couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

Mot Clé : Russie


Roman(s) :


coup de coeur Le nouveau de la 5e / E. Mourachova. - Bayard. - (Millézime)

Dans la classe E de la dernière chance, il y a ceux qui sont affectés par des handicaps physiques, des problèmes de comportements... ils ont pour points communs de ne point trop espérer de l’avenir puisque tous les considèrent comme des ratés. Anton, hyperactif, observe ses camarades avec lucidité et un certain détachement jusqu’à ce qu’arrive Youri. Youri est infirme moteur cérébral, est brillant mais assez lent, ce qui lui vaut d’être en 5eE. Très vite, il invite Anton pour une balade des plus étonnantes, dans un lieu où se réalisent les rêves. D’autres camarades se joignent à leur périple imaginaire mais cela n’est pas sans risque. De quoi souder la complicité de cette classe atypique...
Autre lecture
5e E, la classe de la dernière chance. Une véritable cour des miracles avec son lot d’orphelins et de malmenés par la vie. Arrive un nouvel élève en fauteuil roulant, Youri. Mais lui ce n’est pas sa famille qui est cassée, c’est son corps. Pourtant c’est grâce à lui que les élèves de la 5° E vont découvrir la solidarité mais aussi l’espoir, provocant chez la plupart une véritable renaissance...

coup de coeur Dans la nuit blanche et rouge / J.-M. Payet. - Les Grandes personnes

Avec Tsvetana, nous traversons la Russie, de février 1917 à Petrograd à août 1918 en Sibérie… Autant dire que ce ne sera pas de tout repos ! Tsvetlana appartient à la noblesse, mais c’est une héroïne qui s’intéresse aux changements du monde, et qui, par le biais de la poésie, se retrouvera propulsée en plein cœur de la Révolution que connaît son pays. Son destin va croiser celui du mystérieux Roman, à la recherche d’un bijou qui a d’étranges pouvoirs… Un roman qui allie le rouge et le blanc, l’Histoire, l’aventure, l’amour et le fantastique et qui emporte le lecteur jusqu’au bout grâce au bon équilibre entre toutes ces composantes !
Autre lecture
Tsvetana a beau être comtesse, elle ressent très fortement, à 17 ans, les inégalités et injustices dont est victime le peuple de Russie en 1917. Elle contribue à une revue de poésie clandestine mais va être bientôt beaucoup plus impliquée dans la révolte qui gronde à Petrograd. D’autant qu’elle découvre l’existence d’une demi-sœur, d’origine modeste, recherchée par la police. Nous suivons Tsvetana dans une longue aventure qui mêle secret de famille, intrigue policière sur fond d’enjeux politiques, et histoire fantastique aux accents philosophiques. Les personnages et leurs interactions sont nombreux et complexes et tiennent en haleine le lecteur.

coup de coeur La lignée / C. Trébor. - Gulf Stream

1948. Nina est Russe. Son corps ne veut plus grandir depuis le début de la guerre. Son père, dissident s’est enfui, sa mère vient d’être arrêtée. Envoyée dans un orphelinat, elle cherche à s’échapper afin d’obéir aux dernières paroles de sa mère.
L’histoire se situe après la seconde guerre mondiale alors que le régime de Staline cherche à tout prix à étouffer toute opposition. Nina va dans un premier temps enquêter, notamment à partir d’images de tableaux, afin de comprendre où poursuivre sa route. Elle découvrira des traces et des indices laissés à son intention ainsi que des objets qui vont lui révéler des pouvoirs surprenants.
Récit d’aventure, il nous amène à suivre les péripéties de la jeune héroïne. Récit historique, il nous donne à voir l’URSS au temps de la guerre froide. Récit fantastique dans la seconde partie du livre, il introduit le rêve et la magie. La combinaison de ces trois dimensions fonde un récit original et intéressant. A suivre.
« Mon couteau ne vibre pas malgré ma peur. C’est bon signe, ça m’apaise. C’est dingue, j’ai l’impression parfois qu’il est vivant et qu’il me transmet ses impressions : s’il vibre et chauffe, je suis en danger. S’il reste tiède, tout va bien. Il faut que j’arrête de délirer. Je vais devenir folle, je me comporte comme une sorcière du Moyen Age avec ses bibelots magiques. »

coup de coeur Mujnak, la mer d’Aral assassinée / A. Surget. - Oskar. - (Carré poche)

La construction de ce roman est particulière, qui consacre une longue partie à l’agonie du peuple de la mer d’Aral et une partie beaucoup plus courte à l’espoir, aux solutions. Et pour cause, elles sont si peu nombreuses...
La culture du coton, avec ses pesticides à outrance et ses besoins énormes en eau, a asséché la mer d’Aral, appauvri les terres, rendu malade la population. Quel avenir, quelles perspectives dans une URSS qui se désintéresse de leur sort ? Djazia et Gengis, deux ados, veulent y croire. Avec le Dr Yassin, ils contactent l’UNESCO. Un appel au secours qui, avec la chute de l’URSS, sera enfin entendu dans les années 90. Mais les solutions sont insuffisantes et la mer continue de reculer...
Quelques pages documentaires complètent la fiction et font un état des lieux des mesures entreprises.
Au-delà du seul cas de la mer d’Aral, c’est tout le fonctionnement d’un désastre écologique qui est décrypté ici. Ou comment l’emballement d’une population pour un projet s’avère, au vu du cynisme des industriels et de l’inertie des instances politiques, dévastateur, écologiquement et humainement.

coup de coeur Au pays des pierres de lune / T. Sollogoub. - Ecole des loisirs. - (Médium)

Ce qui frappe d’emblée dans ce roman, c’est la vie virevoltante et spontanée de la famille de la narratrice. Une famille russe qui l’entoure d’une affection débordante et d’une confiance sans faille. Lorsque la jeune fille, à 13 ans, tombe amoureuse de Boris, toutes les histoires que sa grand-mère lui racontaient prennent sens, s’incarnent dans cet amour flamboyant. Et si la vie écorne les destins, l’amour demeure entier, plus fort que les êtres !
Une bouffée d’oxygène exaltante, à l’image de ces russes hauts en couleurs.

coup de coeur Il y avait un garçon de mon âge juste en dessous de chez nous / T. Sollogoub. - Ecole des loisirs. - (Médium)

Un jour il est arrivé et il a changé le monde de Jacques. Dans leur cabane nichée dans l’arbre, Anton raconte toutes les histoires merveilleuses, un peu effrayantes mais surtout fascinantes, de sa Russie natale. Puis un jour, aussi brutalement qu’il est arrivé, Anton disparaît. On dit que les chagrins d’enfants passent. Mais les parents de Jacques comprennent que c’est important pour lui de savoir ce qu’il s’est passé. Pour ses 13 ans, Jacques part donc en Russie, avec sa mère, à la découverte de ses rêves… Rêves qui se transforment en cauchemars, rencontres et ambiances exubérantes, inquiétantes, tout paraît possible, le pire et le merveilleux.
Un texte qui évolue crescendo au niveau de la force de l’écriture et de l’émotion, qui voit grandir Jacques sans qu’il soit pour autant abimé par la réalité.

Et aussi... :


coup de coeur Comptines et berceuses de Babouchka : 29 comptines slaves / N. Soussana ; S. Poliakova. - Didier . - (Comptines du monde)

Encore une très belle réussite pour le dernier titre de la collection Comptines du monde chez Didier jeunesse. Un travail riche de collectage de comptines des pays de l’Est (Biélorussie, Pologne, Russie, Tchèquie....) avec le souci de transcription dans la langue et l’alphabet d’origine. Une grande qualité musicale et vocale. Chaque comptine est accompagnée en fin d’ouvrage d’un commentaire fourni sur l’origine et l’univers culturel. Bien évidemment sur le principe de la collection, les illustrations teintées du folklore de l’Est, prennent toute leur ampleur dans l’album grand format.
Un très bel objet ! Pour tous dès la naissance.

<<< Retour à la page précédente

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse