couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

Mot Clé : Tétine, doudou et autres objets transitionnels




Album(s) :


coup de coeur Ca sent bon la maman / Emile Jadoul. - Pastel, 2013

C’est l’heure du coucher. Comme tous les soirs maman taupe lit une histoire à son Taupinou. Mmm, que c’est bon ce temps doux, lovés l’un contre l’autre... Mais quand vient le dernier bisou, tout se complique ! Taupinou ne peut pas dormir. La nuit fait trop de bruit, "plus que d’habitude". Il a peur. Alors maman, tendrement, défait son foulard et le laisse tout contre son petit, un peu d’elle auprès de lui..."et la nuit se calme"... Comment ne pas craquer devant tant de douceur et d’amour ? Par son trait, si sensible, par son ton, juste et apaisant, cet album est celui par excellence de l’objet transitionnel et des frayeurs nocturnes apprivoisées. Coup de coeur émerveillé pour ce petit bijou plein tendresse ! Ewa Bochenski

A partir de 2 ans

coup de coeur Gustave / R. Simard ; P. Pratt. - La Pastèque. 2013

« Il n’est plus là », les illustrations disent la tristesse, la solitude, l’angoisse. Le chat a mangé Gustave et le narrateur, petite souris perdue, ne se console pas. Heureusement, maman est là, qui réconforte dans le silence et la compréhension. « Elle me laisse pleurer. »
Osez découvrir cet univers au graphisme sombre puissamment évocateur qui propose plusieurs lectures de la perte, du deuil. On ne comprend pas tout de suite qui est Gustave mais on ressent inévitablement la détresse du personnage. Mais avec une maman si douce, aux gestes justes, la vie reprend ses droits...
Autre lecture
L’angoisse est là, occupe toute la page : le narrateur a perdu son ami, son frère, son double. Comment dire à maman, qui avait pourtant dit de ne pas s’éloigner, que le chat a mangé Gustave ? Mais maman ne juge pas, ne gronde pas, ouvre ses bras et laisse venir les larmes. Puis maman présente Harry à son fils, surpris, comme nous, de l’interchangeabilité du disparu. Révélation : Gustave était un doudou et Harry, loin de le remplacer, lui apportera d’autres joies !
Une lecture qui joue avec nos émotions. L’enfant sera soulagé de constater que Gustave était un doudou, aura expérimenté le deuil mais sera au final rassuré. Le changement de registre est néanmoins étonnant, le risque n’est-il pas que l’enfant, au final, comprenne qu’une disparition n’est jamais radicale ?

coup de coeur Le Mange-doudous / J. Béziat. - Ecole des loisirs. - (Pastel). 2013

Le narrateur (qui reste extérieur) nous raconte, grâce au rapport de Berk le canard, la malheureuse aventure qui a touché ses doudous. Un mange-doudous a profité de son absence pour s’introduire dans sa chambre et engloutir ses jouets les uns après les autres malgré leur résistance farouche. Fort heureusement Berk, mis à l’écart par les autres parce qu’il est le chouchou, est venu à leur rescousse. Et c’est justement parce qu’il est le préféré, celui qui essuie les larmes, la morve, qui est sucé inlassablement, bref qui a une odeur que les parents connaissent bien, qu’il sauvera tout le monde.
Un album gai au ton alerte et aux illustrations énergiques, à partager et à lire à voix haute.

coup de coeur C’est Giorgio / C. Lovera Vitali ; L. Capelli. - Rouergue. - (Varia)

C’est quoi être grande ? Vaste question. L’autonomie, l’indépendance, des trucs comme ça. La solitude aussi. Et cette petite fille presque grande aimerait tellement quelqu’un pour partager ses errances... Or voici que sous ses pas... Giorgio ! Un ourson sale, abandonné mais tellement prometteur.
C’est un album qui s’apprivoise. Déroutant de prime abord, mais vite envoutant. Style qui exprime la spontanéité de l’enfance, poétique et sensoriel ; crayonné brouillon qui évoque et provoque des bouffées de tendresse... Le lecteur devrait s’attacher à ce personnage qui a décidément tout compris comment bien grandir.

coup de coeur Guili Lapin / M. Willems. - Kaléidoscope

Une histoire de doudou perdu, oublié au lavomatic par un tout jeune papa. Trixie, propriétaire de l’objet chéri - ici un Guili lapin- a encore quelques difficultés à se faire comprendre par son géniteur... Heureusement, les mamans sont là !
Album drôle, dynamique, autant dans le texte que dans l’illustration, très originale : les personnages, dessinés façon BD, évoluent sur un décor de photos.

coup de coeur Pendant que tu dors / A. Deacon. - Kaléidoscope

Parole aux doudous... Ils nous livrent leur vie secrète qui consiste à veiller discrètement, courageusement, consciencieusement sur le sommeil de leur protégée. Et pourquoi tant de dévouement ? Pour les moments câlins bien sûr !
Cadrages dynamiques et teintes tout en douceur pour une ambiance feutrée.

coup de coeur Le Doudou perdu / I. Whybrow ; R. Ayto. - Kaléidoscope

Il est l’heure pour Tom d’aller se coucher mais catastrophe ! le doudou a disparu. Branle bas de combat à la ferme, tous les animaux donnent un coup de main, dans une kyrielle de cris, pour trouver l’objet indispensable au sommeil. Enfin, voici le doudou, dans les pattes de madame Truie. Après toutes ces péripéties, Tom pourra passer une nuit paisible...

coup de coeur Dix au lit / P. Dale. - Flammarion

Il y a beaucoup trop de monde dans ce lit pour arriver à s’endormir ! Le tout petit fait donc de la place en poussant ses peluches une à une, qui dégringolent du lit. Mais seul au lit, il n’est guère plus facile de s’endormir : "J’ai froid ! Je m’ennuie sans vous !"...
Une joyeuse randonnée (et livre à compter) qui laisse une large place à l’histoire parallèle, sans parole, des amis peluches en virée hors du lit.

coup de coeur La tototte / B. Lindgren ; O. Landström. - Ecole des loisirs

"Benny a un petit frère. Il en voulait un, et maintenant, il en a un." Sauf que maintenant, il est plus attiré par la tototte du petit frère que par le petit frère lui-même... Une économie de langage, des visages expressifs, des situations cocasses... Humour et subtilité.

coup de coeur La tétine de Nina / C. Naumann-Villemin ; M. Barcilon. - Kaléidoscope

Nina a réponse à tout pour contrecarrer sa mère qui lui suggère d’abandonner sa tétine. Pourtant, lorsqu’elle rencontre quelqu’un qui en a vraiment besoin, elle laisse parler son grand cœur. L’illustration est à la mesure de l’espièglerie de l’enfant.

coup de coeur Chagrin d’éléphant / P. Jossen. - Ecole des loisirs

Philémon est le doudou d’Amande. Ils font tout ensemble, sauf prendre le bain puisque Philémon est un éléphant en peluche. Tout va bien jusqu’à ce qu’Amande reçoive un canard en plastique de la part de sa tante.
Une histoire très tendre dans laquelle les petits de 2 à 4 ans n’ont aucun mal à se reconnaître. Seul tout petit bémol : les couleurs des illustrations auraient pu être plus soutenues.

Et aussi... :


coup de coeur Le schmat doudou / M. Bloch ; J. Jolivet. - Syros. - (Paroles de conteurs), 2013

Un des contes de la tradition juive que Muriel Bloch, l’une des plus célèbres conteuses actuelles, a mis à son répertoire. Paru précédemment sous forme de livre dans une édition aujourd’hui épuisée, ce conte, publié ici avec le CD audio, s’adresse à tous les âges. Le cadeau de naissance de Joseph passera de l’état de couverture à celui de veste, de cravate, de mouchoir puis de bouton puis de rien pour revivre en mots. Ce doudou qui rétrécit au fur et à mesure que l’enfant grandit est vraiment le symbole du passage de l’enfance à l’état adulte. Muriel Bloch raconte avec jubilation. Pas besoin de musique ou de bruitage, la voix seule suffit. Certains seront peut-être étonnés de ne pas retrouver sur l’album les mots de la conteuse mais le graphisme soigné de l’illustratrice suffira à combler leurs yeux même sans pouvoir suivre le texte mot à mot.
Autre lecture
Un premier né dans une famille nombreuse, quelle fête ! Toute la famille vient célébrer la naissance, et en dernier son grand-père : « pour son premier petit-fils, le vieil homme offrit une magnifique couverture cousue de ses mains. » Couverture qu’il ne quitte jamais et qui devient son schmat doudou. Joseph grandit... Pour contrer les remarques des adultes, le schmat doudou prendra différentes formes grâce au grand-père tailleur : une veste, une cravate, un mouchoir, un bouton… Lorsque Joseph perd son bouton, le tailleur ne peut plus rien pour lui : « Avec rien, je ne peux rien faire. » Mais Joseph, lui, saura faire vivre encore son précieux héritage…
Une histoire juive sur l’enfance et les abandons nécessaires pour grandir et se construire. Une histoire également sur la récupération. En somme une histoire riche en émotions et en enseignements divers racontée par la voix chaude de Muriel Bloch ; les illustrations or et rose de Joëlle Jolivet confortent cet univers confortable et un brin nostalgique.

coup de coeur Des doudous et joujoux / ill. A. Graux. - Nathan. - (Maximélo)

5 doudous, tous prénommés. Lorsque les demi-pages se croisent, d’autres doudous, d’autres prénoms plus fantasques, se créent.
Couleurs douces, expressions souriantes et matières à caresser pour un pêle-mêle joli et gai.

coup de coeur Le doudou de Coco / P. Du Bouchet ; X. Frehring ; M. Stalens ; M.J. Séréro. - Gallimard. - (Eveil musical)

Une nouvelle aventure du petit singe Coco : il part chez sa mamie avec sa maman, en train, mais n’a pas mis son doudou dans son sac à dos…grosse colère ! Mais il va trouver un autre doudou…
Un petit album cartonné au format carré très facile à manipuler par un enfant de deux ans. Les illustrations aux couleurs vives nous font bien entrer dans l’histoire par leur réalisme. Le CD permet de découvrir quatre instruments : piano, vibraphone, saxophone et caisse claire. Le récit est accompagné de phrases musicales simples qui collent aux émotions. La dernière piste permet de replacer le texte sur la musique.
Cet album place l’enfant dans une situation familière en même temps qu’il lui permet une découverte musicale.

coup de coeur Emily Brown et la chose / C. Cowell ; N. Layton. - Casterman

Emily Brown et son doudou lapin Stanley étaient presque endormis lorsqu’un bruit attire leur attention : la chose est en larme et réclame son doudou. Puis à manger. Puis des médicaments. Puis puis puis.... ASSEZ ! Emily et Stanley se décarcassent mais cela ne finit jamais ! La chose finit par avouer qu’elle a peur de s’endormir. Pleine de diplomatie et de douceur, la fillette raisonne la créature et parvient enfin, avec elle, à s’endormir la tête pleine de drôles d’aventures.
Nul doute qu’avec une histoire pareille, tout enfant réfractaire s’endormira réconforté et serein.

coup de coeur L’est où l’doudou d’Lulu ? / M. Moreau ; M. Bourre ; A. Grillo. - Didier. - (Polichinelle)

Petit opéra pour enfants. Chanté par des enfants, accompagné de percussions, de bruits familiers et de bruitages. On peut jouer à repérer ou imiter les bruits.
Lulu cauchemarde. Elle perd son doudou au cours d’un naufrage et dans son rêve elle part à sa recherche dans toute la maison, guidée par deux petites voix : petit diable et petit ange. Lulu rassurée d’avoir retrouvé son doudou, termine la nuit tranquillement. Album sympathique mais le disque est un peu long et répétitif.

coup de coeur Qu’est ce que j’en ai fait / A. Jonas. - Ecole des loisirs

Contexte : Le petit garçon passe la maison en revue pour trouver sa doudoune.
Ce qui est répété : Je vais voir dans... Rien que...
Remplacement par : Refus
Remarques : Univers familier de la maison - Livre à rabats

coup de coeur Doudou / R. Brown. - Gallimard

Contexte : La petite sœur a bien du mal à suivre les grands lors de leur promenade.
Ce qui est répété : Action, alors elle a pleurniché : "Doudou, doudou !"
Autre structure présente : Toboggan
Remarques : Randonnée au sens propre

<<< Retour à la page précédente

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse