couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

Mot Clé : Travail/Chômage




Album(s) :


coup de coeur Le père Noël dans tous ses états / V. Dayre ; Y. Fastier. - Atelier du poisson soluble

Que fait le Père Noël avant la date fatidique ? Il se rend à l’ANPE, à la banque, mange frugalement... Le texte énumère les tâches, dans un style lapidaire ; l’image est ancrée dans notre quotidien.
Une histoire désenchantée ou comment le Père Noël cesse d’être un mythe pour s’incarner dans une réalité très sociale. Mais alors, après tant de difficultés, le matin de Noël n’en est que plus fort.

Roman(s) :


coup de coeur X-ray la crise / Christophe Léon. - La Joie de lire (Encrage), 2014

L’auteur nous propose de passer au rayon X la "Crise". Ses héros sont des jeunes adolescents dont les parents sont en train de vivre le tsunami que constitue le chômage. Une sorte de mise au rebut concoctée par la société afin de mettre de côté tous ceux qui ne peuvent ou ne veulent plus rester dans le rail. Le récit commence par une visite humiliante à pole emploi. C’est le chômage qui constitue en quelque sorte le personnage principal de l’histoire. L’auteur suit la trajectoire d’une poignée de jeunes qui sont confrontés à ses conséquences : parents en fuite, désespérés ou encore anesthésiés et surtout moral en berne et perte du goût de la vie. Pourtant, ses héros sont ces ados qui continuent à se battre et à croire une autre vie possible. Même s’ils ne reçoivent qu’un mur en réponse. Leurs prénoms ornent la plupart des chapitres. Au contraire, le dernier s’intitule "L’homme" comme pour mieux montrer sa déshumanisation par le système mis en place. Marion Uteza

Karine, Anthony, Hugo, Bruno. Quatre adolescents, quatre voix pour un récit sur le quotidien de ces jeunes adultes qui traversent la crise économique actuelle. Chez l’un, la mère est au chômage et doit aller pointer, humiliée, à Pôle Emploi, chez l’autre, c’est le père qui est sans emploi et s’enfonce dans l’alcool. D’autres, enfin, voient leurs parents se séparer. Chaque adolescent lutte à sa manière, entre l’oubli dans les jeux vidéos et les fêtes (très) alcoolisées, comment se construire et se sentir en sécurité quand la précarité devient durable ? Roman à quatre voix, pour sensibiliser sur le chômage et ses conséquences sur l’entourage. Roman âpre, comme toujours chez Léon, avec un bémol : ai, personnellement, moins accroché cet auteur que d’habitude. Marie Chaillet

A partir de 15 ans

coup de coeur La bouche de l’ogre : où l’on s’aperçoit qu’une lettre peut tout changer / B. Broyart ; D. Mary. - Oskar. - (Trimestre). 2013

Rien de mieux que de côtoyer l’horrible peur, la vraie pour relativiser les soucis du quotidien. C’est ce qui arrive à Nathan qui, en se promenant dans son quartier, se retrouve dans la tanière d’un ogre. Lorsqu’il retrouvera le chemin familier de son foyer, Nathan aura l’impression d’avoir davantage prise sur les soucis de son père et son chômage. Et l’espoir, enfin…
Ou comment la violence de notre société peut s’immiscer dans la tête d’un enfant...

coup de coeur Victoria rêve / T. de Fombelle. - Gallimard

« Victoria avait toujours parfaitement fait la différence entre son imaginaire et la vraie vie. C’était même la conscience de cette différence qui lui faisait trouver la réalité si plate. » Or voici qu’un jour les livres que Victoria aime tant s’immiscent étrangement dans sa vie. Au point qu’elle ne discerne plus vraiment les limites entre réalité et imaginaire… Serait-ce parce que son quotidien lui-même se fissure, avec un père qui n’ose révéler son chômage ?
Une histoire au charme étrange qui montre que les livres peuvent être tout à la fois refuge et vecteur de rencontres…
Autre lecture
Ceux qui ont l’habitude de lire Timothée de Fombelle ne seront pas surpris par les rêves de Victoria ni par la tournure que prend l’histoire et croiront sans souci à cette histoire d’indiens cachés dans le placard, de disparition par magie d’objets et de monde imaginaire qui débarque dans la vie de la petite fille de 12 ans. Pourtant le lecteur sera surpris car la vie parfois dépasse la fiction.... Voici un roman touchant, bien écrit comme tout ce que fait cet auteur et qui marque ceux qui ont la chance de l’empoigner. Coup de coeur de Myriam

coup de coeur Vendeur de rêves / C. Beigel. - Sarbacane. - (Mini romans)

Ce sont bien des questions de profs ça… Il fait quoi ton père ? Marcus s’empourpre et finit par lâcher Pilote de ligne… Ce n’est pas que la vraie profession de son père soit déshonorante mais reporter de guerre, il ne l’est plus : il est au chômage, las des combats et de leur lot de violence. Marcus s’enferre dans son mensonge mais arrive heureusement à se confier à Marilou. Elle l’aide à accepter la vérité qui n’est finalement pas si négative.
Où il est question de figure parentale, de fierté, de l’autorité du père abimée par le fléau du chômage... L’enfant est partagé entre ses rêves (il aimerait tant être sécheur d’yeux ou déclarateur de paix) et la réalité certes difficile mais pas sans solution !

<<< Retour à la page précédente

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse