couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

Mot Clé : Jours de la semaine




Album(s) :


coup de coeur Le petit voleur de temps / Nathalie Minne, Casterman, 2014

Le quotidien d’un jeune garçon se voit bouleversé par une rencontre qui va l’amener à considérer le temps autrement, jusqu’à avoir envie d’inventer de nouvelles saisons Un magnifique album sur l’indicible temps qui passe, s’étire ou s’affole et donc sur sa versatilité et sa variabilité. Un livre grand format où l’illustration illumine et irradie le texte. Les images semblent à elles seules raconter plusieurs histoires... imbrications, juxtapositions, jeux de formes et de couleurs s’offrent à notre regard. Ainsi le garçon qui enlace son chat prend la forme belle et touchante d’une nouvelle entité, tout à la fois chat-garçon et garçon-chat ...

Au départ, le texte semble presque de trop. Et puis, bien que relégué en marge de la page, il s’infiltre et vient enrichir les images de sens nouveaux. Il n’y a pas vraiment de fin mais l’ensemble offre plutôt une parenthèse enchantée dans le quotidien, un hors-temps qui nous berce et nous appelle à ré ouvrir le livre pour gratter encore sous les mots et les illustrations, comme une berceuse qui ne nous quitte pas vraiment.

Laissons-nous porter et emporter...

Marion Uteza

coup de coeur Derrière chez moi / F. Quatromme ; S. Hyuna. - Lirabelle

Zoom avant pour entrer dans l’intimité d’un oiseau, au fil des jours de la semaine : « Lundi, l’oiseau fait son nid (...) samedi, il donne (du radis) à ses petits. » Et dimanche, la vue s’élargit à nouveau pour assister à l’envol de la famille.
Bel album aux teintes minérales pour une randonnée légère.

coup de coeur Perdu ! / A. Brière-Haquet ; O. Philipponneau. - Memo

Chaque jour de la semaine, on emmène ce petit bonhomme se perdre dans la forêt. Chaque jour de la semaine, le petit bonhomme sème des fraises des bois, des bonbons au miel, des petits pois... qui se volatilisent chaque fois ! Forcément, « Pour retrouver mon chemin, ça m’a pris jusqu’au lendemain »... S’il avait pris la peine de lire certains contes...
Un texte à répétition qui passe en revue les jours de la semaine et les couleurs et se joue, avec bonheur et en rimes, des contes classiques. Les gravures sur bois d’Olivier Philipponneau alternent pages noires et blanches, accentuant la randonnée.

coup de coeur Océan, le noir et les couleurs ; Neige, le blanc et les couleurs / E. Vast. - Memo

Au fond de l’océan ou dans les paysages enneigés, le quotidien de la tourterelle dans le froid et celui de l’hippocampe dans la nuit, est transformé par l’apparition, chaque jour de la semaine, d’une baie/perle de couleur.
Papier épais, finesse du trait et harmonie des couleurs font de ces deux petits livres jumeaux un enchantement graphique délicat.

coup de coeur Je joue, je saute, je creuse, je suis un bébé Wombat / J. French ; B. Whatley. - Albin Michel

Le wombat qui passait sa vie à manger, dormir, se gratter a eu un petit. En digne héritier, il passe sa vie à dormir, manger et ... jouer avec un bébé humain ! La famille de cœur -animaux, humain (et gastéropode ;-) - s’est donc agrandie, l’illustration multiplie d’ailleurs les détails à repérer au fil des lectures. Pour le texte, même procédé du journal sur une semaine, mais place à la jeune génération avide de découvertes et d’espace (car il faut dénicher un terrier plus confortable). Terminons avec un minimum de compassion pour notre maman Wombat quelque peu exténuée devant l’énergie de son bébé... Tout cela mérite bien une sieste... si les deux galopins lui en laissent l’occasion !

coup de coeur Rouge / A. Brière-Haquet ; E. Carpentier. - Motus

Tricoti, Tricotin, toute la semaine, une mamie tricote de quoi habiller sa petite fille : lundi, des chaussettes. Mardi, des gants... Quel que soit le vêtement, il est rouge, bien rouge, et surtout, met systématiquement en difficulté la fillette ! Mais notre petite mamie s’acharne...
Alice Brière-Haquet imagine un préambule au conte classique du Chaperon rouge, sur le rythme d’une comptine qui, en connivence avec les gravures rouge et noir, joue à nous faire peur. A trop vouloir protéger, on va droit... dans la gueule du loup !

coup de coeur 7 souris dans le noir / E. Young. - Milan

7 souris aveugles rivalisent d’hypothèses pour déterminer la nature de l’étrange chose qui leur fait face. Un prétexte pour découvrir les adjectifs numéraux ordinaux, les couleurs et égrener les jours de la semaine.

coup de coeur Lundi matin : L’Empereur, sa femme et le Petit Prince / M. Bourre. - Didier. - (Pirouette)

Chaque jour de cette enfantine très connue est un ravissement. L’auteur joue avec la typographie différente à chaque page ainsi qu’avec l’illustration qui est une véritable surprise. Grande réussite !

coup de coeur La petite boîte jaune / F. Gilard. - Magnard

A grand renfort de Cling, clong, bing, le taxi de Monsieur Léo transporte cahin-caha toute une foule bigarrée...
Tous les sens sont en éveil et nous plongent dans l’ambiance africaine.

coup de coeur Une semaine de Monsieur Monsieur / C. Ponti. - Ecole des loisirs

On peut faire confiance à Claude Ponti pour nous entraîner dans une semaine dominée par un imaginaire contemplatif et récréatif.

coup de coeur Lundi / A. Herbauts. - Duculot

Une évocation du temps à travers les jours de la semaine, le jour, la nuit, les saisons, le cycle de la vie. Un cycle qui inclut bien sûr la mort mais aussi le renouveau. Anne Herbauts ose les silences, de la page sans texte à la page blanche, pour mieux évoquer la sérénité devant le caractère inéluctable de cette boucle.

coup de coeur Je mange, je dors, je me gratte, je suis un Wombat / J. French ; B. Whatley. - Albin Michel

Le journal d’un Wombat domestiqué (encore qu’on se demande qui, de l’homme ou de l’animal, dresse l’autre), sur une semaine. Cela pourrait se limiter à l’énoncé du titre. C’est bien mal connaître l’animal, pataud et attachant, obstiné et agaçant, gourmand et terriblement enclin aux siestes répétées. Le marsupial se fait inconditionnellement apprécié grâce à l’humour qui se dégage du texte et des illustrations. Dès 4 ans et pour tous ceux qui sauront apprécier cette attitude indolente et néanmoins épicurienne.

Et aussi... :


coup de coeur Un phare, une lune / A. Lobel. - Kaléidoscope

Livre à la frontière de l’imagier, du livre d’histoire et du livre d’art. Nous suivons avec plaisir un chat, prétexte pour aborder les notions des jours de la semaine, des mois de l’année, les chiffres.

<<< Retour à la page précédente

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse