couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

Mot Clé : Séparation




Album(s) :


coup de coeur Une maison pour ours / Sophy Henn. - Albin Michel Jeunesse, 2014

un ourson vivait avec un petit garçon. Le temps passa, l’un comme l’autre grandirent ; grandirent...jusqu’à ce que s’impose l’évidence : il était temps de trouver une nouvelle maison pour ours, devenu trop sauvage et trop imposant. "Mais où, ours ?", telle est la question, qui scande chaque double page. Car ni le magasin de jouets, ni la forêt, ni le cirque et encore moins le zoo ne trouvent grâce à ses yeux. "NON !", ours est formel. que faire ? en mangeant une glace, le garçoon a une idée : tout simplement, le Pôle Nord ! En route !
On aime ce récit d’amitié rythmé par le jeu de la répétition. Les illustrations, de style naîf et rétro, son tadorables. La fin est très rassurante : même séparés, deux amis peuvent rester très liés et heureux, chaxun avec la vie qui lui convient le mieux, à sa juste place. La petite pirouette finale nous fait refermer le livre dans un sourire. A découvrir. Ewa Bochenski

A partir de 4 ans

coup de coeur La grande aventure du Petit Tout / Agnès de Lestrade ; Tiziana Romanin. - Sarbacane, 2014

Petit tout grandit bien au chaud , protégé par l’amour de ses parents. Ensemble ils forment un abri où résonnent les rires et les baisers. Mais le temps passe et avec lui ce bel amour s’éteint. Oh bien sûr, madame Tout et monsieur Tout embrassent toujours aussi fort leur petit mais désormais plus rien ne sera comme avant : petit Tout part vivre avec sa maman dans une nouvelle maison. Un jour, elle lui présente son nouvel amoureux. "Je vous appellerai monsieur Rien", décrète petit Tout. La situtation se complique encore lorsque madame Tout et monsieur Rien fabriquent un petit Quelquechose ! Heureusement, si le temps peut défaire il sait aussi reconstruire, et petit à petit peuvent se recoller les morceaux de coeur brisé...

Un très bel album qui aborde avec justesse la séparation, les familles recomposées, la jalousie, et aussi l’apaisement. Les sentiments du petit garçon sont merveilleusement matérialisés par le jeu entre les mots "tout", "rien", "quelquechose", qui jalonnent les étapes de cette grande aventure de la séparation. Le texte d’Agnès de Lestrade est tout en simplicité. Les illustrations de Tiziana Romanin sont empreintes de douceur, un crayonné pastel aux courbes douces qui rassurent et portent le propos, d’une grande intelligence. Ewa Bochenski

A partir de 4 ans

coup de coeur Pomelo et la Grande Aventure / R. Bàdescu ; B. Chaud. - Albin Michel

Equipé d’un petit sac à dos dans lequel « une carte du monde » cohabite avec « des fraises pour la soif » et autres denrées loufoques, Pomelo se lance sur le chemin d’une grande aventure avec l’inconnu et le hasard pour seul horizon. Le petit éléphanteau rose à la trompe surdimensionnée « prend la route, telle qu’elle est : piquante, montante, glissante, étonnante, vivante, la route à perte de vue ». Au cœur d’illustrations en pleines pages qui semblent délayer l’immensité d’un monde à découvrir, conscient de la grandeur des lieux qu’il traverse, Pomelo, l’enfant de « Mamamelo » et de « Papamelo » n’oublie pas pour autant ses besoins de petit garçon. Du « petit pipi » dans un coin, à la « grosse envie de papamaman » qui le submerge, l’éléphanteau qui a bien son âge, connait la douleur de la séparation. « Et puis non ! Il ne va pas pleurer ! De l’avant ! ». Engouffré « dans la marmite du hasard », de nombreuses rencontres constructives composées d’altérités bienveillantes l’attendent…
Un parcours initiatique original et intelligent où se mêlent la subtilité des images - ton clair, puis sombre, reflétant la psyché de l’enfant - à la fantaisie d’un texte "canaille" ludique et métaphorique.

coup de coeur César / G. Solotareff. - Ecole des loisirs

Les pleines illustrations de ce livre grand format ouvrent droit sur les thèmes de l’indépendance et de l’identité. Un petit oiseau nommé César, serré dans une cage contre son père conteur d’histoire, est depuis toujours bercé par la légende de « l’empereur des crocodiles ». Lorsqu’un jour la liberté s’offre à lui, il voit l’occasion de revêtir la cuirasse d’un héros, un oiseau qui n’aurait jamais peur. Il est temps de partir à l’aventure ! Prenant alors son envol - dans le bleu du ciel venu remplacer le blanc impersonnel de la cage - César aborde une île habitée par un crocodile. Loin de se laisser impressionner par l’animosité de la créature et fort de son identification à l’empereur, César lui cloue la mâchoire ! Mais un héros est-il celui qui domine ou qui partage ?
En jouant sur l’opposition des aplats de couleurs, Grégoire Solotareff nous conte ici l’histoire d’une émancipation et d’une amitié atypique.

coup de coeur Vrrr... / C. Bruel ; N. Claveloux. - Etre

Thème de la rupture du cordon ombilical traité de façon humoristique. Un album sans texte à l’exception de quelques onomatopées qui font mouche.

Roman(s) :


coup de coeur Et les lumières dansaient dans le ciel / E. Pessan. - Ecole des loisirs. - (Médium). 2014

La nuit, Elliot s’enfuit. Profitant du sommeil médicamenteux de sa mère, il part regarder les étoiles loin de la ville. C’est là qu’on les voit le mieux. C’est là que son père et lui les observaient, réunis tous deux dans la même passion, lorsque ses parents n’étaient pas séparés. Hors ce lieu tout a changé, il vit seul avec sa mère, ses parents sont en guerre, sa mère semble ne pas le comprendre. Un soir, il est témoin d’un phénomène inexpliqué : des lumières oranges et vertes semblent danser dans le ciel. Obsédé par cet événement dont il ne trouve pas trace ni explication rationnelle, il fugue jusqu’à Toulouse apporter son témoignage au GEIPAN (groupe d’études et d’informations sur les phénomènes aérospatiaux inexpliqués, qui existe réellement). Finalement, si ces lumières resteront non identifiées, elles n’auront pas été sans effets. Sa mère va se rapprocher de lui. Son père, en revanche, fera le trajet inverse : son appartement est méconnaissable, une nouvelle femme est entrée dans sa vie, il ne comprend pas le geste de son fils. Une page s’est tournée. Un très beau roman, traitant avec justesse de la solitude et parfois du désarroi de l’enfant partagé entre deux parents déchirés. Un rythme tout en douceur pour suivre des trajectoires familiales bouleversées.

Autre lecture Alors qu’Elliot menait une vie heureuse, le divorce de ses parents le laisse désorienté et seul. Sa mère, chez qui il vit, passe désormais ses nuits dans un sommeil de plomb aussi artificiel que tous ses gestes au quotidien tandis que son père, avec qui il aimait contempler le ciel, s’éloigne peu à peu. Les étoiles ont toujours été là, pour lui et quand il espère trouver auprès d’elle un peu de réconfort, il découvre bien plus. Chacune de ses escapades permet à Elliot de se chercher mais aussi de retrouver ses proches et de tisser de nouveaux liens.

Elliot prête sa plume pour conter sa merveilleuse histoire. Tout en partageant sa vision du ciel et la science qu’il a acquis dès son enfance, il permet de montrer toutes les pensées si innocentes qu’une fugue peut parfois cachées. Comme quoi des actes peuvent parfois découler de convictions bien plus profondes qu’on ne le soupçonnerait aux premiers abords.

Un excellent livre qui correspond parfaitement à ce qu’un lecteur peut attendre d’un école des loisirs (avec une belle couverture qui plus est).

A partir de 12 ans

<<< Retour à la page précédente

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse