couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

Mot Clé : Magie




Album(s) :


coup de coeur Cornebidouille contre cornebidouille / P. Bertrand ; M. Bonniol. - Ecole des loisirs. 2013

Pierre n’a jamais aimé la soupe et lorsque la première fois la sorcière Cornebidouille a essayé de lui faire entendre raison, elle en a été pour ses frais. Dans ce nouvel album il n’y a pas une mais deux Cornebidouille ! Libérées d’une citrouille puante dont les parents de l’enfant voulaient faire une soupe... Plus tard, alors qu’il dort, les deux clones entrent dans sa chambre dans l’idée de le dévorer. C’est sans compter la malice du garçon qui réussit à les liguer l’une contre l’autre.
Toujours aussi drôle, cette histoire ravira les enfants qui n’ont pas le droit de dire des gros mots mais qui aimeraient tellement pouvoir le faire...
« Tu vas voir, espèce de prout de dromadaire, de quoi sont capables deux sorcières quand elles sont en colère ! »

coup de coeur Melric le magicien qui avait perdu ses pouvoirs / D. McKee. - Kaléidoscope

Melric est hautement indispensable au royaume, non seulement pour exécuter les ordres et caprices du roi mais également soulager tous les habitants du château. Or voici qu’un matin le magicien se réveille simple humain... De sorciers en mage lointain, Melric court après ses pouvoirs.
Quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson disait Confucius, telle est la teneur de la leçon que cet album déroule au fil de saynètes denses, drôles et référencées (il y a du Sendak dans l’air...)

coup de coeur Qui veut aider Ali Baba ? / M. Sylvander ; P. Barrier. - Ecole des loisirs

Entre album et BD, l’histoire d’Ali Baba nous est contée dans une fantaisie légère et avec quelques libertés ! Notre homme, s’il est riche, est bel et bien perdu dans le désert. Et ceux (vautour et momie) qui proposent de lui venir en aide ont des idées derrière la tête... La lampe magique sortira-t-elle Ali Baba de ce traquenard ?
Une histoire fort sympathique traversée par des olibrius rusés mais dépassés par les évènements.

coup de coeur La laine magique de Molosse / S. Meschenmoser. - Minédition

Quel plaisir de retrouver Molosse ! Molosse et sa bouille chafouine, Molosse et son apathie, Molosse et ses humeurs inconstantes. Aujourd’hui, pour faire passer le temps et tromper son ennui, Molosse s’empare des aiguilles à tricoter automatiques et d’une pelote de laine sans fin laissées par Fée Porcine. Le voilà parti pour« tricoter jusqu’à la fin du jour ». Forcément, avec de tels outils magiques, le tricot est facile, rapide et devient... envahissant ! L’univers de Molosse se drape de laine mais se retrouve bientôt lessivé par la pluie. L’humeur chagrine de Molosse est de retour...
Vrai plaisir de l’histoire, du détail observé. Et cet humour pince sans rire qui cueille le lecteur au détour d’une grimace de ce bouledogue sans pareil...

coup de coeur La casserole d’Alain / P. Lardeau ; P. Mazoué. - Bouts de papier éditions

Aladin avait sa lampe magique. Alain, lui, dégote une casserole. Certes, ce génie exauce les vœux mais de manière tellement aléatoire que le résultat a de quoi étonner... Alain passe donc de l’excitation à la déception, pour se dire finalement que les rêves qui tombent tout crus dans le bec, c’est bien, mais un ami avec qui les partager, c’est beaucoup mieux.
Assemblages de papiers collés, tissus, dessins, le tout dans des teintes sépia, pour une histoire d’amitié atypique.

coup de coeur Les enfants de la sorcière / U. Jones ; R. Ayto. - Kaléidoscope

Les enfants de la sorcière arrivent au parc ! Les ennuis ne vont pas tarder et ceux qui n’ont pas fuit vont en faire les frais... Et quand ces enfants ne maîtrisent plus la situation.... Mamaaan ! ... et tout se termine autour du goûter. On a l’impression d’une joute complice entre l’auteur et l’illustrateur, où le texte et l’image s’entrelacent pour notre plus grand plaisir.

Roman(s) :


coup de coeur Lillelu et Bulibar / S. Nyhus. - La Joie de lire. - (Hibouk), 2014

Lillelu a pour rêve de devenir le commissionnaire d’un magicien. Coup de chance, Bulibar a justement besoin d’un aide ! A la joie simple d’être utile, Lullibar combine le plaisir de multiples découvertes tant au niveau de la Tour où il réside que dans son voisinage lorsqu’il est envoyé faire des courses. Mais son rôle, de simple subalterne, va prendre de l’importance lorsque le Bulibar est désigné pour accueillir la réunion de pleine lune de tous les magiciens. Car Bulibar doit, à cette occasion, présenter un secret à l’assemblée de ses pairs, et il va vraiment avoir besoin d’aide...
L’auteur joue avec les mots pour nous faire partager les pensées du petit commis, simple et enthousiaste, qui va prendre de l’assurance et sortir de son isolement. Un joli conte avec un récit efficace dès lors que l’on rentre dans cette écriture poétique qui sonne et joue avec le langage et éclate souvent en de jolies digressions. Marion Uteza

A partir de 10 ans

coup de coeur Les mots bleus de Félicie / N. Lloyd. - Seuil, 2014

Félicie voit les mots qui entourent les gens et les lieux. Mais elle est incapable de prendre la parole en public. Les innombrables déménagements de sa mère ne l’aident pas à se faire des amis. Jusqu’au jour où elle retourne s’installer dans son village d’enfance. Un lieu rempli de magie...Un terrible duel a opposé il y a bien longtemps deux frères aux pouvoirs étonnnants. Aujourd’hui, il ne reste que des reliquats de magie. Mais l’espoir est là pour Félicie qui est très vie contactée par le mystérieux "Bidule"...
Un roman merveilleux et poétique qui n’exclut pas l’aventure. A la tristesse de la solitude et à l’instabilité de sa famille, Félicie s’échappe à sa façon. Le déchirement qu’elle ressent à l’idée d’un prochain départ, répond l’envie de résoudre le mystère de cette ville sans nulle autre pareille... pourquoi pas l’espoir fou de rester et de créer des liens.
Un très beau livre sur le pouvoir des mots et des sentiments. Le lecteur finit par lui aussi apercevoir des mots autour des lui ! Marion Uteza

Portrait d’une ado sensible au pouvoir magique des mots, mais qui éprouve des difficultés à partager ses émotions, tant les errances familiales lui ont fait perdre toute confiance en soi. Belle histoire d’amitié, dans une atmosphère teintée de surnaturel et de légendes. Ecriture fluide, souvent poétique, à laquelle on se laisse prendre. Personnages très attachants par leur sensibilité - affichée ou dissimulée. Sylvie Vernier

A partir de 11 ans

coup de coeur Fantôme et carnet magique / Chantal Cahour. - Oskar (Fantastique), 2014

Curieux, cet héritage que reçoit la mère de Max : Mamie Apollonia, l’adorable voisine aux aires de sorcière, lui lègue à sa mort un étrange collier à breloques, un vieux carnet, et une loupe. Max s’aperçoit immédiatement que sa mère n’est plus la même depuis qu’elle porte le collier. Aidé de son amie et voisine Margaux, il découvre que le vieux carnet a le pouvoir de communiquer directement avec celui qui le lit. Et ce qu’il découvre sur le papier jauni n’a rien de réjouissant : chaque fois que sa mère rêvera d’un aigle volant au-dessus d’un lieu, une catastrophe se produira à l’endroit même car ce rêve sera prémonitoire. Max aura alors 48 heures pour déjouer le sort en suivant les conseils du carnet. Le compte à rebours commence… Un récit fantastique réjouissant. Une trame originale et pleine de suspense, des petits héros pleins de bon sens, une sorcière bienveillante, une belle amitié et peut être plus encore…bref, un très bon moment de lecture. Ce roman a été écrit dans le cadre du feuilleton des incorruptibles Ewa Bochenski

A partir de 9 ans.

coup de coeur Le passage des ombres, volume 1/ A. Moss. - Milan. - (Macadam), 2014

Dans une ville calme, d’étranges événements vont se succéder, mort, disparition, transformation... Deux jeunes hommes très différents sont au coeur de ces changements. L’un est le fils d’une riche célébrité venue s’installer à Winter Mill, l’autre appartient à une bande de motards qui campent dans la forêt et font peur aux habitants. Faye s’interroge sur ses sentiments alors que le monde semble prêt à basculer dans l’horreur. Quels choix restent-ils ?

Un roman accrocheur par sa couverture et par l’ambiance mystérieuse du récit. L’étrangeté s’immisce progressivement dans un village à priori banal. Une malédiction en forme de conte permet à l’histoire de faire sens. Les personnages sont un peu stéréotypés mais l’opposition bikers/aristocrate fonctionne. Un bon livre efficace même s’il manque d’originalité. Marion Uteza

Deux lycéennes, Liz et Faye, doivent faire face aux forces maléfiques qui essaient de mettre sous leur coupe une petite ville isolée de la Nouvelle Angleterre où les hivers sont longs et enneigés, et où les loups rodent parfois dans les bois, des loups qui sont ici plus souvent des loups-garous. Le représentant principal des forces du mal est une sorcière qui passe pour une femme belle et riche qui vient d’arriver dans le voisinage. Son parcours et ses complots diaboliques font de l’histoire un conflit entre le bien et le mal que le lecteur, ou lectrice, trouvera absurde ou passionnant selon ses préférences et dispositions. David Boll

L’ambiance confinée de cette ville isolée par la neige, les traces de sang dans la neige créent une atmosphère mystérieuse et inquiètantes à ce récit que l’on ne peut quitter... Quand Finn, le motard , et Lucas, le beau gosse , débarquent à Winter Mill, la vie de Faye McCarron en est chamboulée. D’ordinaire si calme et si posée, elle devient obsédée par Finn... sans être insensible au charme de Lucas. Or, il se passe tant d’autres choses bizarres à Winter Mill : une bande de bikers qui rôde, des loups qui menacent, et la neige qui fige le quotidien. Quelque chose de maléfique s’est emparé de la ville. Et il semble que seule Faye soit en mesure de s’y opposer. Ce livre plaira aux amateurs d’histoires d’amour, d’enquêtes, histoires qui font peur, mystère, de magie, de sorcellerie.. j’ai évidement aimé ce roman. Atelier 1,2,3 du collège Victor Hugo

coup de coeur La nuit du lébérou / C. Miraucourt. - Oskar. - (Deuxième lecture)

La classe de futurs sorciers doit passer une semaine dans une école "normale" et être hébergée par des enfants "normaux". Seul impératif : n’utiliser en aucun cas la magie ! Mais les événements malencontreux s’enchaînent. La complicité entre les enfants sorciers et non-sorciers est requise car il s’agit avant tout d’un stage en autonomie et demander l’aide de Mme Chu Chy est impossible...
On retrouve avec plaisir les petits sorciers du CM2, Cours de Magie deuxième année notamment Marie l’héroïne et Erwan le maladroit. Le récit entre roman d’aventure et conte merveilleux prône l’entraide et l’amitié... même entre personnes différentes ! Ce livre peut se lire seul même si le premier tome "Magie au château" est lui aussi très bien. Une série parfaite pour les petits lecteurs.
« Pas de bocaux ni de fioles remplis d’étranges substances, pas d’alambics ni de cornues aux liquides bouillonnants, pas d’éprouvettes ni de tubes à essai s’alignant sur les étagères. Que des livres ! »

coup de coeur Abracadabra Amanda / O. Pouteau. - Rouergue. - (DoAdo). 2014

Un bon moment de lecture. Au résumé, on s’attend à quelque chose de totalement délirant, mais au bout du compte, pas tant que ça. Le récit part d’une situation assez farfelue : lors d’un numéro de magie où une camarade de classe du héros s’est retrouvée "découpée", le héros a profité d’un moment d’inattention pour subtiliser l’une des parties découpées de la jeune fille et la ramener chez lui. Pourtant, celle-ci continue de bien se porter.
Il n’y aura jamais d’explications sur ce phénomène étrange, qui surprend mais ne semble pas choquer les gens outre-mesure, mais c’est aussi cette situation légèrement dérangeante qui crée un climat original et éveille la curiosité du lecteur. Sur fond d’enquête policière (un détective est recruté pour retrouver le morceau perdu d’Amanda), on suit le héros, décidé à garder le morceau d’Amanda car il va lui permettre, grâce à quelques manipulations, de retrouver en rêve sa mère décédée.
Si l’intrigue repose sur le fantastique, celui-ci n’est jamais envahissant et s’insinue dans la vie quotidienne de manière habile avec une pointe de poésie.
L’écriture est ingénieuse, au départ, on ne saisit pas trop ce qui se passe, on se pose pas mal de questions, on devine, et petit-à-petit, les choses se précisent : les relations entre les personnages, les motivations du héros, etc. Le style est fluide et agréable, n’en fait et n’en dit jamais trop. La fin est à la fois logique et surprenante et on referme le livre avec satisfaction.
Autre lecture
Une panne d’électricité en plein spectacle de magie et Léonard perd le contrôle de lui-même. Sans bien comprendre ce qui lui passe par la tête, il vole une des boites du numéro et le voici en possession du cœur d’Amanda, jeune fille découpée jusqu’à nouvel ordre… Et même si elle le mérite, petite peste moqueuse et arrogante, l’affaire finit par émouvoir et prend des proportions telles qu’il ne peut plus rendre la boite discrètement. Il a ainsi le temps de comprendre pourquoi il a été pris d’une telle impulsion et quel rôle peut jouer ce cœur dans le deuil qu’il tente de faire de sa mère…
Un roman qui commence comme une histoire de magie, naïve et légère, et s’étoffe d’une complexité de sentiments. Comment réchauffer un cœur coupé de l’essentiel ?

A partir de 12 ans

coup de coeur Le tour du monde en 6 jours d’Otis Tilton / I. Abedi. - Bayard

Un jeune New-yorkais, Otis, passionné d’architecture, se retrouve enfermé dans la statue de la Liberté. Lorsqu’il parvient enfin à sortir, il aperçoit, au dessus de tous les plus grands monuments du monde, une énorme lune suspendue à un fil. Mais où est-il exactement ? Il fait la connaissance d’Olivia, prisonnière elle aussi de ce monde étrange. A eux deux, ils vont vivre de fabuleuses aventures, entourés d’amis plus ou moins originaux.
C’est une histoire ludique et agréable à lire. Comme dans les jeux de l’enfance, le monde est petit, mais ici il l’est au sens propre. Un beau voyage culturel pour jeunes et plus grands.

coup de coeur Le trône de feu / R. Riordan - Albin Michel. - (Wiz)

Carter et Sadie, deux jeunes ados frère et sœur, sont à nouveau convoqués pour sauver le monde. Ils ont pour cela cinq jours et vont devoir tout d’abord retrouver trois bouts de parchemin et affronter une myriade de dieux et démons.
Ce tome est moins bon que le premier, La pyramide rouge, mais reste le passage obligé pour le tome suivant...

coup de coeur Magie au château/ C. Miraucourt. - Oskar. - (Deuxième lecture)

Marie, une petite sorcière très douée, se voit proposer un passage anticipé en CM2 c’est-à-dire Cours de Magie 2ème année. Entre les mauvais tours de Sylvina à déjouer, l’examen à passer et la découverte d’un livre où on peut lire l’avenir, Marie et ses nouveaux amis sont bien occupés. Histoire sympathique pour les plus jeunes, qui rappelle Harry Potter...
Autre lecture
Marie rentre de façon anticipée en CM2. Elle doit bientôt passer le test afin de savoir si elle va ou non pouvoir garder ses pouvoirs de sorcière. Mais elle se heurte à la malveillance de Sylvina, une fille de sa nouvelle classe. Heureusement, elle arrive aussi à se faire des amis dont un jeune garçon peu sûr de lui. La découverte d’un livre capable de prédire l’avenir va bouleverser leurs relations...
Un livre pour les jeunes ou petits lecteurs qui auront dans un format court de 52 pages, de la magie, de l’aventure et de l’amitié...
« Ce que tu as vu dans le livre, c’est ton avenir si tu ne fais rien pour qu’il change. Tout dépend de toi ! Je t’aiderai et ce soir, tu liras à nouveau ton avenir. Je suis sûre que tu l’auras modifié ! »

coup de coeur Kat apprentie magicienne, tome 1 / S. Burgis. - Seuil. 2013

Kat est la dernière d’une famille de 3 filles et un garçon, élevés au 19eme siècle par un père pasteur et une belle maman. Leur mère était magicienne. Kat s’empare de ses anciens livres pour essayer de faire capoter le mariage de sa sœur aînée avec un vieil homme riche qui sauverait leur famille de la ruine.
Kat déborde d’énergie et forme avec ses sœurs une fratrie de chipies. Belle maman, un peu rêche, est sympathique. Ce roman, à l’écriture très visuelle, est un vrai feuilleton du 19ème siècle, divertissant, drôle et bien mené.
Autre lecture
Les trois sœurs Stephenson sont les enfants d’une puissante magicienne. Mais dans l’Angleterre du début du 19ème siècle, magie et convenances ne font pas bon ménage. Pourtant, lorsque l’aîné doit être mariée à un riche mais antipathique Sir, il faut plus que du courage aux filles Stephenson pour faire dévier le cours du destin...
Les personnages sont nombreux et variés. L’héroïne, la plus jeune des sœurs, est décidée et énergique. Les tempéraments opposés des trois filles donnent du sel à ce roman d’aventure et de magie.
« Est-ce ce que vous souhaitez ? Alors, soyez assurée que mon frère perdra la vie et qu’aucune des filles Stephenson ne trouvera jamais d’époux, pas plus que vous ne pourrez rembourser les dettes de votre frère. Miss Katherine sera envoyée à la prison de Newgate, votre père perdra sa paroisse à cause du scandale, et le reste de sa famille sera incarcéré pour dettes. »

coup de coeur Lyra et les oiseaux / P. Pullman. - Gallimard. - (Folio Junior)

Nous retrouvons Lyra, l’héroïne de la trilogie A la croisée des mondes pour une courte histoire. Lyra sauve un oiseau démon en détresse. Mais celui-ci lui demande une aide active, trouver un alchimiste et l’y accompagner. Même si l’intuition de la jeune fille lui souffle que le danger est présent, elle tentera de mener à bien cette nouvelle mission.
Magie, sorcière et alchimie sont à l’honneur dans ce récit qui vaut principalement par son introduction dans laquelle l’auteur nous exhorte à redécouvrir les papiers qui nous entourent : « Le monde est plein de ces petites choses : vieilles cartes postales, programmes de théâtre, publicités pour équiper votre cave contre les bombes, cartes de voeux, albums photos, catalogues d’agences de voyages, modes d’mploi pour outillage, plans, brochures, horaires de train, menus échappés de paquebots depuis longtemps disparus ; toutes sortes de choses qui autrefois avaient une fonction précise, une utilité certaine. Mais qui maintenant sont séparées des objets ou des gens à qui elles servaient. Elles nous viennent de partout. D’autres mondes, pourquoi pas. »

coup de coeur La rusalka / E. Bow. - Alice. - (Fantasy)

Kate est maintenant orpheline. Plus de protection, plus d’apprentissage avec son père sculpteur sur bois, la voilà livrée à elle-même dans un environnement précaire. Les épidémies, la faim rendent les villageois méfiants et la moindre différence suffit à stigmatiser un individu. Kate avec son physique disgracieux et ses compétences hors norme est vite désignée et doit quitter le village. Une décision précipitée par l’intervention d’un individu étrange aux pouvoirs redoutables : ce Linay sera désormais étroitement lié à son destin.
Un roman étrange, envoutant, déroutant, qui brouille les frontières entre la vie et la mort, la "normalité" et la sorcellerie, l’homme et l’animal, les motivations légitimes et les moyens pour parvenir à ses fins… Kate qui a donné son ombre pour survivre et ne plus être seule (son compagnon de route est un chat loquace), mesurera dans sa chair toutes ces interactions. Et c’est seulement lorsqu’elle décidera de prendre la main sur son destin qu’elle pourra trouver sa place et assurer son avenir.
Autre lecture
Un conte noir ou le récit d’une vengeance. Kate est orpheline et par temps de famine, pour survivre, elle échange son ombre contre quelques nourritures. Mais pour que le troc soit équitable et donc valable, le sorcier blanc accorde aussi la parole à son chat Loque. Elle est alors suspectée par les villageois de sorcellerie et se voit contrainte de fuir. Elle quitte la ville avec un groupe de nomades où elle tente d’être acceptée, grâce à ses dons de sculpture sur bois. Mais les malheurs se succèdent, la mort rôde dans toute la région et son absence d’ombre risque d’être révélée à tout moment, la désignant une nouvelle fois comme paria. Pourchassée, elle est recueillie par Linay, le sorcier blanc, et découvre peu à peu la terrible vérité...
Un conte étrange et fort, illuminé par la force de caractère et le courage de l’héroïne et par la personnalité indépendante de son chat. Le lecteur se laisse entraîner de la campagne à la ville par les événements qui se succèdent, et tremble avec Kate. La couverture est belle et le papier très agréable. Un livre à découvrir.
« Ma mère et lui étaient jumeaux. Ils étaient toujours ensemble. On aurait dit qu’ils partageaient le même cœur. Je me souviens que notre campement était à l’extérieur des murs de Lov, près de la rivière. Quand ma mère est morte, je veux dire. Mon oncle a trouvé son corps qui flottait contre la grille de la rivière. (...) Il a pris son ombre : voilà pourquoi je t’en parle. »

coup de coeur Les éveilleurs, livre I : Salicande / P. Alphen. - Livre de poche

Dans un monde où la magie a été bannie, des jumeaux vont voir se réveiller leurs dons ; leur destin s’en trouvera ainsi bouleversé. Claris et son jumeau Jad vivent reclus depuis la disparition mystérieuse de leur mère. Les excès des siècles antérieurs ont entraîné l’émergence de petites communautés repliées sur elles-mêmes et proches du monde médiéval. Mais des événements étranges vont provoquer l’effritement des certitudes.
Une excellente saga dans la lignée des Bottero et Lhomme. Ce premier tome nous amène à faire connaissance avec les deux héros et vivre avec eux leur lente transformation, qui évoque le passage à l’adolescence. A suivre...

coup de coeur La pyramide rouge / R. Riordan - Albin Michel. - (Wiz)

Un roman d’aventure qui nous permet de partir à la rencontre de l’Égypte ancienne. Les différents dieux, l’historique des pharaons, les cérémonies... tout nous est conté sous la forme d’un récit épique. Mais c’est aussi l’histoire de la confrontation, souvent burlesque, entre un frère et une sœur que tout oppose et qui vont devoir cependant s’unir pour tenter de sauver leur père. Un bon récit dans la droite ligne de Percy Jackson !

coup de coeur La maison du magicien / M. Hooper. - Gallimard. - (Folio junior)

En Angleterre, sous Elizabeth 1er, nous suivons les aventures de Lucy, qui après avoir fui de chez elle, va être engagée comme garde d’enfants par le Dr Dee, magicien, conseiller personnel de la reine et ... nécromancien. Un bon roman historique, premier tome d’une trilogie mêlant magie et danger.

coup de coeur L’ élu de Milnor, tome 1 : La fuite / S. Moulay. - Oskar. - (Oskar Fantasy)

Almus est l’élu de Milnor, du moins le croyait-il, conforté par les Sages. Or, on lui apprend qu’il ne le serait plus... Il fuit le palais des Sages, privé de ses pouvoirs de magicien. Lors d’un voyage qui se révèlera initiatique, il découvre la vie dans toute sa complexité et comprend qu’il a été victime d’un complot. Il rencontre également plusieurs personnages qui deviendront ses amis, chacun possédant une particularité.
Roman au rythme soutenu, avec des personnages sympathiques. Tous les ingrédients de l’aventure et de l’héroïc fantasy sont réunis, on dévore ce premier tome en attendant la suite avec impatience ! Coup de coeur de Fabienne

coup de coeur Krabat / O. Preussler. - Bayard. - (Millézime)

Krabat est un jeune mendiant de 14 ans qui vit dans le Lausitz -une région du sud de la Saxe aujourd’hui située entre la Pologne et la République tchèque- à l’époque des grandes guerres nordiques qui opposent entre autre la Suède et la Saxe. Une nuit, il fait un mystérieux rêve de corbeaux, où une voix lui intime de se rendre au moulin de Koselbruch. Se trouvant à proximité de ce moulin, et malgré les mises en garde de villageois des environs, il s’y présentera et sera embauché comme apprenti-meunier. Mais bien vite, il va s’apercevoir que ce moulin ne produit pas que de la farine de céréale, et que le « Maître » est également un puissant sorcier… La vie est dure au moulin, mais il a un toit et il est bien nourri ; et puis il y a l’amitié avec Tounda, un autre apprenti qui l’a épaulé au début, et aussi le côté grisant d’avoir des pouvoirs magiques. Mais peu à peu, au fur et à mesure des séances de travail lors des nuits de pleine lune (lorsqu’il faut moudre un mystérieux chargement…), de la disparition d’un des apprentis chaque nuit de la Saint-Sylvestre, Krabat commence à se poser des questions … Et une année, c’est Tounda qui est sacrifié.
Un récit réellement envoûtant, à la croisée des genres : la fantasy, le récit d’initiation, le conte et la fable prophétique. Son écriture vous emporte littéralement en alternant les scènes très réalistes du travail des apprentis et les scènes des rites initiatiques auxquels ils doivent se soumettre (notamment celles où ils sont transformés en corbeaux), les rêves prémonitoires … bref un roman terrible et magnifique, et qui prend une dimension toute particulière lorsqu’on le rapproche de la vie de son auteur : Otfried Preussler, qui avait 10 ans lors de la prise de pouvoir d’Adolf Hitler, a en effet connu les organisations de jeunesse hitlériennes, la guerre… A propos de son livre, il écrit : « Krabat est l’histoire d’un jeune homme qui se compromet avec des puissances maléfiques, dont il subit la fascinante attraction, jusqu’à ce qu’il se rende compte de ce à quoi il s’est engagé. C’est en même temps mon histoire, l’histoire de ma génération, c’est l’histoire de tous les jeunes qui sont en contact avec le Pouvoir totalitaire et ses « sirènes », et qui se trouvent impliqués dedans. »

Autre lecture
Le Moulin de Koselbruch est situé loin du village, tapi dans la neige, près de l’Eau Noire qui fait tourner la roue, dirigé par le Maître au visage blafard et borgne… Krabat , le jeune mendiant y est embauché comme apprenti. Il apprend le dur métier de meunier sous la férule du Maître en travaillant sans relâche avec 11 autres compagnons qui deviennent ses amis : décharger les sacs de blé, d’orge, d’avoine, aiguiser les meules, entretenir le moulin, casser la glace quand le dur hiver s’installe, faire les provisions de briques de tourbe. Mais… le moulin est aussi une Ecole Noire où en une année l’on vieillit de trois, où les compagnons se transforment en corbeaux, où l’on sait tarir une source et où l’on peut aussi parler en pensée à la jeune fille au regard clair qui habite le village …
Krabat , très vite, devine, comprend que sa vie est menacée alors il apprend attentivement les leçons du Maître pour pouvoir échapper un jour à ce sombre piège autour duquel rôde la mort. Sorciers, magie, menaces, amour, humour... tous les ingrédients sont là pour captiver. De plus le récit baigne dans une atmosphère très particulière créée par les jeux d’ombres et de lumières, les contrastes entre noir et blanc, les brumes et brouillards, les chemins de la forêt qui se perdent dans les marais, les tombes sans nom qui s’alignent à proximité du moulin, les claquements de fouet les nuits de pleine lune et les grincements de la Meule Morte.
Un classique en Allemagne, à découvrir !

coup de coeur En un tour de main / J. Witek. - Seuil. - (Karactère(s)

Matt découvre un jour le musée de la magie avec son père et c’est tout monde qui s’ouvre à lui. La lubie de petit garçon deviendra une véritable passion. Dans un monde incertain -mère partie, père aimant mais alcoolique et démissionnaire- les tours de cartes et autres magies deviennent des repères forts. La rencontre avec le capitaine et l’encouragement de son frère aîné ne feront qu’ancrer davantage cette pratique dans la vie de Matt qui en fera même son métier.
Roman assez passionnant, habité par des personnages charismatiques et attachants et traversé par des périodes tour à tour heureuses et troublées. Une lecture positive et agréable.

Et aussi... :


coup de coeur Mathieu / G. Solotareff. - Ecole des Loisirs

Mathieu est un jeune souriceau idéaliste qui aime les choses simples. Il est gentil, poli et très obéissant, mais il rêve en secret de pouvoir faire des choses impossibles à réaliser. Il décide donc de devenir un "magicien de la vie" et cherche dans les livres la formule qui lui permettra d’avoir une existence de rêve. Un beau jour il se rend compte qu’il a la faculté de faire obéir au doigt et à l’œil le monde qui l’entoure : il devient prétentieux et égocentrique. Personne ne lui résiste mais Mathieu finit seul dans sa grande maison. Lassé de cette solitude trop pesante, il fuit dans un pays lointain mais s’en fait chasser aussitôt. De retour chez lui, il décide d’oublier la formule magique et redevient le souriceau qui ne rêve que d’être lui-même, tout simplement.
Dernière page, Mathieu joue aux cartes dans sa chambre avec son ami Vincent :
- La chambre de Van Gogh à Arles, 1888 - Vincent Van Gogh

<<< Retour à la page précédente

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse