couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

Mot Clé : Humour




Album(s) :


coup de coeur Je suis un lion / Antonin Louchard. - Seuil Jeunesse, 2015

"A coeur vaillant rien d’impossible" ! Un petit caneton trouve un crocodile sur son chemin, et n’entend pas se laisser faire ! La grosse bête verte endormie que le lecteur découvre petit à petit, n’a qu’à bien se tenir, ce caneton là, c’est un caïd.

Ce petit format carré à l’humour décapant est un régal ! Ewa Bochenski

A partir de 4 ans

coup de coeur ça mord ? / Sandrine Beau ; Ariane Delrieu. - Limonade (Quelle pagaille), 2014

Un pingouin à la pêche et une voix qui lui répète qu’il n’y a pas de poisson quelque soit l’endroit où il sa place : ça vous rappelle une blague ? Eh bien, je ne la connaissais pas et l’histoire a donc produit son effet. J’ai adoré d’autant plus que le format carré laisse la place à des illustrations efficaces et mignonnes. Une découverte sympathique et adressée aux plus petits capables de comprendre une chute narrative. Sandy Morel

A partir de 3 ans

coup de coeur Ne chatouille jamais un tigre / Pamela Butchart ; Marc Boutavant. - Nathan, 2015

Rien à faire, elle a beau essayer, Zélie ne peut pas s’empêcher de gigoter et de toucher à tout : "Je n’y peux rien, j’ai la bougeotte !". Aussi lorsque toute la classe est de sortie au zoo, on peut s’attendre au pire. Il suffit que la maîtresse lui interdise de chatouiller le tigre pour que la petite intrépide ait envie de le faire ! L’expérience lui servira-t-elle de leçon ? Pas sûr...
Le talent haut en couleurs de Marc Boutavant sait rendre à merveille les audaces de mademoiselle Zélie, avec entre autre un spectaculaire double rabat central qui produit son petit effet. Un album plein d’énergie et une petite héroïne incorrigible, succès garanti ! Ewa Bochenski

A partir de 4 ans

coup de coeur Sophie et sa courge / Pat Zietlow Miller ; Anne Wilsdorf. - Kaléidoscope, 2015

Ses parents voulaient qu’elle aime les légumes : Sophie va faire mieux que ça ! Elle va adopter une courge qu’elle nommera Bernice. Commence alors une folle aventure de rires et d’amitié entre elles jusqu’au jour où inévitablement la partenaire de jeu va commencer à perdre de ses couleurs. Que faire ? car Bernice est irremplaçable : « les camions sont trop durs et les poupées sont trop molles » et elle garde « super bien les secrets ». Un bel album avec une histoire pas bête du tout qui met en scène une fillette pétillante et pleine d’imagination qui saura aussi faire preuve de patience. J’ai adoré !! Sandy Morel

A partir de 5 ans

coup de coeur Les Mous : les fabuleuses aventures des Mous / Delphine Durand ; - Rouergue, 2015

Le Mou, mode d’emploi : caractéristiques générales, habitat naturel, anatomie (malléable), psychologie (attention à ses blagues), fiches pratiques, fou-rire garanti ! Delphine Durand, docteur ès créatures diverses et variées, livre ici une encyclopédie parodique absolument irrésistible. Vous avez pu croiser ses premiers Mous dans Ma maison paru en 2000 aux éditions du Rouergue également, retrouvez Mous et Moutes (et leurs cousins les Durs !) dans tous leurs états. Qu’il se picore dans le désordre ou se lise consciencieusement, il est jubilatoire. Et derrière l’aspect ludique, il apprend aussi à l’enfant les bonnes règles de base pour s’occuper avec amour d’un animal de compagnie... Ewa Bochenski

A partir de 5 ans

coup de coeur Anton est-il le plus fort ? / Ole Könnecke. – Ecole des Loisirs, 2015

C’est toujours comme ça ! Il faut que Lukas pointe le bout de son nez pour que toute la bonne humeur d’Anton disparaisse. Leur rivalité est inaltérable tout comme leur complicité dans le jeu et l’imaginaire. C’est à celui qui fera le plus, le mieux…que de superlatifs pour démontrer sa force ! Et quand les superlatifs s’épuisent, il est facile de se faire, d’un petit chien inoffensif mais bien réel, un ennemi commun pour que nos deux héros oublient leurs différents… Mais c’est qui le plus fort ?

Ole Könnecke sait observer avec une grande tendresse, les jeux enfantins. Il pose sur leur univers des pépites de sagacité et d’humour, il apprivoise leur imaginaire avec délicatesse. Avec des couleurs et quelques traits, il signifie ici les rêves de grandeur des deux garçons. Vous ne les connaissez pas encore ? Allez découvrir Anton et les filles, Anton et les rabat-joie. Les aventures d’Anton, c’est pour de rire mais en vrai. « Je cours plus vite que toi » dit Anton – « Non, c’est moi ! » dit Lukas. Merci M. Könnecke ! Claire Py

A partir de 4 ans

coup de coeur Histoire de la petite dame qui aimait le bruit / Val Teal ; Robert Lawson. - autrement, 2015

Autrement nous fait le plaisir de publier des contes inconnus en France et d’origine étrangère. Ainsi l’’éditeur nous fait découvrir des histoires parfois oubliées et qui pourtant sont "de petites perles de la littérature de jeunesse".
L’histoire de cette petite dame est inattendue. En effet, alors qu’elle vit dans une ville entourée de bruits, elle a la chance d’hériter d’une maison à la campagne où, enfin, elle vivra en paix. Seulement voilà le calme ce n’est pas toujours gage de sérénité....Il lui faut donc retrouver un peu de bruit pour surmonter son angoisse et sur le conseil d’un voisin elle va acquérir une vache. Comme ce n’est pas assez d’autres animaux suivront puis une voiture et enfin le must : des enfants !
Original, drôle et comme Autrement a raison de nous dénicher ses histoires que nous avons plaisir à adopter et que nous n’auront pas de mal à faire nôtres ! Myriam Lemercier

A partir de 5 ans

coup de coeur J’habite ici / Michel Van Zeveren. - Ecole des loisirs (Pastel), 2015

Gare au loup ! Ici pourtant, point de forêt, point de petit chaperon, non, juste un gros chasseur ronfleur, au coeur de la nuit. A en juger par les trophées (bavards) qui ornent le mur au-dessus de son lit, il mérite bien la mésaventure qui va suivre... Réveillé par un bruit, il découvre dans sa cuisine un loup sans gêne qui ouvre grand les placards et prétend habiter ici. Immédiatement, le chasseur emploie tous les moyens pour s’en débarrasser , en vain. Rien ne semble pouvoir l’atteindre. Chassé par la porte l’étrange animal revient...par le mur. Normal : c’est un fantôme ! On retrouve avec grand plaisir l’humour et la finesse de Michel Van Zeveren dans ce petit album aux scènes cocasses et au thème pour le moins original ! Ewa Bochenski

A partir de 4 ans

coup de coeur Avec moi, c’est comme ça / Nadine Brun-Cosme ; Magali Le Huche. - Père Castor-Flammarion ( Les p’tits albums du père castor), 2015

Quand maman sort au cinéma, papa s’occupe de tout...enfin, il essaie ! Comment ? Qui a dit maladroit ? D’accord, tout ne se passe pas exactement comme d’habitude : le bain est un peu froid, la purée trop salée. et sacrilège, papa raconte l’histoire avec la grande lampe allumée ! Oui mais...le bain est bien plus rigolo, le dessert très sucré, et deux histoires et trois bisous, c’est bien plus doux...
Paru en 2012, Avec moi c’est comme ça fait partie désormais des p’tits albums du père castor pour notre plus grand plaisir ! Empreint d’humour et de tendresse, le texte de Nadine Brun-Cosme dit la complicité et l’amour par des mots simples et des détails qui sonnent juste. Les illustrations de Magali Le Huche le complètent à merveille. Vive les "soirées-papas" ! Ewa Bochenski

A partir de 3 ans

coup de coeur Gros câlin / Nicholas Oldland. – Bayard, 2014

C’est l’histoire d’un gros, grand et fort ours plein de bonhomie et dont le cœur déborde d’amour. Ce qu’il sait le mieux faire, dans la forêt qu’il habite, ce sont les câlins ! Et il ne s’en prive pas…lapin, élan, serpent, putois, oiseau, il les prend tous dans ses grands bras chaleureux, ce qui en étonnent plus d’un ! Mais ce qu’il préfère par-dessus tout, c’est offrir ses câlins tendres et voluptueux aux arbres, ses vrais amis. Jusqu’à ce qu’un jour arrive un bûcheron muni d’une hache… Comment va réagir notre plantigrade si affectueux ? Petite fable drôle et écologique sur le pouvoir de l’amour, cet album est le premier de l’auteur canadien Nicholas Oldland. Claire Py

A partir de 3 ans

coup de coeur Le pou / Elise Gravel. - Le Pommier (Les petits dégoûtants), 2014

Oui, il fait un peu peur (surtout aux parents), et oui, il est répugnant. Et en plus, il ne sert à rien ! Mais grâce à ce petit guide ludico-scientifico-loufoque (mais 100% vrai), pas de panique ! Petits et grands sauront agir en toute connaissance de cause le moment venu. Elise Gravel, grande passionnée des petites bêtes dégoûtantes, réussit à dédramatiser avec humour et talent la hantise des cours de récré. Un truculent petit doc à mettre entre les mains de tous les écoliers...et leurs parents ! A découvrir dans la même collection : le ver, le rat, la limace. Ewa Bochenski

A partir de 5 ans

coup de coeur La vie des minimoutes / Godeleine de Rosamel. - Albin Michel Jeunesse, 2014

Vous connaissez les Minimoutes ? Non ? c’est normal : ils n’existent pas ! Du moins, ils n’existaient pas jusqu’à ce que Godeleine de Rosamel, spécialiste minimoutienne de renom, s’adonne avec passion à ce vrai/faux documentaire très fouillé et plein de fantaisie. Minimoute à pois, géant des neige, ou cavernicole...choisissez votre préféré ! On aime le graphisme naïf et coloré. En fin d’ouvrage, un troupeau de Minimoute entier en papier, prêt à être découpé pour prolonger l’inventaire. Et qui sait, peut être que les petits lecteurs auront eux aussi envie de se lancer dans leur propre documentaire imaginaire ! Ewa Bochenski

A partir de 6 ans

coup de coeur Choisis un animal / Soledad Bravi. - Ecole des Loisirs (Loulou & Cie), 2014

Un grand frère et sa petite soeur rentrent de l’école en jouant à "choisis un animal" : est-ce qu’il est grand ? Est-ce qu’il a des plumes ? Est-ce qu’il nage ? A chaque question, la double page se transforme en imagier, et la petite fille de répondre : non, non, non...jusqu’à ce qu’enfin, le grand frère finisse par trouver. Mais la petite finaude n’a pas dit son dernier mot ! Comme toujours avec Soledad Bravi, c’est frais, c’est pétillant, coloré, et tout sonne juste. Attention, une fois le livre refermé, il y a fort à parier que votre auditoire vous embarque de force dans une partie de devinettes endiablée ! Ewa Bochenski

A partir de 2 ans

coup de coeur Dodo / Dorothée de Monfreid. - Ecole des Loisirs (Loulou & Cie), 2014

Pendant que Popov ronfle, branle-bas de combat à tous les étages ! Dans les (nombreux !) lits superposés, un à un se réveillent les compagnons de chambrée : Nono n’arrive pas à dormir, Micha va lui raconter une histoire dans son lit, ce qui réveille Pedro, qui va chercher le doudou de Nono, qui ne veut pas prêter don lit à Zaza qui n’aime pas dormir en bas....un joyeux bazar entre les matelas, sous les RoonfflfPppssshhhrrr d’un Popov imperturbable...jusqu’au petit matin ! Un album tout-cartonné tout en hauteur, comme les lits ! Les petits lecteurs prendront plaisir à observer les personnages et les allées et venues. Le jeu contrasté entre l’ombre et la lumière qui envahit peu à peu la chambre est très réussi. Ewa Bochenski

Voir ici la vidéo

A partir de 2 ans

coup de coeur Mange ta soupe ! Zeloot (texte adapté par Vincent Cuvellier). - Michel Lagarde, 2014

Ce soir, Milo a très faim. Cela tombe bien, il y a de la soupe aux pois, sa préférée. Mais pouah ! Une mouche nage dedans...Pour la faire disparaître Milo convoque un à un des animaux de plus en plus gros, de plus en plus gloutons : chacun chasse (dévore ?) l’autre pour mieux se délecter de la bonne soupe et s’installer dans le bol ! Grrrr...il va falloir employer les grands moyens ! La narration est efficace, la galerie de portraits animaliers à déguster sans modération. Un album très frais, plein d’humour, avec une chute savoureuse comme une cerise sur le gâteau. Bon appétit ! Ewa Bochenski

Note de l’éditeur : Eline Van Dam, alias Zeloot, est affichiste, illustratrice et sérigraphe hollandaise. Elle excelle dans la réalisation de nombreux posters et affiches où son style psychédélique fait fureur. Elle vit en Allemagne et a exposé son travail en Europe, au Japon et aux 2tats-Unis. Mange ta soupe ! est son premier album jeunesse.

A partir de 5 ans

coup de coeur Les grandes questions d’Archilapin / Astrid Desbordes ; Claudia Boldt. – Autrement, 2014

Petit lecteur, si vous avez un miroir, une bassine de mots, une caverne-cerveau, un invité intérieur et si vous aimez la lecture, alors vous êtes comme Archilapin lorsqu’il se demande qui il est.
Ami lecteur, si vous avez un cœur de géant, un piano ou un pinceau pour exprimer vos géniales idées, du temps à perdre, un saladier d’émotions, des beaux rêves de matin et si vous n’êtes pas hors-jeu avec un bon livre, alors vous êtes comme Archilapin lorsqu’il se demande ce qu’il aime.
Et si vous savez des petites choses avec de grandes questions, si vous avez un printemps en plein hiver, des manières à revoir, une lampe de poche sous votre chignon, un dictionnaire, du courage et que parlez droit vous ennuie terriblement, alors croyez-moi, vous êtes comme Archilapin lorsqu’il se demande ce qu’il sait !
Dans le cas contraire, précipitez-vous sur ce nouvel album d’Astrid Desbordes ( Le voyage d’un hamster extraordinaire), illustré avec humour par Claudia Bold. Laissez-vous séduire par cet Archilapin unique, laissez-vous interpeller par ses petites leçons philosophiques, vous apprendrez de grandes choses… Sur un ton décalé et avec générosité, il dynamite les certitudes, nous questionne sur nos vérités intérieures, éclaire la vie comme une promesse de joie. Un vent de fantaisie circule dans les pages et si en plus vous adorez les chips aux carottes, Archilapin sera définitivement votre ami. Claire Py

A partir de 8 ans

coup de coeur Les secrets de l’école : où vont les maîtresses après le coucher du soleil ? / Eric Veillé. - Actes Sud Junior, 2014

L’envers du décor d’après Eric Veillé : les origines de la première maîtresse, une espèce à part entière, et des premiers élèves, des poissons évidemment (si, si…), les gens de l’école, les super pouvoirs des maîtresses, la folle soirée des maîtresses qui vivent à l’école bien sûr sans oublier entre autres les journées des dames de la cantine. Voici un livre qui a de quoi ravir nos chères têtes blondes (mais pas qu’elles…) et les faire rire (idem surtout les vraies maîtresses qui se reconnaîtront). Un ouvrage qui transforme les plus horribles fautes d’orthographe en délicieuses tartes à la rature ! Sandy Morel

A partir de 6 ans

coup de coeur Le grand Antonio / Elise Gravel. - Pastèque (Pamplemousse), 2014

Biographie d’Antonio Barievitch, un hercule des temps modernes : de sa naissance à sa mort. On retrouve ses exploits d’homme fort dans l’album avec des illustrations foisonnantes et des petits textes faciles à lire. Le ton est foncièrement humoristique et plaît aux enfants. Les mots mis en valeur par la typographie peuvent être lus avec plus d’intensité et transforment le héros en ogre. Un album qui a eu du succès à la maison ! La représentation de la fin de sa vie peut paraître étrange car rarement abordée d’habitude : la biographie à la fin de l’ouvrage l’éclaire. Sandy Morel

A partir de 6 ans

coup de coeur Les animaux font leur show / Marije Tolman ; Jesse Goossens. – Seuil, 2014

Jesse Goossens, auteur, nous invite à regarder l’extraordinaire singularité du monde animal avec une sélection d’animaux souvent méconnus, qu’elle a choisis pour leurs capacités étonnantes. Elle se délecte en répertoriant des records fascinants (longévité de la tortue Adwaïta, jeûne de la baleine bleue, poids maximum du bison, saut du manchot, piquants du porc-épic…) ou en notant des faits qui peuvent paraître bizarres (cage thoracique de l’hippopotame, sommeil du lion, tigre aux doigts palmés, les trois cœurs de la pieuvre…). Elle relève des détails parfois drôles, incroyables mais toujours vitaux pour tous ces animaux. Cet album est illustré par Marije Tolman qui avait réalisé avec son père le magnifique Le livre qui rend heureux paru chez Milan en 2010 . Elle s’amuse de toutes ces informations documentaires en mettant en scène les animaux dans des situations cocasses et pleines de fantaisie. Sur le ton de l’humour, on apprend des choses surprenantes… Claire Py

A partir de 5 ans

coup de coeur Touït touït / Olivier Douzou. - rouergue, 2014

Touït touït fait le petit oiseau. Deux trous dans la terre, et un petit ver. Attention monsieur le ver, cache-toi vite ! Touït touït, l’oiseau a une idée...

Lire l’article : Histoiresetgourmanlises

A partir de 2 ans

coup de coeur Raoul : Attendez ! je suis pressé ! / Michel Van Zeveren. - EDL, Pastel, 2014

Toute ressemblance avec une famille existante n’est pas du tout fortuite...Raoul le petit loup pose des questions, beaucoup de questions : les graines des donuts font-elles pousser les donuts, combien de larmes faut-il pour noyer un chagrin, et quand est-ce qu’il peut avoir un petit frère, à la fin ? Alors oui, Raoul fait parfois tourner ses parents en bourrique mais rassurez-vous, vraiment, Raoul est un petit loup à croquer ! Complicité avec papa, tendresse avec maman, on fait le plein d’amour dans cette famille-là. Et le plein de bonne humeur, en partageant leurs aventures quotidiennes. Des séquences BD extrêmement drôles et qui sonnent justes, tant pour les petits que pour les grands ! Ewa Bochenski

A partir de 5 ans

coup de coeur Le voyage d’un hamster extraordinaire / Astrid Desbordes ; Pauline Martin. – Albin Michel, 2014

Ce hamster est égoïste à souhait, gourmand, abusif, rêveur… bref, extraordinaire ! Pourtant, pas une once de méchanceté entre ses pattes, mais un désir ardent d’aller au-delà de cette clairière qu’il habite et dont il croit tout connaître ! Il rêve d’un voyage cosmique sur la lune où il est certain de rencontrer sa vraie famille. D’ailleurs, escargot va lui fabriquer une navette spatiale, c’est sûr, il lui a demandé, euh…ordonné. Escargot, ours tout-court, hérisson, taupe et lapin ne le comprennent pas vraiment mais l’acceptent volontiers. Il y a de la bonhommie chez ces animaux-là, une douce complicité, de la générosité et de la tendresse. Cette bienveillance est essentielle à notre hamster même s’il ne le sait pas. Les voilà tous invités à passer les vacances chez le cousin d’ours, « dans une clairière toute blanche et très froide », la banquise ! Comment vont réagir nos amis dans ce milieu inconnu ?

Le texte drôle et léger est proposé en vingt -huit épisodes où quelques lignes ciselées sont accompagnées de personnages dessinés sobrement par Pauline Martin, la complice depuis 2008 ( Les rêveries d’un hamster solitaire chez le même éditeur). Une pincée de philosophie, quelques touches délicates de savoir-vivre et de bon sens, une note de fantaisie, cet album est savoureux ! Claire Py

coup de coeur Le meilleur livre pour apprendre à dessiner une vache / Hélène Rice ; Ronan Badel. - Thierry Magnier. 2014

Dessiner une vache en deux leçons, rien de plus simple : tracez un rectangle avec des pattes, ajoutez la queue, une tête allongée, sans oublier les dents pour brouter, et vous obtiendrez...oui, bon, un crocodile, et après ? Ce livre va vous aider aussi à vous en débarrasser, et à dessiner des pissenlits. Pour quoi faire ? Pour attirer une vache, pardi !

Un petit album efficace et jubilatoire, qui joue la carte du décalage entre texte et illustration, et ménage ses effets de surprise. Le trait épuré de Ronan Badel avec ses touches de vert acidulé ajoute au peps de l’ensemble. Un ensemble très vivant qui exploite remarquablement les différentes possibilités du rapport entre les mots et l’image. Ewa Bochenski

coup de coeur La fête de Billy / Catharina Valckx. - Ecole des Loisirs. 2014

Le grand retour de Billy, Jean-Claude et Josette !

Aujourd’hui, c’est l’anniversaire du petit hamster. Ce qui lui ferait plaisir ? Des noisettes bien sûr, mais aussi une grande fête costumée. Chez son ami Jean-Claude, il y a du changement : un (tout) petit frère qui s’appelle Didier, et qu’il faut surveiller attentivement. Les deux vers de terre accompagnent Billy dans sa tournée des invitations, mais malheur ! Au détour du chemin, Didier a disparu ! Le courageux Billy finit par le retrouver...sur la table de Jack le vautour. Le sinistre volatile ne voulait pas rester tout seul le jour de son anniversaire. Et s’il venait à la grande fête de Billy, tout simplement ? Ni vu ni connu, grâce au déguisement...

Enthousiasme général pour cet album au ton alerte et à l’humour efficace. On adore le tout petit Didier, et on retrouve avec plaisir les personnages de Catharina Valckx. Une réussite !

Ewa Bochenski

coup de coeur La dent / Julien Perrin ; Fred.L - Alice jeunesse. 2014

Babouin a trouvé une belle dent blanche et brillante. Gentiment il décide de partir à la recherche du propriétaire. S’ensuit au fil des pages une randonnée à travers la savane. Elle n’appartient ni au zèbre, ni au suricate, encore moins au rhinocéros. Babouin finit par tenter sa chance auprès de crocodile et......ce qui devait arriver arrive....... Qui peut se vanter de ne s’être jamais fait avoir par de grosses larmes de crocodile ? Cet album au savoureux humour noir ne devrait pas traumatiser beaucoup d’enfants mais amuser la plupart d’entre eux (à partir de 4 ans) Myriam Lemercier

coup de coeur Rien n’arrête Bidule Chouette ! / C. Baur ; G. Raisson. - Ecole des Loisirs. 2014

Deux petits nouveaux à l’Ecole des Loisirs ! Bidule Chouette est adorable, mais elle a un bon petit caractère. Ramon El Cochon, son meilleur ami, se laisse franchement mener par le bout du groin. Pas de chance, il finit toujours ou presque par se faire avaler par un certain grand monstre baveux...Heureusement, il peut compter sur son amie Bidule pour le tirer d’affaire ! Trois histoires qui croisent narration et bande-dessinée en mêlant le quotidien et l’absurde. Les mimiques de Bidule Chouette sont à croquer, et la récurrence du gros monstre est jubilatoire.

coup de coeur Le mouton farceur ; Le dindon de la farce / M. Sommerset ; R. Sommerset. - Milan. 2014

Petit Bêê s’ennuie... Mais voici Dindon Dingo, si facile à berner, la vie devient tout de suite plus amusante. Dans les deux albums, le pauvre dindon -qui s’apparente davantage à un mouton de Panurge- nous fait rire à ses dépends. Mais l’on espère qu’il réussira enfin, dans un troisième opus, à remettre Petit Bêê à sa place !
Petites histoires simples, scatologiques et sadiques !

coup de coeur Du lait de fesses / E. Loe. - La Joie de lire. 2014

« Je veux du lait de fesses d’Afrique. » Lapidaire et catégorique, Marko, et il n’en démordra pas, c’est du lait de fesses qu’il veut boire ! Même si ses parents lui assurent que ça n’existe pas. Qu’il aille voir par lui-même si ça lui chante. En route ! Les différents animaux interrogés l’envoient sur les roses. Mais ils ne savent pas que Marko n’est ni un « bêtasson », ni « un garçon crédule » et qu’il ira au bout de sa quête !
Vous l’aurez compris, ambiance décalée pour cet album au texte dense. Derrière la quête saugrenue, il y a l’assurance d’un petit garçon, déterminé et volontaire, qui croit en lui. Il y a aussi tout l’amour pudique des parents, moqueurs dans le texte, accablés dans l’illustration par l’absence de leur fils. De quoi trinquer lors des retrouvailles ! Au lait de fesses, cela va de soi...

coup de coeur Bonne nuit ! / P. Pratt - Thierry Magnier. - (Tête de lard). 2014

À travers ce petit album cartonné, nous suivons l’histoire d’un monsieur qui rentre chez lui, n’ayant qu’une seule hâte : aller se coucher. Mais d’abord, il souhaite une bonne nuit à chacune de ses affaires qu’il ôte afin de pouvoir dormir.
Après ses chaussettes, sa cravate ou encore ses lunettes, c’est avec surprise que le lecteur découvre que le monsieur dit bonne nuit à sa jambe gauche...
Suivant le thème du rituel du coucher, ce livre aux premiers abords classique affiche une chute mordante d’humour qui saura charmer petits et grands !
Autre lecture
Vite, vite, monter les 96 étages pour se fourrer au lit. Fatigué, ce monsieur s’effeuille en saluant chaque vêtement, petit rituel qui nous évoque Bonsoir Lune.
Mais le petit album cartonné bascule dans une fantaisie absurde lorsque l’homme se démembre : « Bonne nuit la tête », « bonne nuit les bras ». Il semblerait qu’il y ait un léger souci maintenant qu’il faut éteindre la lumière...
Jouissif pour qui aime les ambiances extravagantes.

coup de coeur Chut ! on a un plan / C. Naughton - Thierry Magnier. 2014

Dans le calme nocturne s’avancent quatre chasseurs, qui n’ont qu’une idée fixe : « A l’attaque ! », ils veulent attraper ce bel oiseau rouge. Non, pas tous, car l’un des quatre, plutôt que de vouloir le capturer à tout prix, préfère l’approcher calmement pour essayer d’en faire son ami.
Dans cet album, l’utilisation prépondérante du bleu contraste avec les quelques nuances de rouge qui représente l’oiseau, valorisé à travers un petit rayon de lune.
Autre lecture
De nuit, dans une forêt sombre, quatre chasseurs armés de filets à papillons se lancent à la poursuite de leur proie : un bel oiseau coloré... Alors qu’ils s’avancent doucement, le plus petit des chasseurs qui voudrait faire de cet oiseau son ami l’interpelle mais « chut ! on a un plan ».
Un bel album où le bleu domine, couleur du soir, de l’apaisement... Le calme est vite troublé par la tension de la chasse qui se noue. Le bleu contraste alors joyeusement avec le rouge de l’oiseau pourchassé.
Contraste entre ces trois grands chasseurs et le petit dernier qui préfére sympathiser avec l’oiseau.
Persistance des trois chasseurs qui crient gaiement « À l’attaque ! », poursuivant l’oiseau toujours plus loin...

coup de coeur Bizarbres mais vrais / B. Pourquié ; C. Gambini. - Petite Plume de Carotte. 2013

Avoir dans son jardin un arbre qui loge des fantômes ? Cueillir des saucissons sur des branches ? Risquer de se faire attaquer par l’arbre dynamite ? Quelles drôles d’idées !
Bizarbres mais vrais, c’est une sélection de 16 arbres tous ausi extraordinaires les uns que les autres, qui nous viennent d’Asie, d’Océanie, d’Amérique et d’Afrique. Chaque arbre nous raconte son histoire et ses secrets, à travers un subtil mélange d’humour et de poésie, le tout ponctué de riches illustrations, colorées à souhait.

coup de coeur Atchoum / X. Salomo. - Seuil. 2013

C’est l’histoire de monsieur Atchoum. Bizarre comme nom ? Effectivement... En réalité, il ne s’appelait pas comme ça avant sa drôle d’aventure, racontée au fil des pages cartonnées de ce livre pour tout petit. Un matin, il s’est réveillé avec un poil au menton qui annonçait la pousse d’autres et d’autres et d’autres encore. Jusqu’à ce qu’on ne voit plus qu’une grosse masse de crins à la place de son visage. Puis l’un d’eux lui chatouillant le nez l’a fait éternuer et...
Le lecteur s’amuse beaucoup avec ce livre d’autant qu’à la fin, grâce à un découpage, il peut lui même s’affubler de cette barbe et se regarder dans un miroir intégré dans l’album.

coup de coeur Un jeune loup bien éduqué / J. Leroy ; M. Maudet. - Ecole des loisirs. 2013

Ce qui est ennuyeux avec les bonnes manières, c’est que tout le monde ne les partage pas. Le petit loup héros de cette histoire respecte les dernières volontés de ceux qu’il s’apprête à avaler mais ces derniers en profitent pour prendre la poudre d’escampette !
Un petit garçon très poli et loyal brisera le cercle de malchance du loup qui entend bien faire respecter ses droits !
Petit manuel d’éducation qui revisite, avec humour et légèreté, les grands principes et petites civilités.

coup de coeur Je, tu, il m’embête / M. Van Zeveren. - Ecole des loisirs. - (Pastel). 2013

Pour ne pas s’embêter, pourquoi ne pas embêter quelqu’un ? Une idée toute simple qui va vite dégénérer lorsque le maître s’absente de sa salle de classe. Voilà qui est fort embêtant...
La richesse de la langue française démontrée avec un humour, une facétie et une fraîcheur fort appréciables !

coup de coeur Avril, le poisson rouge / M. Leray. - Actes Sud. 2013

Avril est un poisson philosophe, inventif et déterminé dans son désir d’ailleurs et de liberté. Une évasion pour un poisson rouge en bocal ? Rien de moins facile... D’autant qu’un chat noir rôde... Une ruse machiavélique et le tour est joué !
Jeux de mots, trait percutant, rebondissements répétés pour un album à l’humour incisif.

coup de coeur Cet élan est à moi / O. Jeffers. - Kaléidoscope. 2013

Wilfred possède un animal de compagnie, un élan nommé Marcel. C’est tout au moins sa vision des choses car une vieille dame se réjouit un jour de tomber sur son Rodrigo parti depuis trop longtemps. Sans parler d’un vieil homme enthousiasmé de retrouver Dominique.
Encore une ambiance drôle et absurde pour ce nouvel album d’Oliver Jeffers ! Dans un mélange de photos pixelisées et de peinture, alternance de paysages immenses et de portraits, l’auteur met en scène un élan gourmand et indépendant qui fait fi des règles humaines et instille l’idée tranquille de liberté.

coup de coeur Je m’ennuie / M. Ian Black ; D. Ridpath Ohi. - Seuil. 2013

Si elle croyait tromper son ennui en trouvant une patate, la fillette héroïne de cet album déchante vite. Aucune des multiples tentatives pour divertir la tubercule taciturne ne réussit à la dérider. Résultat, la fillette qui s’ennuyait est en colère que la patate ne reconnaisse pas ses formidables talents et la patate est toujours dans son mutisme... L’arrivée d’un flamant rose va-t-elle enfin apporter un peu de joie ?
« Je m’ennuie », « ennuyeux », la répétition à l’excès des termes provoque très vite le rire chez le lecteur ravi de cette débauche d’énergie mise en page de façon très vivante.

coup de coeur C’est pour mieux te manger ! / F. Rogier. - Atelier du poisson soluble

« Il était encore une fois un Petit Chaperon rouge » etc etc. Oui on connaît l’histoire... Mais l’illustration laisse présager d’un hiatus à venir : un personnage central toujours de dos, 3 petits cochons qui semblent s’être trompés d’univers... la progression du conte connu promet une chute grinçante et les victimes ne seront pas celles annoncées ! Dessins en noir et rouge participent de cette ambiance entre frissons et humour.

coup de coeur La mémé de ma mémé / N. Carlain ; R. Badel. - Elan vert

Mémé et Mamie se partagent la garde de leur (arrière) petite fille qui veut savoir si elles aussi avaient une mémé. Chacune répond par l’affirmative et énumère leurs qualités qui, cela va sans dire, se sont transmises de génération en génération. Un relevé de compétences qui use de tous les superlatifs et se concrétise, dans l’illustration, par de joyeuses saynètes loufoques.
Un bel hommage à Moi, ma grand mère... de Pef, qui là aussi préfère les relations complices et les plaisirs simples aux grands exploits rocambolesques.

coup de coeur Le bestiaire loufoque / Y. Beaupuis ; F. Roussel. - Circonflexe

Animal ridiculam nous précise la page de titre. De fait, ces 20 animaux hybrides sont un brin risibles. Des croisements improbables comme l’anacondamlmatien, la brochèvre, la caïmanchot, le calamarmottte, le cormoran-outang, le gnoursin... Les illustrations désopilantes de François Roussel sont complétées par 3-4 encarts documentaires, en rimes, qui donnent à ces phénomènes une réalité décalée.

coup de coeur Le bébé rugissant / S. Puttock ; N. Shireen. - Gallimard

Monsieur et madame Genticerf ont toujours rêvé d’avoir un bébé à cajoler mais lorsqu’ils découvrent devant leur porte un "gentil cerf nouveau-né", ils se trouvent fort démunis. D’autant que le bébé pousse de terribles rugissements. Oncle Denis le hibou, Tante Agnès le lapin, docteur renard et Mamie ours sont appelés en renfort mais disparaissent inconsidérément.
Jolis surprises dans l’intrigue comme dans l’illustration : rires garantis !

coup de coeur Les lions ne mangent pas de croquettes / A. Bouchard. - Seuil

André Bouchard et son personnage Clémence semble convaincus : un lion est un excellent animal de compagnie ! Argumentaire à l’appui : un lion est autonome, distrayant, clément, psychologue... L’illustration, elle, a tendance à montrer un peu trop souvent un lion qui se pourlèche les babines... Serait-ce à dire que le texte omet une certaine réalité ? Une évidence, pour qui connait l’auteur-illustrateur, spécialiste du décalage entre texte et image et de l’humour pince-sans-rire qui en découle.

coup de coeur Allô Vénus / M. Escoffier ; M. Maudet. - Thierry Magnier

Maud est en mission spéciale. Équipée de sa cape d’invisibilité et son casque réseau, elle observe son frère Benjamin et sa mère dans leur vie quotidienne et communique en direct et à haute voix son rapport à Vénus. Ce qui n’est pas du goût de son frère, agacé par ces enfantillages. Quand soudain, bidibidibidibidi...
Les scènes familiales peuvent être épiques, celle-ci a une chute qui rajoute du piquant à cette algarade fraternelle.

coup de coeur Tu exagères ! / F. Ysebaert. - Ecole des loisirs

« Va donc porter du lait, du chocolat et ces précieuses galettes à ta grand-mère ». Voici donc le narrateur de cette histoire, petit cochon rouge, en route pour la maison de son aïeule. Mais que d’obstacles en chemin ! Narrés avec force détails qui rélèvent, au choix, d’un souci de la précision, d’une grande imagination, ou d’une belle propension à masquer ses méfaits. Quoi qu’il en soit, le lecteur et la grand-mère seront ravis de se faire embobiner de la sorte et d’apprendre comment le chocolat a disparu.

coup de coeur Emile est invisible / V. Cuvellier ; R. Badel. - Gallimard. - (Giboulées)

Beurk, des endives au jambon à midi. C’est le moment de se rendre invisible. Un claquement de doigt, et hop ! le tour est joué. Ah non, il faut enlever tous ses vêtements pour que ça marche réellement. Direction la cuisine pour piquer un peu de mousse au chocolat incognito...
Émile, tout à son affaire, est quelque peu déconnecté de la réalité, mais c’est tant mieux pour le lecteur, enchanté du décalage entre le monde imaginaire d’Émile et la situation drôlissime qui se déroule sous nos yeux... et ceux de sa chérie !
Pensées et mimiques de notre petit héros déterminé sont irrésistibles.

coup de coeur Comme un poisson dans l’eau : Carnet de curiosités de Magnus Philodolphe Pépin / T. Dedieu. - Petite plume de carotte

Tant de techniques d’illustration sont présentes dans cet album et c’est un véritable bonheur de le parcourir, lire, explorer... bref se laisser entraîner avec Magnus Philodolphe dans sa quête du monde aquatique. Et puis Dedieu ne se contente pas de régaler nos yeux, il nous fait aussi le cadeau de quelques éclats de rire.

coup de coeur Les (vraies !) histoires de l’art / S. Coissard ; A. Lemoine. - Palette...

Savez-vous pourquoi le désespéré de Courbet est dans cet état ? Ou ce qui lie le vieillard et le jeune enfant de Ghirlandaio ? Ou encore pourquoi la jeune femme dans L’absinthe a l’air si triste... Sylvain Coissard et Alexis Lemoine ont la réponse, la leur en tout cas qui va à l’encontre de toute histoire de l’art ! Mais à défaut d’être académique, leur version est autrement plus décalée, fantaisiste et jubilatoire : en trois vignettes, ils imaginent une séquence narrative dont le tableau des grands maîtres représente la chute. Ruptures dans les époques, les ambiances, ils jouent sur les styles ou les situations et nous rendent l’art beaucoup plus accessible et ludique !

coup de coeur La mère du héros / R. Malos, F. J. Malo ; M. Pourchet. - Oqo

Voici Dick Van Dycke, chevalier réputé pour être « la plus fine lame du royaume ». Il est chargé par le roi de régler une histoire de dette auprès du terrible chevalier noir. Rien de plus facile à l’entendre...
L’histoire devient truculente avec l’intrusion de la mère qui ne lâchera pas son fiston d’une semelle pendant sa valeureuse mission. Tant de soins excessifs et de remarques embarrassantes, quelle honte pour lui ! Mais elle lui sera également d’une aide précieuse en faisant preuve de bon sens et d’empathie envers ses adversaires.
Une mère haute en couleurs, un fils qui n’est plus que l’ombre de lui-même à ses côtés, le duo fonctionne à merveille grâce à un texte très enlevé, aux dialogues vifs, et une illustration aussi soignée que drôle.

coup de coeur Les poulets guerriers / C. Zarcate ; E. Balandras. - Syros

« Il était une fois des poulets adolescents décidés de partir sur le sentier de la guerre !… ». De vrais mâles, farouches guerriers qui ne veulent pas s’embarrasser du minable poussin qui s’obstine à les suivre… Et pourtant c’est lui, le petit, qui parviendra à mettre en déroute le terrible ennemi. Un texte simple, mais attachant (c’est celui d’une vraie professionnelle du conte) et à chaque page des illustrations véritablement cocasses pour raconter cette fable africaine sur le triomphe du faible sur le mépris du fort.

coup de coeur Le livre abominable / N. Carlain ; R. Badel. - Sarbacane

Un catalogue de choses abominables pour un enfant : « Quand mon petit frère me demande sans arrêt s’il pourra avoir ma console si je meurs » ; « quand j’apprends à mon chat à ouvrir le robinet et que mon père me donne une heure pour lui apprendre à le refermer »... Autant de moments répugnants, honteux, cauchemardesques, frustrants pour le personnage de cette histoire. Le lecteur lui, trouvera plutôt cela désopilant : il se régalera des illustrations pleines de détails qui prennent le relais des phrases de l’enfant.

coup de coeur C’est bébé qui commande ! / M. Frazee. - Flammarion

Bébé est ici croqué comme un PDG inflexible et tyrannique. En costard cravate, il mène son monde à la baguette, dans un tourbillon qui épuiserait même le lecteur ! Autant dire que les employés -entendez les parents- qui n’arrivent plus à suivre les ordres, sont harassés. Devant leur grève inopinée, le petit chef tente une nouvelle technique managériale : après les hurlements, les mots ! « Maman ? Papa ? » Surprise : « Ça marche ! » Mais pas question pour autant de baisser ses exigences ! Satire drôle et féroce sur la tyrannie.

coup de coeur Coincé / O. Jeffers. - Kaléidoscope

Floyd coince son cerf-volant dans les branches d’un arbre. Pour l’en déloger, il tente de lancer une chaussure. En vain. Puis l’autre. Pas mieux. Le chat Mitch ? Arrêtons là l’énumération et laissons Oliver Jeffers progresser dans son délire d’accumulation. Chaque objet, personnage, animal est détourné de son utilité légitime pour se retrouver propulsé dans l’arbre par un Floyd décidément très costaud !
Histoire absurde et jubilatoire d’un gamin très obstiné et... très tête en l’air.

coup de coeur Le mille-pattes / J. Gourounas. - Rouergue

Prêt pour une leçon de dessin avec Jean Gourounas ? « Allez c’est parti ! » Étape par étape, le mille pattes prend formes et couleurs, au gré des envies -changeantes- et commentaires -incisifs- de l’illustrateur. Il y a aussi quelques soucis techniques -« zut ! panne de noir... »- mais enfin, on y arrive ! Oups, en fait non...
Ludique, tonique et inventif !

coup de coeur Chasse au gorille ou N’est pas lord Dickinson qui veut... : Journal d’un explorateur / S. Henrich. - Kaléidoscope

Quel ton pontifiant, grandiloquent ! Mais à quoi s’attendre d’autre de la part de coloniaux découvrant le peuple des pygmées ? Car ces deux conquérants british nous narrent leurs formidables aventures dans la « redoutable forêt vierge », à grand renfort de vantardises. Voilà pour le texte. L’illustration elle raconte sa propre histoire, en total décalage -que dis-je ? un abîme- avec le journal du Lord... Une délicieuse ironie se dégage de cet album fantaisiste.

coup de coeur Tout est bon dans le dragon ! / N. Carlain ; R. Badel. - Elan vert

Avoir un dragon à la maison, c’est bien mieux qu’un chien ! C’est en tout cas l’argumentaire vendu par l’auteur. L’illustrateur, lui, montre un quotidien plus mitigé, très drôle pour le lecteur mais bien moins pour le maître des lieux.... La maison est dans un drôle d’état et il faut sévir !
Belle complicité des deux auteurs qui s’amusent avec le décalage entre le texte et l’image.

coup de coeur Uik, le cochon électrique / K. Serres ; T. Charlier. - Rouergue

L’orage qui le terrifie va pourtant changer l’existence de Uîk le cochon et celle de toute la famille de la ferme par la même occasion. Mais si au début rendre service n’a pas l’air de lui déplaire, très vite, notre sympathique cochon va trouver les limites de la corvéabilité.
Voici un album original, plein d’humour dans lequel il y a un bon équilibre entre le texte et l’illustration, pas de redondance, chacun servant l’autre de façon intelligente et surprenante.

coup de coeur Comme une soudaine envie de voler : Carnet de curiosités de Magnus Philodolphe Pépin / T. Dedieu. - Plume de carotte

Magnus Philodolphe Pépin, 327 ans et haut comme trois pommes, aime à observer la nature dans ses moindres détails. Lui vient un jour l’envie pressante et inextinguible de voler. En tant que botaniste, minéralogiste et entomologiste, Magnus étudie, s’inspire, reproduit... mais ses tentatives, bien que très amusantes pour le lecteur, restent vaines. Quoique ?
Encore une fois, Thierry Dedieu n’est pas là où on l’attend, graphiquement tout du moins ; pour ce qui est de l’humour, il reste à la hauteur de celui qu’on lui connait : mi-figue, mi-raisin.
Autre lecture
Magnus Philodolphe Pépin, botaniste, minéralogiste et entomologiste âgé de 327 ans, est pris d’une soudaine envie de voler. C’est en s’inspirant de la nature et de tout ce qui vole que ce curieux personnage de savant excentrique conçoit les expériences les plus invraisemblables pour pouvoir réaliser son désir. Aucun échec ne saurait lui faire perdre courage.
L’album est illustré dans un style composite qui s’inspire du carnet de croquis scientifiques, de l’herbier, de la planche anatomique, de la photographie... mais aussi de la caricature quand il s’agit de représenter notre savant (qui n’est pas sans rappeler Tatsu Nagata). Cette composition soignée nous invite à observer la nature, avec humour et bonne humeur !

coup de coeur Une farce de la nature / B. Santini. - Edition de la Balle

Quand on n’est pas gâté par la nature, mieux vaut avoir de l’humour. C’est heureusement le cas de cette chauve-souris affublée de “deux bâches mauves inutiles sous les bras.” Elle se sent ridicule plus souvent qu’à son tour mais surprendra son monde en fin d’ouvrage ! Les dessins réalisés à l’ordinateur détaillent déconvenues et mésaventures de façon très expressive et humoristique.
Quand la farce prend une tournure surprenante et prouve que nos complexes peuvent être une force !

coup de coeur Un mammouth dans le frigo / M. Escoffier ; M. Maudet. - Ecole des loisirs

Après l’incrédulité, c’est le branle-bas de combat dans la famille de Flavie : il y a un mammouth dans le frigo ! Les pompiers sont appelés en renfort mais la situation leur échappe totalement... Elle se résout dans la surprise la plus totale et on relira l’album avec un point de vue fort différent.
Dessins rehaussés majoritairement de bleus et jaunes pour renforcer un univers imaginaire, nocturne et fantasmatique.

coup de coeur La légendaire histoire des douze soeurs Flûte / V. Cuvellier ; R. Badel. - Gallimard

12 filles !!! 12 filles en 13 ans, toutes au tempérament différent, difficile par contre pour les parents d’être inventifs au niveau des prénoms et d’éviter les répétitions ! Même l’auteur finit par s’y perdre... Et puis, sans crier gare, un autre bébé. Avec un « petit truc aussi exceptionnel qu’inattendu : un zizi ». Choc pour les 2 parents qui sont très vite hors jeu ! Restent 13 enfants Flûte, qui seront sauvés par Joséphine la benjamine.
Histoire farfelue au ton allègre et drôle, confortée par les illustrations ; la famille nombreuse trouve ici une dimension rocambolesque.

coup de coeur Je ne m’appelle pas Bernard ! / Claire Cantais. -Atelier du poisson soluble

Après Raoul la Terreur, Bernard -non pardon, pas Bernard- le peureux qui ne veut avouer son prénom de peur qu’on s’en moque. Ceci dit, il n’avait pas tord car les camarades a priori compréhensifs qui l’invitent à se livrer ne manqueront pas de se gausser !
Comme dans le précédent opus, une chute à deux temps où l’humour n’épargne aucun des personnages.

coup de coeur Le petit Gibert illustré / B. Gibert. - Albin Michel

Dictionnaire illustré mais par Bruno Gibert !
Fromage n. m. Lait séché en chaussettes
Interdire v. t. Sport préféré des parents
Zigzag n. m. Chemin le plus court pour se rendre à l’école
L’auteur revisite à sa manière le vocabulaire courant pour une vision du monde plus drôle, poétique et décalée. Une approche plus intrigante en tout cas ! A lire de ci de là, sans modération.

coup de coeur C’est bien la moindre des choses / E. Manceau. - Milan

Gros Bec et Jean-Loup s’y entendent pour capturer de petits dodus pour leur repas ! Et tout cela avec une infinie politesse. C’est avec la même aménité qu’ils vont demander du sel à la chèvre, leur charmante voisine, qui les accueille avec la même courtoisie. Ah ! que ne cache-t-on pas derrière les sourires ! La chèvre une fois seule agit efficacement et concocte un repas... à sa façon à nos deux lascars...
Histoire espiègle au langage alerte !

coup de coeur Effets secondaires / M. A. C. Quarello. - Rouergue

Le drame !!!! Monsieur X est en train de perdre sa banane somptueuse ! Il file chez le médecin pour enrayer la chute de ses cheveux. Résultat concluant, tout du moins capillairement parlant parce que cette fois, il souffre des yeux. C’est parti pour une cascade d’effets secondaires au fur et à mesure des différents traitements. Comment se sortir de ce cercle vicieux ?
Une histoire à répétition où l’humour se niche à tous les niveaux : jeux de mots pour les noms de médecins et de médicaments ; démesure du personnage ; réactions du chien, compagnon fidèle et goguenard. Chute apaisée qui devrait réconcilier les enfants avec les médicaments ;-)

coup de coeur Histoire de Petit Paul Poltron le Forgeron / F. Mounier ; D. Henon. - Ane bâté

C’est un album décalé, à bien des aspects. Un album qui se déroule en pays des pots et des cruches. Où l’on finit la tête à l’envers à force de parcourir la terre. Où le héros n’est rien moins qu’un Petit Paul poltron, qui, du haut d’une montagne, peut se féliciter ainsi : “Si je n’étais pas parti ce matin, je serais maintenant aussi rétréci, aussi rabougri que mon village.”
L’illustration n’est pas en reste côté décalage : si le décor et les corps sont dessinés, les têtes de tous les personnages sont des photographies des auteurs et autres membres de la compagnie Faction Mauricette aux œillets, aux grimaces outrancières.
Humour absurde et déjanté assez jubilatoire pour peu qu’on entre dans cette histoire, aux faux airs de conte traditionnel, de pauvre hère et de princesse.

coup de coeur Boris : Je sais compter jusqu’à 1 ! / Mathis. - Thierry Magnier

Voici un nouveau héros de série diablement sympathique. Boris, sorte d’ourson tête de caboche, est toujours en discussion/confrontation avec ses jouets.
- Qu’il cherche à prouver combien il est savant, sachant compter jusqu’à ... 1
- Qu’il s’échine à embarquer dans son bain tous ses jouets récalcitrants (A l’eau !)
- Qu’il fasse le difficile pour choisir son papier peint (C’est ma chambre !)... il peut nous agacer certes, mais on referme toujours ces petits albums cartonnés avec un regard attendri et amusé. Ce Boris sait ce qu’il veut et on est tout acquis à sa cause !

coup de coeur J’ai pas dit partez ! / A. Poussier. - Ecole des loisirs. - (Loulou et Cie)

Revoici la fine équipe d’Audrey Poussier, sur la ligne de départ. A vos marques ! Prêts... Faux départ ! Et si personne n’en a cure et que tous continuent de courir, notre arbitre-lapin-rose tente par tous les moyens d’arrêter chaque participant. Problème : l’arbitre est également coureur en lice...
Que dire que nous n’ayons déjà dit des livres cartonnés de cette auteure... Le rythme induit par l’histoire est parfaitement restitué par les expressions et positions des personnages, les commentaires minimalistes viennent fort à propos... Un condensé de vitalité et d’humour, toujours dans la franche camaraderie !

coup de coeur Le torchecul : comment Grandgousier connut l’esprit merveilleux de Gargantua à l’invention d’un torchecul / F. Rabelais ; Pef. - Mouck

Le texte de Rabelais mis en images par les illustrations débridées de Pef. Album scatologique outrancier, complètement décomplexé. Cela devrait ravir les jeunes lecteurs étonnés de ce décalage jubilatoire entre le sujet et le style (vieux français).

coup de coeur Des nouvelles de mon chat / G. Bachelet. - Seuil

Vous vous souvenez du chat de l’auteur ? Ce chat à la taille... éléphantesque. Il a tellement grandi que lui et Gilles Bachelet ont dû déménager. Le ... chat s’habitue parfaitement à son nouvel environnement et a trouvé une fiancée en la personne d’une chatte splendide et espiègle. Cet album est dédié aux roucoulades de ces deux amoureux et le lecteur sera à la fois touché et surtout complètement hilare pour peu qu’il apprécie l’univers déjanté de l’auteur qui sait jouer sur les expressions de ses personnages et inventer des situations improbables.

coup de coeur L’ odyssée d’Omer / F. Kessler ; O. Charpentier. - Autrement

Un titre de chapitre, un résumé, une poignée de mots... Économie de langage relayé par l’image, pleine page... voici racontée l’odyssée d’Omer, koala parti à l’aventure qui trouvera sur sa route amitié, inimitié et amour !
Le charme de cet album n’est pas immédiat mais agit bel et bien grâce au décalage entre le texte qui s’annonce comme sentencieux mais préfère bien vite l’humour et la fantaisie !

coup de coeur Trop beau / Y. Fastier. - Atelier du poisson soluble

Dans cette série de 3 petits cartonnés, l’humour grinçant -parfaitement adapté aux petits- de Yann Fastier est à l’œuvre : un petit poisson fanfaron détestable dans Aquarium, un gamin tornade dans Petit ange. Et dans Trop beau, ce sont deux requins qui rivalisent d’apparats et fanfreluches pour être beau, plus beau, plus beau que le plus beau des requins. Surenchères dans les afféteries, les couleurs et les mots... Comme on dit, heureusement que le ridicule ne tue pas !

coup de coeur Raoul la terreur / C. Cantais. - Atelier du poisson soluble

Papiers découpés, silhouettes crantées pour un face à face a priori inégal : Raoul la terreur croise un “petit” qui ne se démonte aucunement et le déstabilise en démasquant sa solitude et son besoin d’amour. Une nouvelle amitié qui commence ?
Les rapports de pouvoir, mouvement perpétuel, sont traités ici avec humour et une certaine dose de machiavélisme...

coup de coeur Il faut sauver le sapin Marcel / D. Cali ; C. Perrin. - Sarbacane. - (Sapajou)

Panique dans la forêt : Marcel a disparu pendant la nuit. Enlevé, pour être précis. Eric décide de réagir immédiatement et met en place un plan d’attaque... L’Opération commando est lancée et chacun a son rôle à jouer ! Ce qu’il faut préciser, c’est que Marcel est un sapin, Eric un oiseau va-t-en-guerre et que l’armée est composée de volatiles, d’écureuils, de poux et d’un chien... Cette équipée en milieu citadin prend des allures de joyeuse farce.
Une histoire de Noël revisitée, à l’humour sans concession.

coup de coeur Petite histoire / E. Duval ; F. Soutif. - Ecole des loisirs

On croit entrer dans une randonnée pour tout-petits et effectivement, cet album en est une, autour d’une soucoupe de pain dur trempé dans du lait.
Sauf qu’on se laisse très vite séduire par le "petit plus", l’humour du texte, appuyé par celui des illustrations. On a une impression de jeu complice entre l’auteur et l’illustrateur, comme si chacun tentait de surprendre l’autre dans son domaine.
Un moment de plaisir à surtout partager !

coup de coeur Salpote t’aide à préserver la planète / Salpote te met au régime / C. Desmarteau. - T. Magnier

Salpote est une espèce de punk révolté. Par le sort fait à la planète (Salpote t’aide à préserver la planète), la malbouffe (Salpote te met au régime) et il tâche de convaincre ses potes. Arguments sérieux, remarques plus fantaisistes... On peut faire confiance à Claudine Desmarteau pour nous concocter un ouvrage entre vérités bien senties, remarques acides et humour sarcastique. Nuances qui permettent de dédramatiser les sujets et de dégager les paradoxes liés à l’engagement... Le tout sans se prendre au sérieux.

coup de coeur La petite grenouille qui avait mal aux oreilles / Voutch. - Circonflexe

Houyouyoue ! La petite grenouille vit un vrai calvaire : elle souffre des oreilles, et ne trouve aucun médecin-spécialiste-hyperspécialiste-et j’en passe, capable de la soulager. Elle poursuit son chemin de croix, et tout va de mal en pis. Mais papy Roger passe par là, et avec un bon sens que l’on n’attendait plus, trouve la source du mal...
Les situations cocasses se succèdent, les spécialistes usent et abusent de néologismes à rallonge masquant leur incompétence, les illustrations montrent bien le fossé entre personnel soignant hyperactif et grenouille au fond du trou, le tout est servi avec l’humour pince-sans-rire de Voutch qui arrive à nous faire sourire avec les absurdités du quotidien, sans négliger de nous servir une petite dose de tendresse ...

coup de coeur Quand mon chat était petit / G. Bachelet. - Seuil

Il faut appeler un chat un chat ! Même lorsque c’est Gilles Bachelet qui parle dudit chat ? Rien n’est moins sûr... Pour vous faire une idée, plongez dans son univers délirant qui combine texte des plus sérieux et situations cocasses. Eclats de rire garantis, pour peu qu’on apprécie le genre. Et au passage, une vision bien sentie des relations entre animal domestique et humain...

coup de coeur La souris de M. Grimaud / F. et D. Asch. - Albin Michel

Cet album, c’est tout d’abord une ambiance graphique aux plans cinématographiques, couleurs années 30. Puis l’on découvre le scénario, finement mené : jeu délicieusement ambigu du chat et de la souris. S’ajoutent le plaisir du langage, très raffiné, et celui d’un humour pince-sans-rire aux accents british. Un pur moment de délectation accessible dès 8 ans.

coup de coeur Tyranik / J. Gourounas. - Rouergue

Roro - Ginette : la guerre est déclarée ! Sus à l’ennemi car Ginette ne saurait tolérer la présence d’un rat chez elle ! Du rythme, de l’humour, de l’espièglerie, et une once de sadisme dans cette "tragédie" en 7 actes pas très politiquement correcte. De quoi réjouir les enfants dès 7 ans.

coup de coeur Au pays merveilleux de l’intrépide Non-Non / M. Le Huche. - Sarbacane

Dans le coin de Sous-bois-les-Bains, aux environs de l’étang, on peut trouver Non-non l’ornithorynque, Bio le lapin, Grouillette la tortue et bien d’autres. Chacun a son univers propre, terrier, maison-arbre ou maison sous-marine. Et Magali Le Huche nous dépeint tout cela à travers des fresques grand format composées de multiples détails. Le lecteur peut ainsi se plonger à loisir dans le quotidien de ces bestioles attachantes aux bouilles expressives et laisser courir son imagination.

Roman(s) :


coup de coeur L’ogre au pull rose griotte / Marion Brunet. - Sarbacane (Pépix), 2015

C’est le retour de l’Ogre au pull vert moutarde ! On laisse de côté, le temps de l’histoire, le foyer où vivent Abdou, Linda et Yoan. Les voilà partis chez l’ogre car Linda veut lui demander de manger son père, trop méchant avec sa mère. Mais l’ogre a juré de ne plus croquer d’humains et il ne se dédiera pas même pour une bonne cause ! Les trois enfants reprennent donc la route avec l’ogre direction la forêt. Les péripéties plus loufoques les unes que les autres s’enchaînent à un rythme soutenu et nos héros vont rencontrer des ogres loubards pas très futés, des loups poètes, des sorcières carrément déjantées et aussi des infirmières en grève et des CRS venus les combattre.

Un conte moderne plein d’humour qui n’oublie pas de nous faire réfléchir sur les valeurs de notre société. Les illustrations pleines de vie contribuent au plaisir de la lecture. Corinne Tissier

A partir de 8 ans

coup de coeur Des monstres au camping / Marc Cantin et Isabel ; Caroline Hüe. - Nathan (Le feuilleton des incos), 2015

Monstrueusement réjouissant ! Laissez de côté vos a priori sur le thème "famille Adams" revisité, et découvrez sans tarder l’inénarrable famille Mortadel en vacances, un feuilleton des Incos drôle et atrocement efficace ! Cet été, les Mortadel, au lieu de bronzer au cimetière comme tout le monde, ont décidé de partir en camping avec le commun des mortels. L’événement est de taille, et bénéficie même d’une couverture médiatique. Il faut dire que lorsque l’équipage débarque en camping-car-corbillard, les vacances ne s’annoncent pas de tout repos, ni de toute discrétion ! Les personnages, affreux juste ce qu’il faut, sont surtout très attachants : une mère mi-vampire/mi-loup-garou qui doit s’épiler chaque matin, un père expert (désastreux) en magie grise, ne réussit ses formules qu’à moitié et a changé un jour le fils Crocus en alligator, une fille mi-sorcière mi-vampire qui ne supporte pas la vue du sang, et un papi ( alias "pépékinois") qui ne s’exprime qu’en proverbes.... On rit beaucoup et on attend la suite ! Ewa Bochenski

A partir de 8 ans

coup de coeur Le grand mensonge de la famille Pommerol / Valentine Goby ; Lili Cortina. - Thierry Magnier (En voiture Simone !), 2015

Quand le père de la famille Pommerol apprend à sa tribu qu’il vient de perdre son emploi, c’est la consternation : le voyage en Chine est annulé ! Pas question de le clamer sur tous les toits, ça non, plutôt mentir que de dire la vérité. Alors on s’organise : puisque l’on ne peut pas partir, on va faire croire que l’on est parti. On ferme les volets, on mange chinois, on marque d’un scotch les marches de l’escalier qui grincent pour éviter de signaler sa présence. On doit revenir bronzé ? Pas de problème, les membres de la famille s’installeront à tour de rôle sous le velux pour prendre des couleurs. Juliette, l’héroïne, regrette juste que leur perroquet soit à la cave et décide de descendre prendre de ses nouvelles : elle entend alors le voisin menacer de prévenir la SPA. Suivant son instinct, elle révèle sa présence et reviendra souvent discuter avec le vieux monsieur. Tout se déroule bien jusqu’au jour où l’homme aura besoin de secours : que faire ?

J’ai adoré ce petit livre plein d’humour. L’idée de départ est originale et plaira assurément à tous les lecteurs, grands comme petits. Je retrouve avec bonheur Valentine Goby dont j’avais lu Le voyage immobile dans un tout autre registre. Sandy Morel

A partir de 9 ans

coup de coeur Les fausses bonnes questions de Lemony snicket, tome 3 : ne devriez-vous pas être en classe ? / Lemony Snicket. - Nathan Jeunesse, 2015

Lemeny Snicket espère toujours mener à bien ses missions. Il sont engagés par le Département d’Education pour enquêter sur la série d’incendies qui a lieu et qui menace les élèves. Mais les faits sont étranges puisque la bâtisse qui est partie en fumée est une bergerie ! Theodora, son mentor, décide de boucler l’affaire rapidement et contribue à mettre en prison le bibliothécaire ! Mais que se passe t-il encore ? La ville peut-elle être encore sauvée ? Comment se poser (enfin) les bonnes questions ?

Un nouveau tome qui laisse apparaître de nouveaux personnages et complexifie une nouvelle fois la trame. Pourtant, l’auteur arrive à nous envoûter par son imagination débordante. Un exemple est le jeu qu’évoque le héros en parlant de son frère qu’il nomme "jouer à Beethoven" et qui évoque un dialogue de sourd où chacun transforme les paroles de son interlocuteur en jouant sur les sonorités des mots. Vous trouverez aussi dans la trame du récit des clins d’oeil littéraires avec notamment une belle évocation du "vent dans les saules".

Lemony Snocket joue avec les mots, les sons, les déguisements, les métamorphoses mais aussi avec le lecteur et c’est jubilatoire ! A poursuivre ! Marion Uteza

A partir de 12 ans

coup de coeur Lili Goth et la souris fantôme / Chris Riddell. - Milan Jeunesse, 2014

Dans un immense manoir vit Lili Goth, une jeune fille en quête d’aventure. Mais dans cette étrange bâtisse, rien d’intéressant ne se passe mis à part les activités très extravagantes de son père, lord Goth, comme la course à cheval à roulettes ou encore la chasse aux nains de jardin ; jusqu’au jour où Lili rencontre Ismaël, une petite souris fantôme au grand cœur qui va changer sa vie. C’est le début de l’exploration de l’immense manoir, truffé de recoins et de passages secrets... Mais le danger rode et le mystère plane car le sombre Maltravers les épie de son air louche... Avec l’aide du club du grenier, réussiront-ils à démêler le bien du mal, même dans les endroits les plus improbables ?
J’ai littéralement adoré ce livre ! Il est plein de fantaisie et magnifiquement bien illustré ! Les tenues de Lili sont superbes ! Je trouvais ce style de livre très gothique au premier abord mais non ! L’auteur a beaucoup d’imagination et aime bien placer quelques clins d’œil un peu partout, ce qui donne au livre un aspect de chasse aux trésors ! Ismaël est très mignonne, malgré sa triste mort. Lord Goth est un peu excentrique mais la petite illustration quand il serre sa fille dans ses bras est très touchante... Ilona (12 ans)

A partir de 10 ans

coup de coeur Dark Lord, un démon au collège / Jamie Thomson. - Seuil, 2014

Dark Lord, Seigneur des Ténèbres, tombe un jour dans un univers rempli d’humains. Perdu et humilié d’avoir été battu par son fidèle ennemi, Husdruban le Pur, il se promet une vengeance TERRIBLLLLE ! Dark alias Dirk dans ce monde, décide alors de chercher un moyen de sortir de cet univers maudit. Pendant ce temps, on le place au collège, un véritable enfer pour un génie du mal ! Petit à petit, Dirk se forge une réputation et sa cour de valets s’agrandit, ce qui lui permettra sûrement une meilleure conquête du monde ! Mouaf ouaf ouaf !
J’ai adoré ce livre ! Il est un peu excentrique et diaboliquement rigolo ! Dark Lord essaie de s’imposer, que ses amis l’appellent « Maître », en vain. J’aime beaucoup car Dirk est très persévérant : il n’abandonne jamais l’idée qu’il est le Seigneur des Ténèbres, il s’accroche. Il a toute une culture dans son monde, ce qui rend ce personnage très drôle, car il reste incompris. Il a aussi beaucoup à apprendre de notre monde. Suze est très originale et je trouve ça super ! Quant à Christopher, je le trouvais très sympathique au début mais il est devenu très grognon et jaloux sur la fin. Les illustrations sont très belles, surtout les cartes. Ilona (12 ans)

A partir de 10 ans

coup de coeur La drôle d’évasion / Séverine Vidal. - Sarbacane (Pépix), 2015

Zach est un garçon de 9 ans quia dore les romans d’aventures et qui se rêve en aventurier. il convainc ses parents de visiter lors des vacances la prison d’Alcatraz ce qui lui permettrait de prouver que des détenus ont réussi à s’en échapper. Ce livre se lit d’une traite, le personnage de Zach est attachant. il nous fournit tous les moyens pour comprendre son projet. Le lecteur se demande s’il va survivre à son aventure et revenir en 2014. Typographie variée, amusante, reflétant les sentiments du personnage. Mise en page agréable. Convient à tous niveaux, en particulier à des élèves de 5°. Facile d’accès : entre le roman et l’album. Bien écrit. Niki Balafas A partir de 8 ans

coup de coeur Le baiser du mammouth / Antoine Dole. - Actes Sud Junior, 2015

Arthur est amoureux, c’est sûr : Fiona est celle qu’il attend au sens propre comme au sens figuré. Depuis leur partie endiablée de Mario Bros, c’est officiel : elle est celle qu’il lui faut. Sa vie est déjà toute tracée : « une idée claire de ce qui nous attendait : elle irait au boulot pendant que je regarderais les dessins animés ou que je m’amuserais avec les copains, et le soir on jouerait à Mario Bros. Et comme ça, tous les jours, toute la vie. Aucun doute, ce serait bien ». Oui mais un détail le chiffonne : elle a 15 ans et lui, 9... Un petit livre humoristique qui est écrit simplement et décrit bien les premiers émois amoureux. J’ai trouvé intéressant que le point de vue soit celui d’un garçon et non d’une fille et que son imagination en terme de stratagème amoureux ne connaisse pas de limites. Un bon moment passé. Sandy Morel

A partir de 9 ans

coup de coeur Le mammouth se jette à l’eau / Muriel Zürcher. - Graine 2 (un caillou dans ta chaussure), 2014

Myla se trouve « grosse » et fait tout pour éviter la piscine mais quand une dame un tantinet excentrique lui laisse son mammouth, plus moyen de se dérober. La jeune fille va apprendre à s’accepter et à accepter le regard des autres. Elle va même se découvrir une passion qui la mettra sous les feux de la rampe... Un livre évidemment pédagogique mais qui se lit facilement et plaira aux petits lecteurs par son humour. Sandy Morel

A partir de 8 ans

coup de coeur Caprices ? C’est fini ! Pierre Delye. - Didier Jeunesse, 2015

Pour son premier roman, Pierre Delye fait fort, très fort, avec ce détournement romantico-loufoque qui dépote, jouant sur les codes du conte traditionnel. Un roi ne supporte plus sa capricieuse de fille. Son idée pour s’en "débarrasser" : la marier bien sûr ! Mais la belle (très belle) ne l’entend pas ainsi, et soumet ses prétendants à une épreuve tout aussi insolite qu’insoluble : seul pourra l’épouser celui qui devinera de quel animal provient la peau de bête recouvrant son trône. Lorsqu’un simple bûcheron parvient (aidé d’un peu de magie...) à découvrir qu’il s’agit d’une peau de pou, c’est la consternation royale. Si le jeune Jean n’est pas au bout de ses peines une fois cette première épreuve relevée, le roman bascule ensuite et les rôles s’inversent : l’insupportable princesse, prise à son propre jeu et mise à son tour à l’épreuve par son futur époux, découvre des sentiments jusqu’alors inconnus mais aussi l’humilité, la générosité, et pose un autre regard sur le monde. Saupoudrez le tout d’un humour irrésistible et du non moins irrésistible trait d’Albertine, vous obtenez un gros coup de coeur ! Ewa Bochenski

Une belle princesse capricieuse et un père excédé. Une solution : le mariage évidemment ! La jeune fille y met toutefois une condition : le prétendant devra trouver de quel animal vient la couverture qui la couvre. Personne n’y arrive jusqu’à ce que débarque un simple paysan qui donne la réponse presque par inadvertance. Branle-bas de combat ! on n’a jamais vu une princesse se marier avec un moins que rien et là père et fille sont d’accord. On lui assigne alors deux épreuves qu’il devra réussir sous peine d’avoir la tête coupée... Une histoire dans la droite ligne des contes mais qui, par sa longueur et ses nombreux rebondissements, permet aux personnages principaux d’évoluer et de s’aimer. Je l’ai trouvée particulièrement réussie. De belles trouvailles (notamment les poils de barbe à brûler qui aident le jeune garçon dans ses épreuves ou l’épisode du pou). Des clins d’œil à d’autres contes. Un format épais qui peut rebuter mais une police de caractère assez grosse et une intrigue pleine de fantaisie. A lire ! Seul bémol : le titre, vraiment pas top... Sandy Morel

A partir de 10 ans

coup de coeur Tonton Zéro chouchou de la télé / Roland Fuentès. - Syros (Mini Syros), 2015

Tonton Zéro a décidé de participer à un jeu télé : le « Jeu du chouchou ». Toute la famille est rassemblée autour de la télévision et assiste à son élection : les téléspectateurs sont séduits par une maladresse qui les rassure. Un petit livre amusant et qui met en lumière les jeux télévisés en prenant le contre-pied : quoi de mieux qu’une personne imparfaite pour être un chouchou… Sandy Morel

A partir de 8 ans

coup de coeur Elliot, super-héros / Cécile Chartre. - Dacodac, Rouergue, 2015

Un peu par hasard, Elliott le chouchou de la classe se retrouve un jour puni pour la première fois, avec Gaspard et robin , les deux habitués des lignes à copier. Au moment où le directeur s’absente pour des photocopies, le néon explose, et plus rien ne sera jamais comme avant. Elliott en est sûr : désormais, il a un super pouvoir. Il sait parler chat ! Gaspard et Robin, d’abord dubitatifs, finissent eux aussi par se trouver un super pouvoir. Trois : largement de quoi constituer un gang de nouveaux super-héros, avec un super chef, des super costumes, et même, devinez quoi ? Une super mission bien sûr. Et si ça peut aider à se rapprocher de la belle Lisa c’est encore mieux. Avec son côté "Petit Nicolas" version XXIème siècle et son humour irrésistible, ce petit roman offre un très agréable moment de lecture ! Ewa Bochenski

A partir de 8 ans

coup de coeur L’école des mauvais méchants, complot 2 / S. S. Sanders. - Nathan, 2014

Deux nouveaux élèves arrivent dans l’école. Rune et ses amis découvrent alors une prophétie qui annonce une trahison au sein d’une famille de purs Méchants. Et s’il était concerné ? C’est alors que de super Héros, leurs ennemis naturels, complotent à leur tour pour s’emparer de leur maître...

Un roman d’aventure plein de poils de loups, de chats et de chauve-souris, pour rire et se laisser emporter dans un monde où la frontière entre les bons et les méchants est loin d’être franche.
C’est avec plaisir que l’on retrouve nos héros dans ce nouveau récit qui tourne autour des secrets familiaux et des pouvoirs magiques. On ne se lasse pas de suivre leurs péripéties avec une mention eux épreuves à passer pour réussir à atteindre les chambres des filles ! Marion Uteza

A partir de 9 ans

coup de coeur poucette@jardinmerveilleux.com / Nadja. - Ecole des Loisirs (Mouche) , 2014

Besoin d’un peu d’humour ? Alors n’hésitez pas Poucette revisitée par Nadja est faite pour vous ! Ce livre a le format d’un roman mais ne vous y trompez pas à l’intérieur les illustrations prennent autant de place que les textes qui sont essentiellement des mails envoyés à l’auteur de la part de la petite héroïne d’Anderson. Bien sûr tout est décalé et tout à fait savoureux.....En fin de livre les puristes trouveront néanmoins le texte d’origine. Myriam Lemercier

A partir de 8 ans

coup de coeur La fantastique aventure de Woua-woua le chihuaha / Rachel Corenblit. - Sarbacane (Pepix), 2014

Voici l’histoire comique, mignonne et pleine de courage d’un petit chien, Woua-Woua. Tranquille et pelotonné dans un tas de couvertures, chouchouté par son maître, Yanis, il ne pensait pas qu’il allait être emporté dans une drôle d’aventure à la recherche d’un loup …

A la fois drôle et palpitante, cette histoire est géniale ! On a le point de vue de ce mignon chihuahua. Fidèle à son maître même quand il fait de grosses bêtises, je pense qu’on aimerait tous avoir un Woua-Woua chez soi. La fin est émouvante mais aussi un peu surprenante pour moi car je pensais que les enfants s’étaient imaginé cette course poursuite avec le loup dans la grotte rouge et que ce n’était que des chauves-souris. Pour la cabane en pierre, j’ai pensé que c’était les secours mais non ! J’ai adoré le coté poète que l’auteur a donné à Woua-Woua et trouvé les illustrations géniales ! Pour résumer, j’ai complètement adoré ce livre. Ilona, 12 ans

A partir de 8 ans

coup de coeur Les Chabadas, tome 4 : Bogart contre Charlock’omes / Daniel Picouly ; Colonel Moutarde. - Belin Jeunesse (Les Chabadas), 2014

Rien ne va plus chez les Chabadas : le Génie de la Bastille a disparu et Colette finit même en prison. Ses amis vont tout faire pour percer le mystère et délivrer leur amie. Ce ne serait pas étonnant que les Matouvus soient de la partie. Une petite enquête policière au cœur de Paris qui se laisse bien suivre. Un livre à conseiller aux amateurs de chats espiègles, de suspens et de la capitale. Sandy Morel

A partir de 7 ans

coup de coeur Edgar sacré lascar : disputes et disparitions / M. Sedgwick. - Bayard, 2014

Edgar est un très vieux corbeau qui vit dans un château mystérieux actuellement occupé par la famille d’Autrepart. Lors d’une de ses escapades il aperçoit un monstre et décide d’alerter au plus vite ses humains... Facile ? pas vraiment, car Edgar ne parle pas le langage humain ! Une course contre la montre s’engage… Edgar déteste Pote, le singe d’Hellébore, le jeune garçon de la maison. Mais il pourra peut-être trouver de l’aide auprès de sa soeur Solstice ? Encore faudra-t-il que Lord Valvigne daigne abandonner un moment ses expériences... Une aventure où Edgar risque de perdre quelques plumes ! Un récit dont le narrateur est un corbeau plein de sagesse mais aussi vieux jaloux et méfiant ! Cette originalité donne de la vie à l’histoire dont le personnage principal est sans nul doute le château lui-même avec ses bruits, ses odeurs, ses passages secrets !

Dès lors, nous passons un très bon moment de lecture par cette histoire décalée et drôle où la magie est absente mais pas l’étrangeté ! Les illustrations complètent parfaitement l’histoire. A lire ! Marion Uteza

A partir de 11 ans

coup de coeur Ma famille normale contre les zombies / Vincent Villeminot ; Yann Autret. - Nathan, 2015

Une famille "normale" partit en vacances en Bretagne, se retrouve assiégée par une horde de zombies. Ils vont essayer de s’en échapper, non sans difficulté.
L’auteur de Réseau(x) livre un roman illustré complètement décalé. Bourré d’humour et d’hémoglobine. Ecrit à la première personne par l’adolescente de la famille à la manière d’un journal de guerre, ce roman survitaminé à l’humour décapant réjouira les fans de jeux vidéos, théâtre et Walking-Dead. Un court roman aux illustrations de type bande-dessinée, un rythme effréné et se dévorant comme de la viande crue. Esther Vernier

A partir de 13 ans

coup de coeur Trac aux trousses / Yves Hughes. - Mini Syros (théâtre à jouer), 2014

Demain, c’est la rentrée des classes, et à l’intérieur de la trousse on n’en mène pas large. Crayon n’aime pas travailler, Trombone est tout détordu, Compas rêve de tracer une ligne droite, Colle en pot dégouline, Stylo-Plume joue les petits chefs….L’ambiance est fébrile et mouvementée ! Règlements de comptes en tout genre ou complicité solidaire, trac paralysant, rêves les plus fous, questions existentielles…tout ce petit monde bruisse à qui mieux mieux, jusqu’au petit matin du jour J. Prêts ?

Publié dans la collection "théâtre à jouer", cette petite pièce est également savoureuse en simple lecture (à une ou plusieurs voix). C’est vif, pétillant, très amusant. On savoure les jeux de mots comme les questionnements plus profonds de ce petit peuple des cartables. Ewa Bochenski

A partir de 7 ans

coup de coeur Tout ce qui est arrivé d’extraordinaire à Hector / F. Chevaux. - Ecole des loisirs (Neuf), 2013

C’est un bon livre qui peut intéresser les plus jeunes. J’ai eu du mal à accrocher au début et puis je me suis laissée prendre par les aventures loufoques d’Hector, 10 ans, qui raconte son histoire. Le début est surprenant : « comment je me suis retrouvé avec un bout de bois dans le sourcil et du fromage plein les cheveux ? » et tout le livre est dans ce registre. Hector évoque beaucoup son grand-père Raymond qui prend de la place dans sa vie, mais pas en bien. Il vient tous les mardis, ennuie toute la famille, critique tout le monde et veut imposer ses opinions. C’est d’ailleurs lui qui plante le bout de bois dans le sourcil d’Hector… Livre amusant, distrayant, à conseiller aux plus jeunes. Nathalie Bertin

coup de coeur La pire mission de ma vie / R. Benway. - Nathan, 2013

Un livre rafraîchissant et plein d’humour pour cette histoire d’une ado de 16 ans, Maggie Silver, fille d’espions, à qui on confie sa première mission. On apprend progressivement qu’elle n’a jamais jusque-là été confrontée à la vie réelle et qu’elle la découvre petit à petit. Le personnage est attachant et j’ai particulièrement aimé sa répartie. On pourrait s’attendre à une banale histoire d’amour avec Jesse Oliver, sa cible, mais Maggie montre une épaisseur plus grande et ne se laisse pas emporter dans une love story dégoulinante de bons sentiments. Il faut dire aussi qu’elle est soutenue par une amie de choc : Roux, une fille de riches, livrée à elle-même, un peu fantasque et qui casse le stéréotype de l’amie modèle. A conseiller donc. Bon moment passé avec ce roman. Facile à lire. Sandy Morel

A partir de 12 ans

coup de coeur Brochettes à gogo / Anne Fine. - Ecole des Loisirs (Neuf), 2014

Pour échapper à des "vacances" forcées chez sa tante Suzan, le temps de travaux dans sa maison - il a malencontreusement incendié la cuisine - Harry bidouille, susurre et menace son oncle inconstant, Tristan, pour passer la semaine avec lui. Les voilà parti en direction d’une île ou vit la dernière conquête de cet oncle, Belle de Jour. Mais tout ne se passe comme prévu, des tenues quelque peu loufoques de Belle de Jour à ses communions avec une pomme, des croquettes de pissenlits à la discussion avec Didon l’ange gardien (littéralement). Le tout rythmé de marches, de découverte des barbes fournies des autochtones, mais surtout des différentes sortes de patés, entiers ou en brochettes ! Mais qu’importe, venez suivre cette aventure aigre-douce sur une île coupée du monde pendant une semaine. Une belle brochette ( ?!) de personnages, et des fous rire garantis ! Marie Grandgirard

A partir de 9 ans

coup de coeur Rush, contrat#2 : nuit noire / Philip Gwynne. - Casterman, 2014

Dom doit remplir son second contrat ou bien se voir amputer d’une partie de son corps. La mission semble une nouvelle fois impossible à réaliser et tout le monde devient suspect : le jardinier qui ne jardine jamais, son père qui parle tout à coup calabrais, le concierge de la résidence, le livreur de pizza, le taxi...

Mais cette fois Dom est seul car Imogen ne lui parle plus ! Arrivera-t-il à exécuter le contrat et à quel prix ?

Un second tome dont le souffle ne faiblit pas : les actions se succèdent sur un rythme effréné, évoquant "James Bond" : course poursuite, tir, lutte... Il est toujours question de survie même si nous retrouvons avec plaisir l’humour de l’antihéros et la course à pied qui reste la passion de Dom, comme une allégorie de son parcours personnel. Une série très agréable à lire avec pour cadre l’Australie. Marion Uteza

A partir de 12 ans

coup de coeur L’amour au subjonctif / Pascal Ruter. - Didier Jeunesse, 2014

28 élèves partent à la découverte de Rome, Naples et Pompéi avec trois de leurs enseignants et un chauffeur surnommé Tarzan. Ce sera en définitive, une rencontre avec eux-mêmes, leurs secrets, leur histoire, leurs espoirs. Roméo est fou amoureux de Juliette. Pravda ne se lave jamais. Anna a été adoptée. Zoé veut devenir Nonne. Merlin est capable de tout faire disparaître...
C’est à travers la voix de cinq de ces élèves que nous suivons les périples de ce voyage hors norme, des préparatifs au retour. Chacun a ses secrets, ses failles que le voyage va révéler. Les adultes ne seront pas épargnés par cette métamorphose.
La construction du livre forme un puzzle avec une fin qui éclaire différement les péripéties qui auraient pu paraître gratuites. L’humour n’est jamais loin et certains passages sont très drôles. Nous profitons aussi du voyage pour nous balader à travers l’Italie Antique : le Colisée, la fontaine de Trévise, les thermes ou encore le jardin des Fuyards de Pompéi. _ Un beau voyage, de ceux qui changent les hommes ! Marion Uteza

La principale d’un collège prend en premier la parole pour demander des explications : comment des collégiens ont pu revenir seuls en train d’un voyage scolaire en Italie ? Cette question posée va trouver réponse dans la lecture de ce roman. On va découvrir avec délices et humour des personnages qui vont pouvoir parler tout au long du voyage : de Roméo qui aime Juliette et voudrait profiter du voyage pour se rapprocher d’elle, à Madame Kroc qui va petit à petit se laisser séduire par Tarzan, un chauffeur de bus peu ordinaire, à Merlin (Leroy) qui a la manie fâcheuse de voler tout ce qui brille, à Monsieur Gentil en pleine rupture, on ne s’ennuie pas. Ce livre m’a bien plu pour le ton employé et aussi parce que ce voyage en Italie, je le fais aussi avec mes élèves. J’espère ne jamais tomber sur un Tarzan qui s’incruste aux visites guidées et donne son avis, fait le plein du car après le départ et s’arrête pour regarder sa série télé préférée ! Ce serait vraiment « rock’n roll » dixit le saint père Tarzan. Sandy Morel

A partir de 11 ans

coup de coeur En compagnie des ours / Alex Cousseau. - Rouergue (tic tac), 2014

Vous croyez tout savoir sur eux ? Détrompez-vous, voici 12 histoires d’ours qui vont vous prouver le contraire. Entre celui qui nage en bottes, celui qui prend son tabouret pour un cheval, celui qui joue avec les mots, notre cœur balance. Alex Cousseau nous régale avec ces récits malins, cocasses et pétillants, pour les plus jeunes jecteurs de romans. Peu importe l’ordre de lecture, chaque histoire commence par "Il était une fois", et se clot sur l’endormissement de l’ours…en attendant le printemps. On aime beaucoup. Ewa Bochenski

A partir de 8 ans

coup de coeur Rush, contrat#1 : dette de sang / P. Gwynne. - Casterman, 2014

A l’occasion de ses quinze ans, Dom apprend qu’il est l’héritier d’une dette envers la Mafia. Il va devoir concilier une vie d’adolescent d’une banlieue chic d’Australie avec l’obligation de remplir des contrats qui lui sont imposés. Il y a donc d’un côté sa passion pour l’endurance et son intérêt pour sa jolie voisine, et de l’autre une mission à mener afin de garder son intégrité physique. Premier défi : capturer le Zolt ! Un jeune homme par définition insaisissable...

Un roman d’action qui m’a plu grâce à l’humour du personnage principal qui garde en permanence un regard décalé sur ce qui lui arrive. Il y a aussi le plaisir de découvrir la vie en Australie avec ses différents territoires. De plus, le lecteur arrive facilement à se fondre dans la personnalité de Dom, tellement les interactions avec son entourage sont variées : relation avec la famille, relation entre élèves, sentiments, stratégie... Ce premier tome peut se lire de façon autonome. Une saga qui s’annonce efficace et originale ! Marion Uteza

Un premier livre d’une série de 6 contrats : Dom Silvagni est un coureur de fond et se débrouille plutôt bien. Alors qu’il fait son entraînement, il est abordé dans la rue par des mafieux : un monospace fond sur lui et c’est le trou noir. Il se réveille sur le trottoir avec une piqûre au poignet. Son père et Gus, son entraîneur lui apprennent que sa famille a contracté La Dette dont chaque garçon de 15 ans devra s’acquitter. Un ordinateur lui apprend son premier contrat : capturer le Zolt, un jeune hors-la-loi sinon on lui prélèvera une livre de chair (c’est ce qui est arrivé à Gus qui a perdu sa jambe…). Courses-poursuites et rebondissements composent ce livre jusqu’à l’accomplissement de sa tâche qui le marquera au fer blanc de la première lettre du mot « PAGATO ». Une course aux indices rythmée et une idée de départ intéressante mais qui pourrait être plus exploitée. Seul regret : que les 6 contrats ne soient pas exécutés en un seul tome. J’ai bien peur que ça finisse par s’essouffler…Sandy Morel

Dom vient juste d’avoir 15 ans, ce jour là il se lève tôt et part courir, car c’est un sportif qui suit un entrainement intensif avec son grand-père Gus. Pourtant ce jour là sur le parcours, une voiture noire et quelques minutes d’absences, d’oublis étranges et au retour son grand-père et son père qui sont là pour avoir une conversation sérieuse avec lui. Ce qui aurait pu être alors une banale histoire de jeune sportif issu d’un milieu fortuné, se transforme alors en une étrange fatalité. Dom apprend ainsi qu’il appartient (ce qu’il savait déjà) à une famille d’origine italienne, émigrée en Australie. Ce qu’il ignorait jusqu’alors, c’est que son ancêtre appartenait à la ‘Ndrangheta et qu’en quittant l’Italie, il a quitté l’organisation, mais que cela avait un coût. Et ce coût ce sont les premiers garçons de chaque nouvelle génération qui le paient. Ainsi le jour de leur 15 ans, il apprennent la vérité et doivent surtout se plier à ce qu’on appelle la Dette et dont on ne sait pas grand chose si ce n’est qu’ils doivent sans poser de questions et en obéissant de manière aveugle, réaliser cinq contrats pour la mystérieuse organisation. Chaque contrat étant réalisé étant marqué dans la chair de son exécutant. Impossible d’y échapper ? Dom en posant la question comprend alors que si, mais en regardant son grand-père Gus que cela se paie très cher. On fait ainsi la connaissance de la famille Silvagni, de ses contradictions de ses secrets (beaucoup moins lisse qu’on aurait pu le croire, cette famille riche) et on suit la course contre la montre de Dom qui va devoir accomplir son premier contrat : retrouver et arrêter le Zolt, un jeune activiste déclaré hors-la-loi. Rythmé, à l’écriture nerveuse, ce roman léger et agréable à lire nous embarque dans des aventures musclées qui plairont aux jeunes lecteurs qui aiment les rebondissements et les histoires bien construites, d’autant que le roman cache une galerie d’ados plutôt bien campés et attachants dont on aimera connaître la suite des aventures. A découvrir. Jean-Luc

Dominic Silvagni est un adolescent qui vit en Australie. Ses parents sont riches. Depuis plusieurs générations, la famille Silvagni a une dette envers la mafia : la Ndrangeta. Les garçons de la famille le jour de leur 15ème anniversaire ont six contrats à réussir. Ils sont mis en danger et doivent s’en sortir seul. S’ils échouent à l’un des contrats, ils recevront un terrible châtiment... Au fil de six missions d’apparence impossible, le jeune héros... de Rush va devoir gagner le droit de conserver son intégrité physique. Mais à quel prix…
Dans une ambiance qui rappelle CHERUB, voici le premier d’une série de romans pour lecteurs de 12 ans et plus. Une intrigue originale menée avec du suspense. Une lecture facile. Une histoire accrocheuse ! Il y aura autant de livres que de contrats ! Jules (Atelier 1,2,3 Ecrivez ! du collège Victor Hugo)

A partir de 12 ans

coup de coeur Clémentine n’aime que le rouge / Krystyna Boglar. - La Joie de Lire, 2014

Chassés-croisés d’enfants (et d’adultes) dans une forêt... tous sont à la recherche d’une mystérieuse Clémentine. Trois enfants s’ennuient en vacances lorsqu’ils rencontrent une petite fille bougonne, qui affirme avoir laissé Clémentine dans une forêt impénétrable. Ils décident d’organiser le soir-même une expédition de sauvetage. D’autres jeunes, informés de cette disparition et des policiers vont eux-aussi se rendre sur place... La nuit, l’orage, la peur vont terminer de perdre tout ce monde et provoquer des rencontres inattendues... Trouveront-ils la fameuse Clémentine ?

Un livre d’aventure, tellement complexe qu’il donne envie de tenter de faire un schéma pour arriver à suivre les déplacements de chacun. Quiproquos et hasards vont finir d’égarer le lecteur amusé pour mieux lui offrir une fin étonnante. Un livre sympathique, égayé par les illustrations de Bohdan Butenko. Marion Uteza

A partir de 8 ans

coup de coeur L’école des mauvais méchants, complot 1 / S. S. Sanders. - Nathan. 2014

Rune est un mauvais méchant. En camp de redressement afin de lutter contre sa tendance à faire des bonnes actions, il rêve de passer Félon pour échapper aux corvées. Or justement, Obscuro qui est à la fois son père et le directeur de cette école un peu spéciale lui confie enfin une mission...

Il lui suffit en une semaine de : 1. Kidnapper une princesse. 2. Voler un bébé. 3. Trouver un homme de main et en faire son esclave. 4. Renverser un royaume et placer sur le trône le souverain de votre choix.

En cas d’échec, c’est l’exclusion !

Un roman d’aventure plein d’humour qui amène à revisiter les contes de fées : les "amis" de Rune ne sont rien moins que le fils du Grand Méchant Loup et la fille de Dracula ! Le lecteur enchanté visitera la maison en pain d’épice, rencontrera un bébé très particulier ou encore des biscuits qui crient pour ne pas qu’on les mange... Un excellent moment à partager ! Marion Uteza

A partir de 9 ans

coup de coeur Les fausses bonnes questions de Lemony Snicket. - Nathan. 2014

Un enquêteur stagiaire de 13 ans, doté du plus mauvais des mentors, tente de remplir sa première mission pour une mystérieuse organisation. Après avoir déjoué une tentative d’empoisonnement, il se rend dans une étrange ville en décrépitude suite à la fin de l’exploitation de l’encre de sèche. Leur mission ? Retrouver une étrange statuette. Mais les événements qui se succèdent laissent à Lemony Snickett la désagréable impression de toujours poser les mauvaises questions...
Un roman étonnant qui inaugure la nouvelle série de l’auteur des Orphelins de Baudelaire. Ce premier volume présente un monde étrange et déroutant pour le lecteur. Loin d’être résolu, l’énigme de la statue semble s’être épaissie à la fin du récit. Il va donc falloir patienter avant de pouvoir comprendre dans quelle direction l’auteur veut nous amener. Reste de très bons moments de scènes de comédies principalement induites par la nullité de son mentor et un héros original. A suivre.
« Voilà une affaire qui va être rondement menée ! coqueriquait mon mentor. Ce n’est pas souvent qu’un client nous fournit le nom du coupable. Tu me portes bonheur Snicket.
- Mais si Mrs sallis sait qui est son voleur, pourquoi n’a-t-elle pas appelé la police ?
- Question sans intérêt. »

coup de coeur Chevaliers et princesses avec gigots / C. Oster. - Ecole des loisirs. - (Mouche). 2013

Recueil qui regroupe trois histoires : Le chevalier qui cherchait ses chaussettes, Le géant et le gigot et La princesse pas douée. Dans le premier récit, un chevalier tente d’accomplir sa quête et doit pour cela retrouver ses chaussettes ; dans le second, un géant qui souhaite changer de régime alimentaire ne peut plus manger que des produits commençant par la lettre L ; enfin dans le dernier, une princesse maladroite souhaite trouver un prince.
Des récits drôles qui sont avant tout une recherche sur le langage et sur les jeux de mots. L’auteur prend plaisir à détourner et mélanger les contes. Le format agrandi et les illustrations accompagnent agréablement le récit. Ma préférence va à la dernière histoire qui renverse celle de la belle au bois dormant tout en y juxtaposant un ours et un petit tailleur.
« Sa mère savait très bien qu’en partant à pied, avec un balluchon sur l’épaule, la princesse pas douée n’était pas très avantagée pour trouver un mari. Elle savait même, pour tout dire, que, dans ces conditions, les chances qu’avait sa fille de trouver un mari étaient nulles. Mais je préfère ne plus parler de la mère de la princesse, ça m’énerve trop. »

coup de coeur Mamie passe le bac / G. Constant. - Oskar. - (La vie)

Un bon point pour ce livre qui se lit facilement et qui est loin d’être monotone grâce à des formes d’écriture différentes : journal intime, boîte mail, conversation sur Facebook, blog… Nous avons ainsi différents points de vue exposés : Maelys l’adolescente, Mady la grand-mère et « Marie Rose » la mère. L’histoire se déroule sur une année scolaire et on retrouve les préoccupations habituelles des adolescents : amour, amitié, réussite scolaire… Les personnages sont sympathiques, en particulier la grand-mère qui aime la vie.
Autre lecture
Maëlys doit passer le bac de français mais sa préoccupation principale est de se faire aimer par Maxence. Sa vie est un sac de nœuds avec sa mère blogueuse, son père divorcé qui tente de refaire sa vie et sa mamie qui décide de s’inscrire au bac. Nous suivons ses échanges, souvent exaspérés, à travers Facebook, ses sms, ses mails ou encore lettres et cartes postales...
La diversité des écritures et la mise en page aérée font de la lecture du livre un vrai moment de plaisir. Pas de situation invraisemblable, si ce n’est le cumul de difficultés qui attendent l’héroïne. L’opposition entre les motivations de la mamie et le manque de motivation de l’adolescente pour le scolaire est très bien analysée. Une question de notion du temps, sans doute ! A lire !
« Je suis bonne pour m’inscrire sur Viedemerde.fr : "Mon père a largué ma mère pour une fille qui pourrait être ma grande sœur, ma mère raconte sa vie sur un blog, et ma grand-mère passe le bac à 76 ans." Qui dit mieux ? »

coup de coeur Made in OuLiPo / P. Petit. - Ecole des loisirs. - (Théâtre)

Deux courtes pièces qui ont la particularité de proposer des variantes infinies en utilisant le principe présenté par Raymond Queneau. Dans la première, nous sommes amenés à choisir chaque réplique dans un vaste choix, le tout dessinant peu à peu une vraie pièce, plus ou moins burlesque et fantaisiste mais toujours dans l’ordre du possible.
« - C’est l’histoire d’un po... po... po...
- D’un Polonais ? d’un Portugais ? d’un policier ? d’un postier ? d’un potier ? d’un polichinelle ? d’un pop-corn ? d’un podologue ? d’un poète ? d’un polisson ? d’un porc-épic ? d’un polytechnicien ? d’un politicien ? d’un porte-drapeau ? d’un potamochère ? d’un polatouche ? d’un potorou ? d’un poltron ?
 »
La seconde pièce propose d’inventer une recette de cuisine tout en enlevant un des ingrédients principaux. Elle a la particularité de pouvoir être jouée avec autant d’acteurs que possibles. Intéressant et riche en possibilités...
« Wouaouh ! Pas mal du tout, la tortilla ! Oui, oui, oui, la tortilla, nous la voulons jusqu’à ras bord, sans conditions, sans raison, sans façon, sans privation, sans chichi, sans tralala, sans flafla. Dans la tortilla, tout paraît ultrabon ! Il nous faut au moins dix rations ! Portons un toast à la tortilla ! Vivat la tortilla ! »

coup de coeur Chouette divorce ! / I. Minière. - Rouergue. - (Dacodac). 2014

Un petit roman pour dédramatiser cette situation qui est le lot de nombreux enfants aujourd’hui. Les parents de Léo lui apprennent qu’ils divorcent alors qu’ils s’entendent très bien et ne se disputent jamais, simplement l’amour est passé et ils ont rencontré quelqu’un d’autre chacun de leur côté. Léo croit d’abord à une de leur habituelle blague débile et reçoit un choc lorsqu’il réalise que c’est bien la réalité. C’est d’autant plus perturbant qu’il va devoir s’habituer à d’autres adultes et enfants dans l’intimité... Dans cette histoire, l’auteur ayant pris le parti pris d’un divorce « élégant », tout se passera le mieux possible.
Autre lecture
Ses parents lui reprochent souvent « de ne pas bien comprendre (leurs) plaisanteries », il fait donc des efforts pour bien réagir lorsque ses parents lui annoncent leur divorce. Manque de chance, ce n’est pas une de leur énième blague. Léo encaisse, accepte les compliments (il est « chouette », il est « mûre ») mais n’est pas sûr de les mériter surtout lorsqu’il s’agit de rencontrer les nouveaux compagnons de ses parents et leur enfant respectif, aussi « sympa » soient-ils...
Un divorce qui se passe en douceur, et même avec humour, ce qui n’empêche pas les moments difficiles, évoqués sans lourdeur et sans complaisance.
« Un divorce élégant ? Est-ce que je rêvais ? Et pourquoi pas un divorce magnifique ? Une divorce merveilleux ? Un divorce de conte de fées ? »

A partir de 10 ans

coup de coeur L’ occasion fait le larron / C. Gratias. - Thierry Magnier. - (Le feuilleton des Incos)

Belette, Nounours et Gus, 3 potes à la verve vive, projettent d’aller au ciné. Changement de programme : un convoyeur fait une crise cardiaque devant eux, son collège, jeunot expérimenté est dépassé par les évènements, l’occasion est trop belle et nos trois lascars s’emparent du butin. Vite, cacher les sacs volés, se faire oublier ; puis rêver de leur avenir meilleur...
L’histoire chapitrée par 6 proverbes est drôle, riche en rebondissements malgré le format court, et facétieuse. On s’amuse jusqu’au bout des aventures rocambolesques de ces 3 personnages chanceux dans leur déveine. Ou inversement.
Autre lecture
Trois copains profitent d’un concours de circonstances pour s’emparer de billets de banque. Ils sont dès lors recherchés par la police. Quelqu’un va-t-il les dénoncer ? Comment se partager l’argent ? Où le cacher ? Ce qui au départ semble un signe positif du destin devient vite pour Nounours, La Belette et Gus un bel imbroglio...
Un roman policier très agréable à lire grâce aux personnages. Le décalage entre leurs surnoms et leur méfait souligne leur côté enfant. Les péripéties de l’action amène à lire le livre comme une comédie. Les titres des chapitres accompagnent efficacement la lecture. Le lecteur s’amuse tout en se creusant la tête pour tenter de deviner comme tout cela peut bien finir...
« - Bon, a continué Nounours. Ils ne connaissent pas nos noms. Ils ont pu entendre nos surnoms à la rigueur, mais ça ne les mènera pas loin. Donc la seule chose qu’on ait à faire, c’est de ne jamais remettre les pieds dans ce fast-food...
-...ça, je me l’étais bien promis ! l’a coupé Gus.
-... et d’éviter de traîner dans ce quartier-là pendant plusieurs mois.
La Belette est revenu s’asseoir.
- Vu comme ça, ça a l’air simple.
 »

coup de coeur Sœur, je ne sais pas quoi frère / P. Dorin. - Ecole des loisirs. - (Théâtre)

Cinq sœurs de dix à soixante-quinze ans sont recluses dans une maison, en Russie. Elles jouent aux cartes, elles chantent, elles boivent de la vodka. Chaque jour, elles évoquent et jouent leur passé commun puis font resurgir les secrets qu’elles ont si bien cachés. Dans l’esprit des matriochkas, une sœur en cache une autre, un secret en dévoile un autre jusqu’au dévoilement final par la plus jeune sœur. C’est une pièce de théâtre qui se lit à voix haute pour faire ressurgir la timidité des mots et des gestes mais aussi pour mettre en exergue la beauté des échanges.
Autre lecture
Cinq sœurs semblent rejouer des morceaux de leur vie. Les scènes étranges se succèdent. Les registres et les tons sont variés, le lecteur passe d’un sentiment diffus de peur au pur burlesque. La relation entre les personnages est à la fois cruelle et pleine de complicité. Qu’est-ce qui les unit ? Nous l’apprendrons à la fin de la pièce...
Un théâtre qui se regarde, des personnages dans un "hors temps", et surtout beaucoup de jeux avec le langage. L’ensemble reste cependant difficile d’accès.
« Toutes, à voix basses : Seigneur doux Jésus, faites que mes sœurs soient mortes. Délivrez-moi d’elles, doux seigneur Jésus. Dites aux communistes de venir pendant la nuit avec leurs couteaux grands comme ça et de les égorger toutes vivantes. Je voudrai tellement devenir fille unique et que mon père revienne pour moi toute seule et qu’il me conduise à son bras devant le tsar. »

coup de coeur Sauve qui peut les vacances !. - Thierry Magnier

9 nouvelles, 9 temps de vacances plus ou moins réussies ! Un départ en avion annulé, un camp d’aventure et de nature épouvantable, des vacances au ski qui tournent court, une correspondante anglaise envahissante... Gaia Guasti, Philippe Lechermeier, Yann Mens, Mikaël Olliver, Fred Paronuzzi, Thomas Scotto, Colin Thibert, Florence Thinard et Sarah Turoche partagent leurs visions de vacances légères ou plus inquiétantes (Dans mon ilot) mais forcément inattendues…
Autre lecture
Recueil de nouvelles très différentes, portées par des auteurs connus sur le thème des vacances.
Gaia Guasti nous conte un départ mouvementé d’une famille confrontée à l’irruption inattendue du volcan Eyjafjallajökull ; Philippe Lechermeir nous fait découvrir par voie épistolaire l’horreur des vacances d’une jeune fille jalouse de la destination rêvée de son amie. Yann Mens nous amène sur une île où son jeune héros a été enlevé par des somaliens. Fred Paronuzzi lance son héros dans l’aventure des scouts. Thomas Scotto met un auto stoppeur farfelu dans la voiture des vacances. Colin Thibert décrit la joie toute relative des sports d’hiver. Florence Thinard nous offre une correspondante très british et Sarah Turoche nous invite en Autriche.
A travers ces histoires, il y a bien sûr l’inattendu, la surprise mais ce qui est en général bien retranscrit c’est la vision des adolescents des vacances, souvent bien réticents à partager notre joie... Un bon moment de lecture, des passages drôles et grinçants même si toutes les chutes ne sont pas de la même qualité. Ma préférence va à la nouvelle écrite par Mikaël Ollivier. Et vous ?
« Je n’aurais jamais dû écouter mon père. Je n’aurais jamais pas dû prendre chinois première langue. Et coréen, en deuxième. "Comme ça, m’a-t-il dit en tirant sur son havane, tu seras dans une bonne classe, avec des élèves du même milieu que toi. Des gens qui veulent faire des études supérieures. En prépa, bien sûr. Pas comme tous ces minables, sans ambition ni culture, qui prennent anglais-espagnol pour finir dans une fac pourrie." Eh bien voilà où ça m’a mené... » Dans mon îlot

coup de coeur 15 ans charmante mais cinglée / S. Limb. - Gallimard. 2013

Jess Jordan a quinze ans, et les soucis qui vont avec : elle se trouve moche, alors que sa copine Flora est dotée, elle, de toutes les qualités. Ses parents sont divorcés : son père vit loin, sa mère est très prise par ses activités de militante féministe et sa grand-mère qui vient habiter avec elles dans leur petit appartement, doit s’installer dans sa chambre… Heureusement, un bon sens de l’humour et de l’autodérision l’aide à surmonter toutes ces difficultés !

coup de coeur Quelle épique époque opaque / A. Pouget. - Casterman

Comme le titre et les sous-titres l’indiquent, l’auteur joue sur les mots tout au long du livre, elle joue aussi sur les sens propre et figuré des expressions, sur l’origine des mots…C’est un roman à l’allure loufoque qui nous plonge pourtant dans des croyances bien réelles du Moyen-Age. D’ailleurs, à la fin du livre, nous avons des explications sur les légendes évoquées.
Philibert, un chevalier quelconque couvé par sa mère, se voit confier une mission de haute importance : il part à l’aventure avec son écuyer Cornebulle pour capturer Titivilus, un mauvais génie qui a volé toutes les fautes d’orthographe faites par le grand Merlin pour les dévoiler à tout le monde. Ce n’est pas la quête du Graal mais c’est une grande quête quand même qui mène les héros dans la forêt de Brocéliande pour de nombreuses aventures. A noter aussi : les nombreux anachronismes amusants ; les énumérations délirantes ; la personnalité comique de Cornebulle qui écrit au fur et à mesure la légende de son maître ; les très belles lettrines et enluminures à la façon du Moyen-Age de Nancy Pena.
Autre lecture
Le chevalier Philibert et son très fidèle et dévoué écuyer Cornebulle ont la délicate mission de retrouver Titivilus, génie malfaisant qui vole les fautes des moines copistes et de… Merlin l’enchanteur ! Le druide a mandaté les 2 compagnons pour sauver son honneur et cacher au monde qu’il fait des fautes d’orthographe. Leur quête est naturellement semée d’embuches et de rencontres surnaturelles mais la ténacité de Philibert et la drôlerie -pas forcément volontaire- de Cornebulle les mèneront au succès !
Anne Pouget, historienne spécialiste du moyen-Age, truffe le roman de personnages de légendes existants, de jeux de mots cocasses, permettant ainsi une lecture aisée et assez agréable.

coup de coeur Mon père est une saucisse / A. de Lestrade. - (Dacodac)

Le père de Séraphine s’est mis en tête « l’abracadabrantesque idée d’être comédien, lui qui n’a jamais réussi à nous faire croire au père Noël. » Pas facile à faire passer dans sa famille où les affaires et les chiffres sont rois. Mais l’amour y tient une place tellement forte que le projet, qui passe au départ pour une lubie, sera au final soutenu par toute la famille, mère/femme d’affaire comprise ! Et Séraphine découvrira elle aussi sa vocation…
Roman très gai, positif, un peu facile dans l’enchainement des situations mais qu’importe tant la bonne humeur de tous est communicative.
Autre lecture
Un père comptable se transforme en comédien. Un court roman optimiste sur la possibilité, à tout moment, de changer sa vie, en dépit des remous occasionnés au sein de la famille. L’ensemble est raconté par un des enfants, avec beaucoup d’humour comme le titre le laissait supposer.
On y évoque aussi la nécessaire organisation au sein des familles nombreuses ainsi que l’influence des parents sur l’orientation professionnelle de leurs progénitures. Un bon petit livre.
« Fifine, Lulu, Baba, j’ai un truc à vous dire... Première pensée qui surgit dans ma petite tête : se méfier quand mon père nous appelle par ces surnoms archinouilles alors que ma mère et lui ont choisi à notre naissance de splendides prénoms romanesques : Balthazar, Séraphine et Lubin. »

coup de coeur Mathieu Hidalf et la foudre fantôme / C. Mauri. - Gallimard

Mathieu Hidalf est de retour. Gamin absolument insupportable mais diablement intelligent, dans le premier récit de ses aventures il s’était mis en tête de marier le roi avec la plus grande sorcière du royaume. Il faut dire que Mathieu est né le même jour que le roi et qu’il se fait fort chaque année d’imaginer une catastrophe toujours plus énorme pour gâcher la fête. Fainéant et tricheur, Mathieu ne veut qu’une seule chose : rentrer à l’école de l’Elite et devenir un des plus grands capitaines du royaume, à l’image de son idole le capitaine Louis Serra. Mais pour cela Mathieu doit réussir son épreuve d’entrée et son épreuve de confirmation à la fin du premier mois. Pour la première épreuve, Mathieu, comme à son habitude, triche allègrement en utilisant le règlement de l’école à son avantage. En revanche l’épreuve de confirmation est beaucoup plus compliquée. La directrice de l’école lui demande de capturer la Foudre fantôme, une biche argentée insaisissable qui vit dans la forêt de l’école des Elitiens. Aidé de Roméo et Pierre, Mathieu va devoir se creuser les méninges pour ce sortir de ce mauvais pas. L’épreuve se révèle d’autant plus difficile qu’il sait qu’une menace plane sur le capitaine Louis Serra et le roi en personne. Ils sont menacés de mort par les frères Estaffes, ennemis jurés de l’Elite.
Ce deuxième tome des aventures de Mathieu Hidalf est très réussi. Fainéant, égoïste, prétentieux et mégalomane, ce sale gosse est néanmoins super drôle. L’auteur relate les mésaventures du personnage sur un rythme soutenu et on a du fait pas le temps de s’ennuyer. Voulue ou non par Christophe Mauri, la ressemblance avec la trame de la série Harry Potter devient de plus en plus évidente : un énorme château qui sert d’école de magie, une bande d’enfants soumis à des épreuves, un complot ou des machinations contre un ou plusieurs personnages importants, le caractère unique du personnage principal, ici Mathieu Hidalf... sauf que celui-ci est proprement insupportable !!! Bref ! Un coup de cœur pour moi.
Autre lecture Pour ses onze ans, Mathieu vise l’entrée à l’école de l’Élite ! Et pour réussir l’examen, il a tout simplement prévu de mourir... pendant quatre minutes. Mais l’école est actuellement en alerte maximum avec la peur d’un assassinat du roi... et un grand secret semble l’entourer ! Raison de plus pour que l’intrépide Mathieu relève le défi !
Un roman d’aventure bien construit et très agréable à lire avec ce héros que tout le monde fuit... Coup de coeur de Catherine

coup de coeur 16 ans SOS chocolat / S. Limb. - Gallimard. - (Scripto). 2013

Un nouvel épisode de la vie sentimentale de Jess : parce qu’il tirait toujours la couverture à lui, elle a fini par larguer Fred, avec le secret espoir qu’il se jette à ses pieds pour la reconquérir... Espoir cruellement déçu d’autant que Jodie semble s’intéresser subitement à Fred ! C’est alors qu’un père célibataire et son fils, un beau garçon sympa du même âge, emménagent dans l’appartement voisin...
Un récit léger, à lire au second degré, un tantinet superficiel mais bien sympathique, qui peut se lire indépendamment des autres livres de la série.

coup de coeur Lafcadio, le lion qui visait juste / S. Silverstein. - Les grandes personnes. 2013

Oncle Shelby, Shel Silverstein lui-même, nous conte l’histoire résolument étonnante et drôle d’un jeune lion qui ne fait rien comme tout le monde. Les lions fuient les chasseurs ? Il préfère rester et converser. Rien ne nous étonnera plus ensuite lorsqu’on nous le verrons apprendre à tirer, avec précision qui plus est ; lorsqu’il rejoindra la société des hommes pour y briller en tant qu’artiste de cirque ; lorsqu’il se gavera de Marshmallow, dans une obsession jamais calmée ; lorsque enfin il quittera le succès pour vivre « quelque chose de nouveau ». Ne comptez pas sur Oncle Shelby pour nous dévoiler ce qu’est devenu Lafcadio. Il préfère nous laisser imaginer la suite du destin exceptionnel de ce lion toujours en quête.
Le narrateur aime à digresser pour mieux accorder à son personnage toute la liberté qu’il incarne ; avec ses illustrations souples au trait noir, il renforce la fantaisie loufoque de cet univers qui se joue des contraintes et, par-là, imagine tous les possibles. Un conte jubilatoire dès 9-10 ans.

coup de coeur Titus Trog / J. Foxley. - Gallimard

Titus a la taille d’un garçon humain mais dans un monde d’ogre, cela pose un sérieux problème… Ridiculisé, martyrisé, Titus se sent minimisé à l’école et à la maison, où même son petit frère se joue de lui. S’il déserte l’école plus souvent qu’à son tour, il reste curieux d’une matière : l’étude des Rapetis, ces petits êtres aux pouvoirs magiques. Lorsqu’il tombe sur un spécimen en la personne d’Emilie, son univers, sa vie, son destin s’en trouvent bouleversés et Titus Trog va enfin pouvoir faire ses preuves, à sa façon !
Concours Pète et Rote, Votre énormité, Votre Graisse… Tout le lexique du royaume est à la mesure de l’Ogritude instaurée en norme. Cela donne un roman cocasse dans le texte et les illustrations brouillonnes à souhait (clairsemées), pour jeunes dès 8-10 ans.

coup de coeur Ismaël part en live (les rebelles de St Daniel) / M. G. Bauer. - Casterman

Ismaël cherche à attirer l’attention de Kelly. Mais les catastrophes s’accumulent autour de lui comme une malédiction. Heureusement, son fidèle ami Razza va l’épauler pour l’aider à conquérir sa belle. L’humour, la poésie et la musique vont apporter leur contribution...
Un tome qui est long à démarrer, avec pourtant des gags et de très bons passages notamment la lecture du conte de Boucle d’or et les trois ours par Razza... Le livre, avec beaucoup de dialogues, se lit facilement.

coup de coeur Zombies panic / K. McKay. - Seuil

De retour d’un voyage scolaire au ski, Bobby, qui n’a pas plus réussi à s’intégrer qu’auparavant, reste dans le car tandis que ses camarades vont se restaurer. Bien lui en prend, elle sera une des rares à échapper à la zombification. La carotte a frappé, avec son jus de légume, elle a empoisonné tout le monde !
Durant tout le livre, nous assisterons, entre peur et rire, aux assauts des zombies sur Bobby, Alice, Smitty et Pete. Trépidant, avec néanmoins quelques longueurs. Et n’espérez aucun apaisement dans l’issue !
Autre lecture
Des adolescents partis en voyage scolaire se retrouvent transformés en zombies. Quelques-uns des jeunes, dont une nouvelle élève et un rebelle, sont rescapés de ces changements mais ils sont coincés dans le bus. Course poursuite, tentatives multiples d’échapper à leur sort, nous suivons avec intérêt les péripéties du récit. Les moments qui font vraiment peur sont rares. Il s’agit plus de savoir comment et s’ils vont s’en sortir. Mais le vrai plaisir est dans l’humour qui est présent tout le long du roman. On rit beaucoup. Il y a un vrai décalage entre la situation que vivent les ados et leur façon de réagir.
Un très bon livre, très original (fin comprise) !

coup de coeur J’ai tué l’océan / J.-F. Chabas. - Ecole des loisirs. - (Neuf)

Pridi, dix ans, n’a qu’une passion : faire des blagues. Tous les habitants de son village en font les frais. Un jour où il cible l’homme le plus riche, sa mère le réprimande sévèrement et l’enfant préfère s’enfuir plutôt que s’excuser publiquement. Mais lorsqu’on habite une île où il n’y a qu’un seul village, où aller ? Pridi se rend donc jusque chez Kukrit, vieil homme que tout le monde croit fou ; il a perdu sa femme et son enfant dans les flots et vit depuis à l’écart de tous. Chaque matin, il tente de tuer l’océan et n’hésite pas à le défier. Pridi se retrouve alors embarqué dans une aventure aussi palpitante que dangereuse.
L’écriture remarquable de Jean-Françaois Chabas nous entraine dans ce monde unique où l’océan est maître de la destiné des hommes. C’est à travers les yeux innocents de Pridi que l’on découvre sa vision de la vie. A la fois magnifique et mystérieux, l’océan nous dévoile une facette insoupçonnée. Le personnage attachant de Pridi montre une vraie maturité d’esprit.
Autre lecture
Pridi est le préposé aux blagues sur son île. Le joyeux luron, le farceur, le chenapan qui apporte bonne humeur et légèreté aux autres villageois, tout du moins à ceux qui ne sont pas les victimes de ses facéties. Un jour où il s’en prend au puissant du village qui s’offusque, Pridi préfère s’exiler le temps que sa fureur retombe. Il rend visite au vieux kukrit qui perdit sa femme et son fils des années auparavant. Depuis, il voue une haine sans pareil à celle qui causa son malheur, la mer. C’est à une guerre sans merci que Pridi assiste, médusé de voir la haine et la rage de l’homme, plus intense encore qu’à l’époque des faits.
Devant l’insondable tristesse de l’homme, Pridi aurait pu voir sa jovialité entamée, voire anéantie mais c’est une vraie leçon de vie qu’il prend face à cet homme et prendra son rôle de bouffon plus au sérieux encore…

coup de coeur Adolf (roman hystérique) / O. Costes. - Oskar. - (Société)

Adolf est un nouvel élève. Passionné par la musique de Wagner, adepte de la théorie des races, amoureux de son image, violent, il créé rapidement une cour autour de lui. Il aime les carottes vichy, et a pour projet principal l’extermination des rats. La collaboration de La Maréchal l’aide à faire régner un régime de terreur et d’exclusion. Il décide alors de remporter le championnat de football. Qui peut s’opposer à sa fulgurante ascension ?
C’est avec beaucoup d’humour que l’auteur nous amène à découvrir la grande Histoire dans ce récit drôle et instructif.
"Le comportement hors norme d’Adolf jetait un trouble parmi nous. Etait-il fou ? Il y avait les pour et les contre. Moi j’hésitais toujours. Quelque chose en lui me dérangeait, m’inquiétait même, mais je ne pouvais m’empêcher de le trouver attachant."
Autre lecture
Où le jeune Adolf, nouvel élève du collège, ne tarde pas à exercer une emprise assez inexplicable et impressionnante sur certains élèves. Ils ont en commun leur haine des rats, des gens à la peau mate et raffolent de l’eau de Vichy. La blonde Eva tombe amoureuse du "charisme" d’Adolf. Mais France, l’héroïne, veille (sauf qu’elle est parfois bien hésitante...), ainsi que son ami le grand Charles qui va bientôt partir en séjour linguistique en... Angleterre.
Bonne idée de l’auteur de placer l’Histoire dans un contexte actuel, où Adolf parle de bonbons à la cocaïne, de poupées... Barbie. Parvenir à faire rire et réfléchir sur le nazisme, et ce, sans prendre ses jeunes lecteurs pour des abrutis auxquels il faut faire la leçon et répéter que le fascisme, nazisme, racisme c’est pas bien !, le propos est bien vu et assez intelligent.

coup de coeur Bartiméus : l’année de Salomon / J. Stroud. - Albin Michel. - (Wiz)

Bartiméus, le djinn sarcastique et insupportable, revient dans un préquelle. Cette fois-ci, nous sommes projetés 3000 ans en arrière, à l’époque de Salomon. Bartiméus n’est encore qu’un djinn de seconde zone et, suite à un de ses accès de colère, il dévore le magicien qu’il est censé servir. Nous plongeons alors avec Bartiméus dans les arcanes du pouvoir et les luttes intestines de la cour de Salomon. Les magiciens du Roi se battent pour accroitre leur influence sans pour autant provoquer sa colère car le roi possède l’Anneau, formidable objet de puissance et de souffrance. Bartiméus va alors rencontrer la mystérieuse Asmira, une jeune femme qui a pour impensable mission de voler l’Anneau de Salomon !
On pourrait se dire : encore un auteur qui tire sur la corde et exploite le filon un maximum ! On se tromperait car cette nouvelle aventure de notre djinn préféré est aussi trépidante et drôle que les trois premières. Humour acerbe, rebondissements... on ne s’ennuie pas un instant.

coup de coeur Tom Gates, c’est moi ! / L. Pichon. - Seuil

Tom Gates n’est pas un as de la discipline mais il a deux talents : une imagination à toute épreuve et un coup de crayon assassin. Aussi se sort-il facilement des situations les plus périlleuses, que ce soit à l’école ou en famille. Malin, il est sans concessions pour sa sœur Délia ou son camarade Marcus ; pour ses ami-e-s, Derek et Amy, il fourmille d’idées constructives.
Entre journal intime et BD au trait grossier mais expressif, Tom Gates est un roman humoristique illustré plutôt destiné aux jeunes garçons de 10-12 ans.

coup de coeur Comment devenir une rock star (ou pas) / A. Percin. - Rouergue. - DoAdo

Il pourrait nous énerver Max à cabotiner de la sorte mais Anne Percin sait doser à merveille l’esprit facétieux de notre héros préféré. Nous le retrouvons dans ce troisième tome pour les vacances de Noël. Noël, fête de famille… Max a convaincu oncle Christian de rejoindre toute la tribu chez Mamie, où ils commenceront les premières répetitions de leur groupe. Car oui, Max se lance officiellement dans la musique et il recrute les membres avec une belle efficacité. Et des surprises de taille pour le lecteur…
Outre les grandes expériences musicales avec son groupe Kremlin, Max continue son histoire d’amour tumultueuse avec Natacha, découvre son oncle et Alex sous un nouveau jour, a quelques tourments avec Sa Kévinerie… Rien de bien grave car Max a le talent d’aborder la vie avec un allant optimiste, habité qu’il est par la passion et une attention à l’autre qu’il sait sauvegarder…
Merci à Anne Percin de réussir, dans une écriture fluide, vive et drôle, un tome 3 sans nous lasser avec en prime une track-list diversifiée et personnalisée !

coup de coeur L’ étrange cas origami Yoda / T. Angleberger. - Seuil

Voici un roman graphique très enlevé, drôle et même touchant. Toute la question du livre est de savoir si l’on peut faire confiance à Origami Yoda, petite marionnette de papier animée par l’étrange, le très étrange Dennis. Depuis quelques temps, elle prodigue conseils philosophes et sentences profondes aux élèves de 6°. Mais le narrateur voudrait lui confier LA question de confiance concernant Sarah, d’où l’enquête préalable qui donne lieu à des anecdotes cocasses, amères aussi. Car en enquêtant sur Origami Yoda, c’est bien sûr Dennis que l’on découvre peu à peu. Un olibrius qui détone dans la classe et sera celui par qui chacun trouvera solution à son problème, apprendra à mieux gérer sa relation à l’autre.
Autre lecture
Récit original et drôle, composé à la manière d’un journal. Chaque chapitre constitue un épisode de la vie de l’école, souvent raconté à plusieurs voix. Dennis appartient aux perdants, mais sa marionnette à l’effigie de maître Yoda (Star Wars), prodigue des conseils... et cela marche !
Le livre se lit avec plaisir notamment grâce aux nombreuses illustrations et à la mise en page. Un livre à conseiller à ceux qui ont aimé Journal d’un dégonflé.

coup de coeur Joe millionnaire / D. Walliams. - Albin Michel

Le père de Joe patate est devenu extraordinairement, exagérément riche grâce à l’invention d’un papier toilette à double face. Joe lui est très seul depuis le départ de sa mère et n’a pas d’ami dans son école sélecte qui se gausse de l’origine de la fortune familiale. Il demande donc à intégrer une école laïque où son identité serait cachée. Tout se passe bien au début, Joe se lie d’amitié avec Bob, souffre douleur de la classe. Ces deux-là s’épaulent et partagent leur chocolat. Mais très vite, le secret est éventé par un père décidément trop tape à l’œil et les embrouilles commencent. Il va falloir trouver un autre moyen de se faire des amis ; peut-être que l’argent n’a rien à voir dans l’histoire ?
Une histoire sympathique pour les 8-10 ans pleine de bons sentiments et d’humour, petite bulle légère aux personnages extravagants croqués par Tony Ross.

coup de coeur Récit intégral (ou presque) d’une coupe de cheveux ratée / J. Witek. - Seuil

La rentrée de seconde de Xavier s’annonce déjà mal : son meilleur ami, Martin, va dans un lycée professionnel. Pour Xavier, il n’y a rien de pire que d’être séparé de lui. Lorsque, le dernier jour des vacances, sa coiffure est entièrement massacrée, sa vie semble s’effondrer. Pour sûr, il va passer pour un ringard qu’il ne faut pas fréquenter. C’est donc désespéré que Xavier découvre le lycée. Le premier trimestre ne fait que commencer et les problèmes s’enchaînent. Martin rencontre un nouvel ami avec qui il semble s’entendre à la perfection tandis qu’Aurélie, la jolie voisine de cinéma dont Xavier est tombé amoureux, semble ne le considérer que comme un ami. Que pourrait-il bien y faire ?
Suite de Récit intégral (ou presque) de mon premier baiser, on peut tout de même lire ce livre indépendamment. A travers son journal intime, Xavier nous livre ses états d’âme. C’est avec facilité que l’on entre dans cette histoire légère et pleine d’humour.

coup de coeur Comment (bien) gérer sa love story / A. Percin. - Rouergue. - (DoAdo)

Après avoir passé un été quelque peu extraordinaire et surprenant dans Comment (bien) rater ses vacances, Maxime vient de faire sa rentrée en Terminale ES, et il est bien décidé à accomplir les objectifs qu’il s’est fixés :
- 1) Avoir de très bons résultats au bac pour entrer à Sciences Po.
- 2) Trouver un local et créer son premier groupe de rock.
- 3) Fêter dignement ses 18 ans.
- 4) Garder Natacha, sa copine, avec qui il n’a aucun point commun.
Évidemment, il s’avère que l’indépendance est dure à obtenir, que ses amis sont vraiment trop immatures pour l’aider dans sa démarche, mais que leur amitié et leur bonne volonté ne seront pas de trop, que des parents peuvent être « utiles » dans certaines situations, que le sort a tendance à s’acharner sur Maxime, et enfin, que l’amour est loin, très loin d’être aussi simple que dans les contes de fées !
C’est avec un humour décapant que Maxime avance dans la vie, pour le plus grand plaisir du lecteur. L’humour est le même que dans le tome 1, et il n’est pas nécessaire de l’avoir lu pour lire ce tome 2. Même si Maxime se retrouve toujours dans des situations improbables et souvent très délicates, il parvient toujours à la retourner à son avantage et il repart à l’assaut du « Vaste Monde » avec son humour en bandoulière et sa maladresse à l’épaule. Un très bon livre définitivement très drôle !
Autre lecture
Il ne sait toujours comment il a réussi cet exploit mais Max a une petite amie. En la personne de Natacha, alias Pikachu avec qui l’on avait fait connaissance lors du premier volet des pensées de notre ado atypique. Mais Max reste Max et rien n’est très simple avec lui. Outre le fait que Pikachu est étudiante en psycho alors que lui est encore au lycée -il passe le bac-, il y a également Alex, sa meilleure amie que Natacha voit comme une rivale. Alors gérer sa propre gaucherie pour le grand saut avec Natacha, naviguer dans les eaux troubles de sa jalousie, gérer son job avec Gédéon atteint du syndrome d’Aspergher et travailler sa musique, Maxime a fort à faire ! Mais il est et reste attachant, jamais sûr de lui mais se foutant toujours du regard des autres, il avance ! Et nous gageons que nous le retrouverons dans un troisième tome, pour en savoir plus sur sa vocation musicale, sur son énigmatique amie Alex…

coup de coeur Malo de Lange, fils de Personne / M.-A. Murail. - Ecole des loisirs. - (Neuf)

C’est avec grand plaisir que nous retrouvons Malo de Lange pour de nouvelles aventures : le jeune héros passe cette fois du monde des voleurs à celui de la police secrète, dirigée par « monsieur Personne », qui s’était révélé être son père à la fin du volume précédent. Il n’est pas trop dépaysé puisque ces deux mondes ont une frontière assez floue ; ses aventures le mèneront d’ailleurs jusqu’au bagne de Brest… Nous sommes en effet dans la France de 1834 dont l’auteur nous fait traverser tambour battant toutes les couches de la société grâce à une galerie de personnages hauts en couleurs : du duc d’Ecourlieu que l’on retrouve assassiné, au bagnard Mouchique l’empoisonneur, en passant par un commissaire véreux, Léonie la « fiancée » de bonne famille de Malo, Armand Furme d’Aubert, son rival, Nini la farceuse fille de voleur etc… bref un roman drôle, passionnant et plein de suspense.

coup de coeur Lotti Biggs n’est presque pas désespérée / H. Long. - Albin Michel. - (Bliss)

Lottie, que l’on retrouve pour la deuxième fois dans ses aventures -sans qu’il soit nécessaire de lire les premières pour s’attacher aux secondes- sait maintenant qu’elle a un "trouble mental relativement grave" et apprend à le gérer avec le beau Docteur Blake. Mais les choses deviennent vraiment compliquées lorsqu’elle se fâche avec sa meilleure amie Goose, que son nouveau chichilla l’empêche de dormir, qu’elle ne pense plus qu’à une chose : "le faire" avec Garreth ; et enfin qu’elle est désignée comme cobaye dans le salon de coiffure où elle travaille tous les samedis ! Trop, c’est trop et la charmante -et un peu déjantée- Lottie frise la folie ! Mais tout cela dans la bonne humeur, avec un brin de psychologie et de leçons de vie !

coup de coeur Comment (bien) rater ses vacances / A. Percin. - Rouergue. - (DoAdo)

Maxime, 17 ans, refuse pour la première fois de partir en vacances avec ses parents et sa petite sœur. Pendant que ses parents partent randonner en Corse, il préfère rester chez sa grand-mère, passer son temps devant l’ordinateur. C’est bien connu, les grands-parents sont laxistes... Mais les vacances ne vont pas s’avérer aussi tranquilles que prévu : la mamie fait bientôt un AVC et se retrouve à l’hôpital, laissant Maxime seul à la maison... Il ne devra sa survie qu’à des expériences culinaires douteuses, l’ordinateur branché 24h/24 (et les séances de chat avec une nouvelle venue, Pikachu), l’eau-de-vie de cerises, Hector le chat, la vieille guitare électrique de son père, son MP3 toujours bien fourni, des policiers un peu curieux.
Mais Maxime a surtout une arme redoutable et efficace : il accompagne chacun de ses gestes et actions de commentaires, entre ironie, sarcasme et désinvolture. De quoi rendre la vie beaucoup plus légère, drôle même, malgré les coups durs. Coup de coeur de Julie et Florence L.

coup de coeur Les lunettes de John Lennon / A. Job. - Mijade

Julius a de grandes aspirations mais la réalité ne lui offre que de mauvais coups du sort. Il est prêt à donner sa vie à Dieu s’il sauve Jean-François, un de ses camarades tombé en syncope, lequel n’est finalement que bourré... Des années plus tard, il s’enflamme d’un amour pur pour Charlotte qui est amoureuse… de Jean-François ! Notre pauvre anti-héros n’a guère de chance dans la vie, cela changera sans doute lorsqu’il sera laveur de vitres à New-York ? “Sauf naturellement si un Boeing s’enfile le building !”...
Roman assez cocasse et original.

coup de coeur Vachement moi ! E. Bourdier. - Nathan. - (Nathan poche humour)

Chaque matin, Paul présente la paume de sa main au concierge de l’école, la lecture du code-barre lui permet d’être identifié et d’entrer en classe. Jusqu’au jour où il fait une mauvaise chute qui endommage son code. Le jeune garçon devient alors... une vache. Il lui faudra pas mal de persévérance pour convaincre son entourage qu’il est toujours un petit garçon.
C’est un roman drôle et clairvoyant sur les dérives de la technologie et l’importance du respect des libertés et identité de chacun. Une petite satyre du monde qui se profile où tout et tous seront bagués, pucés, listés. Dès 8-9 ans.

coup de coeur La formule du succès / L. Urban. - Ecole des loisirs. - (Neuf)

Amateurs d’humour anglais ce livre est pour vous !
Zoé, 10 ans, rêve de jouer du piano et devenir concertiste. Qu’à cela ne tienne ses parents lui offre... un orgue électrique ! L’enfant voit son rêve s’écrouler avec cet instrument qui est loin d’être le piano à queue qu’elle espérait. Et comme souvent, les désillusions s’enchaînent, sa meilleure amie l’abandonne et les profs censés lui enseigner la musique sont du genre "bizarre". On ne s’ennuie jamais dans ce livre, l’histoire est amusante, l’écriture dynamique, les personnages originaux, petit coup de cœur pour le père de Zoé un brin autiste qui a bien du mal à se trouver une place dans la société.

coup de coeur Malo de Lange, fils de voleur / M.-A. Murail. - Ecole des loisirs. - (Neuf)

“La vie comporte des hauts et des bas, comme disait le monsieur qui venait de monter cinq étages pour se jeter par la fenêtre.” La sentence, comme tant d’autres du même style, reflète le caractère du héros et narrateur, Malo de Lange. Orphelin et confronté à mille aventures périlleuses, Malo ne se décourage jamais et garde un oeil aiguisé et caustique sur ce qui l’entoure. Mieux vaut être avisé lorsqu’on cotoie fripouilles, arnaqueurs et autres brigands ! Et grâce à cela, il se débrouillera comme un chef dans cette jungle de faux-semblants, maîtrisera le jargon du milieu comme personne, arrivera même à lever le secret qui pèse sur sa naissance.
Marie-Aude Murail s’y entend pour nous embarquer dans des histoires pleines de souffle, d’humour subtil, de personnages tellement attachants. Un livre qui se dévore !

coup de coeur Le journal d’Aurore, Tome 3 : Rien ne va plus / M. Desplechin. - Ecole des loisirs. - (Médium)


- A comme Aurore, l’héroïne du livre, qui tient son journal pour la 3ème année, où, après ses deux troisièmes, nous la retrouvons au lycée en seconde.
- B comme Blanche neige, le nom du groupe dans lequel elle chante (hurle ?) avec 5 acolytes.
- C comme Couette, le nom du remplaçant de la prof de français (inutile d’en rajouter, c’est pour décourager les surnoms…), un remplaçant bourré d’ambition puisqu’il leur a donné un livre à lire…
- D comme David, membre du groupe dont Aurore va tomber amoureuse.
- E comme écrire, le passe-temps des no-life…
- F comme fiche de lecture qu’Aurore doit faire sur la Princesse de Clèves, puis Roméo et Juliette et Tristan et Yseut pour M. Couette.
- G comme Germinal, premier livre à lire par la prof de retour, pour lequel elle préfère parler d’Algernon (Germinal - Algernon, il y a quand même une ressemblance incroyable, n’importe qui pourrait confondre ! Après tout, une fiche de lecture est une fiche de lecture...)
- H comme histoire-géo, les deux matières qu’elle déteste le plus (et qui lui vaudront une exclusion) / ou comme humeur, qui s’adoucit quelque peu dans ce troisième tome
- I comme impossible : comme le caractère d’Aurore !
- J comme Journal intime : le dernier, puisqu’Aurore décide d’abandonner ce journal nostalgique et de se précipiter en chantant vers des lendemains radieux…
- K comme Keyes, auteur de Des fleurs pour Algernon, livre qui a marqué Aurore : l’histoire d’un type complètement à la ramasse mais pas trop malheureux, et qui devient très intelligent et très malheureux…
- L comme littéraire : « Pour l’année prochaine, si je ne redouble pas, ça m’étonnerait qu’on me laisse aller en littéraire. J’ai des choses à dire, mais elles collent rarement à ce qui plaît en cours de français. Tout ce que j’ai à dire est tragiquement hors-sujet. De toute façon je préfère aller chez les scientifiques. Algernon, à mon avis est plus un livre scientifique que littéraire »
- M comme mariage : celui de Jessica (sa grande sœur) et Vladouch où Aurore sera demoiselle d’honneur
- N comme noël, ruiné par l’arrivée du bébé de Jessica (« tout le monde a ouvert ses cadeaux en pensant à autre chose. J’aurais pu leur acheter à tous des cartes postales de la tour Eiffel…)
- O comme opération télé pour Blanche neige
- P comme passage en première : « vu ton heureux caractère, ça m’étonnerait qu’ils te renvoient pourrir une autre classe de seconde »
- R comme Rosette, la filleule d’Aurore, le plus intelligent des bébés, le seul membre de la famille à trouver grâce à ses yeux…
- S comme scientifique : les matières préférés d’Aurore, surtout les maths, pourvu qu’il n’y ait pas de français en 1ère S...
- T comme Tom, le batteur de Blanche-neige, l’auteur des textes avant qu’Aurore s’y mette.
-  V comme vomir : sur les chaussures de Tom au nouvel an et avant chaque entrée en scène.
- Z comme zéro : la note obtenue à la fiche de lecture sur Germinal-Algernon (« Vous êtes invités ici à lire des œuvres d’une réelle qualité littéraire et non des ouvrages mineurs d’un intérêt médiocre tant pour votre connaissance de la littérature française que pour l’éducation de votre goût » ce qui, traduit par Aurore, donne : Algernon est un bouquin étranger pour les imbécile et je n’ai aucun goût)

coup de coeur Le premier qui pleure a perdu / S. Alexie. - Albin Michel. - (Wiz)

Junior est né avec pas mal de handicaps : hydrocéphale, chétif, puis premier de la classe et surtout indien Spokane qui vit dans une réserve où l’avenir est une notion bien abstraite. Il a tout de même quelques atouts : une famille qui l’aime, un humour mêlé d’autodérision et une forte volonté de s’en sortir. Même s’il doit pour cela quitter son environnement...
Ce roman, ponctué de dessins drolatiques, retrace cette période difficile durant laquelle Junior tente de se faire accepter par les blancs tandis que les siens le rejettent, se sentant trahis.
L’humour et la sensibilité du héros -qui est aussi le narrateur- le rendent terriblement attachant. Il dépeint la situation dramatique des réserves indiennes coupées du monde des blancs et minées par l’omniprésence de l’alcool mais nous offre en parallèle une véritable leçon de dépassement de soi.

coup de coeur L’ embrouille entre Kiffo et le Pitbull / B. Jonsberg. - Flammarion. - (Tribal)

Calma est une jeune fille brillante qui manie la langue avec dextérité et possède un sens aigu de la dérision. Kiffo, quant à lui, met un point d’honneur à se distinguer dans la désobéissance et les mauvais résultats scolaires.
Tout oppose ces deux-là si ce n’est l’amitié, forte et indéfectible, qui les unit depuis l’enfance, ainsi qu’une nette propension à la rébellion. Lorsque la nouvelle professeur d’anglais arrive, ils unissent donc tout naturellement leurs efforts pour se liguer contre elle et ses méthodes tyranniques. Ils découvrent lors d’une expédition punitive que Mademoiselle Plait, alias le pitbull, pourrait bien se livrer à des activités illicites liées à la drogue. Pour vouloir en savoir plus, ils se mettent en danger... Leurs soupçons sont-ils justifiés ?
Le lecteur devrait être séduit par le style alerte et plein d’humour de la narratrice, et lorsque le suspens, bien mené, glisse de la farce au drame, il s’attachera à sa personnalité, qui derrière sa carapace, révèle une grande sensibilité.

coup de coeur Jamais contente : le journal d’Aurore / M. Desplechin. - Ecole des loisirs. - (Médium)

Aurore est une ado typique. Des sentences définitives, des propos excessifs, une volonté de choquer l’adulte. Un tempérement qui suscite agacement et attachement pouvant déboucher sur un fou rire. Bref, on lit avec beaucoup de plaisir le journal intime de cette jeune fille au quotidien plutôt banal, rendu cocasse grâce à la personnalité de la narratrice, entre Georgia Nicolson et Bridget Jones.
Sympathique roman que les ados savourent tant certaines s’y reconnaissent.

coup de coeur La question des Mughdis / Audren. - Ecole des loisirs. - (Médium)

Coline est invitée avec toute sa famille chez son ami Amogh en Angleterre. Elle découvre un manoir très chic, un domaine empreint de magie et de mystère.
Quoi qu’il arrive, le credo de Coline est : "Rester soi même". Elle s’amuse et s’agace de voir les petites hypocrisies et les faux-semblants, chez sa propre famille comme chez celle de son hôte. Mais comment va-t-elle se comporter lorsqu’elle découvre que la grande amitié qu’elle éprouvait envers Amogh se teinte de ce qui ressemble fortement à l’amour ? Peut-on rester aussi naturel et aussi spontané dans l’amour que dans l’amitié ?
Les petits travers de chacun sont pointés du doigt avec beaucoup d’humour ; tout cela forme un tableau très vivant et nous offre un agréable moment de lecture.

Et aussi... :


coup de coeur La voiture de Groucho / Olivier Saladin ; Nathalie Choux ; Gibus(écoute et devine). – Didier, 2014

Groucho ouvre la porte de son garage où l’attend sa petite voiture, un cadeau tout enrubanné et son chien avec lui. Il se rend à l’anniversaire de la petite Alice qui fête ses trois ans. Mais dans le garage, rien ne va comme d’habitude : la portière de l’automobile reste fermée, les clés sont introuvables… bon, il faut passer par le coffre bien sûr ! Il bougonne et ronchonne et marmonne Groucho, ce petit homme étourdi mais plein de ressources. Ah ! ses clés sont retrouvées (sous ses fesses pardi !) et « c’est parti mon kiki ! teuf, teuf, teuf… ». Mais Groucho n’est pas au bout de ses surprises avec sa petite voiture étonnante !
Michèle Moreau a écrit cette histoire, racontée avec délice et bonhomie par Olivier Saladin (8’17). Elle s’est amusée à créer un personnage lunaire, plein de fantaisie, décalé et coincé dans un comique de situation accentuée par des onomatopées et des expressions drôles et savoureuses. Nathalie Choux multiplie les rondeurs dans ses illustrations gaies et colorées. L’arrangement sonore d’Antoine Delecroix joue de bruitage « automobilistique » que le petit auditeur aura plaisir à reconnaître ou découvrir. Et le musicien Gibus clôt allegretto cet album par une petite chanson (1’15). Un régal ! Claire Py

A partir de 1 an

coup de coeur Le ventre de l’arbre / Hassane Kassi Kouyaté ; Joëlle Jolivet ; Dramane Dembele. – Didier (Contes et voix du monde), 2014

Hassane Kassi Kouyaté, conteur et metteur en scène d’une famille de griot du Burkina Faso, fils du grand comédien fétiche de Peter Brook, Sotigui Kouyaté, nous emmène de sa voix savoureuse à l’écoute de trois contes issus de la tradition orale africaine :

- Le ventre de l’arbre (10mn) où comment la hyène se retrouva affublée de son postérieur bas et pourquoi les arbres restent fermés aux hommes
- L’arbre qui parle (7mn) où comment il y a toujours plus malin que soit dans la vie
- Petit Jean (7mn) où comment un paresseux très paresseux se révèle en être sage.

Initiateur du festival de conte Yeleen au Burkina Faso (18éme saison) et directeur artistique de la compagnie Deux temps, trois mouvements, H.K. Kouyaté joue avec gourmandise des mots, métisse les sonorités de la langue française et bambara, se moque de ses personnages (la hyène et le lièvre, animaux emblématiques des contes africains) où la stupidité de l’un rivalise avec la ruse de l’autre.
Entre chaque récit, pépite de sagesse des anciens et d’humour savoureux, les instruments d’Afrique de l’Ouest de l’artiste musicien Dramane Dembele donnent une respiration musicale et brève (flûte peul, n’goni, kora, tama). Les illustrations chaleureuses et puissantes de Joëlle Jolivet sont à la mesure de ces contes philosophiques, si riches d’humanité et merveilleux vecteurs d’éducation et de réflexion. Un bel hommage aux anciens, hommes de paroles et de transmission : « Je vais te raconter une histoire qui sera ma vérité, peut-être qu’elle t’aidera à trouver ta vérité. Si tu trouves ta vérité, peut-être qu’un jour nous irons vers la vérité. » Claire Py

Dans la même collection (Contes et voix du monde), découvrez aussi Mahboul le sage, trois histoires tirées du répertoire traditionnel du Maghreb.

A partir de 5 ans

coup de coeur Nasreddine / Odile Weulersse ; Rebecca Dautremer - Flammarion (Les albums en musique), 2013

Aujourd’hui, Nasreddine accompagne son père au marché. Il charge les dattes sur le dos de l’âne et son père, Mustafa, monte sur le dos de la bête jusqu’aux portes de la ville. Un vizir se moque ouvertement de leur monture, incriminant le père de laisser son fils patauger pieds-nus dans la boue. Nasreddine couvert de honte préfère rentrer à la maison. Son père lui répond : « Fais selon ta fantaisie ! » La semaine suivante, il tond les moutons et accompagne ensuite son père chez le tisserand. Il feint de se tordre la cheville pour monter à dos d’âne et éviter à nouveau les moqueries. Malheureusement pour lui, des femmes qui lavent leur linge sur le chemin, s’étonnent du manque d’autorité de Mustafa et de l’irrespect de Nasreddine envers son vieux père. Une fois de plus, il fuit à la maison et une fois de plus son père approuve en lui répétant « Fais selon ta fantaisie ! ». Quelques jours plus tard, le jeune homme emmène des poules et un coq au marché. Cette fois, il montera sur l’âne avec son père et leur chargement ! Malheureusement pour lui, des vieillards installés en terrasse s’insurgent de voir le pauvre âne crouler sous le poids de deux hommes et d’une énorme cage… C’en est trop pour Nasreddine. Le prochain convoi se fera à pied pour tout le monde. Moqué une fois de plus par un groupe d’enfants, Nasreddine en perd son bon sens et décide… de porter l’âne ! Mustafa, qui jusque-là a toujours respecté les choix de son fils et sa fuite incessante devant les bavardages des uns et des autres, lui fait comprendre qu’il est temps d’assumer les actes qu’il estime pleins de sagesse et de ne plus avoir peur du ridicule et du jugement des autres. Un conte moral bien mené et agréable à écouter, d’environ quinze minutes pour une des célèbres fables de Nasreddine bien connues au Moyen-Orient. Mathilde Demougeot

« Nasreddine » chez Flammarion est une réédition de 2005, agrémentée d’un CD dans la collection « Les albums en musique du Père Castor ». Odile Weulersse, auteur, aime raconter aux enfants des aventures inspirées du passé et de différentes cultures. Elle adapte ici un conte de la culture musulmane où la popularité de Nasreddine dépasse les siècles et les générations. Ce personnage est mythique et fort sympathique ! L’histoire met en scène un âne et Mustafa, le père de Nasreddine. Notre petit héros est confronté, à chaque fois qu’il se rend au marché avec eux, aux railleries des passants. C’est qu’il a une certaine façon de cheminer avec son âne… Il ne sait plus comment faire avec la honte qu’il ressent face aux critiques. L’absurdité des situations, leurs apparentes drôleries, nous font rire. Mais une partie importante de l’histoire possède une qualité d’enseignement et nous aide à comprendre nos comportements. L’histoire est racontée par Nathaël Berthier et Benjamin Scampini avec la participation de Céline Bouzet. La composition musicale est de Pascal Ducourtioux où l’oud, luth oriental joué par Anas Cherkaoui, évoque l’Orient, berceau de la naissance de Nasreddine. Il nous invite au voyage. Enfin, Rebecca Dautremer signe ici de fines illustrations de grande qualité. On reconnaît son inspiration photographique où la couleur, la lumière et les jeux d’ombre, le cadrage et la profondeur de champ sont autant d’ingrédients qui font de chaque dessin des petits bijoux qu’on a plaisir à admirer. Ils transcrivent bien le comique des situations. Treize minutes pour comprendre avec Nasreddine où se trouve la sagesse d’une parole. Un son invite à tourner les pages de cet ouvrage, conseillé à partir de quatre ans. Mais que les grands ne boudent pas leur plaisir ! Emmanuel Mouchotte

coup de coeur C’est l’heure du dodo, Mouton le mouton ! / M. Willems. - Kaléidoscope

Girafe la girafe se brosse les dents, Cheval le cheval est sur le pot... différents animaux sont convoqués par Chat le chat : « C’est l’heure du dodo ! » Tous se retrouvent endormis sous le ciel étoilé. Tous sauf un...
L’humour discret de Mo Willems convient bien au petit format cartonné.

coup de coeur Mon chat le plus bête du monde / G. Bachelet. - Seuil

Gilles Bachelet a chez lui un chat d’une race bien étonnante... Dans le texte, tout est relativement normal : une description pertinente du mode de vie d’un félin. Mais le décalage introduit par l’illustration parachève ce petit bijou d’humour. Et comme nous sommes dans l’appartement d’un artiste, nous ne serons pas étonnés de voir, en matière de décoration d’intérieur, une profusion d’œuvres d’art inspirées des plus grands. Et si les singes obsèdent Anthony Browne, Bachelet lui truffe les œuvres d’éléphants :
- Nicky de Saint Phalle (1930-2002)
- Vassily Kandinsky (1866-1944)
- La Naissance de Vénus, environ 1485 - Sandro Botticelli (1444/1445-1510)
- Ben (1935- ...)
-  ?
- La grande famille (1963) - René Magritte (1898-1967)
-  Le Fifre (1966) - Edouard Manet (1832-1883)
- Place métaphysique ou Place d’Italie, 1912 - Giorgio De Chirico (1888-1978)
- La Danse, 1950 - Marc Chagall (1887-1985)
-  ?
- Nu bleu II, 1952 - Henri Matisse (1869-1954)
- Pablo Picasso (1881-1973)
- Fernand Léger (1881-1955)
- Piet Mondrian (1872-1944)
- Joan Miro (1893-1983)
- Pommes et oranges vers 1899 - Paul Cézanne (1839-1906)
- Le violon d’Ingres (1924) - Man Ray (1890-1976)
- Venus sans bras ni tête ???
- Table et bouilloire aldo rossi design ???

<<< Retour à la page précédente

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse