couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

Mot Clé : Maison




Album(s) :


coup de coeur Saperlipopette / S. Taylor ; S.A. Garland. - Père Castor, 2014

C’est une petite maison. Si jolie. Parfaite ? Oh ! une fenêtre est de travers ! Souriceau est trop petit pour la redresser. Heureusement, compère ours passe par là. Il est grand, fort et ravi d’aider souriceau. Oui mais voilà…

Cet album délicieux, plein de fraîcheur est une randonnée joyeuse sur l’entraide, l’amitié, la tendresse. Ours, écureuil, loutre, élan ont du cœur à l’ouvrage, des compétences formidables et la volonté de tout bien faire ! Mais une succession d’imprévus et quelques maladresses vont laisser souriceau sans voix. Heureusement, l’amitié de nos amis est bâtie sur des fondations solides et une magnifique surprise attend souriceau sur une double page à déplier en fin d’album… Oh ! la nouvelle porte est de travers ! Souriceau réfléchit, une porte de travers c’est trois fois rien après tout. Ses amis sont bien les meilleurs amis du monde.

Claire Py

coup de coeur L’ avie d’Isée / C. Ponti - Ecole des Loisirs. 2013

C’est la première fois qu’Isée peut toucher la musique d’une chanson. Et même monter et marcher dessus... Isée entre dans le livre et nous la suivons sur sa portée musicale, à travers une forêt de maisons. Des maisons pour tenir au chaud sauf que tout est sens dessus dessous et qu’un monstre veut la dévorer ! Ou deux ! mais rien ni personne ne l’arrête... Ouvrir les yeux sur le monde, à-prendre le plus de chemins possibles... Entre rêve et réalité, Isée s’éveille et s’émerveille.
Claude Ponti perpétue la vie d’Isée entre initiation et culture dans un foisonnement d’images où les détails nous interpellent et nous interrogent (nombreuses références artistiques, architecturales ou même technologiques). Il nous invite à la vigilance, la découverte, comme un voyage à suivre ou à poursuivre. La lecture de ce troisième opus des aventures d’Isée élargit d’ailleurs la perception des précédentes.

coup de coeur Les trois petits cochons / G. Quarenghi ; C. Carrer. - Cambourakis

Nous sommes dans le conte connu des 3 petits cochons et les personnages eux-mêmes ont connaissance des déboires de leurs ancêtres. Poussés hors de la maison familiale, les 3 petits cochons, « en réalité deux plus un, ou plutôt une : deux cochonnets et une cochonnette » se construisent chacun une maison. Le conte hésite entre trame classique et invention narrative, naturellement portée par la cochonnette ! Face à elle, le loup, encore plus paumé que ses modèles, n’aura aucune chance.
Une adaptation réjouissante à lire particulièrement à voix haute.

coup de coeur Surtout n’entrez pas dans le sac / G. Atakpama ; N. Hubesch. - Ecole des loisirs

Une chèvre découvre un terrain idyllique et se bâtit une maison dans les règles de l’art. Seulement voilà, un lion est également sur l’affaire... Malin, celui-ci attend que la chèvre ait fini les travaux et s’installe. Et non seulement il lui fait ce sale coup mais l’assigne aux tâches ménagères et notamment à la cuisine. La suite, à vous de la découvrir....
Original, mordant, délicieusement mâtiné d’humour noir, un engouement pour cette histoire de tel est pris qui croyait prendre.

coup de coeur Sam et Julia dans la maison des souris / K. Schaapman. - Gallimard. - (Giboulées)

C’est surtout la performance technique qui nous bluffe : la création d’une maison de souris de 3 mètres de haut sur 2 de large, composée de plus de 100 pièces réalisées dans un luxe de détails et de minutie. Ce sont Julia, « très très originale et super curieuse », et Sam, « très très sage et super timide », que nous suivons particulièrement, au travers d’aventures qui les mènent de pièce en pièce. Petits travaux, crêpe party, naissance de triplés, accidents ménagers, maladie, découverte de shabbat... ces petites histoires dans l’histoire sont autant d’occasions de se plonger dans un imaginaire du minuscule très cosy !

coup de coeur La maison en petits cubes / K. Hirata ; F. Katô. - Nobi Nobi

De quoi est constituée une vie ? Ces deux auteurs apportent une réponse des plus originales : le vieux monsieur héros de cette histoire a superposé des cubes sur sa maison pour contrer la montée des eaux, progressive et incessante. Chaque étage constitue ainsi une étape de sa vie. Lorsqu’il doit un jour descendre tout en bas, il enfile une combinaison et remonte le fil du temps. Les souvenirs affleurent.
Teintes feutrées entre vieux jaune et bleutés pour évoquer une vie.

coup de coeur Monsieur Cabosse / R. Fuentès ; P. Lemaître. - Nathan

Difficile pour Monsieur Cabosse et sa femme de trouver un foyer à leur convenance. Monsieur est très grand, Madame très petite et aucune des maisons testées ne convient. Tandis que Monsieur lit Les Pensées de Pascal, Madame multiplie les idées jusqu’à trouver la solution parfaite.
Un homme distrait, une femme pragmatique, ce charmant couple, avec leur chien fidèle, se joue des différences et travaille patiemment à son bonheur.

coup de coeur Dans ma rue... / R. Saillard. - Escabelle

Dans ma rue, il y a plusieurs habitations : maisons individuelles (traditionnelles ou d’architecte), appartements... Pour chacune d’elles, nous voyons la façade puis, en page suivante, l’intérieur. Par un système de fenêtres évidées, le lecteur peut s’essayer à deviner la vie derrière les murs...
Travelling latéral pour un jeu d’observation et d’indices à suivre...

coup de coeur Bien mieux qu’une maison / A. Deacon ; V. Schwarz. - Ecole des loisirs. - (Pastel)- (Pastel)

Petits hamsters sont devenus grands, c’est l’heure de trouver un nouveau foyer. Et pour cela, il faut quitter le cocon, affronter le vaste monde. Mais ils sont rendus temporairement aveugles et leur épopée prend effectivement l’allure d’une traversée des mondes. Le lecteur, lui, voit une réalité plus banale, plus drôle aussi...
Des petites bêtes qui prennent leur indépendance, bravent leur peur et restent soudés dans l’adversité. La récompense sera grandiose !

coup de coeur Les trois petits cochons / R. Méndez, H. Bansch. - Oqo

Une adaptation classique des trois petits cochons dont l’illustration, toute en matières -collages et crayonné- renforce le schéma du conte : les maisons en paille, bois et briques se désintègrent ou résistent et les trois petits cochons, unis, vaincront le loup !

coup de coeur Toc toc toc / A. Herbauts. - Casterman

Dans le registre du beau et du sensible, le travail d’Anne Herbauts est incontournable. Cet auteur nous ouvre sans cesse de nouveaux passages singuliers vers l’imaginaire. De fait, ici, un "toc, toc, toc" incite le lecteur à passer les portes de couleur qui nous introduisent dans toutes sortes de placards. Placards du quotidien, mais pas seulement si on prend le temps d’y regarder de plus près. Le temps justement...
Pas de texte, à nous d’inventer des histoires. Bel enchantement une fois encore !

coup de coeur Le déménagement / D. Laforge ; C. Jourdy. - Adam Biro

Un déménagement et l’angoisse qu’il suscite. Ce petit drame qui semblait insurmontable sera vite transcendé par la rencontre avec la nouvelle voisine. Un thème classique mais ici, on est au plus près de l’émotion grâce au soin apporté aux attitudes expressives de l’enfant.
On est charmé par les pages de garde façon tapisserie grand-maman et les couleurs sépia de cet album pour les 6-8 ans.

coup de coeur Le bateau ; la maison ; le ballon ; la voiture ; le camping ; l’anniversaire / O. Bailloeul. - Mango. - (Lulu et Lili) -

Voici une série de petits livres cartonnés bien sympathiques. Dans chaque titre, nous retrouvons Lulu et Lili, deux espiègles petites souris, qui détournent les objets du quotidien.
Les illustrations faites d’un photomontage de marionnettes et d’objets sont particulièrement réussies en ce qui concerne l’expression des personnages.

coup de coeur Une maison pour trois cochons / S. de Greff. - Ecole des loisirs. - (Pastel)

Le loup est revenu et les 3 cochons n’ont pas de maison ! Au fil de l’histoire, ils vont la construire, en volume, sous les yeux du lecteur.
L’animation de ce nouveau titre de Sabine de Greff est toute simple et très efficace : on voit, avec les personnages, se dresser la maison, rempart contre la menace du loup. Et tout cela donne encore plus de rythme à cet album déjà bien enlevé.

Roman(s) :


coup de coeur Une maison pour neuf / B. Lindelauf. - Gallimard (Folio junior), 2013

C’est l’histoire de la vie d’une famille au Pays- Bas en 1937 avec toutes les péripéties du quotidien. Nine, 11 ans, est la narratrice ; elle parle de ses 4 frères, ses deux sœurs, son papa et sa grand-mère Mamie Mei du genre autoritaire. Ils emménagent tous dans une maison isolée au bout de Schlammbammsahara et l’on suit leur quotidien mouvementé avec plaisir. Tout d’abord, le père, figure du perdant, qui entreprend la fabrication de cigares avec les grands fils mais qui échoue. La grand-mère qui gère la maisonnée avec poigne mais aussi qui possède une malle à histoires (une valise pleine de photos) qui enchante les enfants. Se mêlent ainsi le présent et les souvenirs du passé. Les filles qui vont découvrir une étrange maison abandonnée avec un fou qui mange des boutons… On pourrait croire qu’on va alors plonger dans un roman fantastique mais non, rien n’est vraiment effrayant, on découvre des secrets et c’est intéressant. J’ai bien aimé l’histoire pleine d’entrain et de fantaisie. Nathalie Bertin

A partir de 9 ans

coup de coeur Nostalgia / V. M. Le Normand ; I. Aleluia. - Thierry Magnier. - (Photoroman)

Fabrice, danseur et chorégraphe de renom, revient dans sa ville natale. Petit, il était moqué, repoussé. De père inconnu, issu d’un milieu social modeste, seule Marie-Sarah a su le regarder. C’est pour partager sa passion qu’il est devenu danseur. Mais la vie s’en est mêlée...
Sur le principe de la collection, le livre s’ouvre sur une série de photos : une maison désertée où seuls demeurent quelques objets. Véronique Le Normand s’empare de ces images qui expriment un dénuement, comble le vide apparent et tisse une histoire d’amour tourmentée.
Quand les souvenirs sont apaisés, une autre histoire est-elle possible au présent ?
Autre lecture
Fabrice revient dans la ville de son enfance pour y faire une représentation d’un ballet qu’il a composé et qui s’appelle Nostalgia. Sur place les souvenirs l’envahissent, il se souvient de Marie Sarah et de ses débuts comme danseur.
Histoire bien écrite où l’on replonge dans le passé des personnages à travers leur regard, leurs émotions et leurs souvenirs. L’histoire est mise en scène à partir d’une série de photos d’Iris Aleluia.
La méthode d’écriture est intéressante, mais un doute : le thème est-il porteur pour des adolescents ?

coup de coeur Histoire de la maison qui voulait déménager / H. Walbecq. - Ecole des loisirs. - (Neuf). 2013

De très jolies histoires courtes où les maisons, les escaliers, les fenêtres, les arbres et d’autres éléments qui façonnent nos lieux de vie vivent de belles aventures : ils respirent, voyagent, partagent leurs états d’âmes avec les animaux et les habitants.
Des textes et des illustrations très poétiques et délicats qui laissent une belle place à l’imaginaire et permettent une petite évasion dans un monde à part. Coup de coeur de Marie J.

Et aussi... :


coup de coeur Jeu de piste à Volubilis / M. Ducos. - Sarbacane

La narratrice de cette histoire habite une maison résolument moderne. Elle l’a toujours trouvée étrange. A juste titre car elle tombe un jour sur un message sibyllin. Alors débute un jeu de piste fascinant à travers les pièces de la maison, et même un peu au-delà...
L’occasion pour le lecteur d’observer un mobilier très design et de voir quelques références picturales libres des années 60-70 :
- Fauteuil Ballon, 1966 - Eero Aarnio
- Blue 2, 1961 - Joan Miro
- Table Mondrian - Bernard Vuarnesson
- La colombe de la paix, 1961 - Pablo Picasso
- Tabouret Diabolo ou Tam-Tam, 1967-1968 - Henry Massonnet
- Campbell Soup, 1968 - Andy Warhol
- Mondrian
- Mobile de Calder
- Fenêtre en longueur Corbu - Le Corbusier

coup de coeur Dix petits amis déménagent / M. Anno. - Ecole des loisirs

Dix petits amis déménagent, un par un, de la maison de gauche à celle de droite. En tournant les pages, on passe de la façade des maisons à leur intérieur, pour suivre le déménagement de chacun. En regardant par les fenêtres évidées, on peut suivre certains personnages. On compte à gauche, on compte à droite, le compte est bon ?

coup de coeur Les trois petits cochons / S. Guarnaccia. - Hélium

Dans cet album, le texte respecte l’histoire connue des Trois Petits Cochons, mais l’univers graphique est loin de la tradition. Au fil de l’histoire, nous découvrons des objets et des bâtiments représentatifs de ce qu’a été le design au XXe siècle.
Les trois petits cochons quittent la maison familiale :
- The Gamble House, 1908 - Green and Green
Le premier cochon a travaillé sur les plans suivants...
- UFA-Cinema Center, 1998 - Coop Himmelb
- Monument à la III° Internationale, 1920 - Vladimir Tatlin
... et construit sa maison avec du matériel de récupération :
- The Gehry House, 1978 - Frank Gehry
Mobilier :
- Chaise Berlin, 1923 - Gerrit Rietveld
Le deuxième cochon travaille sur différents plans :
- The Glass House, 1949 - Philip Johnson
- Villa Savoye, 1931 - Le Corbusier
- Seagram Building, 1958 - Ludwig Mies van der Rohe et Philip Johnson
- Dôme Géodésique, 1945 - Richard Buckminster Fuller
- The Crystal House, 1939 - George Fred Keck
mais construira une maison de verre :
- The Glass House, 1949 - Philip Johnson
Mobilier :
- Chaise Cantilever, 1926 - Mart Stam
- Tapis Marine d’abord, 1927 - Eileen Gray
Le troisième cochon est entouré de plusieurs plans :
- Tour Einstein, 1921 - Erich Mendelsohn
- Opéra de Sydney, 1973 - Jorn Utzon
- Fauteuil Le Corbusier, 1902 - Thonet
- Wiggle Side Chair, 1972 - Frank Gehry
Ses choix porteront sur une maison de pierre de de béton :
- Fallingwater House, 1939 - Frank LLyod Wright
Mobilier :
- Fauteuil Hardoy,1938 - Jorge Ferrari-Hardoy
- Presse-Agrumes Juicy Salif, 1990 - Philippe Starck
- Chaise First, 1983 - Michelle de Lucchi
- Vase Hollywood, 1958 - Ettore Sottsas
- Table Tulipe, 1956 - Eero Saarinen
- Cafetière La Conica, 1984 - Aldo Rossi
- Dymaxion Car, 1934 - Richard Buckminster Fuller
- Lampe Lampadina, 1972 - Achille Castiglioni
- Radio Nuse, 1937 - Isamu Noguchir
- Tapis Arizona, 1984 - Nathalie du Pasquier
Serre :
- Pyramide du Louvre, 1989 - Pei Ieoh Ming
Le loup se déplace d’une maison à l’autre en moto :
- Moto Voxan GTV 1200, 2008 - Philippe Stark

coup de coeur Ma maison / E. de Lambilly ; B. Fontanel.- Palette. - (L’art pas à pas)

Cet album cartonné de 16 pages constitue une première approche de la peinture, sur un thème particulier, ici, la maison (intérieur/extérieur). Une fiction tout en rimes permet d’établir une ligne directrice qui met en relation l’atmosphère ou un détail de tableau (8 œuvres au total) avec une pièce ou une scène du quotidien de la maison.
- La maison au toit rouge, 1924 - Félix Vallotton
- Le déjeuner, 1973 - Claude Monet
- Père de l’artiste et son fils sur le pas de la porte, 1866 - Jean-Léon Gérome
- Le bouquet de marguerites, (1871-1874) - Jean-François Millet
- Femme cousant dans un intérieur, 1903 - Vilhelm Hammershoi
- Première toilette, 1899 - Maurice Denis
- Femme dans un intérieur bleu, ? - Elmyr de Hory
- Le déjeuner des canotiers, 1881 - Auguste Renoir

coup de coeur Les objets de la maison ont la parole ! / L. Guyader, L. Pradeau ; G. Orsat, I. Hue, A. Schneider, A. Jackowski. - Belin

Le projet et sa mise en œuvre sont intéressants. Poèmes, comptines et chansons donnent la parole à l’escalier, au grille-pain, à la pendule, au robinet ou à la cuisinière qui sortent de leur silence quand la maison s’endort. L’enfant est invité à redécouvrir les objets familiers qui décrivent et commentent avec humour et tendresse l’usage que l’on fait d’elles. Le paillasson et la clé sont fiers d’accueillir et de protéger la maison, l’escalier parcouru sans pitié pour son dos peut s’étirer et faire craquer son squelette, la valise est impatiente de partir pour une nouvelle destination… Quant à la cuisinière et au frigo, aux fonctions pourtant antagonistes, ils se lancent dans un tango amoureux. Au fil des textes, l’enfant parcourt la maison : rez-de-chaussée, étage, grenier et enfin sous-sol. Il est pris à partie, participe.
Les auteurs jouent sur les rimes, les onomatopées, les énumérations (qui ne sont pas sans rappeler Boris Vian), les métaphores, créant une poésie très accessible et discrètement instructive (leçon de tri sélectif, de propreté, d’entretien des objets, prise de conscience du temps qui passe, des saisons).
Les illustrations sont en harmonie avec les textes. Les couleurs non saturées reflètent l’intimité des objets avec les habitants de la maison. La mise en page est variée et les illustrations sont à la fois géométriques et en mouvement, avec un travail sur les ombres. Les objets ont un visage très stylisé. Comparaisons et métaphores prennent corps, aidant les plus petits à comprendre chaque poème. La dernière page représente toute la maison en coupe et invite l’enfant à retrouver chaque objet du livre. L’ouvrage est soigné : couverture moelleuse, pochette en carton épais pour le CD, papier mat.
Les musiques sont entraînantes, bien rythmées et faciles à retenir puis à répéter. La variété naît de l’alternance entre poèmes et chansons, entre voix féminines et masculines, en solo, en duo ou à l’unisson (choix en harmonie avec le texte), entre différents styles musicaux et instruments. Particulièrement réussis : La cuisinière et le frigo, Le blues du robinet.
Un album accessible dès 2-3 ans, qui invite à observer la maison, à chanter et à danser. Une très belle surprise !

coup de coeur Le géant et le vent / K. Verplancke ; E. Schelstraete. - Milan

Un géant, chassé de chez lui par la tempête, erre de par le monde pour trouver un foyer. « Ce n’est pas rien d’être un géant, et c’est même toute une histoire quand on n’est plus chez soi nulle part : sans toit, sans maison. » Mais il croise une petite fille elle aussi sans maison qui lui apprend une chose essentielle : « Un livre, c’est un toit, le début de l’histoire est au grenier, et son dénouement à la cave. Entre les deux, il y a la moitié du monde sur un millier de feuilles de papier : voilà ma maison. »
Le livre comme refuge absolu, transposable dans 1000 univers...

<<< Retour à la page précédente

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse