couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

Mot Clé : Humeurs et sentiments




Album(s) :


coup de coeur Brutus / L. V. Seeger. - Kaléidoscope. 2014

Qui est rejeté, peiné peut devenir méchant et agressif. Le processus de la violence est ici exprimé très simplement : elle gonfle dans la solitude puis se laisse désamorcer dans l’échange. Car rien n’est irréversible si les victimes réagissent posément et fermement.
Un trait minimaliste et expressif, des cadrages percutants, le message passe sans détours : Ne fais pas à autrui ce que tu ne veux pas qu’on te fasse !

coup de coeur Il pleut ! / L. Ashman ; C. Robinson. - Circonflexe. 2014

« Oh, non, il pleut... » grogne le vieil homme austère. « Chouette, il pleut ! » s’enthousiasme le jeune garçon coiffé de son bonnet grenouille. Tous deux se préparent à sortir et abordent la pluie avec des attitudes radicalement différentes. Une opposition qui se traduit dans la mise en page et dans la tonalité des dialogues. Voilà qu’ils se croisent...
Les éditions Circonflexe nous offrent un album aux illustrations naïves et au message rafraîchissant : ne nous laissons pas contaminer par les acariâtres en tous genres, changeons notre regard sur le monde et le monde changera !

coup de coeur N’y a-t-il personne pour se mettre en colère ? / T. Tellegen ; M. Boutavant. - Albin Michel Jeunesse. 2013

Un daman peste contre le soleil car il refuse que celui-ci aille se coucher ; un éléphant soliloque et se dispute lui-même afin de s’empêcher de grimper aux arbres ; un ver de terre et un scarabée se disputent le titre du plus colérique… Jusqu’au jour où toute colère disparaît.
À travers douze petites histoires qui mettent en scène des animaux affrontant ou ressentant la colère dans tous ses états, cet album nous montre que la colère peut parfois faire rire. Finesse et délicatesse des coups de crayon viennent habilement contraster avec la thématique abordée.

coup de coeur Anton et les rabat-joie / O. Könnecke. - Ecole des loisirs. 2013

Avec la promesse d’un goûter, Anton espère bien amadouer Greta, Nina et Lukas, toujours passionnés par leurs outils. Déconvenue : les trois amis l’éconduisent. « TRÈS BIEN ! PUISQUE C’EST COMME CA, JE M’EN VAIS TOUT DE SUITE ! JE M’EN VAIS ET JE NE REVIENDRAI PLUS JAMAIS !! PARCE QUE JE SERAI MORT !!! » Si le moyen de montrer que l’on est fâché est de faire le mort, les 4 loustics prendront bientôt tous la posture... Mais pas facile de rester impassible lorsque la pluie tombe ou que surgissent les fourmis...
Dessins sobres et style lapidaire, Anton exerce toujours son charme discret mais efficace !

coup de coeur Paul / A. Brière-Haquet ; Csil. - Frimousse

Paul cherche, de par le vaste monde, l’armure en or, « de cet or qui transforme les enfants en hommes ». Car Paul est sensible, « vit la vie à fleur de peau et ça n’est pas toujours facile... » Mais est-il vraiment possible de se protéger du monde, n’existe-t-il pas une solution plus enrichissante, pour lui comme pour ceux qui l’entourent ?
Les couleurs, métaphore des fluctuations de la vie subies ou transcendées donnent à comprendre l’essence des artistes...

coup de coeur Le Crafougna / S. Servant ; A. Monte. - Didier

Le foyer du narrateur est envahi par un monstre Crafougna qui contamine tous ses habitants. Chaque jour de la semaine, le constat se fait plus accablant, il faut réagir devant cette ambiance délétère !
Le petit bonhomme, comptable de la bonne humeur de sa famille, congédie à temps le monstre. La déclinaison dans toutes ses formes du mot Crafougna destine particulièrement cet album à la lecture à voix haute.

coup de coeur Douze / G. Le Gac. - Actes Sud

12 tableaux cousus de fils de couleurs, 12 moments de la vie d’un tout petit, 12 émotions égrenées avec affection par une mère attendrie : « mon râleur... mon rêveur... mon rieur »... Quelques objets caractéristiques de la petite enfance accompagnent le bébé pour un ensemble de tableaux très doux.

coup de coeur C’est l’histoire d’un éléphant... / A. de Lestrade ; G. Plantevin. - Sarbacane

Mal luné l’éléphant.... Une chauve souris a fait crunch crunch toute la nuit au dessus de lui. Il croise le singe qui fait les frais de sa mauvaise humeur, contagieuse bien sûr... La boucle sera ainsi bientôt bouclée, l’éléphant aura une autre raison de se plaindre le lendemain matin !
Illustrations très colorées et contrastées, expressives, pour une histoire à répétition facétieuse et en boucle.

coup de coeur La petite mauvaise humeur / I. Carrier. - Bilboquet. - (Les trésors Bilboquet)

Pit et Pat sont dans un bateau. Personne ne tombe à l’eau mais la bonne humeur est menacée, chacun s’agaçant d’avoir toujours l’autre sur le dos... Alors aussi bons amis soient-ils, ils se laissent bientôt gagner par la morosité. Mais en amitié, aucun problème n’est insoluble !
Minimalisme efficace -comme toujours avec Isabelle Carrier- qui s’accompagne d’une sensibilité optimiste.

coup de coeur La journée du roi Bougon / P. Béha. - Les 400 coups

Du matin au soir, l’enfant, acariâtre, se plaint. Trop tôt, trop froid, trop noir... Les parents, aux petits soins, font pourtant de leur mieux pour dorloter l’enfant chéri, jusqu’au moment où « trop, c’est trop ». Et même si cette fois la plainte du roi bougon pouvait paraitre légitime, elle représente la grogne ultime qui tarit le stock parental de patience...
Chute radicale qui règle son compte à cet enfant roi tête à claque, avec un humour expéditif !

coup de coeur Le fil d’Ariane / J. Sobino ; E. Odriozola. - Autrement

Ariane sort de la maison visiblement en colère et peinée. Dans sa poche, elle trouve une pelote de ficelle dont se sert son père pour réparer des marionnettes. Celle-ci se transforme alors en fil d’Ariane qui épuisera sa colère, dans un jeu imaginaire et symbolique, à la fois expression de la liberté de la fillette et lien jamais interrompu avec le père. A la fin de l’après-midi, Ariane pourra retourner chez elle et retrouver son père pour la réconciliation.
Album tout en poésie avec des illustrations fines, épurées.

coup de coeur Podlapin / P. Jalbert ; C. Hudrisier. - Thierry Magnier

Qui n’en a jamais voulu à la terre entière d’un petit rien qui devient affaire d’état ? C’est ce qui arrive à notre lapin qui s’est pris une noisette sur la tête, juste au saut du lit. Colère défoulatoire tout d’abord, qui enfle, gonfle, se nourrit d’elle-même jusqu’à la rage, la vraie, qui ne se contrôle plus. Tous les animaux invectivés, insultés, injuriés de façon injuste restent stoïques, mais il n’en sera pas de même pour notre pauvre petit moineau plein de bonnes intentions...
Pas une injure écrite noir sur blanc ici puisque l’album est sans texte mais les phylactères, toujours plus remplis de rébus délirants, expriment avec démesure la hargne du lapin. Et si les pictogrammes peuvent sembler a priori abscons, le lecteur jubilera bientôt de les traduire en mots, à sa fantaisie ! Drôle, cruel, jubilatoire, belle complicité de Philippe Jalbert et Cécile Hudrisier !

coup de coeur Le petit monstre du matin / J. Denys ; N. de Bradké. - Ecole des loisirs

Une complicité rêvée entre une petite taupe, Louise, et ses parents. La mauvaise humeur matinale de Louise est accueillie en contrepied par les parents qui redoublent de patience et d’espièglerie pour l’amener à changer d’état d’esprit.
Le petit “monstre” du matin qui refusait d’aller à l’école, ayant eu le temps de tempérer ses humeurs, retrouve vite l’entrain pour aborder sa journée.
Dessins colorés et expressifs pleins de malice qui rappellent ceux d’Audrey Poussier.

coup de coeur Un petit tourbillon de colère / C. Demanie ; B. Brun. - Gecko

Luccia n’est aimable avec personne, pas même avec son frère qui l’adore. Pire, elle est perpétuellement en colère et trouve toujours une méchanceté à balancer. Tout le monde, dans son village des Andes, s’est fait une raison sauf sa grand-mère qui va lui jouer un tour en lui jetant un sort : Luccia se métamorphosera en tout ce qu’elle regardera. Ainsi elle sera arbre, lama, instrument de musique... Elle est alors au-delà d’elle-même, n’est plus enfermée dans sa colère et découvre l’empathie.
De belles illustrations qui paradoxalement montrent si peu la colère. Mais une histoire atypique qui confronte Luccia à son reflet. Si l’on pouvait se voir vivre...

coup de coeur Le zoo de Mister Peek / K. Waldron. - Didier

Mister Peek est fort contrarié ce matin, il ne rentre plus dans sa veste et rumine, tout au long de sa tournée du zoo. Il s’interpelle : “Tu as vraiment grossi, toi !” ... “Et quand on est trop vieux, on n’a plus qu’à dégager !”
Tout à ses pensées, Mister Peek ne se rend pas compte que les animaux prennent pour eux les pensées à voix haute de leur gardien. La morosité ambiante s’installe dans tout le zoo. Et une pointe de paranoïa aussi.
Le flegme british en prend un coup... En compagnie de ce personnage inquiet qu’est Mister Peek, nous découvrons avec humour comment se font et défont les humeurs, individuelles et collectives.

coup de coeur Un poussin de mauvais poil / S. Poillevé ; N. Rouvière. - Bayard. - (Les belles histoires des tout-petits)

Tipoilou est de fort mauvais poil et il envoie bouler tous ceux qu’il croise : “Non, ça va pas, fais tes petites crottes et tais-toi !” lance-t-il à Berthe la chevrette. Léon le cochon et Eustache la vache ne seront pas mieux reçus. Ils suivent le malotru pour lui donner une leçon mais tous tombent sur... le loup ! Voilà Tipoilou de bien meilleur humeur d’avoir tous ses amis à la rescousse, aucunement rancuniers.
Une histoire à répétition courte, colorée, enlevée et pleine d’humeur !

coup de coeur Le noeud de la girafe / M. Escoffier ; K. Di Giacomo. - Kaléidoscope

Qui n’a jamais eu le moral en berne ? La gorge se noue, les mots se refusent à sortir. Les amis tentent bien sûr de vous soutenir mais en vain. Quant aux médecins, leurs solutions sont loin d’être rassurantes... Le remède de cet album passe par le rire, dans une délicatesse qui gomme toute facilité.
Les animaux de la jungle sont croqués avec brio, avec un brin de folie et la solidarité qui les unie redonne également le sourire au lecteur.

coup de coeur Ah non ! Et alors ? / R. S. Berner. - Seuil

Deux poulettes grassouillettes diamétralement opposées s’affrontent. L’une pétillante pleine d’entrain et d’idées pour profiter de cette belle journée qui s’annonce, l’autre grincheuse et réfractaire à toutes ces propositions. Les situations s’enchaînent dans un dialogue dynamique... Voir la vie du bon côté sera communicatif.

coup de coeur Le nuage de Clara / C. Hayat. - Rouergue

Clara ne va pas trop bien en ce moment. Pourtant, il n’y a pas de raison précise. Non, il y a juste des moments difficiles dans la vie d’un enfant et quelquefois, les proches ne suffisent pas pour en venir à bout. Dans cette histoire, seul le docteur Cumulus va permettre à Clara de surmonter son mal-être.
Un livre sans prétention pour dédramatiser le fait de faire appel à un spécialiste. Des illustrations simples mais parlantes, pour un thème peu traité dans les livres pour petits.

Roman(s) :


coup de coeur Les mystères du Far West 1 ; les trois desperados / C. Lawrence. - Hachette

Un jeune métis indien, P.K. Pinkerton, découvre ses parents adoptifs assassinés et surprend les desperados alors qu’ils reviennent sur le lieu du crime. Il s’enfuit, emportant avec lui le papier légué par sa mère indienne et que les bandits recherchent. S’en suit une poursuite jusqu’à Virginia, ville typique du Far West avec des filles de mauvaises vies, des saloons, des joueurs de poker...
On découvre tout cela par le regard du héros qui a comme particularité de ne pas ressentir et identifier les émotions. Ce handicap crée des situations périlleuses dans ce monde où règne la fourberie. C’est grâce à son initiation au poker qu’il finit par trouver des repères pour juger de la bonne foi et de l’honnêteté des autres (position des pieds, respiration...), ce qui le sauvera.
Un héros attachant dans une atmosphère de western, un bon rythme plein d’humour.

coup de coeur Le rire de Camille ; où l’on découvre qu’il n’y a pas de petits chagrins / Mathis ; E. Harel. - Oskar. - (Trimestre)

Ce matin, Camille a du chagrin. Nous ne saurons rien des raisons de son tourment mais suivons la fillette qui, au contact de Bernard, chien posté devant un salon de coiffure, et d’un arbre, va retrouver sa légereté. Parce qu’elle aura trouver une oreille attentive et de bons conseils, Camille perdra son chagrin, dans un « rire comme mille soleils, qui réchauffe tous les cœurs. »
Un texte illustré très délicat, dès 8-9 ans, qui montre comment la seule empathie peut dénouer les peines indicibles, petites ou grandes.
« Il n’y a pas de petits chagrins. Il y a juste du chagrin »

coup de coeur La femme-nuage / J.-F. Chabas. - Ecole des loisirs. - (Médium)

3 nouvelles : une femme aux prises avec ses sensations, qui devient évanescente lorsqu’elle ressent de trop vives émotions. Un dévorateur saturé des violences de ce monde mais qui possède en lui encore assez d’indulgence pour ne pas l’anéantir tout à fait. Un géant du lac qui se prend d’amitié pour une fillette orpheline sans état d’âme...
3 nouvelles intemporelles sur l’espoir, l’amour, l’âpreté du monde. 3 êtres sensibles et fragiles, traversés par des émotions qui les submergent, les perdent.

Et aussi... :


coup de coeur Parfois je me sens / A. Browne. - Kaléidoscope

Ce n’est pas l’ouvrage le plus heureux d’Anthony Browne mais il a au moins deux mérites : égrener les émotions et états d’âme, en la personne d’un ourson tour à tour curieux, heureux, inquiet, surpris... Et introduire dans l’image une référence à l’univers du Douanier Rousseau.

coup de coeur Ronchonchon et compagnie / Alexis HK, Liz Cherhal, R. Pesle. - Formulette production ; Abacaba ; R. Breton

La famille Ronchonchon, championne en ronchonnades, habite le village de la Grognardière. Pourquoi tant de bougonneries ? Les chansons nous le feront découvrir petit à petit. Heureusement un jour, arrive la famille Fonky, qui chante et sait voir la vie avec entrain. Avec elle, tout va changer !
Moral de l’histoire : il faut aimer la vie, la nature, s’ouvrir aux autres, sans s’enfermer dans les récriminations et ressasser ses échecs.
Ce conte musical peut être introduit par la lecture du livre, pour en comprendre la trame générale et suivre les péripéties (texte intégral de chaque chanson). Les illustrations d’Orient Express qui empruntent au style de la BD facilitent l’accès des plus jeunes, et peuvent les séduire.
Mais ce sont réellement les nombreux artistes (Alexis HK bien sûr, Juliette, Liz Chéral, Loïc Lantoine, Jehan, Laurent Deschamp, Mathieu Ballet), qui font, avec les 13 chansons, vivre le tout, se mettant au service de cette histoire qui réveille ! La saveur des paroles, des jeux de mots, les croquis pris sur le vif des trois personnages principaux, la diversité des instruments et des styles, les discrets bruitages qui accompagnent certaines péripéties… Tout cela concoure à la réussite de ce CD qui a visiblement été l’objet de plus de soin que le livre. Le point de départ du projet est d’ailleurs la chanson La maison Ronchonchon de l’album d’Alexis HK Les Affranchis (2009), album pour adultes.
A noter que Ronchonchon et compagnie existe en CD seul.

coup de coeur Balade / B. Bone. - Sorbier

Album minimaliste pour une balade citadine qui commence avec mauvaise humeur et s’avère beaucoup plus agréable que prévu. Le garçon, envoyé par son père ( ?) chercher le journal, arrive à contrer la grisaille et reviendra même avec le sourire.

coup de coeur Va faire un tour / K. Crowther. - Ecole des loisirs

Lorsque la maman fâchée enjoint son enfant à aller faire un tour, elle n’imaginait pas qu’il la prendrait au mot au point de faire un tour... du monde. De fait, l’enfant, l’œil froncé et l’air buté traverse les mers et les continents, et autant de saynètes très variées représentées dans des petites vignettes. En bout de course, il aura enfin épuisé ses ressentiments, digéré sa colère.

<<< Retour à la page précédente

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse