par comprendre le lien. On ne savait, au départ, si elles seraient antagonistes ou confluentes, on découvre au final une vision du pipi au lit qui exclue l’idée de complexes et lui préfère une imagination joyeuse.

coup de coeur Le slip de bain : Ou les pires vacances de ma vie / C. Moundlic ; O. Tallec. - Flammarion

Michel, 8 ans, part pour la première fois en vacances, seul sans sa mère. Même s’il va chez ses grands-parents, avec ses cousins, il appréhende cette semaine. Et c’est vrai qu’elle s’annonce mal : les devoirs de vacances à faire, le saut depuis le plongeoir de 3 mètres à braver devant les cousins moqueurs, avec un slip de bain tout pourri en plus… Non vraiment, ces vacances pourraient bien être les pires de sa courte vie !
Racontées jour après jour, avec à la fois ses impressions dans le menu détail et ce qu’il s’autorise à raconter succinctement à sa mère par lettre, les vacances prennent bientôt une tournure beaucoup plus agréable… Le petit « Michouchou poule mouillée » reprend du poil de la bête ! Les vacances sans les parents, comme une ère de liberté acquise en grandissant…

coup de coeur Mission Kraken ! ; Les aventures de l’intrépide équipe O.C.E.A.N / D. Cali ; V. Bourgeau. - Sarbacane

« Le capitaine a toujours la priorité. » Et numéro huit en fait les frais. Mais les deux font la paire -de loosers- et leur mission sous-marine est quelque peu ambitieuse pour eux... Ils doivent capturer “une créature mystérieuse, un Kraken doté d’au moins vingt tentacules.” Même aidés d’une équipe, ils reviendront bredouilles. Mais le lecteur lui, se fera plaisir, amusé par cette équipe de bras cassés et complice des auteurs qui dupent leurs héros.

coup de coeur Tu vois la lune / A. de Lestrade ; A. Bernabé. - Anna Chanel. - (De toi à moi)

L’exode d’une famille vu par les yeux d’une petite fille qui imagine le pays lointain comme un eldorado... Aucune épreuve n’entache son “voyage sur la lune”. L’illustration, montre une réalité en décalage avec les propos de la fillette, plus abrupte, mais reste harmonieuse, en phase avec son enthousiasme. Quand on voit la vie par le prisme de l’eau, trésor absolu.

coup de coeur Boris : Je sais compter jusqu’à 1 ! / Mathis. - Thierry Magnier

Voici un nouveau héros de série diablement sympathique. Boris, sorte d’ourson tête de caboche, est toujours en discussion/confrontation avec ses jouets.
- Qu’il cherche à prouver combien il est savant, sachant compter jusqu’à ... 1
- Qu’il s’échine à embarquer dans son bain tous ses jouets récalcitrants (A l’eau !)
- Qu’il fasse le difficile pour choisir son papier peint (C’est ma chambre !)... il peut nous agacer certes, mais on referme toujours ces petits albums cartonnés avec un regard attendri et amusé. Ce Boris sait ce qu’il veut et on est tout acquis à sa cause !

coup de coeur Jour de lessive / F. Stehr. - Ecole des loisirs

« Avec ce soleil dans l’eau vive, c’est un bon jour pour la lessive. » La grenouille, le castor, la souris et le raton laveur entonnent ce refrain en lavant leur linge au bord de la rivière et la petite Helena suit le mouvement. En compagnie des animaux, la lessive devient un formidable moment plein d’entrain. Vivement mercredi prochain !
Une histoire à lire et à chanter, dans une franche bonne humeur !

coup de coeur Le point d’eau / G. Base. - Gallimard

De multiples entrées pour ce livre qui nous permet entre autre d’entrevoir l’écosystème de chaque continent. Le point d’eau est le lieu de rencontre de nombreux animaux qui conversent ; leur langage est retranscrit sous forme d’onomatopées et décodé pour nous faire comprendre la menace d’assèchement qui plane sur la planète.

Roman(s) :


coup de coeur Après la vague / O. Charpentier. - Gallimard. - (Scripto). 2014

Max, 16 ans est un adolescent sûr de lui. Aujourd’hui, il a envie de profiter de la plage où toute la famille passe ses vacances. Il n’accompagnera pas ses parents et son frère aîné en excursion, mais restera avec Jade, sa sœur jumelle. Aujourd’hui, des groupes de grands oiseaux blancs se sont regroupés sur les toits des bungalows, la mer s’est retirée d’un coup, laissant place à une très belle vague, courant vers la plage comme « un grand linge blanc qu’on essore ». Puis la mer a enflé, la vague a tout emporté sur son passage, tout et surtout Jade. Comment survivre à sa jumelle ? Comment vivre avec cette culpabilité qui englobe de haine soi et le monde ? Comment reprendre pied dans une vie qui ne le concerne plus ? En 4 parties, Max, narrateur, nous raconte son cheminement. De l’anéantissement au désir d’en finir jusqu’à la promesse faite à soi même et à la disparue de vivre enfin à part entière. Marie Jeannot

A partir de 13 ans

coup de coeur Le spectre des abysses / K. Falls. - Bayard

Dans un monde confronté à la montée des eaux, il y a ceux d’En Haut, condamnés à s’entasser toujours plus nombreux dans quelques mètres carrés et ceux d’En Bas qui tentent de s’adapter à la vie sous-marine. Mais la rumeur veut que les enfants subissent une pression qui les amène à être « différents ». Ty est né et a toujours vécu dans une ferme aquatique. Seul bémol : l’absence d’ados de son âge jusqu’à ce que débarque Gemma, une “cramée”, à la recherche de son frère prospecteur... Au même moment, les attaques de hors-la-loi sur la colonie se multiplient ainsi que la pression du gouvernement sur ces nouveaux fermiers...
Un roman d’aventure très réussi. Le monde aquatique est particulièrement bien décrit, on plonge littéralement avec nos jeunes héros dans un monde rempli de créatures magnifiques. Les personnages sont denses et tout en nuances. La dimension fantastique avec les pouvoirs développés par ces nouveaux aventuriers est intégrée avec justesse dans l’histoire. Vivement le second tome même si ce premier opus peut se lire sans frustration.
« Etait-il possible qu’autrefois les filles aient découvert leurs jambes de la sorte ? J’avais vu des photos prises avant la Grande Crue, mais je n’y croyais pas. Sans même tenir compte des objections morales des Nouveaux Puritains, une fille d’En Haut qui exposerait autant de chair nue au soleil se retrouverait à l’hôpital avec des brûlures au troisième degré ! » Coup de coeur de Chahin

Et aussi... :


coup de coeur Comptines pour jouer dans l’eau / Cécile Hudrisier. – Didier (Eveil musical), 2015

Petite compilation autour des comptines sur l’eau, voilà un album CD de 15 minutes rafraîchissantes et variées avec la belle voix de Natalie Tual (Avec mon arrosoir) ou enfantine (Un petit poisson est passé par ici), des chœurs d’enfants (Il était un petit bateau, Un p’tit crabe, La mer est pliée, Goutte gouttelette de pluie, La pluie, Et on pagaie, Tout au fond de la mer) et un petit air marin en breton (Tri martolod). Les plages du disque sont indiquées sur le livre cartonné, illustré avec bonne humeur par Cécile Hudrisier. Cette collection, Eveil musical chez Didier, est très appréciée à Croqu’livre : Comptines pour danser, Comptines pour faire dodo, Comptines pour les gourmands, Comptines pour chanter la ferme, Comptines pour chanter la savane, Comptines pour chanter en anglais, Comptines pour mon bébé. Plongez pour quelques notes en enfance ! Claire Py

Tout-petits

coup de coeur Toute petite histoire d’O / V. Deroide ; F. Michon ; S. Jenny. - Enfance et musique ; Au merle moqueur, 2013

C’est l’histoire d’une petite goutte d’eau qui est toujours toute seule et qui un jour glisse de son nuage et tombe. Elle rencontre la Terre et ses habitants : l’araignée, la chenille, le coquelicot et plouf tombe dans le ruisseau où elle rencontre ses consœurs (la rosée, la neige, le grêlon, le glaçon…) puis splich, splach dans le torrent avec la rencontre de la libellule, de la grenouille, du héron, de la truite... Toutes ces gouttes finissent dans le fleuve puis dans la mer et c’est reparti pour un tour à l’aide du grand toboggan qui relie le ciel et la terre.
Le cycle de l’eau pour les petits dès 3 ans. Le texte est dit de façon un peu mièvre, la voix ne reflète pas les variations de l’eau et les chansons manquent de peps.
L’illustration pastel laisse les contours flous, et c’est bien vu, mais elle manque de légèreté et de lumière. Enfin l’album ne fait pas le renvoi vers les 14 pistes (+ un bonus) du CD.

coup de coeur La musique créole, Tino le lamantin / G. Dambury ; E. Mondésir ; A. Fronty. - Gallimard (A la découverte des musiques du monde), 2013

Tino ne peut plus attendre, il part pour le paradis des Lamantins si souvent vanté par sa grand-mère : « ses mangroves et leurs tapis d’herbes grasses. » Mais il n’est pas si facile de quitter sa mère pour la première fois et Tino se plaint, se plaint... Les animaux croisés (tortue, poisson-perroquet, langouste...) lui viennent en aide, en musique !
L’histoire est vivante, les illustrations tout en ondulation, aux teintes vert-bleu, sont très douces.
La voix de Martine Maximin « de la Guadeloupe » est très agréable, accompagnée de musique et de chants créoles d’Edmond Mondésir ; tous deux se présentent sur le CD, puis c’est le tour des instruments, sur le CD et l’album, avec des renvois clairs.
Un beau petit livre particulièrement bien fait à conseiller dès 3 ans, du moins en ce qui concerne la première partie. La seconde, documentaire, est destinée aux plus grands. Une double page, « Petit tour des Antilles française en musique » présente les territoires et les instruments attachés ; « La musique créole » apporte une dimension historique ; puis « quelques rendez-vous musicaux » qui comptent pour les Antillais. Les dernières pages sont consacrées à Edmond Mondésir, son parcours, ses recherches sur les musiques traditionnelles et leur réactualisation.
Un petit regret : les mots lamantin et mangrove ne sont expliqués.
Autre lecture
Tino, petit lamantin doux et paisible, quitte sa mère pour la première fois et part à la recherche du Paradis des lamantins que lui raconte sa grand-mère. « Son coeur fait bidim-bam ». Il croise des animaux inconnus qui vont le guider et grâce à leur complicité, il arrivera dans une magnifique prairie sous-marine. « Comme dit, comme fait » -
Gerty Dambury est écrivain, poète, dramaturge et ne veut pas être emprisonnée dans le « être antillaise », pourtant l’histoire de Tino est ancrée dans une réalité de sauvegarde écologique de l’île qui l’a vu naître : la Guadeloupe.
Les mangroves et les marais herbacés qui bordent cette île sont menacés par le développement urbain des agglomérations. Le lamantin a disparu des côtes guadeloupéennes depuis le début du XXème siècle. Devenu espèce rare et protégée, il sera réintroduit fin 2014 dans la réserve naturelle du Grand Cul de Sac marin, en Guadeloupe.
Ce milieu sensible est défendu dans le texte de Gerty Dambury avec une grande tendresse. Dans ce livre/CD, c’est le lamantin, animal inoffensif et doux, qui est l’emblème de cette prise de conscience : invitation à découvrir la richesse des caraïbes, sa faune (langouste, frégate, algue, crabe...) et sa musique créole dans le respect de l’esprit bélè.
Martine Maximin, comédienne complice de l’auteur, porte le texte de sa voix musicale et riante, accompagnée du swing caraïbe d’Edmond Mondésir. Les illustrations d’Aurélia Fronty nous plongent dans un camaïeu océanique et délicat. Voilà 20 mn d’écoute et de partage « à chercher l’eau calme ».
Et si vous souhaitez découvrir les instruments (conque de lambi, marimba, trompe...), ils sont présentés en fin d’ouvrage.

coup de coeur Mes petits bateaux / E. Battut. - Elan vert ; Sceren

Un narrateur, petit homme dans son bateau, s’imagine en situations de navigation et ce faisant, nous présente différentes peintures impressionnistes (avec une double page documentaire finale).
La peinture originale n’occupe qu’une partie de la double page et Eric Battut extrapole l’univers qui l’englobe, animé par le petit personnage. La scène ainsi recréée peut permettre d’aborder l’œuvre originale par plusieurs biais : la scène imaginée par l’auteur-illustrateur qui restitue la lumière propre aux œuvres, le texte qui l’accompagne ou l’œuvre elle-même :
- La vague, 1879 - Auguste Renoir
- La grenouillère, 1869 - Auguste Renoir
- Cheval blanc et cheval noir dans l’eau, 1883 - Georges Seurat
- Les Barques, Régates à Argenteuil, 1873 - Claude Monet
- Matin sur la Seine près de Giverny, 1896 - Claude Monet
- Monet dans son bateau atelier, 1874 - Edouard Manet
- La Seine à Argenteuil, 1882 - Gustave Caillebotte
- Coucher de soleil à Rouen, le déchargement du bois, 1896 - Camille Pissarro

<<< Retour à la page précédente

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse