couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

Mot Clé : Chat




Album(s) :


coup de coeur Tête-à-tête avec mon chat / Isabelle Simler. - Editions Courtes et Longues, 2013

C’est l’histoire d’un échange et du lien merveilleux qui peut unir un enfant à son animal... c’est arrivé un beau matin : un enfant se retrouve à la place de son chat, et vice versa ! A lui les longues siestes voluptueuses, la vie de pacha, comme un dimanche. "J’étais là, dans le corps de mon chat, calme comme un grand bol de lait". Tout au long de ce jour pas comme les autres, mille et une occasions de contempler toutes petites choses que d’habitude on ne voit pas : un éclat de lumière, un souffle de vent, l’envol du merle... et même, d’expérimenter de nouvelles rencontres. A la nuit tombée, les retrouvailles entre le félin et l’enfant, en toute simplicité. Chacun retouve sa place, dans cette belle relation fusionnelle que l’on se surprend à envier.

Comme dans tous les albums d’Isabelle Simler, une certaine magie opère. On est happé par la finesse du trait, le jaune lumineux et une atmosphère indéfinissable, douce et énergique à la fois. Un masque est à découper en fin d’ouvrage, pour que chaque petit lecteur puisse lui aussi devenir un peu chat... Ewa Bochenski

A partir de 4 ans

Feuilleter un extrait

coup de coeur Lily cherche son chat / Peggy Nille. - Nathan Jeunesse, 2014

Lily cherche son chat Mia, veux-tu l’aider à le retrouver ? C’est parti pour un savoureux cache-cache autour du monde ! Peggy Nille avec son talent coloré et plein de vie a concocté un parcours réjouissant et intelligent. A chaque double-page, Lily demande de l’aide aux lecteurs qui tour à tour doivent parcourir un labyrinthe, chercher des intrus, reconnaître des espèces animales... De Madagascar au Pérou, en passant par la Russie ou le Japon, les pistes et les découvertes sont nombreuses, servies par un graphisme foisonnant et stimulant. On en redemande ! Ewa Bochenski

A partir de 3 ans

coup de coeur Bonjour l’ami / Full Kang. - Picquier. 2014

Réveillé en pleine nuit, un petit garçon entame une discussion avec un chaton puis le suit dans la ville enneigée afin de l’aider à retrouver sa maison. Leur déambulation rythmée de rencontres et de dialogues les emmène toujours plus loin...
Ces deux compères réunis par la même solitude vont faire des découvertes majeures lors de cette escapade initiatique : l’enfant gagne en indépendance et en assurance ; le chaton mesure combien la vie est plus facile et plus riche lorsqu’on fait confiance aux autres. Forts de leurs échanges, ils pourront se quitter, sûrs de se retrouver bientôt...
Entre album et BD, la mise en page se réinvente sans cesse et participe de l’aventure tandis que les empreintes jalonnent les parcours. Décidément, une belle équipée complice !

coup de coeur Le chat qui n’était à personne / A. Thomas. - Mango. 2013

Le chat est un animal qui inspire les auteurs jeunesse et c’est tout à la joie des lecteurs car ils peuvent trouver pléthore de bons albums avec cet animal domestique qui, justement, est bien difficile à domestiquer. D’ailleurs Amandine Thomas est de cet avis puisque c’est le sujet même de son album.
Le chat qui n’était à personne fait régner sa loi dans le quartier et c’est plutôt sur le ton de la tyrannie et du désordre. Pourtant une petite fille va essayer de l’amadouer par des offrandes. Bien sûr cela ne marche pas, la ficelle est trop grosse. Elle réussira malgré tout en créant le manque chez l’animal...
Histoire très sympathique et rendue très dynamique et vivante par les illustrations.
Autre lecture
Attention chat libre, redouté, moqueur, bagarreur, limite teigneux ! Et ce n’est certainement pas cette petite fille proposant nourriture et amitié qui va l’attendrir, pire, l’apprivoiser ! L’inverse ? Oui, à la rigueur...
De la vie dans cet album, et de la tendresse, derrière l’orgueil. Amandine Thomas, que l’on sent amoureuse des chats, nous attache à ses 2 personnages.

coup de coeur L’ accumulateur à bidouilleries / L. Brient ; J. Grugeaux. - Winioux. 2013

Hector et Archibald vivent dans une toute petite maison écrasée par les gratte ciel mais sont heureux car ils ont la chance d’avoir une terrasse et un jardin sur leur toit. Tout est parfait jusqu’au jour où Hector lit une promotion et va tomber dans la frénésie "des bonnes affaires" à ne pas manquer... Leur vie sera alors envahie par le superflu au grand dam d’Archibald mais Hector ne s’arrêtera qu’à l’achat du catastrophique accumulatôr à bidouilleries.
Album à conseiller aussi bien pour le texte, le thème -consommation excessive et souvent inutile- et les illustrations.
Autre lecture
Chez Hector et Archibald, il n’y a pas grand chose. « Pas grand chose, c’est à dire tout ce qu’il faut. » Une idée du bonheur… Hector néanmoins se dit qu’il serait bête de se priver de ces bacs à glaçons en promotion et du congélateur offert en prime. Et de ces 13 arrosoirs. Et encore et encore plus… « Mais comment faisait-on avant ? » Hector s’emballe, achète, entasse, accumule, amoncelle…Bouuuumm ! Les voici tous les deux en possession d’une montagne de débris. Archibald ronronnant et Hector philosophant retrouveront la sérénité des matins simples…
Le format oblong et la double page qui se déplie participent du thème de la surconsommation qui envahit nos espaces de vie. Et nous pollue l’esprit. Jusqu’à la page de garde, les auteurs nous invitent, tout en légèreté, à prendre de la distance…

coup de coeur Chapillon / L. Benabid. - D’Orbestier. - (Rêves bleus). 2013

Un chaton course un papillon, déboires ! Mais patience et persévérance, il sera récompensé, et d’une jolie façon...
Petit format carré en noir et blanc d’où le papillon orange (seule couleur) se distingue.

coup de coeur Un chien et un chat / P. Carbonell ; C. Gómez. - Oqo. 2013

De la chamaillerie à la bagarre, il n’y a qu’un pas que le chat et le chien ont franchi involontairement. Mais l’attirance de départ, fondement de leur rencontre, aplanira les différends.
On peut ne pas se comprendre d’emblée, être très différents et s’apprivoiser pour finir par trouver un terrain d’entente sereine. La démonstration en est faite ici de façon minimaliste mais efficace.

coup de coeur Poisson chat / T. Dedieu. - Seuil. 2013

Un chat, un poisson en bocal dont les acrobaties se terminent au sol... Nous croyons deviner l’issue, nous la craignons même à mesure que nous tournons les pages... Mais Thierry Dedieu, roi de l’inattendu, des surprises en tous genres, nous garantit une toute autre fin !
Violet et orange, les deux couleurs en aplats codent cette histoire angélique sans texte.

coup de coeur Réveillés les premiers / K. Sakaï. - Ecole des loisirs. 2013

Petite Anna se réveille en pleine nuit. Tout le monde dort, seul Shiro le chat l’accompagnera durant cette escapade qui n’appartient qu’à eux...
Les petits moments de liberté et d’indépendance volés au creux de la nuit sont égrenés au sein de vignettes aux teintes bleutées... lecture douce et puissante.

coup de coeur Avril, le poisson rouge / M. Leray. - Actes Sud. 2013

Avril est un poisson philosophe, inventif et déterminé dans son désir d’ailleurs et de liberté. Une évasion pour un poisson rouge en bocal ? Rien de moins facile... D’autant qu’un chat noir rôde... Une ruse machiavélique et le tour est joué !
Jeux de mots, trait percutant, rebondissements répétés pour un album à l’humour incisif.

coup de coeur Dis-moi, l’oiseau... / A. Brière-Hacquet ; C. Garralon. - Thierry Magnier. - (Tête de lard). 2013

« Dis-moi l’oiseau, pourquoi tu voles si haut ? » L’oiseau se méfie, pas dupe du petit jeu du chat. Mais le dialogue se poursuit, l’oiseau baisse la garde. Srunch. « Dis-moi souris, que fais-tu par ici ? »...
Âme sensible s’abstenir, la nature du chat est présentée ici dans sa vérité duelle : enjôleur et impitoyable. Cruel et charmeur. Attributs indissociables. Les deux auteurs ont bien saisi ce paradoxe : Alice Brière-Haquet, dans un texte rythmé tout en légereté, et Claire Garralon dans une illustration maligne...

coup de coeur Mon arbre / I. Green. - Didier. 2013

Un ravissement graphique que cette relation toute particulière d’un tout petit au monde, à sa mère... Aussitôt sorti de son cocon, il arpente son arbre, rencontre un chat et cherche avec lui où se lover. Il faudra tester plusieurs nids avant de trouver l’« endroit parfait pour moi et pour mon chat ! »
Nous aimons décidément beaucoup Ilya Green, qui fait encore une fois merveille avec ici un jeu d’opposition entre couleurs vives et harmonieuses et densité du noir. Elle suit l’enfant dans ses découvertes, l’encourage vers son autonomie et lui apporte au final une tendresse qui s’impose avec évidence...

coup de coeur Les deux vieux et l’Arbre de vie / P. Fischmann ; M. Bourre. - Didier. 2013

Un pépé et une mémé, dans le rituel de leur quotidien. « Un matin, le pépé vit une graine sous la table. » Séance tenante, tous deux cessent leurs tâches (« Ce n’était pas si important ») pour se consacrer exclusivement à cette graine : « Ce qui l’était, c’était que l’arbre pousse ! », grossisse et s’épanouisse. De fait, il chatouille bientôt le toit de la maison...
L’arbre majestueux, personnifié, comme une métaphore de la vie, de la mort, prépare sereinement le chemin. L’image est subtile, poétique, très douce et néanmoins puissante dans son évocation : arrivé à la cime de l’arbre, le couple, accompagné depuis le début par un chat blanc, est prêt : « ils cassèrent en souriant la croûte du ciel. »
Martine Bourre fait encore une fois merveille avec ses collages et matières diverses qui expriment tout à la fois la richesse de la vie du couple et le dépouillement auquel ils aboutissent.
Entre la fantaisie de Jack et le haricot magique et le conte philosophique, ces deux vieux nous enchantent et nous apaisent.

coup de coeur Julie Capable / T. Lenain. - Samoa

Julie ne se sent pas capable. De rien. Comment pourrait-elle mener à bien quoi que ce soit alors que sa mère ne l’aimait pas ? Ou qu’elle-même n’a pas su l’aimer assez ? Les 7 chats du cimetière sauront la tirer de sa léthargie et lui redonner confiance.
Le suicide d’une mère, thème difficile, d’autant plus en littérature jeunesse. Thierry Lenain fait partie de ces auteurs qui font confiance aux enfants et n’édulcorent pas leur propos, tout en donnant des clés pour affronter la réalité. 22 illustrateurs ont apporté leur vision de ce texte publié en 2005 chez Grasset, lui redonnant une belle profondeur.
Un album à lire et à commander sur le site de l’auteur.

coup de coeur Une chatte pas comme les autres / D. Nesquens ; M. Titos. - Notari. - (L’oiseau sur le rhino)

Le personnage principal de cet album est une chatte, Chandelle, que le jeune narrateur a su observer, apprivoiser. Il connait ses habitudes, sait qu’elle commence et termine sa journée chez son voisin mais s’offre entre temps de nombreuses parenthèses dans l’immeuble. C’est donc une chatte souple, agile, gracieuse, calme, tendre, joueuse, fidèle... que l’on découvre ici dans ses multiples visages, dans ses nombreuses vies...

coup de coeur Les chat de Mathilde / E. Gravett. - Kaléidoscope

Sous forme d’inventaire, les goûts et dégouts du chat de Mathilde mis en scène dans de larges illustrations pleine page toniques et malicieuses. Mais parle-t-on du chat de Mathilde ou de la fillette elle-même ? A moins que ces deux-là ne soient inséparables...

coup de coeur A travers la vitre / S. Kamino. - Lirabelle

Vue extérieure de la maison, une fenêtre embuée... « Oh ! Une fillette ! Et voilà son frère ! » Qui n’a jamais joué avec la buée sur une vitre ? Ici chaque habitant de la maison se révèle tour à tour et se joint au tableau. Quand maman ouvre la casserole, « on n’y voit goutte ! » Recommençons ! Puis accueillons enfin celui qui observait, dehors, cette scène hivernale enjouée.
Existe également en version kamishibaï.

coup de coeur 4 histoires d’Amir : Canards, chatons, mouche, tracteur / A. Vaugelade. - Ecole des loisirs

Ces 4 titres présentés en coffret racontent 4 tranches de la vie d’Amir, petit garçon au physique de poupon de notre enfance, short bleu et tee-shirt rouge. Qu’il joue avec un tracteur grandeur nature, avec des chatons, une mouche ou des canards, Amir se débrouille seul, acquiert son indépendance en cheminant tranquillement dans son univers bien à lui. Avec, toujours, un goûter pour se réconforter à la fin de ses aventures !

coup de coeur Milton quand j’étais petit / Haydé. - La Joie de lire

Milton, ce chat que l’on a plaisir à retrouver depuis des années, nous raconte ici sa jeunesse. Perdu dans la rue et livré à lui même, il a été recueilli (nous ne verrons que les mains du "sauveur") et confortablement installé dans une maison qu’il aura à cœur de saccager ! Normal pour un chat...
Les petites saynètes courtes, en noir et blanc réhaussé de rouge, témoignent du caractère joueur, curieux, gourmand, gaffeur et indolent du chat.

coup de coeur Des matous partout / B. Pourquié ; J. Eugène. - L’Edune

« 1 chat, 2 chats, 3 chats. Et zut ! » Un chat perturbateur vient interrompre la comptine ! On reprend : 1 chat, 2 chats, 3 chats...
Autant de séries de chats dans des postures lascives, malicieuses, tendres... qui s’animent au gré de jeux de mots rimés, en interaction avec un gamin qui mène la danse.

coup de coeur Le chat de la mère Michel / E. de La Bédollière ; M. Gerli. - Mouck

La mère Michel est chargée de prendre soin du chat de sa maîtresse. Devant l’inimitié, la haine même du père Lustucru, la mission n’est pas des plus tranquilles...
La chansonnette qui a accompagné tant de générations d’enfants depuis sa création en 1820, a inspiré cette histoire éditée en 1846 mais ici adaptée. Elle donne corps, grâce à de nombreux rebondissements, à la Mère Michel, au Père Lustucru, à d’autres personnages encore, mais surtout au chat Moumouth, véritable star de l’histoire. Les illustrations de Maddalena Gerli appuient les rapport de force : la jovialité des uns avec les bouilles rondes et l’acrimonie des autres. Une belle réussite dans cette collection d’initiation à la littérature d’autres époques...

coup de coeur La mer / M. Dubuc. - La Pastèque

La patience des chats est sans limite lorsqu’il s’agit d’attraper une proie. Mais celui de notre histoire ne s’attendait sans doute pas à tomber, dans un aquarium, sur un poisson volant. Les voilà partis tous les deux sur les toits de la ville, en forêt et tellement, tellement plus loin...
Album sans texte au crayonné tout en noir et blanc -hormis ce poisson rouge énigmatique- pour une chasse qui se transforme en étrange voyage. Ce chat opiniâtre, avec ses airs ahuris, verra finalement le poisson cheminer vers la liberté.

coup de coeur Le chat bonheur / Lan Qu. - Chan-Ok. - (Perles du ciel)

Echigoya aime se parer, se prélasser, parier à des jeux d’argent. Mais ce qu’il aime par dessus tout, c’est jouer avec son chat Tama. Cette vie d’oisiveté le mène à dilapider peu à peu la fortune familiale. Lorsque la déroute de son jeune maître est devenue manifeste et qu’il l’enjoint de lui ramener de l’argent, le chat disparait et revient avec une pièce dans la gueule. Très vite engloutie dans les jeux. Scénario qui se répète encore et encore. Dans son avidité, Echigoya ne voit pas que son chat maigrit à vue d’œil.
Magnifiquement illustrée par de larges tableaux aux couleurs et courbes douces, cette poignante histoire d’abnégation est également un conte étiologique expliquant les origines du chat bonheur au Japon, les fameux Maneki-neko qui, levant la patte droite, accueillent richesse et bonheur.

coup de coeur Me voici / F. K. Waechter. - Memo

Me voici est un de ces albums qui ne laissent pas indifférent. Comme dans Loup rouge, Friedrich Karl Waechter a pour personnage un animal, ici un chat, victime d’une violence et d’une souffrance qui font écho à une histoire plus large. L’auteur déstabilise en cela.
Le narrateur est un chat parmi d’autres chats, beaucoup trop de chats... Il sera le seul de sa fratrie à réchapper du meurtre des hommes. Bien des épreuves l’attendent encore avant le réconfort...
L’histoire se lira donc au premier degré : un chaton malmené par la vie qui trouvera enfin un foyer. Elle illustre aussi, avec ce chat anthropomorphisé, la résilience de ceux à qui on ne laisse pas le droit d’exister et qui finissent par faire leur place.

coup de coeur La surprise / J. Coat. - Memo

Complicité évidente entre un chat et une femme. On voit le ventre de celle-ci s’arrondir, le chat s’y lover... Puis le départ pour la maternité. A son retour, plus de chat ! Mais bientôt... la surprise !
Aucun texte, temps condensé pour suivre, de concert, les deux maternités. Le choix du papier, l’harmonie des couleurs, la force de cette histoire simple font de cet album un très beau moment de lecture apaisant.

coup de coeur Et maintenant qu’est ce qu’on fait ? / Y. Kimura ; J. Takabatake. - Picquier

Deux chats tellement excités de poursuivre trois rats effrayés... tout le monde finit au fond d’un trou profond ! Deux chats, trois rats qui tentent chacun de sauver leur peau, combien de scénarios possibles ? A force de gloser, ils ne réalisent même pas que la nature vient leur donner un coup de pouce...
Format “puits” pour cet album qui prône mine de rien les vertus du dialogue... Dès 4-5 ans.

coup de coeur Minette et ses chatons / K. Higashi. - Âne bâté

Texte rythmé aux allure de comptine... nous suivons les premiers jours de Minette devenue maman, ses trois chatons blancs, ses trois chatons noirs... Chacun a son tempérament mais la mère dispense une même tendresse et un soin équivalent pour les uns et les autres.
Format carré, graphisme minimaliste et expressif, tout en noir et blanc pour une première traduction de cet artiste japonais (mort en 1986).

coup de coeur Le chat qui voulait être un tigre / J. Leroy ; B. Delaporte. - Les 400 coups

Rayé est un petit chat de compagnie beaucoup trop sauvageon pour une vie de salon.
Rayé est tigré...mais n’est pas tigre qui veut... Pourtant, bien décidé à se transformer en terrible prédateur, il décide de tourner les griffes aux siestes, caresses et ronrons. Son maître, excédé de le voir si buté, prend les grands moyens...
Les jeux de cadrage et les expressions illustrent à merveille les rêves de grandeur de ce chat mal né.

coup de coeur Kid / C. Lovera Vitali ; L. Capelli. - Rouergue

C’est une histoire que l’on devine très personnelle. Texte et images sont complémentaires et c’est au lecteur de reconstituer les événements qui ont bouleversé le quotidien de la narratrice au cours de cet été là. Voici d’abord Kid un chaton orphelin qui surgit dans son existence pour réclamer soin et affection. Puis en fond de tableau, deux proches qui sont atteints par la maladie et qu’il faut accompagner dans leur fin de vie… On comprend vite que le chat est arrivé au moment opportun pour permettre à l’auteure de retrouver le chemin de la vie qui se poursuit ; en tant que chat, compagnon de vie et en tant que sujet de création artistique dont il est ici question.
Une grande force se dégage du texte elliptique, intelligent et sensible. Il est relayé avec subtilité par les illustrations de Loren Capelli qui ménagent une liberté d’interprétation. Un album tout-à-fait particulier qui évoque le deuil avec une justesse et une retenue incomparables.

coup de coeur Un châton à la mer ! / R. Brown. - Gallimard

La tempête est déchaînée dehors mais Lizzie et son chaton sont bien à l’abri, au chaud dans le phare. Jusqu’à ce que le chaton, attiré par l’agitation extérieure, se risque à mettre le museau dehors. Il est pris dans les vagues...
Procédé de narration qui, dans le texte se focalise sur le sauvetage du chaton par la mère, et dans l’image montre également celui de 9 personnes par Grace Darling et son père gardien de phare, qui eut réellement lieu le 7 septembre 1838. Les émotions -tension, détresse, soulagement- que l’on ressent en suivant l’histoire des chats, prennent une seconde ampleur lorsqu’on imagine le sauvetage à la dimension humaine -résumé en quelques lignes en toute fin d’album.

coup de coeur Chat-nouille / G. Dorémus. - Rouergue

Le chat de Manon mène une vie de “pas-chat”. Confortablement affalé devant ordi, console et télé ; spaghettis ou coquillettes par plâtrées, notre matou finit par s’empâter ! Il décide alors de se secouer les puces pour ne pas mener une vie de chat-nouille-beurré. Derrière les traits simples mais expressifs des illustrations de Gaëtan Dorémus -en teintes bleu/orange- se profile une dénonciation bien sentie de l’emprise du monde virtuel.

coup de coeur Splat est amoureux / R. Scotton. - Nathan

Splat le chat au poil électrisé et aux yeux tellement expressifs, a décidé de déclarer sa flamme en ce jour de Saint Valentin. Mais Grouff le fanfaron est également sur les rangs... A qui la belle Kattie va-t-elle donner ses faveurs ?
Tendresse et humour dans cet album qui soigne les détails et s’amuse des affres et bonheurs de l’amour !

coup de coeur Des nouvelles de mon chat / G. Bachelet. - Seuil

Vous vous souvenez du chat de l’auteur ? Ce chat à la taille... éléphantesque. Il a tellement grandi que lui et Gilles Bachelet ont dû déménager. Le ... chat s’habitue parfaitement à son nouvel environnement et a trouvé une fiancée en la personne d’une chatte splendide et espiègle. Cet album est dédié aux roucoulades de ces deux amoureux et le lecteur sera à la fois touché et surtout complètement hilare pour peu qu’il apprécie l’univers déjanté de l’auteur qui sait jouer sur les expressions de ses personnages et inventer des situations improbables.

coup de coeur Le métier de chat / F. Mounier ; D. Hénon. - Ecole des loisirs

Pas rassuré le chaton... Il quitte ses parents pour aller apprendre le métier de chat. Mais sitôt arrivé au Pôle universitaire pour chats épatants, la peur s’envole, notre chaton se découvre un zèle incroyable pour toutes les matières : Hygiène, Audace, Appétit, Physiologie du sommeil... En matière d’esprit libre, il est imbattable. Un chat, un vrai, espiègle et débordant d’énergie ! Quant à savoir s’il faut souhaiter l’accueillir chez soi...

coup de coeur A la folie / E. Jadoul. - Casterman. - (A la queue leu leu)

Un chat, le nez collé au bocal qui demande à un poisson rouge s’il l’aime, c’est bizarre. Un chat qui, au fil des pages, insiste tout en se léchant les babines, c’est louche. On s’attend au pire....
Humoristique et tendre à la fois. Une réussite, comme très souvent dans cette collection.

coup de coeur Monsieur / M.-A. Guillaume ; H. Galeron. - Patrick Couratin pour Panama

Ce chat qui vous regarde droit dans les yeux, enjôleur, sûr de lui. Monsieur... Tout est dit dès la couverture. Marie-Ange Guillaume, avec un ton pince sans rire absolument irrésistible -fous rires garantis-, nous explique, délicieusement résignée, que ce pacha, maître des lieux, fera de nous ce qu’il veut ! Les intérieurs dévastés, les scènes de caprices, les positions improbables qui vous laissent si peu de place... Que n’accepterait-on pas pour éviter que Monsieur se vexe et s’en aille !
Les illustrations d’Henri Galeron reflètent à merveille la place prépondérante que cet être facétieux, majestueux, mystérieux peut prendre dans nos vies.
Un album pour les amoureux des chats de tous âges (les autres risqueraient de s’affoler ;-)

coup de coeur Chester / M. Watt. - Bayard

Mélanie Watt tente d’écrire son histoire de souris mais c’est sans compter sur son chat Chester qui trouve qu’il ferait un bien meilleur héros que cette souris riquiqui. Il prend donc la plume et tente d’imposer son propre récit. Le crayon noir de l’auteur et le feutre rouge du personnage se bagarrent la page... Qui aura le dernier mot ?
Un combat littéraire plein de fantaisie et d’humour, où le chat, compagnon fidèle de l’écrivain, outrepasse ses droits pour introduire une joyeuse extravagance.

coup de coeur Catsou / B. Brunet ; C. Mollet. - Rouergue. - (Varia)

Ce chat-là a grandi au sein d’une famille qui l’aime et il participe pleinement au bonheur de chacun de ses membres. Il mène sa vie, tout en proposant sa présence discrète et réconfortante. Lorsque la famille déménage, il est tentant d’emmener Catsou...
Comment respecter la liberté des uns lorsque le bonheur des autres est en cause... Fragile équilibre où il faut avoir en tête l’héritage laissé par l’être cher à défaut de le garder à ses côtés.
Charlotte Mollet, avec ses collages et linogravures aux couleurs chatoyantes, rend hommage à la grâce du chat, qui incarne mieux que quiconque l’esprit d’indépendance. Elle fait écho à une autre séparation à venir, celle des enfants qui grandissent.

coup de coeur Petite histoire / E. Duval ; F. Soutif. - Ecole des loisirs

On croit entrer dans une randonnée pour tout-petits et effectivement, cet album en est une, autour d’une soucoupe de pain dur trempé dans du lait.
Sauf qu’on se laisse très vite séduire par le "petit plus", l’humour du texte, appuyé par celui des illustrations. On a une impression de jeu complice entre l’auteur et l’illustrateur, comme si chacun tentait de surprendre l’autre dans son domaine.
Un moment de plaisir à surtout partager !

coup de coeur Le chat raconté aux oiseaux / P. Grosz ; R. Saillard. - Nathan

Le chat joue avec une plume. Scène légère. Mais, c’est bien connu, le jeu chez le chat, est étroitement lié au plaisir de la chasse. Or, l’ombre d’un oiseau annonce la suite de l’histoire... Menace. Une tierce personne cependant observe, intervient, vient bouleverser la trame : le narrateur a droit de vie et de mort sur ses personnages...
Jeux de cadrages, de regards, le temps est suspendu aux mots qui distillent une palette d’émotions.

coup de coeur Pourquoi le tigre ne grimpe pas aux arbres / C. Zarcate ; H. Zihong. - Seuil. - (Petits contes du tapis)

Cette collection créée fin 2006 nous apporte encore de belles surprises, surtout au niveau de l’illustration. Ici, les somptueuses peintures de l’artiste chinoise He Zhihong occupent avec force la double page grâce à la délicatesse du trait et des couleurs. Pour ce qui est du texte, sur la page à part qui fait le principe de cette collection, il s’agit d’un conte étiologique où l’on découvre comment le chat, très semblable morphologiquement au tigre, s’en distingue par son intelligence.

coup de coeur Pettson piège le Renard / S. Nordqvist. - Autrement

Une nouvelle aventure (rééditée) du vieux Pettson et de son chat Picpus, confrontés au problème du renard voleur de poule. Au fusil du voisin, ils préfèrent une solution plus astucieuse et pacifiste, un stratagème comme eux seuls peuvent mettre en place, qui fera double emploi : effrayer le renard ET le voisin rustre et agressif.
Comme toujours dans cette série, on est séduit par la personnalité des deux protagonistes, les illustrations qui fourmillent de détails et le message d’harmonie avec son environnement qui transparaît au-delà des situations rocambolesques.

coup de coeur Quand mon chat était petit / G. Bachelet. - Seuil

Il faut appeler un chat un chat ! Même lorsque c’est Gilles Bachelet qui parle dudit chat ? Rien n’est moins sûr... Pour vous faire une idée, plongez dans son univers délirant qui combine texte des plus sérieux et situations cocasses. Eclats de rire garantis, pour peu qu’on apprécie le genre. Et au passage, une vision bien sentie des relations entre animal domestique et humain...

coup de coeur La souris de M. Grimaud / F. et D. Asch. - Albin Michel

Cet album, c’est tout d’abord une ambiance graphique aux plans cinématographiques, couleurs années 30. Puis l’on découvre le scénario, finement mené : jeu délicieusement ambigu du chat et de la souris. S’ajoutent le plaisir du langage, très raffiné, et celui d’un humour pince-sans-rire aux accents british. Un pur moment de délectation accessible dès 8 ans.

coup de coeur Pettson n’a pas la pêche / S. Nordqvist. - Autrement

Pettson a le cafard et les nerfs à vif et les pitreries du chat Picpus n’y changent rien... Mais à force de persévérance, Picpus lui fera retrouver le sourire et lui permettra de retrouver sérénité et bonne humeur. Ah, les pouvoirs de l’amitié !

Roman(s) :


coup de coeur Vétérinaires pour la vie ! L’arrivée de Minouchien / Sylvie Baussier ; Eva Châtelain. - Belin Jeunesse (Premiers romans), 2015

Les parents de Fanny, vétérinaires tous les deux, travaillent dans la clinique juste en face de la maison. Un matin, Fanny y trouve sur la fenêtre un chaton abandonné dans un carton. Elle compte bien s’en occuper et le garder chez elle. Mais, c’est sans compter sur sa mère qui a du mal avec les chats, même si elle les soigne. Surtout que Cannelle, la chienne labrador attend une portée et que c’est elle la priorité. Seulement, Fanny est loin de renoncer, et elle appris comment s’y prendre....
Très bien, bien écrit, avec aussi de belles illustrations, et tout un dossier thématique et pédagogique à la fin du récit, on y apprend réellement plein de choses sur les animaux domestiques ! Marie Chaillet

A partir de 8 ans

coup de coeur Apprendre à ronronner / Coline Pierré. - Ecole des Loisirs (Mouche), 2013

Albin vient de déménager. Une nouvelle école, de nouveaux camarades. Le jour de ses 8 ans, il se voit offrir un chaton par ses parents. Pour lui, cela signifie qu’il est suffisamment grand pour avoir la responsabilité d’un être vivant. Fou de son petit chat, Albin aimerait comprendre le ronronnement, si apaisant et bienfaisant. Il va tenter un expérience sociologique en se mettant à vivre comme un chat dans l’espoir, lui aussi, de pouvoir ronronner et miauler. Et, surtout, cela pourrait lui être utile pour réconforter son amie Léane.... Très joli roman, drôle et poétique. Marie Chaillet

A partir de 7 ans

coup de coeur Les Chabadas, tome 4 : Bogart contre Charlock’omes / Daniel Picouly ; Colonel Moutarde. - Belin Jeunesse (Les Chabadas), 2014

Rien ne va plus chez les Chabadas : le Génie de la Bastille a disparu et Colette finit même en prison. Ses amis vont tout faire pour percer le mystère et délivrer leur amie. Ce ne serait pas étonnant que les Matouvus soient de la partie. Une petite enquête policière au cœur de Paris qui se laisse bien suivre. Un livre à conseiller aux amateurs de chats espiègles, de suspens et de la capitale. Sandy Morel

A partir de 7 ans

coup de coeur Le dernier chat noir / E. Trivizas. - Editions du Jasmin. 2013

Le narrateur et héros de cette histoire est un chat noir amoureux, qui va bientôt avoir d’autres soucis à gérer : tous les chats de l’île disparaissent un à un. Les premières disparitions discrètes font place à un programme librement affiché : « Déclaration majeure du ministre de l’intérieur : Finissons-en avec la vie austère ! Si nous voulons manger notre pain blanc, il faut nous défaire à jamais des chats noirs ! »
Les chats noirs responsables de tous les maux : l’idée se répand sans obstacle. Seul le dernier chat noir mène l’enquête, tente de résister. Et il comprend que derrière cette campagne de haine, se cachent des intérêts très personnels et lucratifs…
Une allégorie de la Shoah, ou de tout crime de masse. 36 chapitres courts avec un résumé en tête, une histoire simple, mais des faits d’une violence non éludée proche des horreurs subies par les juifs durant la seconde guerre mondiale. Aussi, au vu du hiatus, on peut se demander à quel âge destiner le roman. Mais le texte est fort, le propos limpide : si l’on n’oppose aucun résistance à la barbarie, elle se répand bientôt sans complexe et se généralise.
« J’essaie de me persuader moi-même que jamais, au grand jamais, rien de tel ne peut se produire à nouveau.
La vigilance reste de mise, ici, ailleurs, maintenant, toujours. »
Autre lecture
Quand les hommes déclarent la guerre aux chats noirs, les exterminant un à un sous prétexte que ceux-ci sont la cause de tous les malheurs terrestres, un chat courageux se met en quête de protéger ses amis et ses égaux, coûte que coûte, mais cela ne sera pas sans conséquences…
Le lecteur suit la lutte des chats noirs, rejetés petit à petit par leurs confrères d’autres couleurs, et ne manquera pas de ressentir un malaise certain face à la cruauté que dénonce cette œuvre.
Ce roman, qui prend pour narrateur principal un chat noir, est écrit de manière rythmée et rapide, comme d’un souffle, ce qui fait que le lecteur ne se lasse pas de l’écriture ni de l’histoire. D’une cruauté sans égal, l’auteur n’est pas tendre avec nos chers matous qui devront se battre corps et âmes pour échapper à leur sombre destin, pour combattre la bêtise et la cupidité humaines.
Plaisant à lire, mordant, ce roman sombre trace avec un peu d’humour mais surtout un réalisme satirique sans faille la lutte pour montrer que la couleur n’est qu’un détail et ne forge en rien la personnalité, dénonçant ainsi le racisme (tout en évoquant le crime de la Seconde Guerre mondiale) et touchant à la corruption politique de notre monde.

coup de coeur L’ envol / R. Rossetti. - Albin Michel. - (Wiz). 2013

« Rien ne compte davantage qu’une vie » pour Frenenquer, c’est pourquoi elle ne peut faire autrement que de sauver ce chat enfermé en cage dans le souk, contre l’avis et la colère de son père. Et il lui faut une grande détermination et un courage inédit, tant est importante l’emprise qu’il a sur elle. Il l’a façonnée selon sa volonté, lui impose un nombre de règles infinies pour qu’elle agisse et pense selon l’image qu’il a d’elle. Frenenquer étouffe...
L’atmosphère est aussi suffocante que l’héroïne -et narratrice- est froide, distante, sèche. Mais un noyau de révolte croît en elle, qui se développera aux côtés de Sangris, ce chat capable de prendre forme humaine, de voler, d’emmener Frennen loin, très loin... Car il est une Libre créature et va la guider sur le chemin de l’émancipation... Avec lui, elle va découvrir la liberté, et sentiments honnis et redoutés, l’affection et la sensualité.
Les deux personnages sont atypiques, l’une n’accédant pas à son identité propre, l’autre incarnant la liberté infinie, mais sans contours pour délimiter sa forme. Tout deux souffrent d’un manque d’ancrage, jusqu’à leur rencontre salvatrice...
Un premier roman à découvrir !
Autre lecture
Frenenqer vit dans une oasis. Son père tient à faire d’elle une fille parfaite. Ses obligations tournent principalement autour de l’idée qu’elle doit, en tant que femme, se faire oublier. Devant l’impossibilité de satisfaire ce père tout puissant, la jeune fille s’étiole. Dans une de ses rares périodes de rébellion, elle sauve un chat, qui se révèle être un Être Libre, capable de toutes les transformations et déplacements. Pour la remercier, il l’amène voler et découvrir le monde... Mais ces échappées ne sont toujours que temporaires...
Conte allégorique sur l’enfermement et la manipulation. Le récit est tout à la fois poétique et fantastique, ce qui en réalité renforce le côté terrible de cette éducation où il n’est même plus possible de respirer. J’ai autant apprécié la description de l’Oasis et des autres mondes que cette allégorie de l’étouffement. Un livre à part, beau et terrible à la fois.
« Mon père m’a dégoté des règles de conduite aux quatre coins de la planète. Tout et n’importe quoi, du moment que ça lui semble raffiné. Demande pardon s’il t’arrive de frôler quelqu’un : ça, c’est canadien. Affecte la timidité : ça c’est thaïlandais. Ne souris pas aux hommes : ça c’est une des règles de l’Oasis. Non que je sois contre les bonnes manières, ou que j’aspire à la vulgarité et à l’ignorance... »

coup de coeur Effacée / T. Terry. - La Martinière. 2013

Kyla est une effacée, une parmi tant de jeunes de moins de 16 ans qui ont fait du tord à la société ou à eux-mêmes. Leur punition ou traitement est une seconde chance : plus de passé, plus de souvenirs. Ils sont comme réinitialisés pour mener une nouvelle vie, auprès d’une nouvelle famille, qui peut les "retourner" en cas d’incompatibilité. Le nivo, à leur bras, est le garant de leur état émotionnel : s’ils se laissent allés à de trop fortes émotions - à la violence a fortiori-, le nivo les déconnecte, peut même provoquer leur mort. Les anciens criminels ne représentent ainsi plus aucun danger.
Mais pourquoi Kyla a-t-elle tant de flashs, comme des réminiscences d’un passé ? Et pourquoi tant de personnes, autour d’elle, disparaissent ? Auprès de qui peut-elle se tourner pour élucider tous ces mystères ?
Une quête d’identité, et en creux une réflexion sur la justice des mineurs, pour un roman haletant, grâce à l’écriture qui suit au plus près les doutes, questionnements, vertiges et réflexions de la narratrice, héroïne à la sensibilité exacerbée et dotée d’une force de caractère inaltérable. Vite le tome 2 !
Autre lecture
Kyla est une effacée. Mais contrairement aux autres jeunes à qui on a enlevé la mémoire pour leur offrir une seconde chance, elle cherche à comprendre qui elle est. Sa famille, son école, son médecin, chacun essaye de lui apporter des avertissements et des conseils. Seulement Kyla tout en s’adaptant peu à peu à cette nouvelle vie, voit ressurgir en elle des fragments de son passé sous la forme de cauchemars… Les faits troublants s’enchaînent, des jeunes disparaissent autour d’elle, certains adultes semblent vouloir la protéger alors que d’autres la menacent directement… Peut-on réellement renaître et à quel prix ?
Une dystopie intéressante car tous les personnages sont troubles et comme emprisonnés par la société, ses règles et ses non-dits. Malheureusement, bien que rien ne l’indique, il doit s’agir d’un premier tome car la fin est tout à la fois ouverte et déconcertante. Nous avons peu de réponses aux interrogations de l’héroïne. Si le ciel s’assombrit pour elle, c’est comme pour mieux révéler la naissance de sa conscience. A tenter.
« Mon Nivo vibre.
4,4.
Phoebe a un sourire satisfait.
La vibration s’accentue : 4,2.
Phoebe lève la main.
- Monsieur ? Je crois que la nouvelle élève va exploser...
Tout le monde glousse. Tout le monde me regarde.
3,9...
 »

coup de coeur La rusalka / E. Bow. - Alice. - (Fantasy)

Kate est maintenant orpheline. Plus de protection, plus d’apprentissage avec son père sculpteur sur bois, la voilà livrée à elle-même dans un environnement précaire. Les épidémies, la faim rendent les villageois méfiants et la moindre différence suffit à stigmatiser un individu. Kate avec son physique disgracieux et ses compétences hors norme est vite désignée et doit quitter le village. Une décision précipitée par l’intervention d’un individu étrange aux pouvoirs redoutables : ce Linay sera désormais étroitement lié à son destin.
Un roman étrange, envoutant, déroutant, qui brouille les frontières entre la vie et la mort, la "normalité" et la sorcellerie, l’homme et l’animal, les motivations légitimes et les moyens pour parvenir à ses fins… Kate qui a donné son ombre pour survivre et ne plus être seule (son compagnon de route est un chat loquace), mesurera dans sa chair toutes ces interactions. Et c’est seulement lorsqu’elle décidera de prendre la main sur son destin qu’elle pourra trouver sa place et assurer son avenir.
Autre lecture
Un conte noir ou le récit d’une vengeance. Kate est orpheline et par temps de famine, pour survivre, elle échange son ombre contre quelques nourritures. Mais pour que le troc soit équitable et donc valable, le sorcier blanc accorde aussi la parole à son chat Loque. Elle est alors suspectée par les villageois de sorcellerie et se voit contrainte de fuir. Elle quitte la ville avec un groupe de nomades où elle tente d’être acceptée, grâce à ses dons de sculpture sur bois. Mais les malheurs se succèdent, la mort rôde dans toute la région et son absence d’ombre risque d’être révélée à tout moment, la désignant une nouvelle fois comme paria. Pourchassée, elle est recueillie par Linay, le sorcier blanc, et découvre peu à peu la terrible vérité...
Un conte étrange et fort, illuminé par la force de caractère et le courage de l’héroïne et par la personnalité indépendante de son chat. Le lecteur se laisse entraîner de la campagne à la ville par les événements qui se succèdent, et tremble avec Kate. La couverture est belle et le papier très agréable. Un livre à découvrir.
« Ma mère et lui étaient jumeaux. Ils étaient toujours ensemble. On aurait dit qu’ils partageaient le même cœur. Je me souviens que notre campement était à l’extérieur des murs de Lov, près de la rivière. Quand ma mère est morte, je veux dire. Mon oncle a trouvé son corps qui flottait contre la grille de la rivière. (...) Il a pris son ombre : voilà pourquoi je t’en parle. »

coup de coeur L’ heure des chats / M. Gallot. - Syros. - (Tempo)

Elise est à l’heure où il faut quitter l’enfance mais elle n’en a pas l’envie. Bientôt l’entrée en 6° pourtant. Son ami de toujours, Basile, a lui choisi son camp et la délaisse pour Benji. Elise fait la connaissance d’Angèle, une vieille femme qui suscite les commérages et inspire la peur. Avec elle, elle s’occupe d’un chaton et apprend à la connaître. Elle découvre les complexités de la vie et murit…
Un roman abordable dès 8-9 ans, très juste.

coup de coeur Le petit Gus / C. Desmarteau. - Panama

Hommage annoncé au Petit Nicolas et Claudine Desmarteau ne nous décevra pas : la verve de ce petit Gus est au moins aussi truculente que celle du héros de notre enfance. Gustave -qui s’appellera Brad lorsqu’il sera une star - vit avec son époque et a toujours un commentaire à faire sur, en vrac : la télévision, les looks vestimentaires, le réchauffement de la planète et autres désastres écologiques, la surconsommation... Mais il est aussi très préoccupé par sa vie familiale : son grand frère pas très accro aux études, sa grand sœur qui écoute Nirvana en boucle, les parents, forcément, et surtout surtout Monica, sa chatte et tous ses chatons dont il va falloir s’occuper...
Petits et grands soucis de la vie... l’éclat de rire n’est jamais loin, au détour d’une remarque bien sentie de Gus -qui derrière la naïveté de l’enfance est décidément bien perspicace- ou d’une illustration corrosive de l’auteur.

coup de coeur Virus / V. Dayre. - La Joie de lire

Ce petit village est décidément trop infesté par les chats. En cage tout le monde ! Ce méchant là, d’accord mais le mien ? Et le vôtre ? Et celui si gentil de la voisine ?
Une description bien sentie de la capacité des humains à toujours s’insurger contre ce qui dérange, en bloc et sans réfléchir et surtout de la façon la plus égoïste qui soit. Heureusement, Gaspard, sa grand-mère et quelques autres défenseurs de la nature affirment encore une conscience humaniste, où chacun peut encore trouver sa place.

Et aussi... :


coup de coeur Mikado tombe à l’eau / Camélia Jordana ; Yann Walcker ; Anouk Ricard ; Babx. – Gallimard (éveil musical - Le tube des tout-petits), 2012

Un album de 11 minutes, une histoire abracadabrante écrite par Yann Walcker, créateur de la série « Le tube des tout-petits » et récitée par la chanteuse Camélia Jordana, les enfants aiment !
Mikado, un chat de gouttière, est attiré par la chanson d’une grand-mère qui prend son bain, fenêtre grande ouverte. Il se faufile, saute sur le bord de la baignoire et là, débute une série d’actions cocasses autour de l’univers du bain (mousse, savonnette, eau, shampooing, sèche-cheveux…). Tout est prétexte à découverte et rire. Pauvre Mikado ! Les onomatopées « splitch, splatch, beurk c’est dégoûtant » ont du succès auprès des enfants... Heureusement, à la fin de l’histoire, le petit chat aura trouvé un chez-soi. Le texte est enfantin, voire naïf. Les illustrations d’Anouk Ricard sur pages cartonnées, ne créent aucune surprise visuelle. Le talent de Camélia Jordana se révèle à la fin de l’album, dans son interprétation de la chanson inédite de Babx, auteur-compositeur, « Qu’y a-t-il au fond de l’eau ? ». Grâce à la plage spéciale karaoké, l’enfant peut rechanter seul ce texte au vocabulaire marin. Et si ça devenait un tube ? C’est l’idée de cette collection en partenariat avec la Sacem…
A découvrir également :
Pépito super-héros avec la voix de Dominique A
Coccinelle ouvre ses ailes avec la Grande Sophie ! Anita Choteau

A partir de 2 ans

coup de coeur Quelle chatastrophe / M. Dor ; C. Meert. - Clochette (Les Zygomots), 2013

Emile est bien embêté depuis qu’il a un chat dans la gorge : tous les sons ca deviennent chat. Charamel, chabinet, c’est la chatastrophe. Pas facile de se faire comprendre dans ces conditions… Avec l’aide de son amie Madeleine, il tente de le faire sortir mais « personne ne dompte un chat, ni ne l’oblige à faire ce qu’il ne veut pas. Et c’est pour cela qu’on les aime ! Il va falloir être plus malin que lui... » Les ruses se succèdent, en vain. Jusqu’à LA ruse...
Dessins sympathiques et vivants, le chat facétieux y prend toute sa place dans les pages aux couleurs tendres sur fond blanc. L’histoire l’est tout autant grâce à la voix agréable de Maureen Dor ; elle insuffle toute l’espièglerie nécessaire et l’on passe un bon moment.
Comme d’habitude dans la collection, l’histoire se clôt sur une chanson au rythme d’un… Cha cha cha, la chanson avec l’instrumental seul et enfin l’histoire racontée avec ellipse pour que l’enfant complète.

coup de coeur Scribble et Ink / E. Long. - Hélium

Ink la souris « aime faire de la peinture », des natures mortes par exemple. Scribble le chat « préfère dessiner » des autoportraits. Leur point commun ? Dénigrer ce que fait l’autre...
C’est la guerre, crayon et pinceau en sont les armes. Ils s’en prennent l’un à l’autre, se dessinent des pièges puis se mettent en scène dans des parodies de grandes œuvres d’art.
Dans une explosion du trait et des couleurs, ils rivalisent de créativité, s’améliorent, se reconnaissent pour aboutir à « une super production ».
La page finale présente en quelques lignes les artistes dont Scribble et Ink se sont inspirés :
- American Gothic, 1930 - Grant Wood
- Andy Warhol
- Dripping, Keith Haring
- Jackson Pollock
- Roy Lichtenstein
- La Persistance de la mémoire, 1931 - Salvador Dalí
- La Joconde, entre 1503 et 1519 - Léonard de Vinci
- Dora Maar au Chat, Pablo Picasso - 1941
- Nymphéas, Claude Monet
- Le fils de l’homme, 1964 - René Magritte
- La Nuit étoilée, 1889 - Vincent van Gogh
- Composition, Piet Mondrian

coup de coeur Thût Than et Miaou Than / H. Le Jacq ; F. Mondejar. – Le chat griffu

Dans le palais de Jade de l’empereur, le calme règne, seulement troublé par l’inimité de Thüt Than et Miaou Than. Thüt Than a pour mission de garder le riz, nécessaire à la paix du royaume. Il faillit à sa mission et se voit transformé en rat, à l’apparence laide comme son cœur. Chassé du royaume, il se multiple toujours plus, jusqu’à provoquer la famine. L’empereur convoque alors Miaou Than, le transforme en un chasseur redoutable capable d’exterminer les rats.
Ce conte étiologique du Vietnam est raconté, avec quelques variations par rapport au texte, par Hervé Le Jacq, dans une diction nette et sobre. Il est accompagné d’une légère musique à la guimbarde. Les illustrations épurées de Fabrice Mondejar (également éditeur du Chat Griffu) sont constituées de silhouettes découpées sur fond beige non uni.
Une deuxième piste sur le CD joue un virelangue rapide, drôle et impressionnant (aucune mention dans le livre).
Un ouvrage assez léger au rythme apaisant, à la fin espiègle.

coup de coeur L’ enfant et le chat / L. Hathorn ; G. Rogers. - Mijade

Olivier trouve un chaton dans les rues sombres d’une grande ville. Il l’emmène, blotti contre lui. Les dangers sont nombreux, pour le garçon comme pour le chat, avant d’arriver « à la maison ». Mais en guise de foyer, c’est dans un coin de rue que les frères de rue trouveront à s’abriter.
La solidarité entre ces deux êtres exclus est appuyée en filigrane par l’évocation, en début et fin d’album, de deux mains, célèbre détail de l’œuvre de Michel-Ange :
- La Création d’Adam de la Chapelle Sixtine (détail), vers 1511 - Michel-Ange

coup de coeur Le chat de Gustav Klimt / B. Capatti ; O. Monaco. - Grasset. - (Lecteurs en herbe)

Le chat de Gustave Klimt recrée pour le lecteur l’atmosphère de l’atelier du peintre viennois, les odeurs d’huile, les objets familiers, les séances de pose. Il nous fait vivre les visites au musée, les voyages, la fascination de Klimt pour les ors des mosaïques de Ravenne... Il revisite les étapes de la carrière du peintre, l’hostilité du public, la fondation avec ses amis (en particulier Kokoschka et Schiele) du groupe « Sécession » et décrit quelques œuvres de l’artiste, fresques et tableaux.
Biographie intimiste où le graphisme et la couleur des illustrations sont en adéquation avec l’univers du peintre. En fin d’album, reproduction des œuvres de Klimt évoquées dans le récit :
- Judith I, 1901
- Le Berceau, 1917-1918
- L’Amour, 1898
- Portrait d’Emilie Flöge, 1902
- Portrait d’Adèle Bloch Bauer, 1907
- La frise Beethoven (détails), 1902
- La musique I, 1895
- Les Trois Ages de la vie, 1905
- Etude pour la Médecine, 1897-1898
- Le Baiser, 1906-1908
Et également :
- Garçon avec main du père et de la mère - Oskar Kokoschka
- Petites filles, 1911 - Egon Schiele

coup de coeur Le voyage du chat à travers la France / Kate Banks ; G. Hallensleben. - Gallimard

Un chat qui vivait avec une vieille dame se retrouve seul le jour où elle meurt. Expédié dans le nord de la France, il décide de partir, traversant villes et campagnes pour retrouver sa maison. De nombreux monuments jalonnent son parcours, dont on trouvera l’itinéraire précis en 4° de couverture :
- Cathédrale Notre Dame, Rouen, XIII siècle
- Cathédrale Notre Dame, Paris, XIII siècle
- Tour Eiffel, Paris, 1887-1889
- Château, Chambord, 1519-24 puis 1526-44
- Pont du Gard, entre 40 et 60 après J.C.

coup de coeur Mon chat le plus bête du monde / G. Bachelet. - Seuil

Gilles Bachelet a chez lui un chat d’une race bien étonnante... Dans le texte, tout est relativement normal : une description pertinente du mode de vie d’un félin. Mais le décalage introduit par l’illustration parachève ce petit bijou d’humour. Et comme nous sommes dans l’appartement d’un artiste, nous ne serons pas étonnés de voir, en matière de décoration d’intérieur, une profusion d’œuvres d’art inspirées des plus grands. Et si les singes obsèdent Anthony Browne, Bachelet lui truffe les œuvres d’éléphants :
- Nicky de Saint Phalle (1930-2002)
- Vassily Kandinsky (1866-1944)
- La Naissance de Vénus, environ 1485 - Sandro Botticelli (1444/1445-1510)
- Ben (1935- ...)
-  ?
- La grande famille (1963) - René Magritte (1898-1967)
-  Le Fifre (1966) - Edouard Manet (1832-1883)
- Place métaphysique ou Place d’Italie, 1912 - Giorgio De Chirico (1888-1978)
- La Danse, 1950 - Marc Chagall (1887-1985)
-  ?
- Nu bleu II, 1952 - Henri Matisse (1869-1954)
- Pablo Picasso (1881-1973)
- Fernand Léger (1881-1955)
- Piet Mondrian (1872-1944)
- Joan Miro (1893-1983)
- Pommes et oranges vers 1899 - Paul Cézanne (1839-1906)
- Le violon d’Ingres (1924) - Man Ray (1890-1976)
- Venus sans bras ni tête ???
- Table et bouilloire aldo rossi design ???

coup de coeur Trois chats / A. Brouillard. - Sorbier

Trois chats perchés sur un arbre, curieux, trop curieux... Les poissons rouges qui les narguent vont-ils en faire les frais ?
Anne Brouillard affirme déjà, dans son premier album, sa maîtrise des couleurs et de la mise en scène pour une histoire bleue de mer qui pourrait bien se mordre la queue, à l’infini.

coup de coeur Une nuit, un chat... / Y. Pommaux. - Ecole des loisirs

Ca y est, le grand jour est arrivé ! Pour la première fois, Groucho sort seul la nuit. Un chemin semé d’embûches, et si papa doit les déjouer discrètement au début, il s’apercevra vite que son fils est mûr pour se débrouiller tout seul.
Le texte elliptique est relayé par le contenu des bulles et la richesse du dessin style BD d’Yvan Pommaux.

coup de coeur Le chat ventru / M. Simonsen ; H. Micou. - Didier. - (A petits petons)

Contexte : Un chat insatiable parcourt la campagne pour assouvir sa faim...
Ce qui est répété : Le chat rencontre (un individu) qui lui dit :
- Oh ! Le gros ventre ! Mais qu’as tu donc mangé, mon petit chat, pour être si ventru ?
- On serait ventru à moins ! Répond le chat. J’ai mangé (énumération) et maintenant, c’est toi que je vais manger !
Et hop ! Il avale (l’individu) et continue son chemin. Mais il a encore très faim !

coup de coeur Les chats / F. de Guibert ; L. Le Néouanic. - Larousse. - (Mes petites encyclopédies Larousse)

Encore un documentaire sur les chats ? Oui mais tellement plus ! Le talentueux Le Néouanic nous immerge dans l’univers du chat et il agrémente les nombreuses informations sérieuses de dessins désopilants. Ce titre dépasse largement le reste de la collection.
Niveau de lecture : BCD

coup de coeur La toute petite dame / B. Barton. - Ecole des loisirs

Contexte : Comment punir le chat qui a dépossédé la toute petite dame de son bol de lait.
Ce qui est répété : toute petite
Autre structure présente : Toboggan

coup de coeur Un phare, une lune / A. Lobel. - Kaléidoscope

Livre à la frontière de l’imagier, du livre d’histoire et du livre d’art. Nous suivons avec plaisir un chat, prétexte pour aborder les notions des jours de la semaine, des mois de l’année, les chiffres.

coup de coeur Au pays des chats / S. Ledu ; S. Frattini. - Milan

Amoureux des chats, vous croyez tout savoir sur eux ? Ce documentaire vous surprendra sans cesse. Les informations utiles et originales vous emmèneront au-delà des frontières et les photographies vous révéleront des mimiques et des postures inédites.

<<< Retour à la page précédente

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse