couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

Mot Clé : Mer/océan




Album(s) :


coup de coeur Le voyage de petit pingouin / Britta Teckentrup. – Circonflexe, 2014

C’est décidé, petit pingouin prend son élan et plonge dans l’océan pour rejoindre celle qui lui manque tant. A l’autre bout de l’album, son amie l’attend avec grande patience, perchée sur un iceberg. Ce long voyage est prétexte à donner à l’enfant des notions d’espaces antagonistes comme le haut et le bas (le titre original de l’album est « Up and down »), les devant-derrière ou la notion au-dessus et au-dessous. Il participera à cette découverte en soulevant des découpes originales créées dans les pages. Dauphins, requins, orque, méduses, pieuvre… voilà tout un univers marin à explorer avec ce petit pingouin courageux et amoureux. Très jolie découverte. Claire Py

A partir de 4 ans

coup de coeur Le caillou de Ferdinand / Isabelle Simler. - Editions Courtes et longues, 2014

Ferdinand a les cheveux jaunes et les genoux bleus. La tête dans ses rêves et des cailloux plein les poches, il avance sur la plage. Un jour comme souvent, il trébuche, et en tombant trouve un caillou précieux, doux et brillant, un caillou magique...

Comme dans son précédent album Des vagues, le trait tout en finesse d’Isabelle SImler met en scène la rêverie comme personne, avec cette fois une palette plus restreinte, mais toujours ce jaune chatoyant qui n’appartient qu’à elle. C’est beau, c’est doux, laissez-vous bercer. Ewa Bochenski

A partir de 3 ans

coup de coeur Le souffle de l’océan / L. Cohen ; M. Béal. - Balivernes éditions. 2014

Ouvrez cet album et écoutez, touchez, sentez, admirez l’océan...Car c’est un hymne aux sensations du bord de mer auquel nous invitent Laurie Cohen et Marjorie Béal ! Il se dégage des textes une douce poésie, et des images une véritable énergie. Un cocktail rafraîchissant et joyeux, qui page après page nous donne à voir par séquence des instantanés de l’océan, pleinement personnifié : il se réveille, respire et chante, il se parfume aussi, et peut se mettre en colère ! Cousin de la lune, il est aussi contemplatif et entraîne les passants dans un long rêve sans fin... Ewa Bochenski

coup de coeur Le phare d’Edgar / S. Bonvicini ; B. Le Gall. - Marmaille & compagnie. 2014

Il se dresse à la pointe ouest de l’île. D’aussi loin qu’on s’en souvienne, le vieux phare et son gardien Edgar ont toujours été là. Années après années, fièrement, il se dressent tout deux face aux éléments naturels et guident les marins. C’est la raison de vivre d’Edgar. Jusqu’au jour où trois messieurs arrivent pour lui annoncer, sans ménagement, qu’on allait construire un nouveau phare le long de la côte, un phare plus moderne et sans gardien...Le niveau de la mer a baissé, c’est ainsi. Eteindre son phare ? Partir ? Edgar est inconsolable, les habitants de l’île se sentent impuissants. Des semaines et des semaines de larmes, une véritable tempête de chagrin éclate ! Émotions se mêlent aux éléments naturels déchaînés, puis le rire succède aux larmes...un rire puissant et communicatif, des forces vives peut être capables de soulever la mer, et de chasser les trois messieurs, qui sait ? Un très bel album marin empli de l’énergie des vagues et des personnages.

coup de coeur Des vagues / I. Simler. - Editions courtes et longues. 2014

Ouvrez grand les yeux et laissez vous porter par les flots...Entre album documentaire et voyage onirique, Des vagues nous invite à faire connaissance avec la faune sous-marine dans une explosion de couleurs. Tout comme précédemment dans La Toile et Plume, le talent d’Isabelle Simler ne s’arrête pas à l’étude naturaliste... Poisson porc-épic, rascasse volante, poisson licorne ou hippocampe feuille, les face à face s’enchaînent page après page, servis par le grand format et la qualité du papier. Un cache-cache subtil se joue avec la silhouette du narrateur, jusqu’à la révélation finale. Une merveille.

Extraits

coup de coeur Rikiki terrible pirate des mers / M. Barcilon. - Ecole des loisirs. 2014

Ca commence comme ça : Cap’taine Grabuge et Rikita fleur de Java ont enfin un fils et ils aimeraient en être fiers. Mais pas plus gros qu’un bigorneau, incapable d’apprendre le B.A BA de tout pirate (lancé de couteaux, tir au canon, hisser les voiles...) il est raillé par tout l’équipage. Sa détermination à devenir un vrai pirate sera à la hauteur de la réputation de ses parents. Grâce à une arme secrète et unique en son genre...
Marianne Barcilon tient son héros, Rikiki, en grande estime et le fait évoluer dans un illustre décor de pirates des mers du Sud entre tromblons, tête de mort, tricornes, mousquets, sabres, cordages, gueules cassées et gros bras, poudre, tatouages, galions et bien sûr trésor... A l’abordage !

coup de coeur Dans la tempête / J.-L. Englebert ; G. Raisson. - Ecole des loisirs. - (Pastel)

Cette histoire de naufrage, en pleine mer, d’un bateau chinois n’est pas sans rappeler le conte du colibri. Face à la mort qui paraît inéluctable et à la panique généralisée des passagers, la petite servante réagit posément, à sa mesure. « Ridicule » trouvent-ils à rétorquer. « Je fais ma part », énonce-t-elle calmement.
Défaitistes et fatalistes moqueurs recevront une leçon de courage et de persévérance de la part de celle à qui, finalement, ils doivent la vie. Pour cela, petit clin d’œil, les classes sociales n’ont plus d’importance, l’effort doit être collectif !

coup de coeur Rêve d’océan / D. Nolan. - Petite plume de carotte

Un château de sable en bord de mer, léché par les vagues, à la nuit tombante. On devine sa chute prochaine mais notre attention est détournée : la vie s’anime à l’intérieur du château... De toutes petites personnes quittent précipitamment leur demeure de sable pour prendre la mer. Le périple sera mouvementé.
L’album sans texte se prête à ce voyage nourri d’un imaginaire maritime qui se cale sur le rythme perpétuel des marées.

coup de coeur La leçon de pêche / H. Böll ; E. Bravo. - P’tit glénat

Dans un port, une conversation s’engage entre un touriste curieux et un pêcheur « misérablement vêtu » qui fait la sieste dans sa barque. Le premier met tout en œuvre pour convaincre le second de sortir en mer, d’augmenter ses gains, de se construire un empire, de conquérir la richesse ! Face à ces délires ambitieux et mégalos, le pêcheur flegmatique oppose une approche de la vie beaucoup plus tempérée, pour un profit maximum... de bon temps !
Le texte des années 60, dans son essence, garde toute sa modernité, non démentie par les illustrations style BD.

coup de coeur Le roi du château / J. Taboni Misérazzi ; A. Albert. - Ecole des loisirs

Sur la plage Émile a construit un château de sable dont il se proclame le roi. Mais Émile part se baigner et dès qu’il a le dos tourné une famille de bigorneaux s’installe dans le château ! Puis un crabe qui prétend en être le roi. Que de prétendants au trône...
Grâce aux illustrations, dont le style est proche de la ligne claire, le château de sable prend les dimensions que lui donne l’imagination ; l’univers de la plage et de ses jeux s’anime, dans une mise en page sobre et claire. La lisibilité et la simplicité de cet album le rendent accessible aux plus petits. Les plus grands pourront y lire une histoire sur la vanité et la fragilité des constructions humaines face à la puissance de la nature.

coup de coeur Peau de lapin / V. Simon Catelin ; B. Baldi. - Motus

Touffu et Taffeta habitent la dune depuis toujours. Les grands espaces, les oyats, le bruit des vagues... Nos deux lapins sont heureux mais ils remarquent bientôt que leur espace se réduit, que le bruit s’amplifie, que le bitume prend du terrain. L’homme est passé par là... Pour les lapins, il est temps de partir, pour mieux revenir ?
Un album aux teintes d’eau et de sables qui invite à la lecture à voix haute, pour une réflexion sur la diminution des habitats des animaux et la force de la nature, malgré tout.

coup de coeur Le bateau arrive / Y. Kasano. - Ecole des loisirs

Comme l’indique le titre, cet album commente l’arrivée d’un paquebot. Le texte décrit les actions très techniques du déchargement et chargement du bateau. Écriture froide, proche du documentaire. Tandis que les illustrations fourmillent de détails, racontent toutes sortes d’histoires et donnent vie à l’album. Les enfants raffolent de ce type de livre qui laisse place à leur imagination nullement dévoyée par le texte. Gros faible pour cet écrivain....

coup de coeur Partie de pêche / B. Rodriguez. - Autrement. - (Histoire sans parole)

Nous retrouvons le renard et la poulette qui en ce début d’histoire couve un œuf. Mais elle doit le confier au goupil pour aller chercher, avec son copain crabe, de quoi se nourrir. A son retour et au terme d’une folle aventure sur terre et en mer, aura-t-elle des raisons de voir réveillée leur vieille rancœur ?
Un format qui se prête particulièrement aux péripéties de nos lascars, qui ne trouveront de répit qu’en toute dernière page.

coup de coeur L’ Enfant-Phoque / N. Heidelbach. - Les grandes personnes

C’est toujours un plaisir de retrouver l’univers de Nikolaus Heidelbach, étrange, décalé. A la fois doux et dérangeant.
Le narrateur de l’histoire est un petit garçon, fils de pêcheur. Avec sa maman, il découvre l’univers sous-marin, qu’elle lui dépeint inlassablement. « Mais comment maman pouvait-elle savoir tout ça ? » La réponse se trouve-t-elle dans sa disparition, un beau matin ? Et cette disparition a-t-elle un lien avec sa découverte, la veille, d’une peau de phoque ? Ce qui est sûr, c’est que la disparition de la mère n’est pas du tout anxiogène, qu’elle participe juste d’un mystère qui fait partie intégrante de la vie de cet enfant-phoque.
Le lecteur pourra lire et relire à l’envi cet album initiatique envoutant aux confins de l’univers du conte.

coup de coeur Mäko / J. Béziat. - Ecole des loisirs. - (Pastel)

Dans l’arctique, il y a le monde de surface et celui des abysses. Celui qui fait le lien, c’est Mäko le morse qui, sculptant la banquise, donne à voir les profondeurs de la mer. En dessous des poissons de glace créés par Mäko : la nourriture... Mäko, « le faiseur de poissons ». Qu’advient-il lorsque la banquise se brise ?
Des dessins au crayon très fins viennent ciseler de grands lavis et aplats bleutés pour illustrer le pouvoir de la création artistique...

coup de coeur Les petits pots d’Adèle / M. Clavelet. - Editions Océan

Amitié improbable entre une grand-mère adepte d’algues et de plancton et une baleine échouée qui va s’installer chez elle. Sardine, le chat, est ravi de cette nouvelle cohabitation : il a trouvé un partenaire pour les parties de cache-cache et chat perché. Mais bientôt, les murs deviennent étroits...
Mention spéciale pour les illustrations pleine page, à l’humour discret, qui expriment toute la douce tendresse qui unie ces deux personnages massifs.

coup de coeur Tous à poil ! / C. Franek ; M. Daniau. - Rouergue

Voici un album qui ne manque pas d’audace ! Il invite petits et grands, individus et groupes, gens sérieux et saltimbanques à se déshabiller, se mettre à nu, à poil quoi ! Le tout sans tabou et avec légèreté.
La nudité a rarement été montrée de façon aussi décomplexée dans un album jeunesse. Les corps athlètes ou défraichis se dévoilent, pour un bain collectif et plein d’allégresse. Bien malin qui pourrait dire alors où est le policier, le PDG, le magicien...

coup de coeur Faites la queue ! / T. Ohmura. - Ecole des loisirs

Un oiseau remonte une longue file d’attente et sert de guide, de gardien de l’ordre. Il y a ceux qui ne savent pas trop pour quoi ils patientent, ceux qui s’énervent, s’amusent, se tiennent coi.... Et tandis que le lecteur a eu le temps de faire connaissance avec chacun des 50 animaux, du plus petit au plus grand, il découvre finalement, en même temps que les personnages, l’attraction mystère.
Plusieurs histoires dans l’histoire pour un résultat enlevé, surprenant et gai : une vague très rafraichissante !

coup de coeur Qu’est-ce-que tu vois ? / S. Sénégas. - Kaléidoscope

Cauchemar absolu : passer 7 jours sans télé, sans rien ni personne si ce n’est Oncle Horace... Dans un phare en plus ! “Y a rien, ici !” Le petit garçon narrateur de cette histoire va participer au quotidien du vieil homme, entre pêche aux crabes, tours du balcon et promenades sur la plage. Si le texte reste mesuré, l’illustration montre combien la réalité est devenue haute en couleurs pour celui qui redoutait l’ennui. Comme disait Flaubert, repris en page de garde ici, “pour qu’une chose soit intéressante, il suffit de la regarder longtemps”.

coup de coeur Le roi des sables / T. Dedieu. - Seuil

Dialogue entre deux rois, confrontation de deux approches de la vie. Le roi des bois s’extasie devant la beauté du château de sable, en bord de mer, de son cousin. Le roi des sables, lui, déplore son aspect éphémère, tout en restant très humble : “La nature est au-dessus des hommes”.
Cet album cartonné, aux décors en naturel et montage photos, est une petite leçon de sagesse et de respect de la nature. A la nature conquérante et dominatrice du roi des bois (sculpté dans le bois comme un être massif et tranchant) s’oppose le pragmatisme hédoniste du “petit roi bâtisseur” qui jamais ne perd courage.

coup de coeur La vague / S. Lee. - Kaléidoscope

Page de gauche, noir et blanc : une petite fille fait face à la mer, méfiante tout d’abord. Page de droite, bleu acrylique : la mer, vivante, joue avec elle, se faisant douce écume ou ressac. Bientôt, l’appel est trop fort, la petite fille franchit la frontière, fait corps avec la mer.
Un bel hommage à l’enfance, à la mer et à la nature, servi par un format adéquat : format à l’italienne, album sans texte.

coup de coeur Bloub bloub bloub / Y. Kasano. - Ecole des loisirs

La mer, le soleil, le farniente... un petit bonhomme se prélasse sur sa bouée au milieu de la mer. Des bulles dans l’eau... serait-ce un requin ? Non, c’est juste papa qui lui fait une blague, soulève la bouée et le porte à bout de bras. Puis apparaissent Madame Tortue, Monsieur Morse... une pyramide humaine et animale se construit, à la grande joie du petit garçon et du lecteur. Les autres, sentant l’équilibre précaire, sont plus mitigés, surtout quand se pose Madame Mouette... Comme au jeu du Badaboum, la chute est inévitable et arrive avec la même jubilation. Et bien sûr, il faut vite recommencer !
Un album pour tout-petit simple et expressif, émaillé d’onomatopées. La mise en page est très réussie, jouant sur le format en hauteur ; le texte participe de la pyramide, ce qui rajoute à la dynamique de l’histoire.

Roman(s) :


coup de coeur Une journée avec Mousse / Claire Lebourg. - Ecole des Loisirs (Mouche), 2015

Mousse vit en bord de mer, et ses journées s’écoulent paisiblement au rythme des marées. Un jour, il trouve un morse, Bichon, au milieu de son salon. Bichon s’impose dans la maison, Mousse veut d’abord le chasser mais lorsuq’il le retrouve malade le lendemain matin, il le soigne. Un amitié se crée, même si au final, Mousse est satisfait de le voir repartir et de retrouver une certaine quiétude. Pourtnatn, quelque chose a changé : il sait que quelque part, il a un ami... Joli texte, léger, et de très belles illustrations. coup de coeur. Marie Chaillet

Visitez le site et le blog de Claire Lebourg

A partir de 7 ans

coup de coeur A l’eau, Lili ! / Didier Lévy ; Aurélie Abolivier. - Bayard (tu lis, je lis), 2014

En vacances au bord de la mer, Lili ne veut pas mettre sa bouée. "C’est pour les petits !", bougonne-t-elle. Mais tant qu’elle ne sait pas nager, elle n’a pas le choix ! En s’approchant de l’eau, bouée autour du ventre, elle entend une petite voix de canard : c’est sa bouée qui parle, et qui va l’aider à ne plus avoir peur des vagues... une première lecture à deux voix, très fraîche, tant par les jolies illustrations à l’aquarelle que par le texte, avec ce qu’il faut de fantaisie. Ewa Bochenski

A partir de 6 ans (quand on lit déjà bien)

coup de coeur Samouraï océan, tome 1 : Le Destin de Satchi / H. Verlomme. - Gallimard

Satchi, jeune homme aux origines mystérieuses, essaie de sauver les Océans : une menace technologique déferle sur les fonds marins, détruisant toute vie sur son passage. Des industriels cupides exploitent les ressources de la mer. Aidés de ses amis, Satchi se lance dans un combat magnifique mais extrêmement dangereux, car son destin est lié à l’avenir des espèces maritimes, et par-delà, à l’humanité toute entière.
Un récit fantastique aux multiples rebondissements, un roman qui se dévore d’une seule traite. Vivement le tome 2.

coup de coeur Le cycle des destins : Aylin et Siam / E. Simard. - Syros. 2013

Suite à un tsunami, Paris a disparu sous l’eau. De la civilisation ne reste que quelques groupes d’humains qui ont trouvé refuge sur les hauteurs. Des sociétés différentes se sont constituées. Aylin appartient aux valériens, un peuple plutôt pacifique. Mais lors d’un échange avec les enfants de la Tour des Elfes, des êtres génétiquement modifiés, son destin va basculer. La jeune fille se voit contrainte de partir un temps loin de chez elle. Que va-t-elle découvrir sur les autres "îles" ? L’entraide est-elle possible ?
Le récit nous invite à redécouvrir Paris sous un autre angle. L’histoire, relativement simple, évoque la nécessaire entraide pour arriver à survivre. Mais les différences et les préjugés sont autant de freins et laissent la voie à toutes les manipulations. Au roman d’aventure se superpose une réflexion sur les relations entre l’homme et la nature. Un bon premier tome avec pour cadre la beauté de la mer et de la Capitale. A suivre.
« Il nageait au milieu des requins sans son murex et il n’était jamais attaqué. Je l’ai vu de mes propres yeux à travers les lunettes de la tour : un squale d’au moins six mètres a tourné autour de lui, un jour, sans le toucher. D’autres sont arrivés. Ils étaient cinq ! Cinq géants ! J’ai cru qu’il était perdu. Mais non... Les requins se contentaient de l’’inspecter". Ils ne se sont pas jetés sur lui. C’était incroyable. Lui seul pouvait se permettre cela. »

coup de coeur Ma tante est un cachalot / A. Provoost. - Alice. - (Deuzio)

A l’âge où elle croit encore aux légendes et créatures magiques, Anna se voit soudain confrontée à la violence du monde réel. Lorsqu’elle fait la connaissance de sa cousine Tara, elle ne voit en elle qu’une gamine capricieuse, revêche, fermée aux autres et curieusement collée aux basques de son père. Mais son comportement étrange l’intrigue, de même que, bientôt, son insistance à rester de plus en plus souvent chez Anna. Un drame va accentuer encore toutes les tendances de la petite fille. D’indices troublants en confidence à demi-mots, Anna comprend le terrible secret de sa cousine. Comment lui venir en aide ?
Le récit ne trouve pas sa résolution dans la mise au jour de l’inceste. Il traite tout autant de notre difficulté à affronter la violence qui nous entoure. Refuser de voir, éluder, travestir la réalité, mourir... nos capacités de fuite sont légion. Mais celle de résilience également, et les baleines joueront en ce sens un rôle majeur…
Les personnages bénéficient d’une finesse et d’une compréhension qui évitent tout manichéisme. L’auteure a su rendre la difficulté d’interprétation de l’enfant qui s’étonne de certains comportements, pressent des dysfonctionnements mais ne possède pas les clés pour les interpréter. On ne peut être aussi indulgents envers les adultes qui, longtemps, restent bien défaillants...

coup de coeur La fille qui parle à la mer/Le garçon au chien parlant / C. Galea. - Rouergue. - (Boomerang). 2013

Oyana doit quitter son pays, traverser la mer, apprendre à nager pour l’apprivoiser. Sage précaution, le bateau sur lequel elle, sa famille et tant d’autres sont entassés ne résistera pas à la tempête. De l’autre côté, sur le rivage, apparaît un garçon et son grand chien…
Au recto, ou au verso peu importe puisque les histoires sont indissociables, Loïc prend le relais du récit en accueillant Oyana. Ils s’apprivoisent, se reconnaissent…
Troublant de voir cette histoire d’émigration traitée avec tant de douceur et de poésie. Oyana est déterminée à franchir l’océan, Loïc l’est également à sa manière de lui faire une place : deux personnes se trouvent, dépassant la douleur pour se concentrer sur l’avenir.
Autre lecture
Un garçon et son chien découvre une fille sur la plage. Il pense qu’elle est une fée. Mais la réalité, plus terrible, nous est peu à peu dévoilée... La seconde partie du récit nous permet d’entendre la voix de la jeune fille et donc "sa réalité".
Une histoire dont la construction, la division d’un même événement en deux regards différents, mêlent étroitement poésie et drame. Un texte qui illustre bien l’effet boomerang. Ce beau récit peut servir de départ pour aborder la tragédie des migrants.
« Je crois que je me suis endormie. Je crois que je suis fatiguée. Je crois que la mer est folle. Je crois que je retourne au village. Je crois que je grandis d’un coup. Je crois que le bateau se renverse. Je crois que la mer me prend dans ses bras. Je crois que je nage. Je crois que je rêve »

coup de coeur Le grillon, récit d’un enfant pirate / T. Koëgel. - Didier. 2013

Le grillon n’a jamais connu que l’horizon de la mer. Des pirates modernes ont un jour assassiné ses parents, lui ont laissé la vie sauve et l’ont élevé dans l’esprit des abordages et prises d’otages. Auprès de Samatar, figure tutélaire, et surtout immergé dans un monde imaginaire très fort, il trouve un certain équilibre qui s’apparente à un cocon. Lorsqu’il doit accoster, l’expérience avec le reste du monde se fait dans une violence moins codifiée pour lui. Entre la découverte de la corruption et les personnes bienveillantes (surtout féminines), le grillon, devenu Mostéfa, fait l’apprentissage du monde et de sa complexité. A lui de trouver une issue…
Univers très fort, à part dans le paysage de la littérature jeunesse (qui n’est pas sans rappeler Bandit de Marcus Malte). L’imagination de ce jeune personnage construit des remparts contre la violence du monde et propose une vision de la vie d’une grande poésie.

coup de coeur Le garçon qui rêvait de requins / J. Monninger. - Flammarion. - (Tribal)

Parti avec sa mère et sa grande sœur, Tommy s’apprête à réaliser son rêve le plus fou : côtoyer de grands requins blancs. Atteint de mucoviscidose, il a obtenu une bourse pour plonger et rencontrer ces grands tueurs. Sa sœur Bee, narratrice de l’histoire, raconte leur quotidien, les soins contraignants, les difficultés pour Tommy d’avoir des amis, son sérieux à elle pour réussir dans les études et ne pas causer de soucis supplémentaire. Puis vient le temps, enfin, de la grande rencontre. Qui ne sera pas celle espérée. Bee fera tout alors pour exaucer le grand souhait de son frère, même s’ils prennent pour cela des risques inconsidérés.
Personnalité solaire que ce Tommy qui lutte pour maintenir son souffle sans jamais se plaindre. Aux côtés de Bee et de surfeurs légendaires, Tommy se révèle…
Roman évidemment touchant parce qu’il parle de maladie, de mort. Cette parenthèse enchantée ne sonne pas faux, met l’accent sur la proximité de la mort, sur la fragilité de la vie et l’importance d’être juste dans ce qu’on est et ce qu’on vit.
Autre lecture
Tommy est atteint de mucoviscidose. Demain il va pouvoir réaliser son rêve : s’approcher au plus près des grands requins blancs. Vont-ils être au rendez-vous ? Et la journée peut-elle être au niveau de ses attentes ?
Bee, sa grande sœur, est inquiète : sa mère semble ne pas se rendre compte de l’importance de cette expérience pour son enfant malade et le bénévole qui les accueille ressemble à un mauvais dépliant touristique. Or Tommy est passionné et c’est un vrai contact avec les requins qu’il espère... De plus son état de fatigue semble incompatible avec ses désirs. Le miracle aura-t-il lieu ?
Un très bon livre sur l’aventure et le courage de deux jeunes emportés par la passion de l’un d’eux.

coup de coeur Titanic 2012 / C. Lambert. - Gründ. - (Romans)

Le Titanic n’a pas fini de faire fantasmer. Pour cette raison et sûr de son succès, un gros PDG invente un concept autour du bateau naufragé : un dôme de haute technologie permet de plonger au cœur de l’océan pour visiter le célèbre navire. Une des employés doute de la fiabilité de la structure et en informe l’assureur du projet. Le jour de l’inauguration, les employés et invités vont se trouver piégés par une tempête qui met à mal la sécurité du site…
Intrigue sans temps morts, avec alternances de points de vue, qui voit l’histoire se répéter : les mêmes causes -l’arrogance et la cupidité de l’homme- produisent les mêmes effets -la revanche de la nature sur l’homme…
Autre lecture
Un complexe commercial est créé autour du Titanic. L’inauguration doit avoir lieu prochainement. Mais une scientifique met en garde contre la fragilité du site. Le projet serait-il dangereux ? Paul et Khyte vont enquêter pour déterminer les risques réels et leur origine. Mais le jour de l’ouverture un ouragan approche et de terribles bruits, suivis de dysfonctionnements font basculer la fête dans l’horreur.
Un livre d’aventure qui prend pour cadre le Titanic. Coup de coeur de Chahin

coup de coeur Une fille à la mer / M. Johnson. - Gallimard. - (Scripto)

La couverture est belle mais trompeuse. On s’attend à une histoire fleur bleue entre adolescents à la plage. En réalité, la trame est bien plus intéressante. Clio est en rupture avec son père. Son enfance, révélée au fur et à mesure du livre, s’avère traumatisante. Ses parents ont depuis divorcé. Or, elle se voit contrainte, à dix sept ans, de passer tout l’été avec son père. Il s’agit a priori de passer des vacances idylliques sur un yacht en Italie. Mais Clio sait bien que les apparences sont trompeuses... son père est depuis longtemps fauché et ses idées sont toujours extravagantes et excessives... La réalité va dépasser toutes ses attentes !
Un récit bien construit et des personnages denses et attachants font de ce roman un très bon moment de lecture.
Autre lecture
Les parents divorcés de Clio, 17 ans, ont décidé pour elle ce que devaient être ses vacances : partir avec son irresponsable de père sur un yacht en Italie. Elle apprend sur place qu’ils ne seront pas seuls. Être en huis clos, sans comprendre les enjeux de l’expédition, c’en est trop pour Clio qui étouffe, d’autant qu’elle se retrouve bientôt dans la situation impossible du trio amoureux : comment s’autoriser l’amour naissant avec Aidan sans trahir sa nouvelle amie ? En parallèle à ce dilemme, le destin rocambolesque de Clio et sa famille est dévoilé peu à peu : elle et son père ont inventé un jeu de société qui fut un succès, fortune et vie d’aventures à la clé, avant la ruine et le divorce. On s’attache à cette jeune fille sur la défensive pleine d’imagination.

coup de coeur Mujnak, la mer d’Aral assassinée / A. Surget. - Oskar. - (Carré poche)

La construction de ce roman est particulière, qui consacre une longue partie à l’agonie du peuple de la mer d’Aral et une partie beaucoup plus courte à l’espoir, aux solutions. Et pour cause, elles sont si peu nombreuses...
La culture du coton, avec ses pesticides à outrance et ses besoins énormes en eau, a asséché la mer d’Aral, appauvri les terres, rendu malade la population. Quel avenir, quelles perspectives dans une URSS qui se désintéresse de leur sort ? Djazia et Gengis, deux ados, veulent y croire. Avec le Dr Yassin, ils contactent l’UNESCO. Un appel au secours qui, avec la chute de l’URSS, sera enfin entendu dans les années 90. Mais les solutions sont insuffisantes et la mer continue de reculer...
Quelques pages documentaires complètent la fiction et font un état des lieux des mesures entreprises.
Au-delà du seul cas de la mer d’Aral, c’est tout le fonctionnement d’un désastre écologique qui est décrypté ici. Ou comment l’emballement d’une population pour un projet s’avère, au vu du cynisme des industriels et de l’inertie des instances politiques, dévastateur, écologiquement et humainement.

coup de coeur Tout le monde veut voir la mer / A. Lestrade ; N. Choux. - Rouergue. - (Zigzag)

Le secours populaire offre l’opportunité de passer une journée à la mer à des enfants du quartier du Muguet. La belle affaire pour Marika dont le rêve est de monter à cheval. Mais par amitié pour Sofia, elle l’accompagne et se dit que finalement, peu importe l’occupation, la vie peut être belle lorsqu’on est heureux d’être ensemble. Et justement, en vivant autre chose, ailleurs, autrement, chacun se réinvente et redécouvre l’autre.
Roman graphique dès 7-8 ans, réussi sur les relations humaines et les rêves que l’on peut avoir dans la vie.

Et aussi... :


coup de coeur Artie et Moe : pas de sieste aujourd’hui ! / Ramona Badescu, Amélie Jackowski. - Benjamins media (Taille S), 2015

Plongez en immersion aquatique avec Artie et Moe, deux sympathiques petits poissons qui s’échappent après le repas, au moment où des parents attentionnés les envoient faire une sieste. C’est dimanche, et nos deux compères partent explorer le petit monde des profondeurs : posidonies, grande raie étoilée, oursins, murène...ah ! Quelle frayeur avec celle-ci. Plus loin, les voilà devant un spectacle de crevettes grises synchronisées... Grâce à l’audace et la curiosité de ces deux-là, les petits auditeurs découvriront les trésors des fonds marins aux noms surprenants.

Format carré 15X15cm, cet album s’inscrit dans la collection taille S (à partir de 15-20 mois) chez Benjaminsmédia. Une écoute à partir de 3 ans semblerait plus appropriée en raison de mots complexes ou inhabituels pour de toutes petites oreilles. Cependant, les voix, les rythmes, les sons, créent un langage sonore varié et intéressant. Cette jolie balade colorée et illustrée avec talent par Amélie Jackowski, se termine en chanson, alors que nos deux héros, fatigués mais heureux, ont retrouvé leur parents. Les enfants seront ravis de reprendre en choeur la comptine « Les petits poissons dans l’eau ». En annexe, une page permet de faire connaissance avec les auteurs (Ramona Badescu est la créatrice entre autre du personnage de Pomelo), ainsi que de tous les protagonistes de l’histoire. Comme dans chaque ouvrage de Benjaminsmédia, une transcription braille et gros caractère est disponible en complément du livre/CD. Claire Py

A partir de 3 ans

coup de coeur Manu à la plage / Ed. Diego Arandojo. - Bang

Manu, sur la plage, croise un crabe, rien de plus banal. Puis un mammouth... voilà qui est plus original ! Les aventures qu’ils vivront en bord de mer seront à l’avenant, avec des rencontres et des péripéties improbables.
Un peu d’agacement, beaucoup de fous rires, une grande complicité, dans le jeu et sans un mot ! Cette petite fille et son compagnon sont désormais inséparables !

coup de coeur Bulle et Bob à la plage / N. Tual ; I. Green. - Didier. - (Polichinelle)

Saynètes de jeux sur la plage. Bulle et Bob construisent un château, le décorent de trésors apportés par les vagues... et assistent à son retour à la mer ! A la fin de la journée, fatigués, ils se laissent bercer au creux de leur serviette. La narratrice raconte de sa voix douce et acidulée cette délicieuse journée en bord de mer. Chaque étape est succédée d’une chansonnette ou comptine, chantée en alternance par la narratrice et un petit garçon (et quelque fois en chœur) et avec un accompagnement instrumental des plus sobres (avec ukulélé, bâton de pluie...) qui joue avec les éléments naturels et nous transporte dans une surprenante tonalité aquatique. Les rythmes sont à la fois indolents et pétillants selon les moments.
Les illustrations d’Ilya Green, en teintes sable, sont tout simplement splendides.
Un album pour tout-petits très sensoriel qui joue sur les joies de la plage en été. On trouvera en fin d’ouvrage les partitions de chansons qui peuvent être reprises et mimées.

coup de coeur Tous à la mer ? / B. Luciani ; E. Tharlet. - Nord Sud

Contexte : Difficile de ne rien oublier quand on décide de partir à la plage.
Ce qui est répété : - Pas question de partir à la mer sans (x) - Mais... attends ! Il en manque un. Devine lequel ?
Remplacement par : oubli
Remarques : Jeu : chercher celui qui manque dans l’image - Différents moyens de transports.

<<< Retour à la page précédente

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse