couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

Mot Clé : Dragon




Album(s) :


coup de coeur Sann / Chen Jiang Hong. – Ecole des Loisirs, 2014

Trois montagnes majestueuses. A leurs pieds, le village de Mung. Suite à une avalanche de pierres, les champs ont été dévastés, tous les habitants ont fui, sauf une famille. Car c’est ce moment que choisit Sann pour naître. Une parcelle de terre, au-delà d’une haute montagne, est encore fertile. C’est là que la mère de Sann se rend pour nourrir sa famille. Le trajet est long, épuisant, la mère lutte et peine. Le garçon qui a grandi, la suit tous les jours. Mais il y a un jour de trop pour cette mère aimante et courageuse....
« Je vais déplacer la montagne ! » Suite à un rêve, le garçon est déterminé. D’où lui vient cette incroyable énergie ? Jour après jour, sa croyance s’affermit, remplit son coeur. Avec persévérance, cailloux après cailloux, il taille le roc, déplace la montagne. Un jour de printemps, il fait la découverte d’étranges champignons parfumés ainsi que d’un passage creusé dans la pierre qui le conduira à un vieil homme. Cette rencontre sera déterminante pour Sann. L’homme vénérable, devant sa ténacité, veille sur lui. Dans sa poche, trois pierres. Il les a choisies sur l’immense tas amassé par Sann. Après une nuit de méditation, l’homme sage invite le garçon à rendre hommage au ciel. A l’aube, c’est une longue marche qui les mène face à trois montagnes. Dans son sac rouge, trois pierres et trois champignons parfumés…

Ce récit initiatique nous entraîne dans un monde où les esprits veillent sur les âmes courageuses et déterminées. Les illustrations à l’encre de Chine rehaussée de couleurs, sont de l’auteur, Chen Jiang Hong (Petit aigle, 2003 - Le cheval magique,2004 – Lian, 2004 – Mao et moi, 2008). Dans la mise en page, l’artiste joue des cadrages entre gros plans et séquences plus larges, ce qui démultiplie l’impression de rythme et insuffle un caractère puissant au conte. Magnifique ! Claire Py

A partir de 6 ans

coup de coeur 1 poisson, 3 voleurs, 1 dragon / René Gouichoux ; Janik Coat. - Nathan. 2014

Un tout petit poisson, ça ne pèse pas lourd face à trois voleurs...encore moins face à un dragon ! Mais mélangez une bonne dose de ruse à un soupçon d’imagination, et le tour est joué : 3 + 1 = 4 balourds bernés !

On prend plaisir avec ce texte aux faux airs de conte de randonnée. Le thème classique du plus petit qui est le plus malin se décline ici en une narration joliment rythmée. On reconnaît la patte graphique de Janik Coat, tout en découpes géométriques et contrastes de couleurs, les trois silhouettes noires aux grands yeux évoquant aussitôt trois autres brigands bien connus... Ewa Bochenski

coup de coeur La pire des princesses / A. Kemp ; S. Ogilvie. - Milan. 2013

Zélie trépigne d’impatience : « On dit qu’un jour mon prince viendra... mais ça fait cent ans que je l’attends ! Je n’en peux plus (...) qu’il bouge un peu ses royales fesses ! » Mais quelle déconvenue lorsque le prince arrive enfin et se révèle plus crétin que charmant : il veut l’enfermer dans une cage dorée ! Hors de question pour Zélie qui préfère l’option dragon et aventure !
Un prince au langage châtié, une princesse hors norme, libre, impétueuse... Nous sommes fort aises de la suivre dans son émancipation joyeuse.

coup de coeur Le dragon d’étoiles : un conte tsigane / J.-J. Fdida ; R. Lejonc. - Didier. - (Contes du monde)

Ianos, jeune tsigane volontaire et déterminé, fera le tour de la terre s’il le faut pour combattre le dragon à trois têtes qui a avalé les étoiles et la lune, et ainsi ramener la lumière sur Terre. Créatures et objets magiques aideront Ianos dans sa quête, avec en filigrane un précieux conseil : « Tout ce qui brille n’est pas d’or. »
Quel panache, quel souffle traversent ce conte tsigane ! Il y a bien entendu le texte de Jean-Jacques Fdida avec son style et ses formules qui font mouche (« Et allez ! Marche, marche, tsigane ! Ton pas fait du bien à la terre »). Et puis les illustrations de Régis Lejonc, entre réalisme (la mamie édentée, le cheval squelettique) et fantastique (le taltos, le dragon)...
Un héros fier, une langue forte pour un conte de résistance et d’optimisme.

coup de coeur Le roi Jules et les dragons / P. Bently ; H. Oxenbury. - Ecole des loisirs. - (Pastel)

Avec cet album, nous vivons une journée de jeu de trois enfants : Jules, Léo et Gaspard. Ce jour là, ils vont combattre les dragons jusqu’à ce que des géants les ramènent à la réalité du quotidien. Si l’histoire n’a rien d’original, elle a au moins la qualité de faire passer un moment agréable aux enfants qui n’auront pas de difficultés à s’identifier aux héros, et aux parents tant les illustrations d’Helen Oxenbury sont authentiques de tendresse et savoureuses de petits détails.

coup de coeur Tout est bon dans le dragon ! / N. Carlain ; R. Badel. - Elan vert

Avoir un dragon à la maison, c’est bien mieux qu’un chien ! C’est en tout cas l’argumentaire vendu par l’auteur. L’illustrateur, lui, montre un quotidien plus mitigé, très drôle pour le lecteur mais bien moins pour le maître des lieux.... La maison est dans un drôle d’état et il faut sévir !
Belle complicité des deux auteurs qui s’amusent avec le décalage entre le texte et l’image.

coup de coeur Ajdar / M. Satrapi. - Nathan

Ajdar ? Un dragon qui d’après l’auteur vit au centre de la terre et veille sur elle. Et comme rien ne va plus sur terre, Malthilde l’héroïne de l’album va partir à sa recherche. Album très coloré, très rythmé, mettant en scène une figure peu exploitée dans les livres pour enfants, à des fins écologiques.

Roman(s) :


coup de coeur Tim sans dragon / A. Laroche. - Oskar. - (Fantastique)

Le jeune Timothé vit en Ironde, le royaume du terrible despote Reuter. Il vit seul avec sa mère – éleveuse de dragons – suite à la disparition de son père, qu’il rêve de retrouver. Ses camarades l’ont surnommé « Tim-sans-dragon » car il est le seul à ne pas en avoir. Heureusement, c’est bientôt son anniversaire, et Tim en est sûr, il va avoir un dragon…
Un sympathique récit d’aventures pour jeunes lecteurs (lecteurs débutants : les chapitres sont courts, et le vocabulaire assez simple), avec un début particulièrement réussi, tant dans l’enchaînement des situations, que dans l’originalité de certains détails (les poussidragons par exemple). Dommage que la fin soit un peu trop attendue…

coup de coeur L’ envol du dragon / J.-A Debats. - Syros. - (Mini Syros)

Valentin ne trouve de réconfort qu’en se plongeant dans le jeu en ligne Worldofdragons. Le reste du temps n’est que souffrance et découragement : sa maladie gagne du terrain… En jouant, il apprend à voler en tant que dragon, sur les conseils de Mentor7. L’expérience est époustouflante.
Une relation père-fils singulière et émouvante, qui s’épanouit dans le virtuel pour n’en être que plus intense et généreuse…

coup de coeur L’ elfe au dragon / A. Ténor. - Seuil


- Tome 1 : Les maraudeurs d’Isuladain
- Tome 2 : Le jugement des dragons
- Tome 3 : Sorciers des mondes Glauques
Khendil, l’elfe sentinelle, est à la recherche de ses origines : pourquoi possède-t-il un dragon comme alter-ego quand les gens de sa race ont un aigle ? Pourquoi est-il autant attiré par les humains ? Après avoir exploré les confins de son monde dans le premier épisode, Khendil, dans le deuxième tome, décide de se rendre sur le plateau d’Hélion à la rencontre d’un mage qui pourrait peut-être l’aider dans sa quête de vérité. Mais au terme de bien des péripéties, dont un dangereux combat de dragons, il ne trouve pas de réponse.
Le troisième tome le voit donc repartir en quête. Mais le mage qu’il recherche cache de si terribles secrets que Khendil se voit exilé dans le Gouffre de l’Occulte. Là aussi de multiples aventures attendent l’Elfe...
On attend avec impatience le quatrième et dernier volet pour enfin connaître le secret de ses origines. Arthur Ténor déploie les ailes d’un monde merveilleux, empli de lieux fantastiques et d’étranges personnages, qui emmène le lecteur et le tient en haleine jusqu’au bout.
Une belle trilogie (pour l’instant) d’Heroic Fantasy qui pourra convenir aux jeunes lecteurs à partir de la 6ème pour découvrir le genre.

Et aussi... :


coup de coeur Le petit prince et le dragon / J.-P. Courivaud ; M.-L. Viney. - Oskar. - (Premières lectures)

Luc et tom n’ont aucune envie d’apprendre à lire, trop occupés à combattre le dragon sur leur jeu vidéo. Mais Martin lui adore lire. Lorsque le roi voit son terrain occupé par un jeune dragon, chacun de ses 3 fils va partir tenter sa chance pour le combattre. Mais surprise, c’est une dragonnette ! Luc et Tom échoue, mais Martin, sachant décrypter l’écriteau devant la grotte, charme la jeune dragonnette en lui lisant des histoires. L’issue sera celle attribuée aux contes...
Un petit lexique des mots les plus compliqués clôt l’album
Sur le CD joint, la comédienne Caroline Ducey prête sa voix à l’histoire puis à la comptine Le roi, sa femme et le p’tit prince, choisie pour son lien ténu avec l’histoire. Les interludes musicaux (composés par Frédéric Sachs) qui encadrent l’ouverture et la fermeture de chacun des chapitres de l’histoire restent très pauvres.
Un ensemble correct mais un peu pauvre.

coup de coeur Dragon de poussière / T. Dedieu. - Hongfei

Li Yong Pei n’a de cesse de voir apparaître, dans ses calligraphies, une tête de dragon, consécration ultime pour un artiste.
Las ! Les années passent et les calligraphies restent muettes. Li Yong Pei s’impatiente, puis renonce. Or, c’est dans les tâches les plus besogneuses auxquelles il s’astreint que l’extraordinaire se produit...
L’artiste, dans la patience, la modestie et le travail, transfigure le quotidien. Et si l’œuvre d’art est éphémère, quelle importance puisque l’essentiel n’est plus la gloire.

coup de coeur Dragon bleu Dragon jaune / R. et P. Soupault, Z. Y. Li. - Flammarion

L’empereur, pour fêter ses vingt années de règne, demande au plus célèbre peintre de l’Empire de réaliser un paravent où figureraient deux dragons bleu et jaune. Ils symboliseront la puissance et la paix.
L’artiste accepte mais pose plusieurs conditions qui s’inscrivent dans le temps. L’empereur finit par s’impatienter...
Ce conte coréen montre l’importance du temps de maturation dans la création artistique. Il constitue au final un véritable éloge de l’épurement.
Ou comment la peinture évolue du figuratif à l’abstraction.

coup de coeur Une fois encore ! / E. Gravett. - Kaléidoscope

Bien sûr qu’il est l’heure d’aller au lit mais l’appel des livres est irrésistible. Une histoire ne suffit pas. “Encore ?” Parent dragon s’exécute une seconde fois, modifiant légèrement l’histoire. “Encore !” L’énergie de l’adulte et la longueur de l’histoire -trahissant d’ailleurs toujours plus l’impatience, de la part de l’adulte, d’aller se coucher- sont inversement proportionnelles à l’insistance du petit. Lorsque le parent, harassé, s’effondre, le petit ne répond plus de rien, foi de dragon !
L’intégrité physique du livre est directement menacée par le contenu de l’histoire, il ne faut pas jouer avec l’appétit de lecture !

<<< Retour à la page précédente

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse